Confession d’un amateur de musique, épisode 8 : ma découverte du post-rock avec Mono.

Note préliminaire : en réalité, c’est le 7ième épisode, l’épisode 6 n’ayant jamais existé. Mea culpa !

Une de mes plus grosse découverte en terme de musique, en dehors du metal, c’est le post-rock. C’est quoi le post-rock ? Dixit wikipedia :

Le post-rock est un sous-genre musical du rock à tendance expérimentale et qui intègre des caractéristiques inspirées du rock alternatif, de l’art rock et de la musique électronique.

C’est un mouvement né à la fin des années 1980, dont les influences principales sont à compter dans l’ambient, le rock progressif, le krautrock, le jazz, le space rock, le shoegaze ou encore le post-punk. Sacré mélange, faut-il préciser.

J’ai été déniaisé dans ce domaine via un partage sur google plus – vous savez le réseau social fantôme – et un extrait du concert d’un des monstres actuels dans le domaine, Mono.

Ce n’est pas l’extrait ci-après, mais imaginez quand vous découvrez cela… Ça décalamine les cages à miel.

J’ai ensuite découvert Bandcamp, et je dois dire que ce fut pour moi, le paradis de l’amoureux de musique qui voulait explorer le monde sans fin du post-rock, qu’il soit complètement intrumental ou pas.

Les personnes qui découvrent pour la première fois le genre se disent : tous les albums se ressemblent. Je m’inscrit en faux. Dire qu’Have The Moskovik ressemble à Grimlake ou encore à Mono, c’est vraiment que l’on a des problèmes de conduit auditif 🙂

J’ai donc enregistré une vidéo en parallèle de l’article pour parler de mes principaux coups de coeur dans le domaine du post-rock.

Et promis, juré, craché, la prochaine fois, je reviendrai aux racines d’un genre qui me donne une érection musicale matinale, le metal 🙂

3 pensées sur “Confession d’un amateur de musique, épisode 8 : ma découverte du post-rock avec Mono.”

  1. Salut Fred,

    Ah Mono … Je crois bien que c’est un de mes maigres post sur G+ qui t’a accroché l’oreille.
    Le morceau d’intro de leur dernier album est grandiose. (=Death in Rebirth)
    J’aime beaucoup aussi le post-rock, mais peu de français. Mes préférences vont à Sigur Ros, Mogwai et Evpatoria Report (groupe suisse n’existant plus malheureusement)

  2. Salut Fred!
    J’ai decouvert Mono, il y a quelques années aussi. Du coup, je suis allez les voir en concerts dans une petite salle nantaise à la programmation musicale bien sympathique!
    1H30 à 2H de concerts où tu en prend plein les mirettes et pleins les conduits auditifs, une expérience de fou!
    je crois que lorsque l’on est ressortis de la salle, aucun de nous pouvais entendre quoi que ce soit tellement nos oreilles sifflaient!
    @Xavier: Mogwai à été une sacrée expérience en concert aussi, je crois que je les ai vu deux fois aussi à nantes… Mais je suis pas sûr…

Les commentaires sont fermés.