Devuan 1.0 béta, près de six mois après sa sortie, elle en est où ?

Fin avril 2016, le fork « idéologico-technique » de la Debian GNU/Linux Jessie proposait enfin sa première béta après plus d’un an de maturation.

J’étais un peu déçu du résultat, m’attendant à quelque chose de vraiment différent d’une Debian GNU/Linux classique avec une session XFCE. C’est un article récent de Carl Chenet sur les différents type de forks, ainsi qu’une annonce sur la liste de publication de la Devuan qui m’a donné l’envie de faire l’article que vous avez sous les yeux.

Je cite le courriel en question, l’interface web étant franchement inergonomique :

everyone is rushing to prepare a new beta version of JESSIE that will act as an Release Candidate.

Ce qu’on peut traduire par :

Tout le monde se précipite pour préparer une nouvelle version bêta de JESSIE qui agira comme une candidate à la publication.

Ce serait marrant une version basée sur la Debian GNU/Linux 8.x alors qu’en février 2017, la future Debian GNU/Linux 9 sera en gel complet. Bref 🙂

J’ai donc utilisé le fichier torrent disponible sur le site officiel de la Devuan pour récupérer deux images ISO : l’image CD en amd64 et l’image d’installation par réseau toujours en amd64.

VirtualBox a été encore appelé pour me donner un coup de main et voir ce que le projet Devuan a actuellement dans le ventre.

J’ai décidé de tenter l’installation en réseau, pour une simple et bonne raison : être certain d’avoir une version aussi fraiche et à jour au démarrage. L’image complète étant vieille de plusieurs mois, je l’ai gardé en cas de plantage avec l’autre ISO. Mais ajouter presque un semestre de mises à jour, je ne suis pas super chaud à l’idée. On se demande bien pourquoi !

Pour le miroir, j’ai choisi de prendre le « auto.mirror.devuan.org/ » pour être certain de ne pas tomber sur un serveur HS.

Pour le partitionnement, j’ai été prudent en séparant le système des données.

Pour l’environnement utilisateur, j’ai conservé Xfce qui est celui de l’image ISO complète.

Et on était parti pour récupérer près de 1200 paquets !

J’ai eu droit à un bug. L’obligation de relancer l’installation des paquets, le dernier n’étant pas récupéré du premier coup. La deuxième tentative a été cependant fonctionnelle 🙂

Après la fin de l’installation, on redémarre. Au démarrage, toujours Slim lancé avec ses couleurs si reposantes pour la rétine… Les couleurs pastels, ils ne connaissent pas chez Devuan ? Ou sont-ils sponsorisés par des ophtalmologues et autres chirurgiens spécialisés dans le domaine de la vue ?

Mais voyons donc l’état actuel – c’est-à-dire en novembre 2016 – de la Devuan Jessie

Par chance, le fond d’écran proposé par défaut avec Xfce est reposant pour la rétine. Ouf 🙂

Comme vous avez pu le voir, les dépots contrib et non-free sont désactivés par défaut comme sur la Debian « mainstream ». Les seuls grosses différences visibles ? Slim – dont le développement semble abandonné, n’ayant plus connu de mise à jour depuis 2014 – en lieu et place de LightDM, Wicd en lieu et place de NetworkManager. Et bien entendu, le démoniaque systemd remplacé par le vénérable sysVinit. C’est tout en gros.

Soit je suis particulièrement bigleux, soit il n’y a rien de vraiment visible en terme de nouveautés pour la Devuan Jessie depuis fin avril 2016. Juste de l’apport de correctif, de la « desystemd-isation » plus poussée. Je pensais – à moins que les changements soient bloqués jusqu’à l’arrivée d’une prochaine image ISO – que l’on verrait plus de différences. Surtout que le respect des rétines seraient à l’ordre du jour.

Une nouvelle fois, je concluerai l’article avec cette simple remarque : « Tout ça pour ça ? » ou une variante plus culturelle : « Beaucoup de bruit pour rien » comme l’a si bien écrit un certain William S. 😀

23 pensées sur “Devuan 1.0 béta, près de six mois après sa sortie, elle en est où ?”

  1. question : à quoi t’attendais tu comme « nouveautés » ?
    Devuan que je sache est une fourche technique et éthique de Debian, les changements ne sont du coup pas spécialement esthétiques mais bien sous le capot : sysVinit étant le principal changement… de même que la charte de développement qui se démarque de celle plutot hiérarchique et authoritaire de celle de Debian.
    les changement étant assez « fondamentaux » et l’équipe assez réduite, c’est normal qu’elle aie du retard sur les release de Debian à mon sens… et le projet étant récent, il faut sans doute s’attendre à ce que le rythme de dev au début aie accumulé du retard (puisque ils réécrivent une partie de code… )
    Donc pour moi : bonne nouvelle : ça se presse pour une release, et ça s’installe et ça marche 🙂

    1. Devuan que je sache est une fourche technique et éthique de Debian, les changements ne sont du coup pas spécialement esthétiques mais bien sous le capot : sysVinit étant le principal changement… de même que la charte de développement qui se démarque de celle plutot hiérarchique et authoritaire de celle de Debian.

      Mais ils ne doivent pas connaitre le respect de la vue des utilisateurs, ne serait-ce qu’au niveau du thème de slim… C’est le genre de couleurs qui provoquent rapidement des tumeurs au niveau de la rétine.

      les changement étant assez « fondamentaux » et l’équipe assez réduite, c’est normal qu’elle aie du retard sur les release de Debian à mon sens… et le projet étant récent, il faut sans doute s’attendre à ce que le rythme de dev au début aie accumulé du retard (puisque ils réécrivent une partie de code… )

      Une grosse centaine de paquets sur les plusieurs milliers de l’ensemble. De mémoire. En tout cas, dommage d’utiliser Slim qui est à l’abandon depuis plus de 2 ans 🙁

      Donc pour moi : bonne nouvelle : ça se presse pour une release, et ça s’installe et ça marche 🙂

      Mais au final, on se retrouve avec un « tout ce barouf pour ça ? » Et on se dit que les deux ans déjà passées depuis l’annonce risque de se confronter à la maison mère qui sortira quelques mois plus une nouvelle version majeure.
      https://devuan.org/os/packages/list/blacklist

    2. Peux-tu expliciter en quoi Debian est moins éthique que Devuan?

      Si j’ai bien compris le fonctionnement de Debian, c’est le principe de la méritocratie qui prime et un développeur n’est pas obligé de faire ce qu’on lui demande donc on est loin du côté autoritaire décrit dans le commentaire même si le Comité technique peut imposer quelque chose à la suite d’un vote (https://www.debian.org/devel/constitution).

  2. De toute manière, tu as décidé que cette distribution était merdique et dans 2 an, tu nous sortiras le même discours, pas besoin de philosopher avec le guignol du jdh pour ça…
    À l’inverse, une (véritable, pour le coup) distribution merdique comme la Viperr, tu as décidé qu’elle était prometteuse va savoir pourquoi…
    Bref, tu donnes ton avis de grincheux, un blog c’est fait pour ça après tout.
    Allez, moi je retourne travailler sur mon fork de l’apartheid Linux 🙂

    1. De toute manière, tu as décidé que cette distribution était merdique et dans 2 an, tu nous sortiras le même discours, pas besoin de philosopher avec le guignol du jdh pour ça…

      Je n’ai rien décidé. Je n’ai fait que constater. Quand à Carl Chenet, il sera content de savoir qu’il est un guignol à tes yeux. Ce qui est un compliment donc.

      À l’inverse, une (véritable, pour le coup) distribution merdique comme la Viperr, tu as décidé qu’elle était prometteuse va savoir pourquoi…

      Trop gros, passera pas en dehors du trolldi.

      Bref, tu donnes ton avis de grincheux, un blog c’est fait pour ça après tout.
      Allez, moi je retourne travailler sur mon fork de l’apartheid Linux 🙂

      Et passe du côté d’un trou noir supermassif tant que tu y es. Tu verras, on ne souffre que quelques dixièmes de secondes, le temps d’être étiré comme un spaghetti.

  3. Merci pour la vidéo.
    Et bravo de mettre ainsi des gants pour en parler, pour moi c’est direct dans la catégorie DGLFI. Debian a certes quelques soucis d’ancienneté des paquets mais au moins elle vient avec une grosse communauté et des garanties qui contrebalancent cet inconvénient. Deux qualités qui sont anéanties dans cette distrib, bref du fork de guignol pour des prétextes idélogiques, ça ne sera jamais qu’un ersatz de Debian au rabais et si ça se trouve dans 2 ans c’est mort.

    C’est à mettre dans la même poubelle que toutes ces distribs à la con qui sont des repacks des 3 ou 4 distributions réellement utiles avec un fond d’écran et un thème d’icones (quoi qu’ici, même pour ça ils se sont pas foulés).

  4. je trouve ça incroyable les connards qui se permettent ici d’insulter des gens qui FONT des choses, et qui pensent à ce qu’ils font sur un niveau qui n’est pas le même que les moutons de panurge habituels, insultes sur base de détails esthétiques sans intéret. (et donc sans même avoir compris le pourquoi du comment du projet)
    Devuan est une base de distro, si le visuel dérange, changez le ! par contre je vous défie de reprendre une Debian et de lui remettre sysVinit comme ça, ou de changer sa constitution…
    Mais les trolls comme ici Stéphane C ne savent que gueuler leur ineptie apparemment.
    Retournez sur FB les gars, ça sera plus valorisant pour votre égo maladif… pfff…

    1. (et donc sans même avoir compris le pourquoi du comment du projet)

      Faire un fork inamical et purement idéologique dès le départ ? 🙂

      Devuan est une base de distro, si le visuel dérange, changez le ! par contre je vous défie de reprendre une Debian et de lui remettre sysVinit comme ça, ou de changer sa constitution…

      Dans ce cas, c’est un problème de construction même de la distribution. Même si le site de la Archlinux OpenRC est très mal conçu, on peut passer d’une arch avec systemd vers une arch openrc. Faut juste garder son calme 🙂

      Il est vrai que une couleur vert citron vif et flashy est le summum du confort visuel, c’est bien connu.

      Sur les dernières phrases, je dirais simplement : nous ne sommes pas trolldi.

    2. > je trouve ça incroyable les connards qui se permettent ici d’insulter des gens qui FONT des choses
      > Mais les trolls comme ici Stéphane C ne savent que gueuler leur ineptie apparemment.
      > par contre je vous défie de reprendre une Debian et de lui remettre sysVinit comme ça, ou de changer sa constitution…

      Autant que je puisse être un connard, le truc, c’est que moi j’en écris des scripts d’initialisation (professionnellement), est-ce ton cas?
      Ecrire des scripts de service portables entre les distribs avec sysvinit n’a rien de simple et crois-moi que systemd marque un progrès appréciable. Ses fichiers de services se lisent très bien, gèrent sans prise de têtes les problématiques récurrentes (PID, fork(), status, run as etc..) et peuvent être overridés proprement et facilement. En plus c’est bien documenté et ça le mérite de se normaliser chez les 3 grands.

      Donc un fork qui n’a aucun objectif concret autre que plaider le retour à un système d’init dépassé et largement critiquable (c’est eux-mêmes qui le reconnaissent sur leur site), ZERO bénéfice utilisateur à la clé, va à l’encontre d’une standardisation, pour moi c’est du boulot mal investi et ça contribue à faire perdurer une situation de fragmentation qui fait beaucoup de tort à l’adoption de linux.

    3. Hello
      Moi je comprends pas bien l’intérêt de la Devuan.
      Retour en arrière avec sysvinit. Aucun intérêt.
      Ensuite systemd est plus rapide pour booter donc on est en 2016 est il faudrait retourner en arrière.
      Résultat Devuan c’est des logiciels pas à jour avec un init ancien.
      VRAIMENT aucun intérêt.
      Ce n’est pas ce genre de distribution qui attirera des utilisateurs Windows.
      J’ai installé une Debian stretch avec kf5 dans ma chambre . Et bien ma femme apprécié grandement la rapidité de l’ensemble et sa simplicité.
      Donc Devuan = DGLFI

      à pluche

  5. Bonjour,

    Il aurait été intéressant de la tester sur du vrai matériel et non dans une VM car tu pourrais avoir des différences lors d’un montage / démontage de périphérique USB (DD, imprimantes, scanners …) ou bien à la mise en veille, sortie de veille (wifi réactivé ? changement de point de connexion …) – ce genre de choses ou systemd a changé beaucoup de choses – tout ça comparé à la debian normale utilisant systemd. Bien sur, je me doute que c’est du boulot 🙂

    Bonne continuation.

    1. Déjà mon imprimante serait dans les choux, car trop récente pour la version non rétroportée de HPLIP.

      Je cherche quel serait le niveau de différence entre une base sysVinit et systemd pour le montage des périphériques externes 🙂

      Sans trop m’avancer, je pense que les différences seraient plus que minimes, pour ne pas dire invisible dans 98,5% à 99% des cas 🙂

  6. (disclaimer, j’avoue ne pas avoir regardé la vidéo. Je suis sous archlinux et n’ai pas touché à une debian depuis très longtemps)

    J’abonde dans le sens des commentaires ci-dessus : je ne suis pas sûr que ton analyse est été effectuée sur la bonne base. Objectivement, Devuan souhaite être un fork de Debian, sans systemd. Après tout, pourquoi pas ? Ce qui sous
    entends que normalement, les changements ne devraient pas être monstrueux entre les deux d’une part et d’autre part qu’il s’agit bien d’un choix idéologique.

    Du coup ça ne me choque pas que le projet ait peu bougé en six mois (Debian a tant que ça bougé en six mois ? Je veux dire, depuis six mois Debian a changé le wallpaper par defaut ? Je ne pense pas). Par ailleurs tu attaques
    beaucoup sur le thème et le choix de Slim. Mais d’une part comme on dit, c’est les goûts et les couleurs et si ce thème a été choisi c’est bien qu’il a plu a quelqu’un à un moment, donc voilà, c’est comme les endives faut accepter
    que ça se vende. D’autre part tu ne dis rien du tout du fonctionnement sans systemd et de la facilité de migration depuis une wheezy, ce qui me semble être quand même le cœur de la raison d’être de ce fork. En fait limite on s’en
    fout du design : pour beaucoup, cette distribution permettra peut-être une migration moins douloureuse de wheezy vers quelque chose de plus moderne. Je cite pour mémoire le deuxième paragraphe de leur site officiel : « Devuan
    Jessie provides continuity as a safe upgrade path from Wheezy and a flawless switch from Jessie that ensures the right to Init Freedom and avoids entanglement. ». Nulle part sur la première page il ne se présente comme une
    distribution « jolie », « design » ou même « grand public ». On n’est pas sur du elementary ou même ubuntu. Au contraire j’ai envie de dire, ils parlent de « Its Beta release marks an important milestone towards the sustainability
    and the continuation of Devuan as a universal base distribution. » Je comprends ça comme étant « Allez-y, forkez nous, considérez nous comme une base de travail qui vous permet plus facilement de repartir d’un truc sans systemd ».
    Tiens, on retrouve ça dans leur feuille de route idéologique : « Devuan perceives itself not as an end product, but a starting point for developers, a viable base for sysadmins and a stable tool for people who have experience of
    Debian. » (https://git.devuan.org/devuan/devuan-project/wikis/ProjectDescription)

    Et pour conclure, quid de l’évolution de leur documentation, site web, forum, organisation communautaire ces six derniers mois ? On peut tout à fait comprendre que rien n’ait été
    entrepris sur la distro s’ils sont en phase
    d’incubation. Tout le monde ne s’appelle pas canonical et n’a pas les moyens de sortir un truc tous les six mois !

    Donc bref, vraiment je comprend pas la diatribe sur le design alors que c’est juste pas le sujet (et que pour beaucoup il ne verront jamais slim vu qu’ils s’en serviront en distro serveur, sûrement la cible principale des infras
    non-migrées à jessie). Ton article me donne l’impression d’avoir été rédigé de biais par rapport aux objectifs de la distribution, voire sans avoir du tout cherché à comprendre cette distribution, ses buts etc. Comme si tu
    décrivais une voiture électrique en regrettant tout du long qu’elle ne fasse plus de jolis bruit d’accélération. Ou que tu décrives un lecteur mp3 en regrettant qu’on ne puisse pas accéder à la face B de la carte mémoire.

    De manière générale et en conclusion : toutes les distributions ne sont pas bonnes à tester sous le prisme du end-user Michu.

  7. j’aurai poussé la comparaison plus loin fred ,
    côté Arch/manjaro nous avons un secours qui s’appelle openRC , il est présent et maintenu pour système secondaire au cas ou vis à vis de systemd , et ce dernier n’a jamais clamé haut et fort qui valait faire un fork …

    la comparaison serait a faire sur les versions enter terme de mise à jour / évolution entre sysinit Devian & OpenRC juste pour voir jusqu’où ils ont été.

    on comptera aussi le nombre d’utilisateurs avec une Devian ….

    1. Seule la Manjaro OpenRC est vraiment utilisable. Arch OpenRC est une sombre merde sur le plan qualitatif. Rien qu’installer cups desystemd-isé n’installe pas les scripts qui permettent de gérer les services pour cups. Tu es obligé de passer par un deuxième paquet uniquement pour les services, qui se termine par -openrc.

      On a connu plus intuitifs et surtout plus fonctionnel.

      Et c’est Devuan, pas Devian 🙂

  8. C’est de la merde de fork aussi utile que les centaines de dérivés d’ubuntu.
    Elle apporte quoi de plus que debian? Ah oui, un truc pour remplacer systemd, c’est tellement plus simple de pondre cette merde et de gueuler que de faire en sorte que debian ait 2 systèmes d’init et les paquets correspondant…

    Oui Fred, tout ce bruit pour rien…

  9. Oui, mais le livre de RoseM, il était vraiment plus vilain que le livre de Fred B qu’était vraiment plus malin … (moins bien que l’autre fois, faut changer 2 lettres 😉 )

    M … je me suis encore planté d’article pour mon troll :-/

    Plus sérieusement, c’est possible de faire un gros bruit avec peu d’énergie, il suffit d’une bonne caisse de résonance. Je me demande bien ce qui sert de caisse de résonance là ? 😀

      1. >Et je te conseille de voir un opthalmo pour tes problèmes de commentaires sur les mauvais articles 😀

        Je me demande si des cours de systématique fantastique ne seraient pas plus appropriés. En fait, mon problème c’est que je ne sais pas reconnaître les différentes espèces de troll 😛

  10. Et si on inversait le sens de la phrase: « tout ce bruit pour rien… » ou « tout ça pour rien ». Si tel est le cas, (perso je peux pas juger) Posons-nous la question … Dans ce cas pourquoi avoir implémenté systemd sur Linux sachant que la différence entre systemd et systemV est de taille côté code ?

  11. Hello méchant tonton Fréd,
    Tout ce raffut pour une distribution qui n’est pas finie
    Avec un init qui boot moins vite et slim qui n’est plus développé depuis 2 ans.
    Alors la seule question est la suivante pourquoi Debian est passé sur systemd? Si c’était un init vraiment pourri je pense qu’ils se serait rendu compte chez Debian ????
    Donc je pense que se sont juste des extrémistes et je conseille à Fréd de ne plus en parler. Point final car Devuan n’apporte rien en fait.
    J’espère voir le jour où enfin les 4, 5 grandes distributions ne seront plus forker et surtout que distrowatch ferme ses portes. On ne peut pas continuer dans cette voie.
    Les devs qui pondent les forks devraient les garder pour eux et arrêter de nous polluer avec leurs égocentrisme, qui tu la réputation des distributions originelles.
    Encore une fois je suis du côté de Fred et abbat les DGLFI.
    A pluche

Les commentaires sont fermés.