Vieux geek, épisode 71 : ah, les compteurs de visites des sites web.

Comme la plupart de billets de cette série vieux geek, j’ai tendance à fredonner un titre de 1965 enregistré par Shahnourh Varinag Aznavourian. Oui, ça commence par le vers « Je vous parle d’un temps… »

Bref, n’ayant pas envie de faire pleuvoir dans mon appartement tel un Assurancetourix dans l’album « Astérix chez Rahàzade », passons au sujet du billet.

Je l’ai déjà abordé, je suis un vieil internaute. J’ai connu l’internet d’avant l’ADSL, d’avant la bulle de 2001. Celui qui était utilisé par « trois pelés et un tondu » comme le dit si bien une expression familière. Quand j’ai monté mon premier site web (en HTML 3.2 !) sur la mygale.org avant qu’il ne fusionne avec « The (virtual) Baguette pour devenir Multimania, il y a avait un élément incontournable : le compteur de visites.

Un compteur qui souvent ne prenait pas encore compte les adresse IP utilisées par tranche de 24 heures, mais le nombre de fois que telle ou telle page était vue. Autant dire qu’il suffisait que la connexion internet soit coupée ou qu’on ait besoin de rafraichir la page en cours, et boum, le compteur gonflait son total.

Que des concours du plus grand nombre de pages affichés se mette en route, il n’y avait qu’un pas facile à franchir. Ce genre de compteurs était de l’histoire ancienne. Du moins jusqu’à ce que je m’aperçoive que des plateformes comme Blogger (racheté par google) propose de tels outils.

J’ai voulu voir si les compteurs étaient toujours aussi peu fiable. J’ai donc décidé de prendre deux blogs sur la plateforme blogger / blogspot qui proposent des compteurs. À savoir http://aubazaardeslivres.blogspot.fr/ et http://deslivresetmoi7.blogspot.fr/

Je ne connais presque aucun autre blog sur blogger, donc, faute de grives on mange des merles.

Juste pour voir si le compteur était aussi peu fiable qu’à la grande époque.

Inutile de vous faire attendre trop longtemps, c’est oui. Il suffit de voir comment j’ai fait monter artificiellement le compteur des deux blogs en question.

Donc, comme à la grande époque de Mygale.org et de Multimania (donc les années 1996 à 2002-2003), ces compteurs sont plus présent pour faire joli que pour relater la fréquentation réelle des dits sites.

Quelle coup de matraque je me suis pris sur la nuque d’un coup 🙂

8 réflexions sur « Vieux geek, épisode 71 : ah, les compteurs de visites des sites web. »

  1. Pour la petite histoire, il existe un compteur en widget sur wordpress.com. Mais les stats restent buggées en partie, entre l’anonymat et les divers moyen d’esquiver les techniques de tracking. On peut juste comparer en relatif pas en absolu.

    1. Je suis d’accord que les stats restent incomplètes. Mais au moins, c’est moins caricatural que le compteur qui s’auto-alimente au rafraichissement de la page… Surtout quand ça concerne les visiteurs dits « unique » 😉

  2. Ah, les compteurs de pages web… Ça me rappelle mes années collège (soit 2010), quand j’utilisais un espace perso chez Orange et que j’avais créé mon site avec FrontPage. À l’époque, je ne connaissais pas grand chose à la programmation HTML et je dois dire que c’était vraiment pas génial.
    Encore merci pour ce petit moment nostalgie 🙂

  3. Perso, j avais une solution maison, qui faisait x10 ;). Non comme tous +1 à chaque visite sur la page, c’était donc un compteur de vues, pas de visites.
    Pour les années collèges, c était les années 87-1990, pas d internet, afin pas que je me souvienne

Les commentaires sont fermés.