Quand l’art du troll de qualité se perd, on n’a plus que nos yeux pour pleurer.

Je pensais bêtement pouvoir consacrer mon samedi matin – et le reste de mon week-end – à des activités plus agréable que pousser une énième gueulante sur la bétise humaine. Sur mon article consacré à la MX-16, l’inutile et éternelle guerre des init a repris de plus belle, avec le commentaire du « vilain gros minet » (qui est un pseudo aussi développé que le contenu qui a suivi) et que je recopie verbatim :

sic :
« qu’un système d’init fasse le travail qu’on lui demande »
donc systemd, qui en fait plus et trop , et pas mieux, qui n’est pas un système d’init, mais le prend en charge en s’imposant sous l’aspect « pratique » , un peu du microsoft quoi …
et vous direz quoi quand ses devs le sortiront de la licence libre ?

Il faudra me dire quel logiciel en LGPL est passé sous une licence non-libre. J’avoue qu’en 20 ans de présence plus ou moins prononcée dans le monde du logiciel libre, je n’en vois pas des masses. À moins que je sois d’une inculture crasse ?

J’y reviendrai un peu plus loin. En attendant, j’ai envie de citer le chapô d’un article concernant la Refracta 8.0, une dérivée du fork plus idéologique que technique de la Debian, j’ai nommé la Devuan.

There are probably some people living in the world today who still haven’t heard of systemd, though I doubt that any of them read DistroWatch. More digital ink has been spilled debating the topic of init systems than any other in techie history. There is probably nothing I can say about systemd that hasn’t already been said, and no argument either for or against it that hasn’t been repeated ad nauseum. So I won’t waste this review seeking converts for The Cause™. I don’t expect the issue to be finally settled until the Sun swells up to become a red giant and evaporates the Earth.

Une traduction rapide pour les personnes allergique à la langue des amateurs de marmite ?

Il y a probablement des gens qui vivent dans le monde aujourd’hui qui n’ont toujours pas entendu parler de systemd, mais je doute que l’un d’eux n’aie pas lu DistroWatch. Plus d’encre numérique a été déversée durant le débat sur le thème des systèmes d’init que tout autre dans l’histoire « techie ». Il n’y a probablement rien que je puisse dire sur systemd qui n’a pas déjà été dit, et aucun argument pour ou contre qui n’a pas été répété ad nauseum. Donc, je ne vais pas gâcher cette revue à la recherche de convertis pour La Cause ™. Je ne m’attends pas à ce que la question soit réglée avant que le Soleil ne gonfle pour devenir une géante rouge et évapore la Terre.

Cela résume parfaitement la situation, non ? Il y en a encore pour 4,5 milliards d’années à supporter cette guerre. Joie !

Mais revenons-en au commentaire troll à l’origine de l’article. Poussons le bouchon jusqu’à supprimer tout logiciel libre et / ou outil libre développés en grande partie ou complètement par Red Hat – qui pour une partie du monde libre ne vaut pas mieux que le diable Microsoft – ce serait une sacrée boucherie…

Outre systemd, il faudrait virer, liste non exhaustive :

  • Le format de paquet logiciel RPM : adieu RHEL, Fedora, OpenMandriva, Mageia, CentOS, OpenSuSE, PCLinuxOS pour rester dans les grosses distributions.
  • L’environnement de bureau Gnome qui est l’interface officielle de Fedora et de RHEL / CentOS (en apparence Gnome Classique pour sa génération 7.x)
  • PulseAudio
  • Les polices d’affichage Liberation qui sont des remplacements des polices Microsoft
  • Network Manager
  • Wayland, mais j’ai un doute

Combien de modules du noyau linux devraient être enlevés et réécrits ? De composants et / ou de bibliothèques pour LibreOffice, Mozilla Firefox, Xorg etc. ?

Quand je vois ce genre de trolls qui ne sont que les pâles copies des versions luxueuses des années 1990, je pense à cette parodie des inconnus datant des années 1991-1992 :

Je laisse les commentaires ouverts jusqu’au 15 novembre 2016, minuit. Je n’interviendrai pas, sauf pour virer les commentaires qui seraient discriminatoires se basant sur la couleur de peau, la confession, le sexe, l’orientation sexuelle.

Bien sûr, les commentaires n’apparaissent pas en temps réel, les acceptant ou refusant pour les raisons citées ci-dessus.

Bonne journée !

17 réflexions sur « Quand l’art du troll de qualité se perd, on n’a plus que nos yeux pour pleurer. »

  1. Au-delà du fait que je sois bisentimental, j’ai une confession à vous faire : la couleur de mon entre-jambe est bleue. Cette particularité me permet de toucher beaucoup plus d’argent que vous, c’est normal, mais devrait aussi me permettre de vous empêcher de vous exprimer car vous êtes forcément bien moins intéressant que moi.

  2. Ce qui m’impressionne toujours avec ce genre de guéguerres, c’est leur inutilité chronique.

    Aujourd’hui, dans la sphère du Libre, il existe au moins une cinquantaine de distributions, GNU/Linux et BSD confondus, qui sont presque toutes adaptées aux goûts de chacun. Alors, pourquoi pleurer sans arrêt ? Pourquoi s’entêter à faire d’interminables conflits qui nuisent à la réputation du Libre et qui, en plus, sont du niveau d’une « baston de collégiens » ? Il n’y a pas assez de projets en développement et de choix pour tout le monde ?
    Si une équipe de développement décide d’effectuer des changements dans notre logiciel favori et que cela ne nous plaît pas, ne serait-ce pas le bon moment pour changer de logiciel ? Ou pour remettre en question ses habitudes ?
    Je sais bien que les habitudes s’acquièrent avec du temps et de la patience, mais il est peut être utile de savoir se renouveler, même si cela est difficile.
    Si, par exemple, on ne supporte pas le choix de Systemd par le projet Debian, on peut choisir de passer sous Slackware qui possède encore Sysvinit, sous FreeBSD et OpenBSD qui possède aussi un système d’init du même acabit, sous Void Linux qui utilise OpenRC voire une LFS tant qu’on y est.

    Étant utilisateur Debian, j’ai également vécu la transition vers Systemd. Au départ, je ne l’appréciais pas trop, du fait que je ne connaissais aucunement ce logiciel. Mais aujourd’hui, j’aurais du mal à vivre sans. Même s’il n’est pas aussi pratique que Sysvinit concernant les fichiers de logs, il arrive à faire son travail et il m’a déjà aidé à résoudre des problèmes graves. D’ailleurs, quand je passe sous FreeBSD ou sous OpenBSD, j’ai parfois du mal à me souvenir des commandes pour relancer les services, l’habitude ne jouant pas à mon avantage.

    Donc, au lieu de perdre votre temps en « concours de taille d’appendices » (On sait tous que Mr Siffredi gagne !) ou en guéguerres de collégiens, il serait bien plus utile de remettre en question ses habitudes ou de changer d’air en changeant de logiciel et d’environnement. Après tout, n’apprend-t-on pas à tout âge ? 😉

    PS : Si j’étais un poil taquin, je dirais que j’utilise Nano comme éditeur principal sous BSD. Apparemment, les puristes estiment que c’est pas un bon éditeur. Mais bon, je m’en fiche.

      1. Ah, le fameux site de OBSD4* 🙂
        Je connaissais déjà ce site par l’intermédiaire de Thuban et je dois qu’il est fort pratique si on cherche une bonne documentation en français sur OpenBSD (bien sûr, la doc’ officielle reste incontournable !).

        Néanmoins, je préfère attendre un peu avant de rejoindre complètement l’univers des BSD. Linux arrive encore à me satisfaire, pour l’instant.
        Pour le troll, c’est plutôt subtil 😉

  3. de tout manière un commentaire hors sujet on peut très largement le supprimer , surtout s’il y a incitation au « troll » , il est préférable d’indiquer ici la modération du propos , voir le hors sujet , avec absence d’argumentation et bonnes critiques qui soient constructives pour la suite.

    il y avait bien des raisons au départ de revoir sysinit à la base , et de provoquer un fork pour gérer les problèmes de démarrage et d’extinction des services à la base ( peut importe son nom d’ailleurs ) , du moment que la réalisation apporte au moins sinon plus de robustesse , fiabilité et sans doute moyen de débogage.

  4. I love systemd
    je compte passer bientôt évangéliste avant de créer ma propre église. systemd c’est aussi bon que du sexe. Que son orientation sexuelle soit partousarde est un plus même si cela gêne les prudes Slackware, void et autres.
    Bien sur tout n’est pas blanc dans systemd, mais la perfection n’existe pas dans le monde.

    😉

  5. Petit commentaire d’un noob, qui ne comprend pas tout les tenants et aboutissants de cette « gueguerre »:

    Les frères Kevin et Jordan habitent un charmant petit pavillon équipé d’une piscine. Elle est ombragée à moitié grâce à un grand tilleul et permet à Kevin, qui n’aime pas l’eau, lire son kindle pendant les longues après midi d’été.
    Jordan, lui, nageur invétéré, profite pleinement de sa piscine bleue turquoise et se rafraîchit dans l’eau à 30°.
    Le soir venu, ce dernier enrage de devoir enlever toutes les feuilles mortes du peuplier tombées a l’eau.De même, Kevin s’agace du reflet de l’eau qui l’éblouit régulièrement et surtout sur la dernière portion d’ombre produite par son arbre au crépuscule.

    Faut-il couper le peuplier ou vider la piscine ?

    Je vous présente mes excuses pour le hors sujet

    Ps : je suis aussi de l’école « ça marche ? ok, donc on y va comme cela », au diable les querelles de cage d’escalier!

  6. Quand certains comprendront que le commun des utilisateurs GNU/Linux se contrefoutent royalement (dont moi) que ce soit systemd ou tartampion du moment que le système est stable et parfaitement fonctionnel, la communauté GNU/Linux pourra enfin progresser ! Parce que ces intolérants ne font que desservir GNU/Linux avec leur rigidité cadavérique en illustrant totalement les reproches que font certains aux linuxiens !!

  7. Systemd, SysV, OpenRC… je m’en cogne tant que ça fonctionne.

    J’ai été longtemps sous SysV qui était le système d’init d’Arch par défaut, jusqu’à ce que les mainteneurs poussent systemd.

    J’ai du réapprendre à utiliser mon système d’init mais à part ça, la migration a été plutôt transparente.

    J’ai essayé OpenRC, histoire de voir si l’herbe était plus verte ailleurs, vu tout ce que je lisais sur systemd. Bah après m’être habitué à la puissance de systemd, difficile de revenir sur un système d’init classique. Et la maintenance (re)devient une vraie corvée également…

    Alors oui, systemd ne respecte pas le principe KISS mais il est tellement puissant (et réellement plus rapide que SysV ou OpenRC au boot), comment peut-on autant le dénigrer ?

    Je pense que systemd a fait autant de bruit parce que :
    – Lennart Poettering (un des devs les plus controversés dans le monde Linux à cause d’Avahi et Pulseaudio)
    – Changement d’habitude (trop de réfractaires au changement, y en a ils voudraient qu’on utilise encore udev, OSS en monocanal…)
    – Pas KISS
    – RedHat

    Donc en fait pour pas grand chose.

    Je ne suis ni pro ni anti-systemd. Je veux juste un init qui marche, qui demande si possible un minimum de maintenance, documenté et qui me laisse accéder à mon desktop le plus rapidement possible. Systemd le fait, je l’utilise et ça s’arrête là.

    Oui on peut toujours se plaindre de l’uniformisation des distros majeures concernant le système d’init mais les mainteneurs ont toujours eu le choix. Si autant de distros l’ont choisi, c’est peut-être qu’il a une réelle valeur ajoutée par rapport aux autres init non ?

    Quoi qu’il en soit, cette éternelle gueguerre et loin d’être terminée et c’est pas un systemctl disable gueguerre-init.service qui y mettra fin. Qu’importe, si des gens ont du temps à perdre pour ces futilités…

  8. Youpi !!! le TROLL a marché !!! MDR

    j’en avait tellement MARRE de voir notre Frédo râler contre les Anti SYSTEMD …
    mais si on avait pas quelques puristes , nous en serions effectivement réduits à seulement MICROSOFT et des systèmes ésotériques , style VMS ou des UNICES ingrats.

    Je trouve donc louables les efforts de ceux qui ne veulent pas de SystemD ou tout autre développement qui cherche à s’imposer au détriment des autres (fait par des types dont la tête et les chevilles explosent) …

    et oui la liste de Fred est bonne : AVAHI est une merde pour faire du réseau MS dans le monde libre … avec une accroche Apple au passage qui vous dit Bonjour.
    le NetworkManager est lui aussi infâme , mais tellement pratique !

    Au passage je pense sincèrement que les arguments du pragmatique/pratique sont les plus mauvais qui soient !

    A Bon entendeur.

  9. Coucou,
    Je reprend ici mon commentaire que j’ai fait sur le billet en question, pourquoi, pour la simple raison que l’on est en train de dévier sur les méchantes boites vivant de l’open source sauf que sans elles… Et bien sans elles il n’y aurait pas (ou moins maintenu) kde, gnome, networkmanager, pulseaudio, selinux, aparmor, systemd, upstart, mir, wayland, unity, RPM, zypper, urpmi, dnf, kernel, une grosse partie des mises a jour, une bonne partie des devs du kernel, libreoffice (openoffice étant une version de staroffice appartenant a SUN), mysql (SUN?), yast, drakconf, firewalld et toutes les applications d’administration de redhat… On serait donc revenu a un système non fonctionnel et surtout archaïque.
    Voila le commentaire d’origine:

    « Je comprend pas cette guerre bête, oh les méchantes boites qui se font de la tune sur le dos des pauvres développeurs… Et puis leurs développements sont la pour nous faire chier et surtout ils passeront tout en propriétaire… Non mais faut arreter la, sans Redhat, SUSE, Canonical et d’autre, il y aurait simplement pas de devs payé pour travailler sur le kernel, pour donner une interface on en serait encore a faire tout dans un terminal…
    Je ne suis pas fan de tout ce qui se fait, mais dans l’ensemble c’est plutot bon surtout que pour la plupart nous payons et participons pas plus que dire des conneries sur des blogs. Tout le monde gueulait sur pulseaudio, maintenant ça fonctionne pas mal, merci redhat; tout le monde gueule sur gnome, mais ça plait et personne interdit de prendre les sources et de modifier comme ce qui est fait pour unity et cinnamon, merci redhat, suse, canonical; Tout le monde gueule sur kde mais c’est encore la et c’est tres utilisable, merci suse… Le kernel est surtout corrigé par des boite comme suse et redhat, gnome c’est redhat, kde c’est suse, bref regardons ce qui se fait quand il n’y a pas de boite derrière, comme XFCE, bah ça avance mais lentement, alors c’est sur j’adore xfce mais c’est pas avec lui que je vais me sentir a la pointe… Allez mate, bah sans gnome2 il n’y aurait pas eu de mate, oui mais sans le méchant redhat (et d’autre…), il n’y aurait pas de gnome2…

    Il est ou le soucis avec les boites vivant du libre? Ils réinjecte leurs tunes dans l’opensource d’une façon ou d’une autre… Je suis utilisateur de debian mais je sais bien que sans les nombreuses boites qui mettent a dispositions des devs ou du code ou de l’argent, debian ne serait pas ce qu’elle est!

    Et arrêtez aussi avec canonical, vous gueulez que redhat a le monopole mais vous gueulez que canonical fasse autre chose dans son coin, mir est un concurrent de waylande ce qui sera pas de trop et ce qui est sain pour que le code devienne meilleur de l’un comme de l’autre, upstart a fait crier mais maintenant c’est systemd, punaise pourquoi avez vous pas soutenu upstart pour que systemd ne soit pas le seul INIT de dispo? bah oui c’était canonical… Nombreux sont ceux qui râlent contre gnomeshell, mais redhat n’a pas empêché de faire des forks, alors oui les même personnes ont gueulé sur unity car c’était canonical qui faisait ça dans son coin, par contre tout le monde encense cinnamon…

    Bref, je comprend aisément pourquoi les entreprises sont frileuses d’utiliser du linux avec ce comportement… Je vous le dit, si des entreprises comme SUSE et redhat arrêtent leurs developpement, beaucoup de projets tomberont et linux reviendrait a ce qu’il était il y a dix ans, c’est a dire un truc de mecs élitistes qui font leur truc entre eux pour eux et accessible que pour eux… »

    1. Et oui…
      On a en gros 2 choix.
      1. Linux et tout le reste du monde du libre se résume à un truc « underground », réservé à quelques branchés qui se prennent pour une élite et qui font tout pour rester entre eux… Et qui essaient perpétuent cette logique à l’infini, c’est à dire se divisent et se subdivisent en petites chapelles, au nom de querelles incompréhensibles pour 99,99% de l’humanité.
      2. Linux et et tout le reste du monde du libre constitue une véritable alternative aux produits de Microsoft, Apple et compagnie. Mais il faut alors des choses entretenues sur le long terme, fiables, utilisables, accessibles au grand public, etc. Et le bénévolat ne suffira pas à entretenir tout en environnement, avec des logiciels de productivité, le tout avec des traductions, de la documentation, etc. Il faudra bien d’une manière ou d’une autre que des gens puissent gagner de l’argent là-dedans.

      Paradoxe. En vomissant sur les entreprises qui gagnent de l’argent dans le libre, on pourrait aboutir à ce que le libre ne soit plus entretenu que par des informaticiens bénévoles qui gagnent leur vie en travaillant sur du logiciel privateur, pour qui le libre serait juste un loisir. Pour mes vêtements, mon logement, ma nourriture, je dois bien admettre qu’il y a des gens qui gagnent de l’argent. Pourquoi est-ce que pour l’informatique, je devrais afficher une mine de dégoût dès que j’entends des noms du genre Canonical ou RedHat ?…

  10. Pour ma part je ne suis pas très fan de systemd parce que j’ai beaucoup de mal à m’y retrouver mais bon, quand on est habitué à quelque chose depuis très longtemps (et qu’on vieillit), on a toujours tendance à être réticent au changement.
    Comme la plupart des distro, celle que j’utilise l’adopte progressivement et du coup moi aussi… Ca ne m’empêche pas de dormir et croyez-le ou non, mon ordi démarre toujours (dingue, non?) 🙂

    En ce qui concerne le commentaire sur « ses devs le sortiront de la licence libre ? », si une telle chose devait arriver, un fork du projet serait fait pour continuer à évoluer sous licence libre. C’est tellement nul comme argument que ca ne méritait même pas de réaction et encore moins une publication dédiée. DO NOT FEED THE TROLLS !!!

Les commentaires sont fermés.