Ça donne quoi la Debian GNU/Linux Stretch, trois mois avant son gel ?

La Debian GNU/Linux Stretch alias 9.x doit entrer dans sa phase de gel le 5 février 2017, dixit sa page officielle sur le wiki officiel de Debian. J’ai voulu avoir un premier aperçu trois mois de la future Debian GNU/Linux 9.x. Elle devrait sortir en septembre 2017, en prenant le délai moyen de 6 à 8 mois concernant le gel des paquets, toujours dixit le wiki de Debian GNU/Linux :

Elle passe par un cycle de gel de 7 +/- 1 mois avant d’être publiée.

Bref, je suis allé sur la page de téléchargement des dernières images ISO de test. J’ai téléchargé l’image ISO d’installation par réseau. Mon ami wget a été mis alors à contribution.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://cdimage.debian.org/cdimage/weekly-builds/amd64/iso-cd/debian-testing-amd64-netinst.iso
–2016-11-04 07:41:58– http://cdimage.debian.org/cdimage/weekly-builds/amd64/iso-cd/debian-testing-amd64-netinst.iso
Résolution de cdimage.debian.org (cdimage.debian.org)… 2001:6b0:e:2018::165, 2001:6b0:e:2018::173, 130.239.18.173, …
Connexion à cdimage.debian.org (cdimage.debian.org)|2001:6b0:e:2018::165|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 302 Found
Emplacement : http://gensho.acc.umu.se/cdimage/weekly-builds/amd64/iso-cd/debian-testing-amd64-netinst.iso [suivant]
–2016-11-04 07:41:58– http://gensho.acc.umu.se/cdimage/weekly-builds/amd64/iso-cd/debian-testing-amd64-netinst.iso
Résolution de gensho.acc.umu.se (gensho.acc.umu.se)… 2001:6b0:e:2018::176, 130.239.18.176
Connexion à gensho.acc.umu.se (gensho.acc.umu.se)|2001:6b0:e:2018::176|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 300941312 (287M) [application/x-iso9660-image]
Sauvegarde en : « debian-testing-amd64-netinst.iso »

debian-testing-amd6 100%[===================>] 287,00M 1,09MB/s in 4m 41s

2016-11-04 07:46:40 (1,02 MB/s) — « debian-testing-amd64-netinst.iso » sauvegardé [300941312/300941312]

J’ai pris l’installation en mode graphique pour éviter de m’arracher la rétine de bon matin sur une interface en ncurses 😀

J’ai gardé les options par défaut, mais au lieu de prendre Gnome comme interface graphique, j’ai décidé de prendre Mate-Desktop. Oui, j’en ai ma claque de l’environnement de tablette pour ordinateur 🙂

Le seul point où j’ai changé d’avis sur les options, c’est le partitionnement. J’aime avoir ma partition /home séparée. Oui. C’est con, mais c’est comme cela avec les habitudes…

Pour le dépôt de paquet, j’ai choisi un autre que le ftp.fr.debian.org, histoire de ne pas avoir à surchager le dépôt principal.

Une fois l’environnement sélectionné, il m’a fallu attendre que les 1051 paquets soient récupérés.

Et la longue récupération se fit !

L’installation terminée, j’ai fait redemarré l’ensemble. J’ai été agréablement surpris de constater que Mate-Desktop 1.16.1 était disponible. Pour avoir la gestion du réseau complète, j’ai dû rajouter network-manager. Pour l’applet dans la zone de notification ? Ce n’est pas évident, mais c’est le paquet network-manager-gnome…

J’ai donc lancé mon enregistreur de vidéo pour voir ce que donnait la Debian GNU/Linux Stretch a une dizaine de mois de sa sortie officielle.

Pour le moment, le noyau est le 4.7.quelquechose. Avec la numérotation des paquets pour le noyau appliqué par Debian, on ne sait jamais vraiment quelle est la révision utilisée. Il faut juste espérer que cette version a réglé son compte au bug « dirty COW ».

Normalement, d’ici la sortie de la Debian Stretch, ce sera le prochain noyau LTS, soit le 4.9 ou le 4.8 au pire (?!). Dixit Greg Kroah-Hartman qui s’occupe des versions LTS du noyau.

Pour le moment, sur le plan du thème employé, celui de la version de la Debian GNU/Linux Strech n’est pas encore rajouté. C’est pour cela que c’est celui de la Debian GNU/Linux Jessie. La logithèque est assez fraiche, ce qui est normal pour une version de développement. Elle est aussi un peu légère par endroit. Mais au moins, elle est entièrement traduite. On est sur de la distribution sérieuse, ici 🙂

Je ne reviendrai pas sur le difficile équilibre à trouver entre fraicheur logicielle et stabilité. Autant essayer de résoudre la quadrature du cercle. Il faut juste espérer que la période de gel ne dépassera pas les 6 à 7 mois. Sinon, on aura encore une fois de l’ultra-solide au prix d’une partie de la logithèque qui sent un brin la naphtaline 🙁

14 pensées sur “Ça donne quoi la Debian GNU/Linux Stretch, trois mois avant son gel ?”

  1. Connaissant debian, ils ne publieront pas stretch avec le gros bug dans le noyau.

    Et heureusement, il y a les backports pour avoir du plus récent, ce n’est pas aussi catastrophique que ça 🙂

  2. Chez moi pas de soucis avec Debian Stretch, ma vieille HP photosmart 2610 d’un age avancé fonctionne sans sourciller et c’est la distribution qui me va bien.
    A pluche.

  3. Trop hâte de la version finale en saveur Plasma 5.8 (/5.9.?).
    Je test actuellement Testing en vbox (parce que Stable … elle commence à faire un peu son âge et puis kde 4 berk pour moi), aucun soucis pour le moment, que du bonheur.

  4. Petite question. J’ai lu sur un forum que dans Debian 9, avec Mate, on pourra disposer du Mint Menu. Il se trouve que j’apprécie bcp ce Mint Menu (pour moi un gros avantage de LMDE 2 Mate par rapport à Jessie Mate).
    Qqn a-t-il essayé?

Les commentaires sont fermés.