La MX-Linux 16 parviendra-t-elle à faire oublier la caricaturale Devuan GNU/Linux ?

Ce matin, j’ai récupéré l’ISO de la MX-16 en version béta 1. J’aurai bien voulu faire l’article plus tôt, mais j’ai dû m’imposer la lecture d’un texte qui décrédibilise toute volonté de l’auto-édition d’apparaître comme sérieuse. Parfois, je dois tomber dans le masochisme par obligation 🙁

Bref, je me suis dit autant essayer de passer un peu plus de bon temps avec une distribution GNU/Linux qui sera un produit de meilleur qualité, toute proportion et comparaison gardée. Dans le « en vrac' » du 2 novembre 20165, j’abordais justement l’arrivée de la version béta de la MX-16.

Dans les notes de publication, on apprend que la MX-16 est basée sur la Debian GNU/linux Jessie et qu’elle propose de rester avec sysVinit pour le démarrage et la gestion des services. Comme la Devuan donc 🙂

On apprend aussi que LibreOffice 5.2 est de la partie. Miam. Autant dire que j’ai fait chauffer mon wget pour récupérér l’image ISO en 64 bits pour la tester dans une machine virtuelle VirtualBox.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://heanet.dl.sourceforge.net/project/antix-linux/Testing/MX-16/MX-16-public-beta1_x64.iso
–2016-11-03 08:11:56– http://heanet.dl.sourceforge.net/project/antix-linux/Testing/MX-16/MX-16-public-beta1_x64.iso
Résolution de heanet.dl.sourceforge.net (heanet.dl.sourceforge.net)… 2001:770:18:aa40::c101:c142, 193.1.193.66
Connexion à heanet.dl.sourceforge.net (heanet.dl.sourceforge.net)|2001:770:18:aa40::c101:c142|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 1174405120 (1,1G) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : « MX-16-public-beta1_x64.iso »

MX-16-public-beta1_ 100%[===================>] 1,09G 791KB/s in 29m 54s

2016-11-03 08:41:50 (639 KB/s) — « MX-16-public-beta1_x64.iso » sauvegardé [1174405120/1174405120]

Oui, la récupération a été un brin longue 🙁

J’ai donc lancé mon ami VirtualBox avec les réglages habituels : 2 Go de mémoire dédiée, 128 Go de disque, et 2 CPU virtuels, histoire d’offrir à la MX-16 un cocon bien douillet.

Après le démarrage de l’image ISO construite le 31 octobre, on est accueilli avec un Xfce revampé comme la MX-15. J’ai lancé directement l’installation.

C’est le même outil que pour la version précédente dont j’ai parlé en décembre 2015. Pour me simplifier la vie, j’ai gardé les options proposées par défaut.

L’installation de Grub est un vrai plaisir, même s’il prend un peu son temps, le bougre !

Une dizaine de minutes d’installation, et on peut passer aux choses sérieuses.

Au démarrage suivant, 17 mises à jour sont annoncées comme disponible. Je les ai fait s’installer.

Pour montrer la MX-16 béta en action, j’ai décidé de montrer sa post-installation au complet en vidéo.

Je dois dire qu’on est devant une distribution qui a été pensée du début jusqu’à la fin pour être utilisable. On est loin des distributions uniquement pensée sur le plan technique ou pour faire bien sur le CV. J’ai oublié de montrer l’outil de gestion des rétroportages (ou backports), mais il est construit avec le même sérieux que le reste ! Ça fait du bien 🙂

C’est le genre de distributions qui redorent le blason du monde libre qui en a sérieusement besoin par moment !

39 pensées sur “La MX-Linux 16 parviendra-t-elle à faire oublier la caricaturale Devuan GNU/Linux ?”

  1. Salut,

    Distribution très agréable, peu gourmande et solide.
    J’utilise la MX-15 en multiboot sur ma machine depuis sa sortie.
    Je vais essayer cette version 16 beta en virtualisation.

    On aimerait voir ça plus souvent tellement c’est propre et facile à prendre en main avec MX Outils qui est un modèle d’assistance post-installation.

    Bonne fin de semaine à tous,

    Eric

  2. Une petite coquille : On est loin des distributions uniquemet….
    Sinon c’est une base sérieuse, donc on part sur quelque chose de fonctionnel, après pour l’histoire du sysVinit c’est pas ce qu’on voit le plus en démarrant la distribution.
    Quand tu en avais parlé l’autre jour j’ai fait mon curieux et je suis allé chercher cette distribution et pas de souci elle a fait son boulot sans sourciller, alors que demander de plus.
    A pluche.

  3. Le monsieur semble s’être levé du bon pied, car à voir la vidéo, cette distribution me paraît une belle m… Chercher un paquet dans les outils paraît relever du chercheur de trésor. Les dépôt qui ne répondent pas. Et je veux bien croire que les goûts et les couleurs, mais là, c’est laid. Bref.

  4. La MX, c’est antix+la communauté de la « feu » Mepis (ou Simply Mepis il me semble
    il y a longtemps).
    C’est du sérieux. Perso, j’utilise la antix 16 sur mon portable Toshiba (rox-fluxbox).
    Même base.
    C’est une très bonne Debian nosystemd, eudev dispo dans leurs dépôts. (fonctionnel, je l’ai installé). Mieux que Devuan ? Clairement, oui !
    Enfin pour cette MX XFCE, à comparer avec la Refracta et la Trios. Probablement la
    meilleure.

    1. Je me souviens de la Mepis. C’était une Debian avec une Xfce retravaillé si mes souvenirs sont bons. Faire mieux que Devuan, ce n’est pas difficile, surtout avec le slim qui arrache la rétine ou l’obligation de passer par Wicd.

      1. Pour la Mepis, c’était une Debian avec KDE, pas XFCE:

        http://distrowatch.com/table.php?distribution=mepis

        La dernière version date de 2013. Je l’avais testée à l’époque de KDE 3. Elle était très belle d’apparence, on sentait que c’était fignolé.
        La suite de la Mepis a donc été la MX. Ce qui est curieux (enfin bon, ce sont des Américains), c’est qu’il y ait toujours une communauté Mepis, la distro ayant pourtant officiellement disparu ….

        1. Dejà, c’est 2014, la dernière version, dixit le site officiel.

          http://www.mepis.org/node/179

          Et voici ce qu’on peut lire :

          Includes:
          Linux kernel 3.12 pae 32 bit
          Xfce 4.10
          Qupzilla browser
          Libreoffice – full featured office suite
          VLC – multimedia player and streamer
          Clementine – modern music player and library organizer
          Synaptic – package manager
          MX-Flash – Adobe Flash ™ plugin manager
          MX-User – user manager
          MX-Codecs – restricted codecs installer
          MX-Apt-notifier – tray applet to notify of system and application updates
          MX-Checkaptgpg – check and add missing GPG keys needed by apt
          XChat – IRC client
          Network Manager
          xfburn – cd/dvd burning
          Lightdm – desktop manager
          Leafpad – text editor
          File-roller – archive manager
          Snapshot – tool to make a live.iso of your installed system
          Luckybackup – backup tool using rsync
          Live persistence and remastering
          Samba
          Transmission – torrent client
          Xscreensaver
          Metapackage-installer – simple way to install popular applications.
          Firmware
          Printer drivers
          Bleachbit – cleanup utility
          Catfish file search tool
          Games – chromium-bsu, gottet, lbreakout2, simsu
          claws-mail email client and some plugins
          disk-manager – graphical filesystem configurator
          galculator
          gdebi – tool to install deb files
          gnome-ppp – modem internet connection tool
          grub-customizer – graphical Grub2/BURG configuration application
          grub2
          minitube – watch youtube videos outside the browser
          mirage – image viewer
          orage – calendar
          pacpl – multi-purpose audio converter/ripper/tagger script
          pdfshuffler – merge, split and re-arrange pages from PDF documents
          qpdfview – tabbed document viewer
          simple-scan – Simple Scanning Utility
          Thunar – File Manager for Xfce
          Unetbootin – install linux iso to a partition or USB drive
          hybrid iso

          … and it all fits on a cd!

          Donc, mes souvenirs étaient bons.

      1. 🙂 ben ça reste une Debian : pour les tout débutants, le manque de logithèque graphique peut être dérangeant…
        mais dans ce cas, passés quelques mois sur Mint/Ubuntu, on peut l’aborder sans problème (en VM, c’est un très bon complément, notamment)

  5. Belle distribution visuellement, fonctionnelle, avec des outils intéressants. Mais le problème, c’est la base Debian (stable), avec son lot de paquets complètement dépassés pour bon nombre d’applications !
    Heureusement qu’ils ont mis les derniers navigateurs à jour et un LibreOffice « frais », car pour le reste …
    Bref, il ne faut pas avoir besoin d’utiliser des logiciels récents avec une distribution comme celle-ci !

    1. « son lot de paquets complètement dépassés » : pour ma part, puisque le navigateur est à jour, auquel cas c’est important pour la sécurité, ben à part Krita si on l’utilise (qui apporte réellement des nouveauté par rapport à l’ancienne version), je ne sais pas trop quels autres logiciels apportent de vrais nouveautés… je ne les connais évidemment pas tous, mais un changement de skin, c’est pas vraiment un changement (par exemple), du coup si on a deux versions de retard (par exemple), est-ce qu’on est vraiment en retard? comme le disait Einstein, tout est relatif sauf cette phrase…
      en somme, si ce qui touche à la sécurité est à jour, à moins qu’un changement en soit vraiment un, tout vient à point à qui attend que tout vienne à point
      (aujourd’hui c’est trolldi ^^ )

  6. Systemd est pas parfait mais c’est par autant que SysvInit est fantastique, toute personne ayant essayé d’écrire un script de démarrage de service un peu élaboré (avec fichier PID, user non privilégié, arrêt « propre », déepndances lsb etc…) et compatible avec plusieurs distribs pourront certifier que ça n’a absolument rien de superbe.

    De ce fait je suis toujours un peu sceptique sur les distribs anti-systemd, mais là selon leur forum, ils semblent l’installer mais juste ne pas s’en servir pour l’initialisation. Cela est déjà bien plus raisonnable que de le bannir, et par cette occasion forcer l’utilisateur à prendre part à une guerre de religion dont il n’a rien à cirer.

    1. Contrairement à antix, dont cette MX est en grande partie issue. Sur la antix, systemd est entièrement blacklisté. (y compris udev puisque eudev est dans les dépôts).
      Antix propose également des dépôts testing/sid nosystemd. De plus en plus compliqué je pense car chez
      Debian, on créé de plus en plus de dépendances à systemd. (xorg par exemple).
      Pour moi, ce n’est pas une question de guerre de religion. Juste le fait que le non-choix est contraire à l’idée
      que je me fais du libre.

      1. Juste le fait que le non-choix est contraire à l’idée que je me fais du libre.

        Il faudra me dire en quoi Xorg dépend de systemd. J’avoue ne pas savoir. Quant au non choix, refuser systemd, c’est nier une partie du choix, non ?

        1. Pour xorg, j’ai vu ça ici:

          http://antix.freeforums.org/systemd-free-xserver-xorg-core-t6210.html

          Pour le choix/non choix, je ne suis qu’un simple utilisateur de Linux.
          Il faudrait demander par exemple à Patrick Volkerding pourquoi il ne veut pas de systemd dans Slackware ?
          A Bill Reynolds pourquoi il n’en veut pas dans PcLinuxOs ?
          Aux devs de Pisi idem. Plus à tous les devs qui proposent des dépôts no-systemd pour Debian, comme Adam Borowski, les devs de Trios, Refracta, etc …..
          Demander aussi à une quantité non négligeable d’utilisateurs Debian de longue date, assez expérimentés, et qui partent vers le monde BSD …

          1. Ah, cette connerie de guerre des inits grace à laquelle MS et Apple peuvent continuer à se reposer sur leurs lauriers.

            Elle durera jusqu’à ce que le Soleil se transforme en géante rouge. Soit dans 4,5 milliards d’années.

            Il faudra aussi demander à Patrick Volderking pourquoi il ne veut pas que la Slackware gère les dépendances ? Des considérations techniques ? Des choix de conceptions ?

            Ah, la PCLinuxOS, la rolling avec un duo gestionnaire de paquets non conçu à l’origine pour les dits paquets ?

            Pour la Refracta 8, c’est juste une Devuan revampée, non ?

            Ensuite, libre à des personnes de ne pas vouloir utiliser Systemd. C’est leur choix, mais il faut arrêter la paranoïa et les effets de manches. Les gueulantes et les forks condamnés à terme comme la Devuan.

            Quant aux contributeurs de Debian qui partent sous BSD, j’espère qu’ils n’auront pas trop de problèmes pour gérer leurs matériels. Ils vont juste régresser de 5 à 6 ans dans le domaine en question.

            Désolé pour la gueulante qui va suivre, mais c’est mon point de vue : il faut arrêter de casser les couilles des utilisateurs en les culpabilisant car il utilise systemd ou openrc ou runit !

            C’EST DE LA CONNERIE !

            Ce qui compte, c’est qu’un système d’init fasse le travail qu’on lui demande. Le reste ? DE L’ENCULADE DE MOUCHES !

            Désolé, mais fallait que ça sorte !

            J’espère que le Soleil décidera de péter un peu plus tôt que prévu et fasse disparaître cette erreur de l’univers, l’être humain !

            Oui, par moment, j’arrive à le souhaiter, spécialement quand je vois l’énergie gaspillée dans de telles futilités.

            Bonne soirée.

      2. @dpascal, sur Antix ceci-celà, peut-être, mais qu’elle soit basée dessus est un non-argument : sur MX ce n’est pas le cas, si les devs précisent ne pas se servir de l’un des systèmes d’init, on peut ici utiliser l’autre si ça nous chante

        ici nous est présenté une distro, pourquoi troller (?) avec les init?

        nb : les types que tu cites disent que « ça s’éloigne de la philosophie Unix » … ben Gnu is not Unix, sur ce point c’est un non-argument

  7. sic :
    « qu’un système d’init fasse le travail qu’on lui demande »
    donc systemd, qui en fait plus et trop , et pas mieux, qui n’est pas un système d’init, mais le prend en charge en s’imposant sous l’aspect « pratique » , un peu du microsoft quoi …
    et vous direz quoi quand ses devs le sortiront de la licence libre ?

    1. Quand on veut troller comme une goret, on le fait bien !

      30 secondes en utilisant duck duck go, google, ou « mon cul sur la commode » : https://www.freedesktop.org/wiki/Software/systemd/

      License

      This program is free software; you can redistribute it and/or modify it under the terms of the GNU Lesser General Public License as published by the Free Software Foundation; either version 2.1 of the License, or (at your option) any later version. This program is distributed in the hope that it will be useful, but WITHOUT ANY WARRANTY; without even the implied warranty of MERCHANTABILITY or FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE. See the GNU Lesser General Public License for more details.

      Que des logiciels l’utilisent à des fins non libres, soit. Mais avant qu’un projet LGPL devienne non libre à 100%…

      Tant qu’on y est, virons tout ce qui a été développé plus ou moins entièrement par RedHat du monde linux : systemd, le format de paquet RPM (qui tuerait OpenSuSE, Fedora, Mageia, OpenMandriva, PCLinuxOS, RHEL, CentOS, etc.), PulseAudio, les polices Liberation (qui sont des clones libres des polices de Microsoft), NetworkManager.

      J’en ai oublié combien au passage ?

      1. Non, non. Tu résumes très bien la situation…

        On a bien compris que certains intérêts qui se sont incrustés dans le monde libre (RedHat, Canonical, etc…) tentent par tout les moyens de tirer la couverture vers eux au détriment des intérêts de l’écosystème du logiciel libre. Tout comme les autres tocards de chez Microsoft, Oracle, etc…, ils vont commencer à tout faire pour imposer leurs solutions à eux au détriment de tout les autres et par conséquent de dissuader toutes alternatives qui pourraient leurs faire perdre leur position de quasi monopole qui en deviendra de facto bientôt un.

        En continuant à rouler pour systemd et tout ces machins, tu confortes ces gens qui vont s’en mettre plein les poches avec le travail des autres et toi tu resteras à poil une main devant, et une main derrière, tout comme de nombreux développeurs de logiciels libres qui au final se feront voler leurs travail.

        Mais ça tu t’en fout, donc tout va bien dans le meilleurs des monde.

        1. Je te conseille de te renseigner sur une faiblesse du système économique libéral que le libre reproduit : la tendance à créer des monopoles sur le long terme.

          Le noyau linux n’a-t-il pas une forme de monopole dans le domaine des noyaux libres ? Donc, c’est un peu l’hopital qui se fout de la charité, ta remarque.

        2. Mais franchement, le commun des utilisateurs Linux (dont moi) se contrefout royalement que ce soit systemd ou un autre du moment qu’on a un système parfaitement fonctionnel. Comportement puéril ! On dirait le comportement de certains partis politiques (que je ne nommerai pas) qui n’admettent pas que certains puissent penser différemment ! C’est si dur que cela d’être tolérant ? La tolérance, tu sais ce concept qui pourrait permettre d’éviter des guerres ! Tu illustre parfaitement la critique que certains font aux « puristes » de GNU/Linux qui font trop de tort à l’ensemble GNU/Linux au point de le desservir !

          Retourne dans ton bac à sable !!

        3. Je comprend pas cette guerre bête, oh les méchantes boites qui se font de la tune sur le dos des pauvres développeurs… Et puis leurs développements sont la pour nous faire chier et surtout ils passeront tout en propriétaire… Non mais faut arreter la, sans Redhat, SUSE, Canonical et d’autre, il y aurait simplement pas de devs payé pour travailler sur le kernel, pour donner une interface on en serait encore a faire tout dans un terminal…
          Je ne suis pas fan de tout ce qui se fait, mais dans l’ensemble c’est plutot bon surtout que pour la plupart nous payons et participons pas plus que dire des conneries sur des blogs. Tout le monde gueulait sur pulseaudio, maintenant ça fonctionne pas mal, merci redhat; tout le monde gueule sur gnome, mais ça plait et personne interdit de prendre les sources et de modifier comme ce qui est fait pour unity et cinnamon, merci redhat, suse, canonical; Tout le monde gueule sur kde mais c’est encore la et c’est tres utilisable, merci suse… Le kernel est surtout corrigé par des boite comme suse et redhat, gnome c’est redhat, kde c’est suse, bref regardons ce qui se fait quand il n’y a pas de boite derrière, comme XFCE, bah ça avance mais lentement, alors c’est sur j’adore xfce mais c’est pas avec lui que je vais me sentir a la pointe… Allez mate, bah sans gnome2 il n’y aurait pas eu de mate, oui mais sans le méchant redhat (et d’autre…), il n’y aurait pas de gnome2…

          Il est ou le soucis avec les boites vivant du libre? Ils réinjecte leurs tunes dans l’opensource d’une façon ou d’une autre… Je suis utilisateur de debian mais je sais bien que sans les nombreuses boites qui mettent a dispositions des devs ou du code ou de l’argent, debian ne serait pas ce qu’elle est!

          Et arrêtez aussi avec canonical, vous gueulez que redhat a le monopole mais vous gueulez que canonical fasse autre chose dans son coin, mir est un concurrent de waylande ce qui sera pas de trop et ce qui est sain pour que le code devienne meilleur de l’un comme de l’autre, upstart a fait crier mais maintenant c’est systemd, punaise pourquoi avez vous pas soutenu upstart pour que systemd ne soit pas le seul INIT de dispo? bah oui c’était canonical… Nombreux sont ceux qui râlent contre gnomeshell, mais redhat n’a pas empêché de faire des forks, alors oui les même personnes ont gueulé sur unity car c’était canonical qui faisait ça dans son coin, par contre tout le monde encense cinnamon…

          Bref, je comprend aisément pourquoi les entreprises sont frileuses d’utiliser du linux avec ce comportement… Je vous le dit, si des entreprises comme SUSE et redhat arrêtent leurs developpement, beaucoup de projets tomberont et linux reviendrait a ce qu’il était il y a dix ans, c’est a dire un truc de mecs élitistes qui font leur truc entre eux pour eux et accessible que pour eux…

  8. Il faudrait aussi arrêter de penser que les BSD ont du retard par rapport à Linux.

    Où en est-on au niveau de Btrfs, alors que l’on a ZFS, Hammer ?

    En ce qui concerne DRM, i915 (est synchronisé avec le noyau Linux 4.4 pour DragonFly, 4.7 et 3.18 pour FreeBSD, pour radeon c’est Linux 3.18 – 3.19, NetBSD c’est Linux 3.15).

    Wayland est supporté par FreeBSD.

    Un système de packaging multi plateforme extrêmement poussé chez NetBSD, un peu moins chez FreeBSD / DragonFly (pkg supporte Linux).

    Quelques projets sponsorisés par la FreeBSD fondation, https://www.freebsdfoundation.org/what-we-do/projects/#current-projects

    De grands noms choisissent plutôt FreeBSD que Linux, notamment, https://www.nginx.com/blog/nginx-and-netflix-contribute-new-sendfile2-to-freebsd/

    Le support pour ARM (32 et 64 bits) est amélioré régulièrement (quelque soit les BSD).

  9. Salut!

    Ca fait bien plaisir de voir un test de la MX-16. J’utilise la MX-15 sur un portable de 2006, 2 Go de RAM upgradable à…2 Go; 80 Go de DD, et un méchant Centrino. Et je peux vous dire que ce portable en a supporté, des installs de distros toutes plus (a) variées les unes que les autres. Ben la MX-15, c’est la SEULE distro qui marche parfaitement out-of-the box. LA SEULE! On veut écouter le la zic en mp3 ? Ca marche. On branche un tél ? Il est reconnu. On veut regarder une video ? No souci. On veut brancher une tablette graphique chinoise ? Reconnue. Et tout ça sans consommer 1 GO de RAM avec Firefox ouvert (ce qui semble être devenu la norme désormais avec la majeure partie des distros.)
    Comme dit Dedoimedo, la « desktop experience » sous Linux est en train de se casser la gueule monumentalement, et c’est normal: chaque version qui sort non seulement ne résoud pas les problèmes antérieurs, mais en rajoute! Ben avec la MX-15, non. Si je devais conseiller une distro à des personnes souhaitant voir autre chose que Win, ce serait sans nul doute celle-ci.

    Et dernier truc: perso, je ne sais pas ce qu’est Systemd et autres inits. Je n’en ai aucune idée, et je m’en cogne royalement. Par contre, un truc m’intéresse: que, lorsque j’allume l’ordi, il fasse ce que j’attends de lui. MX-15 répond parfaitement à cette attente.

    1. @Jean-Sté, salut, et merci pour le retours

      Mint (avec MATE desktop) est un peu pareil, je l’avais installé sur un pentium3 avec des vieux disques IDE (à priori, l’ordi date d’avant 2000), ben ça roule sans soucis… le truc c’est que Mint est un peu plus user-friendly, même une mamie n’ayant jamais eu d’ordi arrive à s’en servir
      mais bon, je ne connaissais pas encore MX (j’ai découvert la 15 il y a peu), je garde l’info dans un coin de ma tête pour le cas où un pas trop débutant me demande de restaurer un ordinosaure 🙂

  10. et malheureusement , les BSD vont devoir combattre pour avoir des drivers corrects en version non free , en ce moment c’est pas trop la joie pour les anciennes architectures ( de 4 ans ou plus ) , aucun driver ne sera refait pour ceux qui sont reste en minima de performance et instable avec Xorg

    en ce moment , AMDGPU est poussé pour les cartes récentes , avec GCN ( gallium llvm ) , Nvidia continue sur sa lancée , et intel est montré du doigt sur ces drivers I915 et anciennes versions…

    dans l’immédiat les seuls griefs que l’on peut avoir avec systemd concerne ces dysfonctionnements , mais aussi de vouloir TOUT gérer à leur façon , ce n’est pas sans incidence pour la gestion des ressources avec le kernel , je pense en ce moment au points de montage ( ex le boot , le swap et le check filesystem ), au gestion ip eth et wifi , dns , je ne comprends pas du tout cet axe de développement qui n’apporte pas la stabilité , robustesse attendu pour un gestionnaire de services de ce niveau.

Les commentaires sont fermés.