Ubuntu Mate 16.10 à une semaine de sa sortie : Mate-Desktop en version GTK3 ? C’est possible ! :)

Comme les autres déclinaisons de la Ubuntu 16.10 auront droit à des billets ad-nauseam (spécialement le trio Ubuntu / Kubuntu / Xubuntu) d’ici la fin octobre 2016, j’ai eu envie de parler ma petite « chouchoute » – je sais c’est mal – à savoir la Ubuntu Mate.

J’ai utilisé l’outil préféré des tipiakeurs sous linux pour récupérer en toute sécurité l’image ISO de la Ubuntu 16.10 béta 2, la dernière officiellement disponible.

Dans les notes de publications publié le 28 septembre 2016, on apprend que la version de Mate-Desktop proposée est la 1.15.1 en gtk3 tout en promettant la 1.16.0 rapidement.

Mis à part cela, il y a les points commun avec la Ubuntu officielle : noyau linux 4.8, LibreOffice 5.2, GTK 3.20, le dernier Mozilla Firefox. Que du classique. En bref, tout ce que j’ai l’habitude d’utiliser au quotidien sur mon Archlinux avec testing activé, même si au moment où je rédige cet article, GTK 3.22 est disponible pour les cramés du cerveau au troisième degré dont je fait partie 🙂

J’ai donc voulu voir comment se comporte la Ubuntu Mate. Après tout, c’est la distribution qui m’a donné envie de me réintéresser aux Ubuntu-based après avoir eu la souris une tripotée de « forks » plus mauvais les uns que les autres.

J’ai utilisé mon ami VirtualBox avec l’environnement habituel : 2 Go de mémoire vive, 2 CPUs, 128 Go de disque dur.

Pour gagner un peu de temps, j’ai directement lancé l’installation 🙂

Comme c’est Ubiquity, l’outil classique des Ubuntu officielles et d’une partie des officieuses, inutile de s’attarder dessus. Il fait son boulot et bien 🙂

Après l’installation – tout ce qu’il y a de plus classique, Ubuntu Mate nous accueille avec son application « Bienvenue ».

J’ai forcé le lancement de l’outil de gestion des mises à jour. 334 Mo ont été récupérés, dont un certain… Mate-Desktop 1.16 🙂

Au bout d’une dizaine de minutes, les mises à jour ont été finies. Il ne me restait plus qu’à relancer la distribution pour avoir une logithèque assez fraiche. J’ai complété en rajoutant les pilotes additionnels pour VirtualBox.

Mon enregistreur de vidéo a pris le relai pour montrer la Ubuntu Mate 16.10 post-béta2 en action.

Ubuntu Mate se bonifie avec le temps. Surtout, elle prouve qu’on peut avoir une version « GTK3isée » de l’environnement héritier de Gnome 2 sans le moindre problème collatéral. Alors quand est-ce que les mainteneurs de distributions vont entendre le message ? 🙂

La boutique logicielle est une bonne idée. Même si ça donne l’impression que la roue est réinventée par rapport à Gnome Logiciels et l’outil de Plasma dont le nom m’échappe.

Que du bonheur, cette distribution. Modulo le thème un peu trop orienté vert… Mais on ne peut pas tout avoir après tout 🙂

On est surtout loin de son excrémentielle version « ultimate » dont on se demande comment elle fait pour ne pas exploser en plein vol au démarrage. Enfin, je dis ça, mais je dis rien, mais je vous renvoie à mon article de février 2015… 🙂

Après, les coups et les douleurs les goûts et les couleurs, ça ne se discutent pas !

29 réflexions sur « Ubuntu Mate 16.10 à une semaine de sa sortie : Mate-Desktop en version GTK3 ? C’est possible ! :) »

  1. Quelles grandes différences entre Ubuntu Mate et Linux Mint Mate, même si j’ai actuellement d’installé la version Mint Cinneramon? Du point de vue extérieur, déjà, pas trop vu/compris la différence entre Mate et Cinne… Ça me perturbe presque…

    1. Je vais essayer de faire simple.

      LinuxMint – depuis sa version 17.0 – c’est : Ubuntu LTS (celle qui sort tout les 2 ans avec un .04 en fin de nom) + Cinnamon ou Mate Desktop. Des versions intermédiaires de la LinuxMint sortent tous les 6 mois pour proposer le dernier Cinnamon / Mate Desktop disponible.

      L’équipe de la LinuxMint a modifié l’interface de Mate-Desktop pour la faire ressembler à celle de Cinnamon. La « vraie » interface, celle conçue par les développeurs de Mate Desktop, c’est celle de la Ubuntu Mate, modulo le thème appliqué.

      Je suppose que d’ici novembre, la LinuxMint 18.1 sortira et Mate Desktop 1.16.0 sera proposé. Étant donné que chaque fois la linuxMint sort avec un mois de décalage par rapport à la Ubuntu qui lui sert de base…

      Et je n’aborde pas la Linux Mint Debian Edition, le commentaire est déjà suffisamment long 😉

  2. Vrai que les ubuntu based sont quand même sympa, enfin surtout pour les versions xfce et mate (kubuntu pas essayé).
    Ca permet d’installer un linux frais et facilement utilisable sur de petites machines. Et ça c’est déjà pas mal.
    Moins prise de tête qu’avec une debian de base par exemple, ultra renseignée sur le net mais par contre on apprend certainement moins avec aussi.

  3. Qu’apporte réellement la version 3 de GTK sous Mate? Genre à part avoir son thème qui saute tous les 4 mois si je me permets ce léger troll?

      1. Ne serait-on pas en droit d’attendre un peu plus que ça pour une librairie qui a connu un développement aussi chaotique et mis tant de temps à être stable pour finalement question valeur utilisateur n’être qu’un upgrade mineur de ce qui se faisait avec la version précédente?

        Selon des nouvelles récentes, ils vont passer à la 4 et réinventer un autre semantic versioning pour pouvoir casser la compatibilité à tout bout de champs. Pour un toolkit qui devrait être le fer de lance du desktop sous linux, je sais pas trop ce qu’il faut penser de tout ça.

        1. GTK3 existe depuis février 2011, soit un peu de 5 ans. Donc au bout de 5 ans, le code doit être un brin stabilisé, non ?

          Un upgrade mineur ? Juste le support de Wayland par exemple. C’est vrai que c’est un apport mineur. J’ai aussi entendu parler de la roadmap pour la version 4.x. On verra quand elle sortira.

  4. Ubuntu Maté, j’y suis revenu sur mon pc portable et j’en suis très satisfait.
    Une petite remarque : Ubuntu n’est qu’idéale pour les novices, si tu ne veux pas t’embêter et/ou ramer avec les pilotes , c’est le bon choix.
    J’ai retenté une debian et même le chipset graphique est mal supporté. Donc basta ! je retenterai debian avec une DebianFacile qui a une version avec des pilotes non-free ! c’est qu’ils en ont sous le chapeau ces p’tits gars ! 😉
    Je précise que mon portable a 4 ans et ce n’est pas un mac air book pro , question finances il m’avait coûte 450 € à l’époque.

    NB: vraiment très sympa tes tiotes vidéos Tonton Fred ! 🙂

  5. Je ne trouve pas qu’Ubuntu n’est bien que pour les novices.
    Pour moi un ordinateur est un outil qui me sert à réaliser des tâches ainsi qu’à me divertir. L’OS n’est là que pour me permettre d’exploiter cet outil. Je veux un truc qui fonctionnel sans prise de tête. Ca ne m’intéresse pas de passer énormément de temps à chercher comment configurer ceci, comment résoudre cela. Je préfère utiliser ce temps à apprendre à maîtriser les applications dont j’ai besoin et me concentrer le la réalisation de la tâche que je désire accomplir.

    Pour moi un système d’exploitation style Ubuntu MATE c’est parfait.

    1. Je veux un truc qui fonctionnel sans prise de tête. Ca ne m’intéresse pas de passer énormément de temps à chercher comment configurer ceci, comment résoudre cela.

      Casse ta tirelire et achète un mac 🙂

      Trève de plaisanterie. Ubuntu est très bien pour se dégrossir, mais tu finiras rapidement par trouver certaines limites à ton utilisation.

      La configuration ? C’est souvent 10 minutes voire 15 au pire. Ensuite, il arrive qu’une mise à jour demande un peu plus de travail. Mais il faut arrêter de se leurrer : il faut apprendre à utiliser l’outil informatique. N’avoir que les bases serait déjà un énorme progrès.

      Je préfère utiliser ce temps à apprendre à maîtriser les applications dont j’ai besoin et me concentrer le la réalisation de la tâche que je désire accomplir.

      Et si ton OS « out-of-the-box » merde, tu fais comment si tu n’as pas un minimum de connaissance pratique ? Simple question, hein 🙂

      Pour moi un système d’exploitation style Ubuntu MATE c’est parfait.

      Pour toi. Pour d’autres, ce ne sera pas le cas.

      1. Je plousoie dans le sens où on ne doit/veut pas se prendre la tête. L’optimisation, j’aimerai comprendre pourquoi si cela fonctionne. ?
        Pour une mise à jour par réinstallation ( souvent préconiser sous Ubuntu et que j’applique après divers déboires…), à part les mises à jour et mes logiciels particuliers, cela est fait en une demi-heure. Les fichiers config étant au chaud dans home, je me retrouve avec mon bazar d’avant MAIS à jour 😉 .
        PS : sujet 22 Fred ! optimiser sa distribution , pourquoi et comment ? perso, pour la quiche que je suis, cela éclairerai ma lampe à huile. Après je dis ça, je dis rien ….. stranger in the night …. 😉

  6. Bonsoir,
    Je suis utilisateur de LMDE Mate. Un sacré plus pour le Mate à la sauce Mint, c’est le Mint Menu.
    Je ne sais pas si on le trouve dans les dépôts Ubuntu (il paraît que la prochaine version de Debian l’incluera dans ses dépôts). J’ai testé Debian stable avec Mate et j’ai trouvé le menu peu pratique, très en dessous du Whisker Menu qu’on a avec Xfce, et très très très en dessous du Mint Menu. Quant au Gnome Menu, sur Debian en tous cas, il n’est pas au point.
    Ça paraît un détail, mais lorsqu’on decouvre une distro fraîchement installée, ou lorsqu’on a installé bcp de logiciels, un menu bien fichu, c’est important.

    1. Le MintMenu est bien conçu pour les personnes voulant un « clone » du menu Démarrer de MS-Windows dans les grandes lignes.

      Un clone de menu démarrer, lui même pompé sur le menu pomme du MacOS, c’est toujours pratique à avoir, en effet.

      1. Le côté « Windows look » peut rassurer le nouveau venu. Mais au delà de ça, pouvoir facilement retrouver un logiciel, c’est un gros argument. Ayant tâté toutes sortes d’interfaces, des vieux Windos à KDE, en passant par Xfce, MacOS X, les vieux Mac OS, Windows 8 et j’en passe, l’argument du « Windows look » ne me touche plus trop. Mint Menu a vraiment des avantages au quotidien. Le trouve-t-on dans les dépôts Ubuntu ?

        1. Il est vrai qu’un accès rapide peu aider. Certaines personnes finiront par préférer une liste texte, d’autres seront plus proches de icones.

          Pour le mintmenu, je n’ai pas réussi à trouver de PPA pour Ubuntu 16.04. À moins d’avoir mal cherché ? 😀

    2. Tu peux avoir un menu à peu pres équivalent au mint menu ou whisker menu.
      Pour cela ouvre Mate tweak, Interface, cocher la case « activer le menu avancé »

        1. le paquet de quoi ? c’est mate tweak qui se charge de transformer le menu.
          s’il y a un paquet je ne sais pas son nom
          (mate tweak est installé d’office)

  7. >> mais tu finiras rapidement par trouver certaines limites à ton utilisation.
    Comme quoi par exemple? Je ne vois pas ce qu’on ne pourrait pas faire avec une Ubuntu qu’on pourrait faire avec une autre distro?

      1. Un logiciel absent?
        Si tu disais ça pour une distro style Solus, je comprendrais mais il faut beaucoup chercher pour ne pas trouver un logiciel pacakgé en .deb pour Ubuntu !
        La logithèque est une des force de cette distribution je trouve même pour les version trop anciennes, on trouve presque toujours des PPA alternatives.

  8. ‘LLo,
    « Comme quoi par exemple? Je ne vois pas ce qu’on ne pourrait pas faire avec une Ubuntu qu’on pourrait faire avec une autre distro? »
    Ne l’installer qu’UNE seule fois jusqu’à la mort de son support ! 😉

Les commentaires sont fermés.