Frugalware Linux 2.1 : un retour en demi-teinte… Par obligation ?

Ah, la Frugalware Linux… Distribution GNU/Linux utilisée en dur à l’époque de sa version 1.2 (ce qui remonte à six ans environ) durant 3 mois, puis une deuxième et dernière fois durant 15 jours, à l’époque de 1.3.

Ensuite, cela a été une histoire de tests réguliers pour combattre la malchance et les vacheries que me faisait cette distribution. Après, il y a eu une période de fâcherie, jusqu’à ce billet du mois de juillet 2016 où je voulais savoir où en était la Frugalware Linux post-2.0, 18 mois après sa sortie.

Je concluais l’article ainsi :

Comme je l’ai dit dans la vidéo, la distribution n’a jamais su se vendre auprès des utilisateurs et par extensions auprès des développeurs, ce qui est dommage car elle avait des qualités à revendre. Comme son modèle hybride, et elle aurait pu concurrencer Archlinux.

Ce qui pourrait sauver la distribution ? La sortie d’une version 2.1 avec Gnome, Kde et Xfce mis à jour d’ici la fin de l’année 2016. Sinon, elle nous quittera dans une longue agonie 🙁:(

Cet après-midi, alors que je prenais une tasse de thé, j’ai eu l’idée d’aller sur Distrowatch, et j’ai vu une annonce qui m’a surprise. L’arrivée de la Frugalware Linux 2.1. Je me suis pincé pour y croire. J’ai donc décidé d’aller lire les notes de publications complètes.

On apprend entre autres qu’à cause de la réduction de l’équipe de développement, des choix drastiques ont été faits. Adieu les images ISO en 32 bits. Adieu Xfce et Mate-Desktop. Le modèle hybride est abandonné, la branche stable étant désormais de l’histoire ancienne. On est sur un modèle rolling release classique pur et dur.

Si on va sur les serveurs, on s’aperçoit que 3 images sont désormais disponibles. Une pour installation minimale, une qui installe Gnome 3.20.x, et une dernière avec Plasma 5.7.x.

J’ai donc décidé de mettre mon wget au travail pour récupérer l’image ISO avec Gnome.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c ftp://ftp12.frugalware.org/mirrors/ftp.frugalware.org/pub/frugalware/frugalware-2.1-iso/fvbe-2.1-gnome-x86_64.iso
–2016-09-05 21:29:17– ftp://ftp12.frugalware.org/mirrors/ftp.frugalware.org/pub/frugalware/frugalware-2.1-iso/fvbe-2.1-gnome-x86_64.iso
=> « fvbe-2.1-gnome-x86_64.iso »
Résolution de ftp12.frugalware.org (ftp12.frugalware.org)… 193.1.193.64
Connexion à ftp12.frugalware.org (ftp12.frugalware.org)|193.1.193.64|:21… connecté.
Ouverture de session en tant que anonymous… Session établie.
==> SYST … terminé. ==> PWD … terminé.
==> TYPE I … terminé. ==> CWD (1) /mirrors/ftp.frugalware.org/pub/frugalware/frugalware-2.1-iso … terminé.
==> SIZE fvbe-2.1-gnome-x86_64.iso … 960145408
==> PASV … terminé. ==> RETR fvbe-2.1-gnome-x86_64.iso … terminé.
Taille : 960145408 (916M) (non certifiée)

fvbe-2.1-gnome-x86_ 100%[===================>] 915,67M 3,68MB/s in 5m 5s

2016-09-05 21:34:23 (3,00 MB/s) – « fvbe-2.1-gnome-x86_64.iso » sauvegardé [960145408]

J’ai décidé ensuite de filmer l’installation et la post-installation de la Frugalware Linux 2.1. L’installateur est un peu laxatif à l’utilisation comme vous pourrez le voir. Dans la vidéo ci-après, l’installation du méta-paquet gnome-extra a mangé une dizaine de minutes de vidéo. Désolé 🙁

Je dois avouer que je suis plus qu’agréablement surpris par la version 2.1 de la Frugalware Linux. La voilure réduite et le retour en « demi-teinte » de la distribution s’explique par la petitesse de l’équipe qui s’en occupe.

Évidemment, j’aurais préféré que la Frugalware Linux envoit balader Plasma pour le remplacer par Mate Desktop, mais c’était pas franchement envisageable !

Pacman-g2 est assez rapide et reste agréable d’emploi. Dommage qu’il faille passer par la ligne de commande pour gérer les paquets. Un outil à la Pamac n’aurait pas été de trop. Seul gros défaut en dehors de l’installateur à l’ergonomie spéciale ? L’absence d’image ISO live qui permet de voir à quoi ressemble l’ensemble sans l’installer.

Ce sera peut-être pour la version 2.2 ? Maintenant, le plus dur reste à faire pour l’équipe de la Frugalware Linux : arriver à séduire une masse critique d’utilisateurs pour attirer mécaniquement des développeurs. Cela a toujours été le point faible de cette distribution, malheureusement pour elle 🙁

2 réflexions sur « Frugalware Linux 2.1 : un retour en demi-teinte… Par obligation ? »

  1. Bonjour,

    Merci pour le test.
    Juste pour signaler que l’installer supporte et lance le service gpm, dès lors l’usage de la souris est possible dans ce mode console.
    Cela reste spartiate mais cela aide parfois 🙂

  2. Salut Frédéric,
    Me demande quand même ce qu’apporte d’intéressant cette distrib ?
    Elle n’a rien qui la fasse sortir du lot je trouve…
    Réduire le nombre de bureaux est certes une bonne décision mais pourquoi Gnome et Kde qui sont à mon sens les plus durs à maintenir?

Les commentaires sont fermés.