OpenMandriva 3.0rc1 : où en est l’acharnement thérapeutique sur le cadavre de la Mandriva Linux ?

Je ne suis pas un grand fan du projet OpenMandriva qui – à mes yeux – est un parasitage du projet qui est le vrai héritier de la Mandriva Linux, j’ai nommé la Mageia.

La dernière fois que je parlais de la OpenMandriva, c’était en mai 2014, pour la sortie de la version 2014.0.

Je concluais l’article ainsi :

Ensuite, y a-t-il un quelconque intérêt à avoir deux distributions qui se battent pour continuer à faire vivre la Mandriva Linux ? Ne serait-il pas mieux de regrouper toutes les énergies sur une distribution unique et déjà bien implantée ? Je n’ai pas la réponse à la question, mais à chaque fois que je vois deux distributions aussi proche dans l’idée comme OpenMandriva Lx et Mageia, je me dis qu’il y a un léger problème quelque part.

Le projet OpenMandriva n’ayant sorti aucune version majeure en 2015, on pouvait penser qu’il allait finir aux abonnés absents, mais il faut se méfier de l’eau qui dort. En effet, sur les notes de publication de la OpenMandriva Lx 3.0rc1, on apprend que les paquets sont recompilés avec LLVM en lieu et place de gcc (pourquoi pas), que Plasma 5.6 remplace le vieillissant KDE SC 4.x, un noyau linux 4.6.4 et qu’il utilise Calamares (le projet développé par Manjaro Linux) pour installer la OpenMandriva sur le disque dur.

J’ai donc téléchargé l’ISO et vérifiée l’intégrité de celle-ci via le fichier sha1sum fourni. J’ai ensuite lancé mon ami VirtualBox pour faire mumuse avec la OpenMandriva.

J’ai lancé Calamares pour installer la distribution. En gardant les options par défaut.

Une fois l’installation terminée et l’ensemble redémarré, j’ai eu au panneau « welcome » qui m’a annoncé que les dépots 32 bits seraient disponible par défaut. Autant dire qu’il faudra faire gaffe lors de l’installation de logiciels complémentaires.

J’ai utilisé le panneau de configuration héritée de la Mandriva Linux pour installer les mises à jour. Une grosse trentaine au final.

J’ai fini en rajoutant les additions invitées de VirtualBox.

J’ai finalement lancé Simple Screen Recorder (Kazam semblant avoir quelques vapeurs liées à sa vieillesse) pour capturer en vidéo de la distribution.

J’ai une impression mitigée avec cette distribution. On a l’héritage de la Mandriva, mais il y a pas mal de choses qui me font tiquer.

  1. La distribution charge une tétrachiée de services au démarrage.
  2. Je suis sûrement une vieille carne, mais la corbeille doit être reprensentée par une icone ressemblant à une corbeille.
  3. Pourquoi conserver le lanceur qui fait penser à l’afficheur d’applications d’Android ?
  4. Pourquoi avoir conservé le son de démarrage de KDE SC 4.x ?
  5. Pourquoi un tel mélange 32 et 64 bits qui peuvent provoquer des emmerdes. Pour Steam ou encore Skype ?
  6. Les doublons inévitables entre le centre de contrôle de Plasma et celui de l’OpenMandriva. C’est aussi vrai pour Mageia.

Il y a cependant des bons points, comme la logithèque traduite en grande partie dès le départ, ou encore un jeu d’icones qui n’est pas insupportable. Mais je me pose la question suivante : est-ce que cette distribution est vraiment utile alors que la Mageia existe depuis plus longtemps que l’OpenMandriva ?

C’est un exemple du gaspillage des ressources entre deux projets qui gagnerait tout à mutualiser leurs forces. Enfin, je dis cela, mais je dis rien.

Le duo (ou duel) Mageia et OpenMandriva montre que le fork, c’est bien, en abuser ça craint ! Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que les théoriciens du logiciel libre auraient bien envie de monter un bûcher pour me faire cramer dessus…

Faites-vous votre propre opinion. À vous de voir si elle diffère ou pas de la mienne exprimé dans cet article.

35 réflexions sur « OpenMandriva 3.0rc1 : où en est l’acharnement thérapeutique sur le cadavre de la Mandriva Linux ? »

  1. Coucou,
    Dis donc tu sort les cadavres de l’armoire, je plaisante.
    J’étais pendant un temps un partisan de mageia, et forcement j’ai demandé aussi la question des forks inutile. J’y reviendrais apres si tu le veux bien sinon zappe mon commentaire 🙂

    « La distribution charge une tétrachiée de services au démarrage. »
    C’est l’héritage de mandriva, ça te choque car tu es sur une distribution qui laisse le contrôle a l’utilisateur comme je le suis dans une moindre mesure puisque debian automatise de plus en plus. Par contre si tu prends mandriva, ubuntu et mageia ça doit pas être différent. A comparer avec mageia mais ça doit être kiff kiff.
    Du reste sur mageia j’avais noter des services qui devaient être activé et qui en fin de compte ne tournaient pas comme quoi c’est pas fiable ce truc.

    « Je suis sûrement une vieille carne, mais la corbeille doit être représentée par une icône ressemblant à une corbeille. »
    Non, tu ne l’es pas, je suis allergique aux icônes qui ressemblent pas a ce que c’est sensé être, j’aime kbreeze mais je le vire pour ça principalement.
    bref si tu l’es alors je le suis aussi.

    « Pourquoi conserver le lanceur qui fait penser à l’afficheur d’applications d’Android ? »
    c’est lequel celui de la rosa? Je crois que kf5 te laisse choisir entre 3 menus de base, celui qui fait penser a androide, celui classic datant de kde3 et celui de kde4.

    « Pourquoi avoir conservé le son de démarrage de KDE SC 4.x ? »
    Sauf erreur de ma part mais sur openSUSE 42.1 c’est aussi le cas, je crois que kf5 n’a pas encore sa propre bande son. Je dis peut être une connerie…

    « Pourquoi un tel mélange 32 et 64 bits qui peuvent provoquer des emmerdes. Pour Steam ou encore Skype ? »
    Alors ça c’est l’héritage pure de mandriva, mageia aussi est dans ce même délire et j’ai déjà remonter ce truc dans le forum avec d’autre mais ça bouge pas(chez mageia en tout cas)…
    Je sais pas si c’est encore le cas chez openmandriva mais mageia a aussi repris les téléchargements et installations de paquets 8 par 8… Héritage de mandriva, beaucoup ont demandé un changement mais l’équipe a préféré s’occuper de changer le nom des versions de testes, alpha -> sta1, beta-> sta2….

    Pour le reste je suis de cette avis, c’est un gaspillage mais vu que d’un coté comme de l’autre il y a des ex-mandriva viré par l’un et viré par l’autre, ils ne veulent ni d’un coté et encore moins de l’autre un rapprochement….
    Sur MLO tu trouveras de quoi éponger ta soif.

    Sinon sais tu ce qui s’est passé entre la 2014 et celle ci? les utilisateurs ont t’ils eu des mises a jour ou on été abandonner?
    A plus.

    Ne m’en veut pas mais je vais certainement prendre ce billet comme exemple dans le mien, j’ai un truc en téte, et quand je l’ai en tète faut que ça sorte!

      1. Oui tu le sauras puisque je met toujours un lien sur ton blog quand tu m’inspire 🙂 avec wordpress tu devrais voir le ping.

        Merci, j’avais stopper cette distribution après une mise a jour qui n’a jamais voulu se terminer… Comme j’ai arrêté d’utiliser la mageia, distribution ayant le cul entre deux chaise..

  2. « De ce que j’ai pu comprendre la future Mageia 6 se profile pour être une belle déception … » (dixit Auré)
    Bon j’en profite pour mettre mon grain de sel :-). J’essaye mageia 6 sta 1 depuis sa sortie, que j’ai testé sur 3 ordinateurs différent qui me servent aussi pour tester différentes distributions linux (un netbook tout pourri 1gb ram/ carte intel, un autre 4gb ram / carte nvidia, et l’ordinateur que j’utilise pour tous les jours avec une carte amd radeon hd 8750m /8gb ram…). Les bureaux kde, gnome shell, xfce, et mate ont aussi été testé sur chacun d’eux.
    Primo, il faut bien préciser qu’il y a forcément des bugs car c’est la sta 1, néanmoins je n’ai trouvé que des « micro bugs » (surtout avec kde ) peu gênant car facilement réparable. Bizarrement gnome shell s’en sort très bien (comparé à ubuntu gnome), mate et xfce aussi.
    Le temps que mageia 6 sorte je pense que ces petits bugs auront pour la plupart disparu.
    Mes 3 ordis ont testé quelques distributions de « débutant » quand même : ubuntu et ses variantes (surtout ubuntu mate), opensuse leap, manjaro, openMandriva, et pas mal debian surtout (oui j’aime bien ce qui reste stable).
    Ubuntu, la distribution que je recommande généralement aux gens qui ne connaissent pas linux, ne gère plus la mise en veille sur aucun de mes ordis depuis la 16.04 et est encore plein de bugs par rapport à mageia 6 sta 1 ! Incroyable non ?
    Opensuse leap reste correcte à condition de n’utiliser que xfce et mate, et encore certaines mises à jour font foirer pas mal de choses.
    Manjaro, j’aime beaucoup cette distribution, mais il faut avouer que ça casse souvent malgré de gros efforts, du coup je ne l’utilise plus.
    OpenMandriva, installation foireuse à chaque fois, leur personnalisation de kde est dégueu, je ne l’ai pas essayé avec d’autres bureaux.
    Debian, c’est toujours une valeur sûre pour moi.
    En conclusion, je teste mageia depuis la version 3 déjà, et la 6 sta 1 me semble plus fiable actuellement que les distributions que j’ai citées plus haut (sauf debian), elle est installé sur mon ordi principal depuis ( bien qu’elle soit encore en voie de stabilisation elle reste carrément plus stable que ubuntu, je trouve ça fou surtout que la communauté de mageia n’est pas bien grande..) avec le bureau mate mon préféré :-), le mcc s’en sort très bien aussi, bon voilà il faut la tester ou attendre sa sortie finale pour être sûr ,bien sûr .

    « Mais il est vrai que des projets comme OpenMandriva ou Mageia sont de plus en plus anachroniques » dixit Frederic Bezies. C’est à dire ? Comme debian ?

    1. « Mais il est vrai que des projets comme OpenMandriva ou Mageia sont de plus en plus anachroniques » dixit Frederic Bezies. C’est à dire ? Comme debian ?

      Non, comparé à la concurrence actuelle pour les distributions « pour débutants » proposant KDE / Plasma.

    2. bonjour;
      Tu parles de STA1, mais c’est quoi ce truc, STAble ou … Ah oui c’est STAbilisation qui veut exprimer le fait d’être une bêta, c’est tellement important de changer pour que tout les petits nouveaux sous linux comprennent bien, sauf que le reste ne comprennent plus.
      Il y avait pourtant d’autre chose a faire comme:
      – Installation des paquets sous Mageia sont fait huit par huit, la ou toute distribution télécharge la totalité des paquets puis les installe d’un coup, Mageia reprend la connerie de Mandriva, héritage quand tu nous tiens…
      – Le mélange 32 et 64 bits, sous Mageia dans le gestionnaire de paquets faut vraiment faire gaffe a ce que l’on fait, car c’est rapide de cocher le paquet pour la mauvaise architecture. Encore une fois sous la plupart des distribution c’est transparent sous Mageia, ça ne l’est pas, héritage quand tu nous tiens…

      Quand tu dis ça sur le bugzilla on te répond que c’est une feature qui tue… Peut être mais du coup c’est bien long, bien chiant et que ce passe t’il si ça foire?
      Je pense que tu connais MLO, donc tu es déjà au courant de ça.
      Ensuite openSUSE leap non fiable, déjà j’ai pas eu de merde par rapport a mageia, mais faut aussi recentrer sur le truc, leap est très a jour avec kde, mageia a la kde4 pour le moment et la version 6 aura enfin kf5.7 (c’est bien ça?) chose qui est déjà dispo sous openSUSE…
      Parlons aussi de la rapidité pour les bugs mineurs résolus par l’auteur du bug, c’est quoi le delais, un jour? une semaine? un mois? plusieurs mois? Plusieurs mois sur deux bugs que j’ai posté et trouvé la solution, vu que j’ai lâché l’affaire je pourrais pas te répondre si c’est enfin pris en compte…
      Pas assez de Développeurs soit disant, par contre ils arrivent a prendre toujours plus de bureau la ou mandriva était dirigé sur kde et les autres bureaux a peine modifié. Quand je vois xfce par défaut sous mageia, je me dis que c’est dur de faire plus vieux et moche… Ah mais oui la personne qui s’occupe de ce bureau n’utilise pas ce bureau…

      Allez j’ai assez craché sur ma déception de ce qui devait être la suite de mandriva!

  3. petite remarque pour l’empreinte mémoire
    d’après ta vidéo (minute 10:15) rien d’extravagant : « que » 37% des 2Go de ram
    les 29% pris par le cache est tout a fait normal et plus tu as besoin de mémoire et plus la taille du même cache diminue 🙂
    Donc quand tu dis qu’il occupe 1,5Go de ram, c’est très très bien, il optimise la ram non utilisée en cache 😉

      1. La quantité de RAM présente dans les machines a sacrément évoluée, il est vrai que cela ne doit pas empêcher une optimisation, mais prendre toujours le « poids » de la ram en exemple….

    1. Oui très déçu mais ils me doivent rien donc…
      Par contre un bug ouvert depuis 1 ans pour une correction de pilote epson d’une imprimante qui marche parfaitement sous debian, alors que sous mageia non… Et toujours pas de réponse depuis c’est limite.
      Plusieurs mois voir plus maintenant pour ne pas daigner faire refaire les dépendances d’un paquet pour deux bugs dont j’ai aussi trouvé et donné la solution, c’est juste un foutage de gueule.

      Bref la même chose sous debian, en 48 heure j’ai eu les choses qui ont été faite et dans le cas contraire une réponse.

  4. Mageia veut proposer tout les bureaux possibles mais ils feraient mieux de se concentrer sur Kde/Plasma et un petit bureau léger genre Xfce ou Mate et de le faire bien.
    Je garde un oeil dessus car c’est ma distribution un peu coup de coeur.

  5. Bonjour,

    Anachronique Mageia? Ah?…Première nouvelle….Tellement anachronique qu’elle est installée dans ma PME depuis sa première version, pour sa fiabilité/stabilité, regardons aussi les versions de systemD et du kernel, on remarqueras donc, que Mageia, n’est pas si « useless » ( regardons, par exemple, a cette heure la versions de Virtualbox disponible chez Manjaro et chez Mageia, 5.0.22 pour la première, 5.0.24 pour la seconde). Anachronique par rapport aux distribution « pour débutants »? Plasma 5 n’est pas encore totalement stabilisé, d’ailleurs d’ou l’idée d’une version « LTS ». Regardons sur les forums SUSE and co, les distributions « KDE » par excellence, KDE reste le principal vecteur de demande de support.

    @Seb95 Bonjour, on ne peux demander a un projet comme Mageia, la meme réactivité que celle du projet Debian.Opensuse Leap? Regarde la subdivision virtualisation, et les soucis de kernel avec virtualbox, fait le ratio masse salariale dédiée au développement de chez SuSE et celui des contributeurs de chez Mageia. Tout n’est pas parfait chez Mageia c’est vrai, mais leurs but assumer est la stabilité…KDE4 et alors? Slack aussi non? Slackware est une distribution anachronique aussi alors?

    Je pense que vos regards d’utilisateurs affutés de Linux, font monter vos attentes envers une distribution, et que, la passion, parfois, vous fait oublier la capacité « Humaine » d’une distribution.

    Mageia est stable, souple et robuste, parfaite pour un usage quotidien. Que lui demander de plus?

    1. Anachronique Mageia? Ah?…Première nouvelle….Tellement anachronique qu’elle est installée dans ma PME depuis sa première version, pour sa fiabilité/stabilité, regardons aussi les versions de systemD et du kernel, on remarqueras donc, que Mageia, n’est pas si « useless » ( regardons, par exemple, a cette heure la versions de Virtualbox disponible chez Manjaro et chez Mageia, 5.0.22 pour la première, 5.0.24 pour la seconde).

      Elle peut convenir à une PME, mais pour certaines personnes peut-être pas. Et si tu veux jouer à qui à la plus grosse en terme de version de VirtualBox, la maison mère de la Manjaro Linux propose la version 5.1.0 que j’utilise au quotidien.

      Anachronique par rapport aux distribution « pour débutants »? Plasma 5 n’est pas encore totalement stabilisé, d’ailleurs d’ou l’idée d’une version « LTS ». Regardons sur les forums SUSE and co, les distributions « KDE » par excellence, KDE reste le principal vecteur de demande de support.

      Pas complètement stabilisé, Plasma 5.x ? On en est à la septième génération de la nouvelle époque de l’environnement. Donc, si au bout de sept versions, c’est pas encore stable…

      Slackware est une distribution anachronique aussi alors?

      Non. Une distribution qui prend son temps et qui a connu une période de maturation pour sa version 14.2 un brin trop longue. La prochaine Slackware, la 14.3 / 15.0 qui sortira d’ici 18 mois proposera sans aucun doute Plasma 5.x.

      Je pense que vos regards d’utilisateurs affutés de Linux, font monter vos attentes envers une distribution, et que, la passion, parfois, vous fait oublier la capacité « Humaine » d’une distribution.

      J’en pleurerai tellement c’est beau et l’expression d’un attachement aveugle à une distribution. J’ai pu faire mumuse avec la 6 sta1 mise à jour, et même si je sais qu’elle est encore destinée à des développeurs ou des fous-furieux, elle est loin d’avoir le niveau d’une béta moyenne.

      Il y a des anciens mécanismes qui feraient bien de disparaitre, comme les mises à jour fractionnées, l’imposition du 32 bits dans une distribution 64 bits qui peut être casse-gueule à l’utilisation, le doublon entre le centre de contrôle et le panneau de configuration de KDE / Plasma.

      Bref, que des points purement objectifs qui me font dire que ton commentaire tient plus du fanboyisme qu’autre chose.

      1. « Et si tu veux jouer à qui à la plus grosse » On va dire que j’ai passer l’âge..

        « la maison mère de la Manjaro Linux » Oui c’est bien, mais ce n’est pas mon propos….

        « Pas complètement stabilisé, Plasma 5.x ? On en est à la septième génération de la nouvelle époque de l’environnement. Donc, si au bout de sept versions, c’est pas encore stable… » Il te suffit de parcourir les différents forums des distributions proposant cet environnement….D’ou la création ou l’intêret d’un KDE « LTS », on se rappelleras le nombre de versions qu’il a fallu a KDE 4 pour etre « stable »?

        « La prochaine Slackware, la 14.3 / 15.0 qui sortira d’ici 18 mois proposera sans aucun doute Plasma 5.x. » Certainement avec le KDE LTS donc….Tiens tiens…

        « d’un attachement aveugle à une distribution » Encore faudrais t’il que ce soit celle que j’utilise a mon domicile…

        « tient plus du fanboyisme qu’autre chose. » Voir ci-dessus, et des esprits mal tournés pourraient te reprocher la meme chose pour Arch….

        « Il y a des anciens mécanismes qui feraient bien de disparaitre, comme les mises à jour fractionnées, l’imposition du 32 bits dans une distribution 64 bits qui peut être casse-gueule à l’utilisation, le doublon entre le centre de contrôle et le panneau de configuration de KDE / Plasma. » Qui a dit que c’est parfait?

        Non mon commentaire tiens de mon expérience dans mon entreprise, ou, comparé a d’autres, l’utilisation de Mageia, c’est passer sans encombres…
        Je cherche une entreprise mettant en exergue l’utilisation d’Arch….Mais aucun nom ne me viens a l’esprit? A part les « utilisateurs affutés »..Ah non!! Cela va de nouveau te remplir d’émotions, donc, à part les « Fanboys » de cette distribution, qui intéresse t’elle vraiment?

        1. Cher MaskedBal,

          Oui c’est bien, mais ce n’est pas mon propos….

          Tu citais des versions, je suis allé jusqu’aux sources.

          Il te suffit de parcourir les différents forums des distributions proposant cet environnement….D’ou la création ou l’intêret d’un KDE « LTS », on se rappelleras le nombre de versions qu’il a fallu a KDE 4 pour etre « stable »?

          À peu près autant de versions, de mémoire. Cependant, certaines distributions, comme la folle-furieuse Archlinux a migré sur Plasma à l’époque de la version 5.5 de l’environnement. Et KDE, l’interface à la MS-Windows pour BSD libres et distributions GNU/Linux, hein…

          Certainement avec le KDE LTS donc….Tiens tiens…

          Simplement lié à la durée de développement de la Slackware. Aucun rapport avec une quelconque version LTS d’un environnement.

          Pour mémoire, concernant les Slackware 14.x :

          Slackware Linux 14.0 : septembre 2012.
          Slackware Linux 14.1 : novembre 2013.
          Slackware Linux 14.2 : juillet 2016.

          32 mois pour proposer la Slackware Linux 14.2, ça n’a pas aidé pour prendre en compte certaines versions de l’environnement KDE.

          Encore faudrais t’il que ce soit celle que j’utilise a mon domicile…

          Tu utilises ce que tu as envie d’utiliser.

          Voir ci-dessus, et des esprits mal tournés pourraient te reprocher la meme chose pour Arch….

          Il est vrai que je n’ai jamais eu de mots acides pour la distribution que j’utilise au quotidien depuis 2009. Est-ce que je passe sous silence la non présence de Mate Desktop 1.14.x sur Archlinux ?

          Non mon commentaire tiens de mon expérience dans mon entreprise, ou, comparé a d’autres, l’utilisation de Mageia, c’est passer sans encombres…

          Je l’avais compris ainsi. Vu l’état actuel de la Mageia 6 (entre la béta 1 et 2), on peut se dire qu’il y a encore du travail avant que Mageia 6 ne pointe le bout de ses octets. Je pense qu’une date réaliste serait pas avant octobre 2016.

          Je cherche une entreprise mettant en exergue l’utilisation d’Arch….Mais aucun nom ne me viens a l’esprit? A part les « utilisateurs affutés »..Ah non!! Cela va de nouveau te remplir d’émotions, donc, à part les « Fanboys » de cette distribution, qui intéresse t’elle vraiment?

          Les développeurs de Manjaro Linux par exemple ? Mais c’est vrai, ce n’est pas une entreprise. Une pure rolling en entreprise, ce n’est pas la joie. Mais une rolling rationalisée à la Manjaro pourrait être une option envisageable sur des postes bureautiques.

          Mais cela tournera automatiquement à la querelle de clocher. Pour tout te dire, plus ça va, moins je pense que le duo Mageia-OpenMandriva est justifié, surtout dans le domaine du bureau en LTS avec des distributions comme la Debian GNU/linux stable par exemple.

          1. Et bien tu vois, lorsque l’on est sur un discours « apaisé », nous avons des points ou nous nous rejoignons.

            Comme tu le soulignes justement, effectivement, une rolling en entreprise, serait difficile a intégrer, un facteur risque trop élevé.

            Pour une orientation desktop « personnel » Manjaro est une bonne distribution, qui est jeune, et donc, croisons les doigts pour que de nouveaux développeurs puissent intégrer l’équipe.

            Querelle de clocher, non, je n’ai pas de préférence…..Je te rejoins sur le duo et le gaspillage de ressources, pour des choses assez enfantine au final. Doit-on ajouter Rosa? 🙂 Même si dans ce cas particulier, c’est une entreprise derrière.

            Concernant Debian, ce n’est que mon avis, mais stable c’est bien pour un serveur, mais pour une utilisation desktop…Reprenons le duo Mageia-OpenMandriva, les versions de logiciels sont quand même plus récentes, et généralement les environnements de bureaux sont mieux intégrés. Avec stable il y’a la possibilité des backports, mais alors on s’éloigne de la philosophie de stable.

          2. Et bien tu vois, lorsque l’on est sur un discours « apaisé », nous avons des points ou nous nous rejoignons.

            Comme tu le soulignes justement, effectivement, une rolling en entreprise, serait difficile a intégrer, un facteur risque trop élevé.

            Surtout le côté en mouvement constant qui est chiant à gérer.

            Pour une orientation desktop « personnel » Manjaro est une bonne distribution, qui est jeune, et donc, croisons les doigts pour que de nouveaux développeurs puissent intégrer l’équipe.

            Jeune ? La première version utilisable, la 0.8.0, date d’août 2012. Donc, elle va sur ses quatre ans, ce qui est beau pour une petite distribution.

            Querelle de clocher, non, je n’ai pas de préférence…..Je te rejoins sur le duo et le gaspillage de ressources, pour des choses assez enfantine au final. Doit-on ajouter Rosa? 🙂 Même si dans ce cas particulier, c’est une entreprise derrière.

            La OpenMandriva, en schématisant, c’est la RosaLinux communautarisée. D’ailleurs, ça fait combien de temps que Rosa Linux n’a plus rien sorti ?

            Reprenons le duo Mageia-OpenMandriva, les versions de logiciels sont quand même plus récentes, et généralement les environnements de bureaux sont mieux intégrés.

            Euh… OpenMandriva et Mageia devrait rester sur KDE/Plasma qui était à l’origine la raison d’être de leur ancètre commun : la Mandrake devenue Mandriva. Sans vouloir la jouer archéologue, la première Mandrake, la 5.1 (en 1998) n’était qu’une RedHat 5.0 avec KDE 1.0 par dessus.

            D’ailleurs, pour moi, Mandrake/Mandriva et les deux soeurs ennemies sont des distributions centrées sur KDE.

      2. « Et si tu veux jouer à qui à la plus grosse en terme de version de VirtualBox, la maison mère de la Manjaro Linux propose la version 5.1.0 que j’utilise au quotidien. »

        Version 5.1 sur Mageia…Version 5.0.22 sur Manjaro…Pour une anachronique, y’a pire…

    2. Re-coucou;
      Pour kf5, je ne dirais rien, a part que sous la leap, j’ai eu différente versions et ça a toujours été potable, pas aussi stable que kde4 mais après tout et comme tu le dis plus bas, combien de version a t’il fallu pour voir kde4 stable?

      « Bonjour, on ne peux demander a un projet comme Mageia, la meme réactivité que celle du projet Debian.Opensuse Leap? »
      Je n’en demande pas plus ni autant sauf quand on pleur de pas avoir assez de mains d’oeuvre on fait des choix. Sinon encore une fois le bugzilla prouve encore que rien de sérieux n’est vraiment fait. Tu veux rires un peu? Jusqu’à présent un seul gars était la pour gérer toutes les failles…

      « Regarde la subdivision virtualisation, et les soucis de kernel avec virtualbox, fait le ratio masse salariale dédiée au développement de chez SuSE et celui des contributeurs de chez Mageia. »
      Dans ce cas la on fait des choix, Mageia reprend tout de mandriva même les défauts, la ou openMandriva ont fait le choix de ne gérer qu’un ou deux bureau et surtout être tourner sur du kde.
      Xfce est maintenue si on peut le dire, il a le look que j’ai connu de lui depuis 2008 sous mandriva voir même avant… Simplement que personne l’utilise dans les devs et encore moins celui qui en a la charge… Bref faite un choix et plaigniez vous pas de pas avoir assez de mains d’oeuvre.

      « Tout n’est pas parfait chez Mageia c’est vrai, mais leurs but assumer est la stabilité…KDE4 et alors? Slack aussi non? Slackware est une distribution anachronique aussi alors? »
      Debian aussi et pas mal d’autre distribution, peu importe c’est pas ce qui me gene. Par contre attendre plusieurs moi pour qu’un bug du CCM (impossible de le lancer après une mise a jour a partir de l’icone…) soit résolu c’est aberrant.

      « Je pense que vos regards d’utilisateurs affutés de Linux, font monter vos attentes envers une distribution, et que, la passion, parfois, vous fait oublier la capacité « Humaine » d’une distribution. »
      peut être qu’on devient plus exigeant, mais la capacité humaine c’est a la distribution de la gérer, comment, simplement en ne gérant qu’une liste de paquets, et pas tous les paquets et les bureaux disponibles comme actuellement. Bref j’ai déjà dis ça plusieurs fois et c’est même reconnu par les dev mais rien n’est fait au contraire.

      « Mageia est stable, souple et robuste, parfaite pour un usage quotidien. Que lui demander de plus? »
      Stable peut être mais sécurisé? Es tu sur que ta mageia n’a pas des faille connu depuis quelques semaines et que personnes ne fait rien? J’ai un doute la dessus et sur version 5 une gueulante a pris au niveau du forum MLO sur un soucis qui a passé les mailles du seul filet (dev) qui s’occupe de ça…
      Mettre mageia en entreprise c’est un peu casse coup mais bon.

      « Concernant Debian, ce n’est que mon avis, mais stable c’est bien pour un serveur, mais pour une utilisation desktop… »
      Aucun soucis de mon coté, j’y suis pour la tranquilité que je pensais avoir avec Mageia et qui m’a apporter plus d’emmerdes que de plaisir, je cite:
      – Imprimante epson non fonctionnel alors que sous debian imppec.
      – CCM inaccessible après mises a jour, c’est reconnu comme un bug et ça a mis un temps certain pour être corrigé
      – Failles de sécurité avec prise de controle a distance non corrigé, il a faillu leur signaler, la ou les autres distributions avaient deja corrigé…
      – Bug sur des paquets du a de mauvaise dependance, j’espere que c’est corrigé depuis le temps que j’ai signalé la chose.
      – Lenteur de démarrage sur le long terme
      – ….

      Sous debian j’ai la même version de firefox et thunderbird que mageia (version ESR), je peux aussi très bien avoir la dernière version en ajoutant les dépôts officiel des dev debian des produits mozilla.
      J’ai la dernière version de libre-office, de mes jeux et même de mes CMS.

      « la versions de Virtualbox disponible chez Manjaro et chez Mageia, 5.0.22 pour la première, 5.0.24 pour la seconde »
      ça doit pas etre si durs debian aussi a la 5.0.24 alors oui c’est backports mais ce depots est un depot officiel, donc la qualité debian est la.
      Il reste comme tu l’as dit le truc de prendre stable et d’y mettre des backport on perd de la qualité, que nenni, bien au contraire, de plus avec debian c’est pas tout ton systeme qui basculera vers backport mais seulement le ou les paquets que t’auras demander de suivre en backport.

      J’ai bien d’autre truc a dire sur mageia/openmandriva, je les ai dit sur mon blog et j’y vais pas par quatre chemins…

  6. Rosa, c’est une « semi-rolling », je n’ai pas la date en tête de la sortie de la FreshDesktop R7.

    « Euh… OpenMandriva et Mageia devrait rester sur KDE/Plasma qui était à l’origine la raison d’être de leur ancètre commun : la Mandrake devenue Mandriva. Sans vouloir la jouer archéologue, la première Mandrake, la 5.1 (en 1998) n’était qu’une RedHat 5.0 avec KDE 1.0 par dessus. » Oui mais par rapport a Debian Stable? Après, je ne suis pas dans le secret des équipes, mais peut-être qu’il est difficile pour les développeurs, de suivre la sortie soutenue de KDE?
    Après, concernant Mageia, ont a souvent lu, lors des phases « béta » que le résultat serait mauvais, et au final, même avec du retard, les versions ont toujours étaient « stable ».

    « Jeune ? La première version utilisable, la 0.8.0, date d’août 2012. Donc, elle va sur ses quatre ans, ce qui est beau pour une petite distribution. » Ah !! Mais j’espère que cela dureras….Mais quatre ans, reste « jeune » par rapport aux poids lourds des distributions.

    1. Rosa, c’est une « semi-rolling », je n’ai pas la date en tête de la sortie de la FreshDesktop R7.

      Janvier 2016, dixit distrowatch, le site que les linuxiens adorent détester. https://distrowatch.com/?newsid=09268

      Oui mais par rapport a Debian Stable? Après, je ne suis pas dans le secret des équipes, mais peut-être qu’il est difficile pour les développeurs, de suivre la sortie soutenue de KDE?

      C’est un sacré morceau, le KDE. Je suis abonné à la liste de publications « arch-commits » en format « résumé », et quand un nouveau KDE (ou KDE Applications) arrive, c’est un bon demi-millier de commits qui sont effectués en 48 heures.

      Après, concernant Mageia, ont a souvent lu, lors des phases « béta » que le résultat serait mauvais, et au final, même avec du retard, les versions ont toujours étaient « stable ».

      Espérons que ce soit encore le cas cette fois.

      Ah !! Mais j’espère que cela dureras….Mais quatre ans, reste « jeune » par rapport aux poids lourds des distributions.

      De mémoire : Debian, Slackware et RedHat dans les 23 ans. Gentoo dans les 17 ou 18 ans. Archlinux ? 14 ans. Mageia ? Dans les 5 ans. OpenMandriva ? Dans les 3 ans.

      Manjaro est encore jeune, mais elle reste dans la génération des Mageia et autres OpenMandriva.

      1. « Espérons que ce soit encore le cas cette fois. »
        Il n’y a pas de raisons !!! 🙂
        Là c’est les congés ….A la rentrée, le développement va reprendre « sérieusement »….Nous verrons bien….;)

          1. Tu sais certainement comme moi, que les différentes phases de développement de Mageia, sont toujours un peu « bazar » dans leurs suivis…Ce qui n’empêche pas la remise en question, voir remise a plat du protocole, pour coller au plus juste, c’est certain.

            Je me dit, qu’elle sortiras « quand elle seras prête » !!!

          2. Tu sais certainement comme moi, que les différentes phases de développement de Mageia, sont toujours un peu « bazar » dans leurs suivis…

            Héritage culturel de la mandrake/mandriva d’un certain point de vue.

            En tout cas, ce qui est certain, c’est que la 6.0 sta2 sera attendu au tournant par les posteurs d’articles…

    2. Sais tu au moins que plusieurs gars de chez mageia sont des developpeur kde? ou sinon l’on été? Dont un qui est embaucher pour maintenir je ne sais plus quoi de kde… Alors le pseudo je ne l’ai plus en tete faut deja que je me reconnecte sur irc… AH Neoclust a confirmer quand même.

  7. Bonjour;

    « Mettre mageia en entreprise c’est un peu casse coup mais bon. »

    Nous ne sommes pas des farfelus, et des choix rationnels ont étaient fait, notamment de compatibilité avec les anciens systèmes présent en back-office.

    De plus, un travail a était fait sur l’outil de sécurité et d’audit intégré a Mageia, qui a très peu d’exception près, n’as pas d’équivalent sous les autres distributions.

    Concernant les « failles » supposées, nous recevons les bulletins de l’ANSI.
    D’ailleurs, je me permet de vous proposez leurs lecture, vous seriez surpris de voir de « grands noms », très peu enclins à la correction.
    Il est bien évident que si l’utilisation de Mageia, présentait un danger potentiel, ne pouvant être résolu, elle ne serait plus présente au sein de notre entreprise.
    Comme dit plus haut, la plupart des bugs, proviennent de l’interface graphique, la base elle, reste robuste, souple d’utilisation, et fiable.
    Cordialement.

  8. C’est dingue, comment tu fais pour être autant pro-actif sur ton blog/youtube
    Tu es quasiment à 3/4 vidéos la semaine c’est cool hein bravo pour ça parce-que y’a du contenu et je trouve qu’en plus tu ne perds pas en qualité. J’avais essayé de me lancer il fut un temps mais le temps me manque terriblement :/ pardon pour cette question mais tu travailles à temps plein ? En tout cas bravo continue comme ça 🙂

  9. J’utilise Mageia, qui est la première distribution linux que j’ai vraiment adopté. Je la trouve stable et assez simple à prendre en main, le Centre de Contrôle y est pour beaucoup. Pour ce qui est d’un rapprochement avec OpenMandriva, après lecture du forum Mageia il me semble comprendre que c’est bloqué par des querelles de personnes.

    Dans tous les cas, malgré les plaintes à propos de Mageia, le projet à l’air encore vigoureux et on arrive à être informé de l’avancement. Pas sûr que l’arrivée des personnes d’OpenMandriva améliorerait quoi que ce soit.

Les commentaires sont fermés.