En vrac’ de fin de semaine.

Comme chaque fin de semaine, l’obligatoire billet en vrac’. Billet court en prévision du seul week-end prolongé du mois de mai 2016.

Commençons par le logiciel libre. Pas de nouvelle Manjaro Linux communautaire ? Bon, on fera sans 🙂

Côté musique ?

Bon week-end prolongé 🙂

5 réflexions sur « En vrac’ de fin de semaine. »

  1. En parlant de Manjaro, je viens de voir ta dernière vidéo en date et pour cette histoire de Firefox 46 en GTK2, je suis aussi d’avis que c’est parce que (jusqu’à récemment, du moins) la version compilée avec GTK3 a longtemps connu des bugs d’affichage (les barres de défilement sans ascenseur visible, c’est pas génial). Mais visiblement, même la version officielle des dépôts semble avoir corrigé ça, donc je vois effectivement pas pourquoi garder cette version à compiler soi-même. Personnellement, j’ai plusieurs fois essayé de la récupérer pour voir à quoi elle ressemblait, mais ça s’est toujours fini par un message d’erreur et mon /tmp saturé… Et j’ai pourtant un disque dur avec près de 600 Gio de libres, encore !

    1. Quand bien même il ait pu y avoir des problèmes avec la version officielle, l’équipe de Manjaro aurait dû préféré ne pas mettre à disposition la version 46 immédiatement au lieu d’inclure un paquet AUR. La version 45 n’est pas si vieille et il n’y eu aucune évolution suffisante justifiant une mise à jour dans l’immédiat. De toute façon, le problème principal est de proposer une version de développement (aussi avancée soit-elle) en téléchargement en la présentant comme stable.

      Avant la vidéo de Frédéric, j’envisageai d’installer Manjaro ou Fedora pour remplacer mon Archlinux le jour ou je souhaiterai changer ou réinstaller mon système. Aujourd’hui, je n’ai plus du tout envie de Manjaro et mes ordinateurs ne connaitrons rien d’autre qu’Archlinux, Fedora et Ubuntu, qui sont des distributions on ne peut plus sérieuses. J’avais déjà un à-priori négatif sur Manjaro lorsque je l’avais installée sur mon ordinateur portable il y a quelques années lorsque aucune mise à jour n’était possible à cause du pilote graphique qui refusait les versions plus récentes du noyau, bloquant tout le processus.

      1. Ouille ! C’est vrai que cette ISO mal finie est contre productive. Pour la petite histoire, une ISO 16.06rc1 est disponible et corrige le bug de la version de Mozilla Firefox impossible à mettre à jour.

Les commentaires sont fermés.