Rebellin Linux 3.0 : Use Debian GNU/Linux Sid, Luke ;)

La Rebellin Linux est une ancienne distribution GNU/Linux commerciale, devenue gratuite en février 2015, à l’origine basée sur la Debian GNU/Linux stable. Le développeur dans un billet a justifié l’utilisation de la branche Sid de la Debian GNU/Linux comme base de départ. À l’image de ce que fait déjà des projets comme Siduction ou encore Aptosid.

Une distribution basée sur Debian GNU/Linux Sid vous semble une mauvaise idée… C’est pourtant ce qu’est Ubuntu, du moins ce qu’elle était à l’origine en octobre 2004 🙂

C’est une création qui nous vient d’Inde, comme une certaine AryaLinux dont je parlerais dans un article à venir d’ici le 15 ou 20 mai 2016. L’arrivée d’une nouvelle ISO dite « Builder » m’a titillé le clavier, dont l’essai préliminaire m’a fait ralentir sur la rédaction du présent article. Ce qui fut un bien au final 🙂

Mais revenons à la Rebellin Linux. Elle est proposée en deux versions, une avec Gnome en 32 et 64 bits, l’autre avec Mate Desktop en 32 et 64 bits. J’ai donc fait chauffer mon wget et j’ai récupéré la version Mate Desktop en 64 bits.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://heanet.dl.sourceforge.net/project/rebellinlinux/rebellin_v3/rebellin3Mate_64bit.iso
–2016-05-09 09:45:53– http://heanet.dl.sourceforge.net/project/rebellinlinux/rebellin_v3/rebellin3Mate_64bit.iso
Résolution de heanet.dl.sourceforge.net (heanet.dl.sourceforge.net)… 2001:770:18:aa40::c101:c142, 193.1.193.66
Connexion à heanet.dl.sourceforge.net (heanet.dl.sourceforge.net)|2001:770:18:aa40::c101:c142|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 1739718656 (1,6G) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : « rebellin3Mate_64bit.iso »

rebellin3Mate_64bit 100%[===================>] 1,62G 1,82MB/s in 16m 40s

2016-05-09 10:02:33 (1,66 MB/s) — « rebellin3Mate_64bit.iso » sauvegardé [1739718656/1739718656]

L’ISO se présente sous la forme d’une version multi-utilisation. À la fois en « live » classique pour tester l’ensemble, mais aussi avec un installateur en mode texte ou en mode graphique. Ce qui justifie la taille de l’ISO.

Quand on démarre en mode graphique, on est accueilli par une interface inspirée de celle de MacOS-X, mais sans tomber dans la photocopie. Une vidéo d’accueil du développeur est disponible.

J’ai ensuite relancé la machine virtuelle pour mettre en route l’installation graphique. C’est l’installateur de Debian GNU/Linux, donc du simple, fonctionnel. Pas de quoi écrire 15 pages dessus 🙂

Une fois l’installation terminée et la machine virtuelle redémarrée, la traduction est à 99,9% effectuée. Il y a juste une demande d’autorisation pour finaliser la configuration, mais j’ignore ce qu’elle fait.

J’ai lancé Synaptic pour rajouter les mises à jour. 148 au compteur, merci Debian GNU/Linux Sid 🙂

Les seules traductions manquantes ? Comme d’habitude ! À savoir LibreOffice et Mozilla Firefox. Autant dire que c’est un vrai plaisir d’avoir une distribution qui vous parle dans votre langue maternelle.

Ayant rédigé cet article sur deux jours (9 et 10 mai 2016), j’ai dû attendre une mise à jour de LibreOffice pour pouvoir installer tranquillement les traductions le concernant. Les paquets ayant connu une période de blocage. Ah, les joies de la Debian GNU/Linux Sid 🙂

D’ailleurs, le méta-paquet concernant les traductions est assez complet… Même un peu trop, à cause de l’installation de Mozilla Firefox ESR en parallèle du Mozilla Firefox fourni à l’origine. Bah, abondance de bien ne nuit pas, après tout 🙂

Une fois tout cela terminé, j’ai lancé mon ami Kazam pour capturer la distribution en action.

Je dois dire que j’ai été agréablement surpris par la distribution. Même s’il y a un look à la MacOS-X, on ne va pas jusqu’à la photocopie complète de l’interface d’Apple. Du moins pour la version Mate Desktop de la Rebellin Linux. Je n’ai pas testé la version avec Gnome.

Le seul point un peu critique, outre le fait d’utiliser Debian GNU/Linux Sid, c’est la taille des icones. Elles sont tout simplement monstrueusement grosses.

Mon impression est que cette distribution a été pensée pour l’utilisateur dès le début, et que ce n’est pas un délire de développeur qui voulait rajouter sur son CV quelque chose comme « Création d’une distribution GNU/Linux ».

C’est du beau travail. Quant à vous la conseiller, je dois dire que c’est un pas que je ne franchirais pas pour une simple et bonne raison : il n’y a qu’un développeur derrière. Mais à vous de voir !

7 réflexions sur « Rebellin Linux 3.0 : Use Debian GNU/Linux Sid, Luke ;) »

  1. Tu m’as intrigué avec cette histoire d’icônes « monstrueuses » effectivement j’ai eu les mêmes effets et je n’ai trouvé qu’un moyen de redimensionner ceux du bureau (clic droit-redimensionner).
    Alors j’ai ajouter XFCE et pas de soucis pour la taille des icônes.
    Ps; je n’ai pas eu les deux versions de Firefox à l’installation.
    A pluche.

  2. J’ai cherché de mon côté sur un Mint Mate (en rajoutant ce menu au tableau de bord qui n’est pas par défaut dans Mint). Même avec Dconf, le mystère reste entier, à ce demander comment il a fait pour les mettre à cette taille.

  3. Bonsoir Fred,

    J’ai voulu regarder ce qu’avais dans le ventre cette distribution.
    Pour le bug sur la taille des icônes, je suis aller comme toi dans dconf etc.. sans succès et la je me suis dit que c’était peut être mis en dur dans le thème.
    Après modification de la ligne gtk-icon-sizes dans /usr/share/themes/RebellinSapphire/gtk-2.0/gtkrc, remplacer les occurences 48 par 32, on se retrouve avec un menu avec une taille correcte.
    Concernant les icônes de bureau en revanche, je n’ai pas encore trouvé, sauf à faire un clic droit sur celui-ci pour redimensionner ce dernier.

    Le script exécuté en début de session, définit les dépôts en sid avec ajout du dépôt multimédia et experimental avec un fichier de pinning qui va bien.

    1. Merci pour les infos. J’avoue que les icones sont vraiment trop grosses. Un poil plus petites, ce n’aurait pas été plus mal. Et aussi merci pour le pourquoi du comment du script de premier démarrage !

  4. De rien :-).

    Je pense que je vais remonter ce petit détail au développeur, quoi de plus déroutant qu’avoir ses énormes icônes dans le menu et sur le bureau.

    Comme tu le souligne dans ton article qui est très bien fait comme d’habitude, on sent que le gars a fait quelque chose de fini pour l’utilisateur, l’ISO est construite avec les scripts live-build, qui sont supprimer en post-install. Rien de superflu.

    Pour le moment le test en VM semble intéressant, après en desktop c’est suivant l’usage.

  5. Intéressant… je pense que je la testerai plus tard – mais pour l’instant je reste sur Semplice – une Debian Sid également maintenue par un seul développeur.

    A 5’48, on voit dans la liste des processus… Zeitgeist ?

Les commentaires sont fermés.