« Misc. » de Dear Pariah : nouvel opus, nouvelle réussite !

C’est un album dont j’avais vraiment envie de parler, ayant aidé à son financement participatif sur PledgeMusic, ce qui m’a permis d’accéder à une des quelques versions physiques produites pour l’occasion.

En tant que donateur, j’y ai eu accès dès le 27 avril 2016, soit 3 jours avant sa sortie officielle, le premier mai 2016.

Durant un peu moins de 35 minutes, on est dans la veine des précédents albums. Toujours cette folk acoustique avec la voix inimitable de la chanteuse qui vous fait dresser les poils sur les bras.

La deuxième piste fait penser à son précédent opus, avec l’utilisation d’instruments à cordes. Sans oublier des influences country avec la piste « Trouble Or Love ».

On arrive à des sonorités plus rock à partir de la piste « Old Virginia ». Dans mes pistes préférés ? « Sweat It Out » ou encore « Trial of a Serial Date ».

Charlotte Hinchcliff a eu envie de s’aventurer en dehors de la folk de ses débuts. Et c’est une réussite. J’avoue qu’à la première écoute j’ai été surpris, mais après plusieurs écoutes, donc celle qui est lié à la rédaction de cet article, j’apprécie encore plus l’album !

À vous d’écouter, maintenant 🙂

2 pensées sur “« Misc. » de Dear Pariah : nouvel opus, nouvelle réussite !”

  1. @Acidburn0zzz > @Frederic Bezies.
    Je suis bien d’accord avec toi Fred. Toute ces sorties de SOUS-Versions, bis, Prime, bisbis, slash, anti-slash …
    Bref. # Tout ça n’as aucuns sens ! C’est débile,
    Si c’était utile, pour réaliser le portage d’un environnement de bureau qui n’étais pas encore disponible, pour intégrer une sélections complexes logiciels, avec dépendances qui formeraient un tout #Cohérents, et qui apporterais une valeurs ajoutées.
    Par exemples : une séries d’outils pour les gens qui font de l’impression 3D,
    de la sérigraphie, des tests d’intrusions, de la récupération de données après incidents…
    Ou un noyau custom faible latences, temps réelle, avec les plugins pour l’encodage, le mixage, l’enregistrement et l’éditions musicales.
    Ou encore une distribution avec les outils pour les taches de maintenances sur les smartphones les plus courants avec l’IDE et les toolkits qui vont bien…
    Mais ici ont juste des assemblages, type Frankenstein-Distros, qui d’une sorties a l’autre sont produites par des gens différents, qui peut êtres ne communique même pas ensembles. Donc Aucune réflexion, ni suivis de roadmap, avec les risques que ça engendres a la 1 ères mises a jours. Touts peut se viander comme une merde !
    Et pensez un peut au débutants qui arrive sous GNU/Linux.
    Il n’as certainement pas encore appris les bases, ne sait peut êtres même pas ce qu’est une saveurs.
    Et la il vas devoirs faire le choix d’une iso. Et ne sais surement pas faire la différence entre communautaire et Officiel LTS. Il vas avoirs 15 ou 20 ISO’s + ou – récentes, Croyez vous qu’ils vas lire 150 as 200 pages de retours d’expériences ?
    Et qui selon le jours, le mois, la config, le testeurs, n’est représentatif de rien, enfin rien d’autre que d’une alpha test private. Rien de + ni – que UN avis personnelles parmi X autres.
    Alors que en plus si vous y introduisez vos git svn bzr ou autres crasses. Qu’en seras t’il du supports ??? La moindre des choses c’est d’utiliser des paquets qui sont éprouvé sans bug aprés unstable, et qui vont sortir de testing vers stable. Ce qui laisse pensé que ils sont en cours de documentations sur les Wiki’s. Brefff.
    Qu’ils ont été approuvés par plus d’un Guss. seul dans sa cave.
    Sinon si vous voulez tellement faire des iso faites des Ubuntu. Mint, …
    Arch-Linux est une distribution de grande qualités « Greg Kroah Hartman. » L’utilise au personnellement. Et il n’est pas n’importe qui. Manjaro a une vrais raison d’êtres.
    C’est un peut l’anti-chambre pour Arch-Linux. Ont peut ainsi y gouter en vitesse.
    Ou la faire découvrir a nos proches.
    Mais ont ne peut pas baisser le niveaux d’exigence.
    Arch-Linux as besoin de packages sains. Mais pas d’iso Manjaro non plus !
    Net-Install setup-cli
    sudo pacman -Syyu
    si l’iso est vielle : sudo pacman-key -u –init
    sudo pacman-key -u –populate
    sudo pacman-key -u –refresh-keys
    sudo pacman -Syyu yaourt
    yaourt -Syyu
    Et voila une iso a jours pour installer depuis un terminal

Les commentaires sont fermés.