Ubuntu Mate 16.04 LTS, à une semaine de sa sortie : on arrête ou on continue ?

Le 21 avril 2016 est la date retenue pour la sortie d’Ubuntu et de ses variantes (Kubuntu, Xubuntu, Lubuntu, Ubuntu Gnome et Ubuntu Mate). Depuis la découverte de cette variante d’Ubuntu avec l’environnement Mate-Desktop en août 2014, je dois dire que je l’ai suivi avec plaisir. Que ce soit à l’époque de la béta de la Ubuntu Mate 15.04 ou encore pour la version 15.10.

Je concluais le dernier article ainsi :

[…]La traduction est très poussée, mais il y a un gros hic : l’écran d’accueil qui n’est qu’en anglais. La partie logithèque de l’écran d’accueil est franchement fluide, même dans une machine virtuelle.

On est loin de la Logithèque Ubuntu qui commence à faire son âge. Si l’écran pouvait être traduit pour la prochaine version LTS d’Ubuntu Mate, cela serait une sacrée pierre dans le jardin de la LinuxMint avec l’environnement du même nom.

En tout cas, je dois dire que pour moi, l’essai est vraiment transformé.

J’ai donc voulu voir si la bonne impression que j’avais de la Ubuntu Mate 15.10 se confirme ou si c’est retombé comme un soufflé trop cuit. Pour le savoir, j’ai récupéré une des dernières images ISO disponibles sur http://cdimage.ubuntu.com/ubuntu-mate/daily-live/current/ pour l’installer dans VirtualBox.

Au premier démarrage, l’écran d’accueil est traduit et indique un compte à rebours pour la sortie de la version finale. Pas mal, non ? J’ai donc lancé l’installateur, celui qui fait le travail depuis des années pour les Ubuntu officielles ou pas.

Ensuite, une mise à jour est faite, même si on peut le faire manuellement. L’outil « Software Boutique » d’Ubuntu Mate est assez simple d’accès et fait penser à « Logiciels » qui remplace l’ancestrale Logithèque Ubuntu pour la distribution de Canonical.

On peut accéder à la maintenance du système via la « Software Boutique ».

J’en ai profité pour installer les additions VirtualBox pour avoir la meilleure résolution possible.

Le plus simple étant de montrer la distribution en action, j’ai fait chauffé mon Kazam pour enregistrer la vidéo suivante.

Comment résumer en mot simple la Ubuntu Mate 16.04 LTS ? C’est une réussite et potentiellement une épine dans le pied de la Xubuntu. L’équipement logiciel n’est ni trop plein, ni trop vide. La « Software Boutique » proposé par l’équipe d’Ubuntu Mate est juste une excellente idée. Même si elle est un peu simpliste, elle suffira largement à nombre de personnes.

Le niveau de traduction de l’ensemble est plus que plaisant, et c’est difficile de trouver des parties non traduites, en dehors des descriptifs de logiciels dans la « Software Boutique ».

Cela ne fait que confirmer la bonne impression que j’avais déjà ressenti durant les précédents articles. Il est bien entendu dommage que ce ne soit pas Mate Desktop 1.14.x qui soit proposé, mais vu que ce dernier est sorti trop tard pour être intégré dans la Ubuntu Mate 16.04 LTS, ce n’est pas trop grave. L’outil Mate Tweak est très sympa, et le clin d’oeil à l’interface Unity… Bref 😛

Même si elle est un peu plus lourde que la Lubuntu, la Ubuntu Mate 16.04 LTS sera idéale pour des machines avec au minimum 1 Go de mémoire vive. C’est la distribution qui m’a un peu réconcilié avec le monde d’Ubuntu, ce qui n’était pas chose facile.

À vous de voir maintenant !

33 réflexions sur « Ubuntu Mate 16.04 LTS, à une semaine de sa sortie : on arrête ou on continue ? »

        1. Moi je me suis mis à i3. Même sur système lourd. Parce que je me suis rendu compte que j’utilisais peu de choses la plupart du temps. Avec i3 je peux configurer facilement ec c’est vraiment très rapide. Quand je veux du plus lourd en effet mate ou lxde sont de bons candidat, lxde étant vraiment léger pour un desktop.

  1. C’est quand même agréable de te voir heureux de tester cette distribution, je suis content de voir aussi que le « vert » finit par te lasser 😀
    A pluche.

  2. Jolie réussite donc. C’est vrai que c’est par elle que j’étais arrivé à LMDE 2, que je viens de remettre en production son mon fidèle MacBook. On verra bien.

    1. La LMDE 16.04 béta 2, je l’ai testé sur un Raspberry PI 3 avec 1 Go de RAM. Raspbian forgeted … C’est tellement plus pratique d’avoir une Mubuntu. Seul hic, le bogue du montage client samba qui n’est pas corrigé depuis la Maternelle 15.04 grrrrrrr, mais le workarround est conne.

  3. Non seulement elle fait de l’ombre à la Xubuntu mais elle laisse la Ubuntu Gnome sur le carreau.
    J’aimerais tester la distro avec le Budgie Desktop (Ubuntu Budgie) pour voir si elle arrive à ce niveau de rapidité et de légèreté. Il faut ajouter le ppa budgie-remix.
    La boutique est pas mal mais je préfère Synaptic sur les ubuntu like.
    J’ai bien aimé la bonne grosse tape dans le dos à Cannonical avec Mutiny (je l’ai conservé car bien pratique sur mon écran 21/9).
    En tout cas sur cette LTS et avant Unity 8, Cannonical se fait doubler au finish par sa demi-sœur.

  4. Je l’avais testée sur mon laptop alors forcément elle tournait mais avec une tranquillité impressionnante! Le seul truc que je regrette sur celle-ci, c’est la disparition – ou l’absence, je ne sais plus si sous Ubuntu 10.10 ça existait déjà ou pas – d’un menu de messagerie, comme on le retrouve sous Unity ou Xubuntu, où se regrouperaient Thunderbird, Empathy/Pidgin, Hexchat…etc.

    Sinon pour redonner vie à une machine un peu ancienne mais pas trop ça fera grandement le taf (et quand on se rappelle la qualité d’Ubuntu 10.10 à l’époque, voir Ubuntu MATE poursuivre dans cette voie là je pense que c’est vraiment une bonne chose.

    1. Pour ton menu de messagerie, je ne m’en souviens pas trop. Comme je l’ai précisé, dès qu’on a une machine avec 1 Go de mémoire, Mate peut être envisagé sans trop de problèmes. Il mange 300-350 Mo au démarrage, ce qui n’est pas excessif.

  5. Quel plaisir de lire tes tests, et quel plaisir de poster ici mon premier commentaire 🙂

    Petite information supplémentaire (à confirmer) : Ubuntu 16.04 est censé abandonner la logithèque pour « Softwares » (« Logiciels » en Français comme tu l’as constaté) de Gnome. Et normalement ça sera le cas pour toutes les variantes.
    Softwares supporte parfaitement les packages APT et RPM tout en étant mieux maintenu que la logithèque Ubuntu habituelle (celle-ci a peu évolué depuis 2/3 ans).

    Sinon, je pense que XFCE a encore de beaux jours devant lui, surtout pour les personnes voulant peu de mises à jour (Mate est en train d’adopter un cycle de 6 mois, XFCE se la joue « à la Debian » : ça sort quand c’est prêt) mais aussi pour ceux qui souhaitent une personnalisation très poussée (on ne peut pas autant configurer ses panels sur Mate que XFCE).
    Je pense quand même que Mate séduit ceux qui étaient passé à XFCE à cause de Gnome 3, sans plus.

    Merci encore pour ce test qui rappelle que le fork que Gnome 2 en vaut la peine 🙂

    1. Petite information supplémentaire (à confirmer) : Ubuntu 16.04 est censé abandonner la logithèque pour « Softwares » (« Logiciels » en Français comme tu l’as constaté) de Gnome. Et normalement ça sera le cas pour toutes les variantes.

      On verra pour Ubuntu Mate, mais je confirme pour la Ubuntu « simple » que Gnome Software est devenu l’outil de référence.

      Sinon, je pense que XFCE a encore de beaux jours devant lui, surtout pour les personnes voulant peu de mises à jour (Mate est en train d’adopter un cycle de 6 mois, XFCE se la joue « à la Debian » : ça sort quand c’est prêt) mais aussi pour ceux qui souhaitent une personnalisation très poussée (on ne peut pas autant configurer ses panels sur Mate que XFCE).

      Xfce est surtout en train de souffrir de certains bugs qui rendent l’utilisation de Thunar plus qu’insupportable.

      https://bugzilla.xfce.org/show_bug.cgi?id=12264
      https://bugzilla.xfce.org/show_bug.cgi?id=12260
      https://bugzilla.xfce.org/show_bug.cgi?id=12320

      Ce qui est une mauvaise publicité pour Xfce 4.12.x. C’est une des raisons pour lesquelles j’ai installé Mate Desktop. De plus, les publications plus fréquentes permettent d’avancer assez vite sur certains plans, comme l’utilisation par défaut de gtk3 en lieu et place de gtk2.

      1. Thunar et les bugs, j’admets que c’est une histoire d’amour ces temps-ci. Surtout ceux que tu montres, qui surviennent dans des fonctionnalités censées être utilisables quotidiennement.

        Quand au passage à GTK3, ce n’est pas une mince affaire mais j’ai cru comprendre que Mate avançait bien dans cette transition (ça tourne bien sur Arch en tous cas).
        XFCE a aussi annoncé que la 4.14 n’aurait pas (ou peu) de nouvelles fonctionnalités mais qu’elle serait centrée sur ce changement. Du coup, j’ai peur pour eux que cette release prenne encore 2 ans avant de sortir.

        1. Ce sont des bugs qui touchent les fonctions les plus basiques, et c’est plus que chiant. Si tu jettes un oeil aux notes de publication de Mate 1.14.0, tu comprendras que la version gtk3 est vraiment utilisable au quotidien.

          Xfce ? Deux ans pour sortir la 4.14 ? Ça risque de faire très mal 🙁

  6. Faudra que je teste Ubuntu Mate 16.04 LTS, mais Xubuntu reste plus légère en terme de ressources non ?

    Un gros avantage de XFCE pour les utilisateurs débutants, c’est que le design n’évolue presque pas.

    PS: c’est dommage toutes ces requêtes vers Google sur le site d’un libriste 🙂

    1. Côté légèreté, on doit être dans les 50 Mo au grand maximum pour la différence.

      Pour les requêtes : photos sur picasa, vidéo sur youtube qui sont des service rachetés par Google. Même si Google n’est pas la meilleure des entreprises, il faut savoir rester pragmatique. L’intégration de Dailymotion est moyenne, quant à Flickr et donc Yahoo, ça sent pas la rose pour leur avenir.

      1. Tu reproches quoi à DM ?
        L’embed ne fonctionne pas chez Free ?
        Sous WP, que je copie-colle un lien vers YT ou DM, ça m’affiche le player dans la rédaction du billet…
        Et DM, c’est français, ce qui je trouve en 2016 a du sens, même si DM est à vendre…
        YT n’a de sens que si tu veux monétiser ou avoir du gros trafic.

        1. Il faut savoir que Dailymotion (que j’avais moi-même envisagé pour éviter YouTube) repose sur des scripts Google, ce qui fait que tu ne peux échapper à Google avec Dailymotion. Je leur ai écrit pour leur dire à quel point ils loupaient le coche en faisant ainsi, mais j’ai oublié que ce n’était pas un projet libre : jamais eu de réponse.

  7. Testée en VM, ça m’a l’air tout bon ça, effectivement. Une bonne alternative au milieu des nombreux ratages de ces derniers temps, ça fait du bien.

    Pour revenir sur les bugs de Thunar, j’ai essayé de les reproduire sur ma Manjaro, et… zéro, malgré de nombreuses tentatives en suivant bien les étapes et autres manipulations décrites dans les rapports. À vrai dire, Thunar n’a jamais déconné chez moi, quelles que soient les distros et les configs. Coup de bol ?

    1. Si on veut. Historiquement, Mate a été lancé par Perberos, un archlinuxien. Mint a repris le projet pour lui donner des ressources techniques pour se développer. Si on veut l’interface officielle de Mate, autant prendre une Ubuntu Mate, une Debian GNU/Linux avec Mate ou encore une Archlinux avec Mate. Je n’aime pas le look « MS-Windows-like » qu’impose Linux Mint.

      Pour l’origine de Mate : https://bbs.archlinux.org/viewtopic.php?id=121162 (qui date de juin 2011).

  8. Bon, après une semaine avec Ubuntu Mate 16.04, je constate que c’est encore bourré de bugs !

    Par exemple Firefox ne garde pas la configuration de la personnalisation et des modules complémentaires. A chaque redémarrage, il perd toutes ses configs. En plus, je viens de m’apercevoir qu’Ubuntu installe son propre module complémentaire « Ubuntu modifications » dans Firefox, sans que je sache à quoi cela peut servir et qu’on peut seulement désactiver, mais pas désinstaller … Pas très cool d’imposer ça !

    J’ai deux disques durs externes, dont l’un des deux est reconnu de façon aléatoire au démarrage ou en sortie de veille.

    Les mises à jours ne sont pas proposées de façon automatique, il faut aller les chercher soit même dans le gestionnaire de mise à jour. De plus lorsqu’on fait une recherche de mise à jour, il y a un message d’erreur qui s’affiche en demandant de vérifier sa connexion internet, pour finir par installer quand même les mises à jour en arrière plan !

    Dans Mate Tweak la version, lorsqu’on choisi la version « Cupertino » avec le dock Plank, ça fonctionne assez mal. Lorsqu’on clique sur une application du dock, il n’est pas rare que ce soit celle d’à coté qui s’ouvre !

    J’utilise souvent « Caffeine » sur mes distributions pour empêcher la mise en veille forcée et là, elle est totalement inopérante !

    Plusieurs fois, lors de redémarrage, ma configuration Vpn avait disparue, obligeant à la reconfigurer.

    La « software boutique » est bien vue, mais manque cruellement d’applications très courantes et oblige donc à installer au minimum « Synaptic » qui lui aussi à des ratés de connexion aux serveurs et tout un tas d’applications qui ne sont même plus disponibles.

    Bref, plein de « petits » bugs » comme ça, qu’il serait trop long de décrire ici, mais qui sont très gênant et quand même assez surprenant, alors que la version définitive est censée sortir… demain !

    Espérons que tout ça soit corrigé, car pour l’instant c’est pour moi inutilisable en l’état. Dommage car à priori, j’aurais pu en faire ma distribution principale.

    1. Bonjour.

      Voyons pour les bugs.

      Par exemple Firefox ne garde pas la configuration de la personnalisation et des modules complémentaires. A chaque redémarrage, il perd toutes ses configs. En plus, je viens de m’apercevoir qu’Ubuntu installe son propre module complémentaire « Ubuntu modifications » dans Firefox, sans que je sache à quoi cela peut servir et qu’on peut seulement désactiver, mais pas désinstaller … Pas très cool d’imposer ça !

      Pour le problème de perte de configuration, j’ai utilisé Firefox Sync pour synchroniser le profil du Firefox d’une Ubuntu Mate dans VBox. Aucune perte à signaler, même après une demi-douzaine de lancements. Les modules complémentaires sont conservés, comme le reste. Profil mal en point peut-être ?

      Essaye en le réinitialisant ? Entre about:support dans la barre d’adresse et clique sur le bouton « Réparer Firefox ». Simple suggestion.

      Pour l’addition ubuntu ? C’est le paquet xul-ext-ubufox qui rajoute :

      1. Rajoute Rapporter un bug dans la section « aide » du menu.
      2. Définit la page de démarrage Ubuntu
      3. Informe qu’un redémarrage est nécessaire après la mise à jour de Mozilla Firefox

      Par contre, on ne peut pas le désinstaller sous peine de virer les paquets ubuntu-mate-core et ubuntu-mate-desktop. Une dépendance à la con.

      J’ai deux disques durs externes, dont l’un des deux est reconnu de façon aléatoire au démarrage ou en sortie de veille.

      Doit dépendre du noyau et de PolicyKit. Bref, un bug assez complexe.

      Les mises à jours ne sont pas proposées de façon automatique, il faut aller les chercher soit même dans le gestionnaire de mise à jour. De plus lorsqu’on fait une recherche de mise à jour, il y a un message d’erreur qui s’affiche en demandant de vérifier sa connexion internet, pour finir par installer quand même les mises à jour en arrière plan !

      Sur ce plan, il faut voir avec les réglages dans Système / Administration / Logiciels et mises à jour.

      Sur le plan de la connexion, j’avoue que je ne comprends pas pourquoi. Une interférence avec ton VPN, peut-être ? Simple hypothèse.

      Dans Mate Tweak la version, lorsqu’on choisi la version « Cupertino » avec le dock Plank, ça fonctionne assez mal. Lorsqu’on clique sur une application du dock, il n’est pas rare que ce soit celle d’à coté qui s’ouvre !

      Euh, comment dire ? Ça sent les bugs dans Plank lui même. Pour tout dire, j’ai perdu plusieurs fois l’horloge en lui appliquant les réglages disponibles. Sinon, j’ai rajouté une demi-douzaine de logiciels dans la barre de Plank, et le logiciel que je souhaite lancer démarre.

      Pour Caffeine, je ne peux pas dire, je ne l’utilise pas. Pour le VPN, idem, je n’en utilise pas.

      La boutique est encore en cours de développement, mais pour nombre de personne, c’est largement suffisant.

      Pourquoi ne pas rapporter les bugs que tu vois sur Launchpad ? Ce serait pas mal comme idée. Enfin, je dis cela, hein…

      1. J’ai déjà mis en application les solutions que tu proposes, sans résultat. C’est d’autant plus surprenant que ces bugs n’apparaissent dans aucune autre des distributions que j’utilise, c’est à dire Manjaro Xfce, Linux Mint Xfce et Debian Mate.

        J’aurais certes peut-être du suivre ta suggestion de rapporter ces bugs sur Launchpad, mais je n’y ai pas pensé et surtout pas trop le temps de m’occuper de tout ça.

        J’ai constaté les bugs au fur et à mesure, tout en me disant que ça s’arrangerait avec la version définitive, mais je commence à avoir de gros doutes sur sa stabilité dès demain quand je vois tous ces problèmes !

        C’est surprenant et c’est franchement la première fois que vois une version bêta terminale autant buguée.

        Quoi que… j’ai un peu le même problème avec la Manjaro pré 16.06 qui elle aussi est truffée de bugs. Mais bon là, ils ont encore de la marge avant la sortie…

Les commentaires sont fermés.