UbuntuBSD, encore une volonté de vouloir greffer une tête de berger allemand sur un corps de chihuahua ?

Je ne veux pas imaginer la gueule du résultat. C’est pourtant la même idée qui est derrière le projet UbuntuBSD. Comme pour les projets Debian GNU/kFreeBSD ou encore PacBSD, c’est de prendre un environnement basé sur les outils GNU avec un noyau FreeBSD.

Pour le projet de la communauté Debian, les dernières images ISO pour une version basée sur la Debian Jessie avec un noyau FreeBSD au moment où j’écris cet article – le 21 mars 2016 – date du… 1er août 2015.

Quant au projet PacBSD (anciennement ArchBSD), si le dépot github bouge encore, les derniers paquets précompilés datent du 1er janvier 2016.

En ce qui concerne UbuntuBSD, j’en ai entendu parlé via un article posté sur la framasphere*.

Je suis donc allé sur le site du projet, hébergé par SourceForge.

Pour schématiser l’ensemble : vous prenez une Xubuntu 15.10 et vous greffez une base FreeBSD 10.1, alors que FreeBSD 10.2 est sorti en août 2015… Et vous croisez les doigts pour que l’ensemble démarre… Joie 🙂

J’ai donc récupéré l’image ISO de la béta 2 pour voir la tronche du résultat.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://freefr.dl.sourceforge.net/project/ubuntubsd/efsd/ubuntuBSD-15.10%7EBETA2-amd64.iso
–2016-03-20 21:44:12– http://freefr.dl.sourceforge.net/project/ubuntubsd/efsd/ubuntuBSD-15.10%7EBETA2-amd64.iso
Résolution de freefr.dl.sourceforge.net (freefr.dl.sourceforge.net)… 2a01:e0d:1:8:58bf:fa88:0:1, 88.191.250.136
Connexion à freefr.dl.sourceforge.net (freefr.dl.sourceforge.net)|2a01:e0d:1:8:58bf:fa88:0:1|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 893837312 (852M) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : « ubuntuBSD-15.10~BETA2-amd64.iso »

ubuntuBSD-15.10~BET 100%[===================>] 852,43M 3,15MB/s in 4m 40s

2016-03-20 21:48:52 (3,04 MB/s) — « ubuntuBSD-15.10~BETA2-amd64.iso » sauvegardé [893837312/893837312]

VirtualBox dans lequel j’ai créé une machine FreeBSD a été mon ami. Le terme béta étant bien pratique pour cacher un produit qu’une équipe plus consciencieuse aurait qualifié d’alpha.

Au niveau de l’installateur : c’est l’installateur texte des Ubuntu pour serveur qui nous accueille. Déjà, les couleurs sont mal choisies, car elles arrachent la rétine. De plus, le clavier est en anglais même si on demande l’installateur français.

À noter que par défaut, UFS est utilisé pour formater la partition destinée à accueillir le système. Peut-être que si j’avais la possibilité de dédier 4 Go ou plus à la machine virtuelle, ZFS aurait été choisi ?

Bon point lors de l’installation, il demande si on veut récupérer le support linguistique complet dès l’installation.

Aucun groupe n’est sélectionné par défaut pour l’installation. Il faut choisir « Xubuntu Desktop » pour pouvoir enfin configurer le clavier… Donc, si vous n’avez pas fait gaffe au moment de la saisie du mot de passe, j’espère pour vous que vous avez un graphique de l’agencement Qwerty des claviers.

Et ce n’est que le début… Le plus simple est de vous montrer l’étendue du massacre en vidéo…

Pour moi, ce projet bafoue le terme de version béta. C’est au mieux une version alpha avancée. À moins que j’ai été mal habitué avec les versions béta de certaines distributions GNU/Linux ?

Cela prouve une nouvelle fois qu’il est très difficile de greffer un noyau FreeBSD avec un environnement utilisateur basé sur les outils GNU.

Ma recommandation est simple. Vous voulez un BSD facile d’utilisation ? Si vous n’êtes pas effrayé par un OS aussi léger qu’une hippopotame enceinte, PC-BSD sera votre ami. Sinon, jetez un oeil du côté de GhostBSD. Mais laissez-donc pourrir sur pied ce projet pas vraiment utile qu’est UbuntuBSD.

12 réflexions sur « UbuntuBSD, encore une volonté de vouloir greffer une tête de berger allemand sur un corps de chihuahua ? »

      1. C’est exaspérant…Quel est l’intérêt de la part des développeurs de publier un « brouillon » inutilisable?Personne n’installera ce truc en dur sur son disque dur!Personne…
        Maintenant, pour nous remonter le moral :), va falloir que vous nous présentiez une petite perle à nous faire baver d’envie!…

  1. bonsoir ,

    disons qu’il y a plutôt un intérêt technique ente linux et les kFreeBSD , par contre le boulot est de taille , car il faut comprendre que :
    si la partie noyau évolue côté kFreeBSD , la règle implique que toute la chaine de compilation doit être stable , cela inclue les librairies ,
    or de l’autre côté vus avez toutes les applis linux qui doivent être modifiés pour respecter les règles de nommages avec kfreeBSD , autant vous dire un bon serpent de mer , sans compte l’état des ports qui eux ne sont pas du tout au même niveau que ceux de linux

    c’est une des raisons qui ont poussé l’équipe Debian kFreeBSD a arrêté leur support sur la 15.10

    par contre cela a été utile pour porter vers kFreeBSD , la compilation LLVM pour le noyau FreeBSD, les évolutions de certains drivers linux , videos notamment …

    il faut voir aussi que d’autres xBSD sont intéressés dans ce qui a pu être mis dans kFreeBSD , donc ce n’est pas totalement inutile.

    cela a aussi permis de voir ou en était FreeBSD avec kFreeBSD pour comparer simplement le résultat du fonctionnement des noyaux

    http://www.phoronix.com/scan.php?page=article&item=debian_kfreebsd_90&num=1

    1. C’est l’union de la carpe et du lapin. Autant dire que c’est un vrai casse-tête technologique. Surtout, c’est l’union de deux mondes assez incompatibles : un modulaire avec Linux et l’autre monolithique avec les BSDs libres.

      Les projets qui veulent unir les deux mondes sont souvent au point mort ou n’avance pas vraiment. Ce qui est dommage, mais je souhaite bien du courage aux développeurs qui veulent tenter cette union improbable.

  2. « J’ai donc été » sur le site du projet, hébergé par SourceForge.
    « tu as donc été » sur le site du projet, hébergé par SourceForge.
    « il a donc été » sur le site du projet, hébergé par SourceForge.
    etc, etc, etc …
    Dommage, ces fautes de français sur ton blog !

      1. Je te rassure, tes articles sont en général bien écrits et il n’y a pas quinze fautes par ligne comme sur certains blogs, alors le problème puisque tu le demandes, c’est de retrouver des « énormités » au milieu de ta prose … voilà le problème ! Personne ne te demande te t’exprimer dans un langage châtié, mais là franchement « j’ai donc été » c’est décevant et ça ne te ressemble pas … C’est un détail peut-être pour toi, mais pas forcément pour ceux qui te lisent et qui aiment te lire .. Libre à toi de voir si tes lecteurs valent mieux que tes entorses orthographiques, ne serait-ce que par respect pour eux … Je constate par ailleurs que tu peux te corriger par toi-même !

        1. Pour le « j’ai donc été », c’est plus une expression orale qu’écrite. Et oui, ça faisait un peu lourd. Ce n’est pas une entorse orthographiques, mais plutôt une coquille écrite.

          Je ne prétends pas être parfait, ni m’exprimer dans le français que défendait Jacques Capelovici qui a bercé l’enfance de nombre de quadragénaires et quinquagénaires français. Juste faire le moins de faute possible.

          Bonne journée.

          1. Personne ne te demande d’être « parfait », personne n’est parfait …
            Tes articles sont intéressants et contiennent souvent une bonne dose d’humour et l’on sent une culture certaine derrière chacun de tes billets.
            Tu n’as pas fait une coquille au sens littéral du terme, ce n’est pas ça une coquille. Tu confonds seulement expression orale et expression écrite. Les coquilles ça arrive à tout le monde, tu viens d’en faire une belle en me répondant sans te relire …
            Bonne journée également !

  3. Ce n’est pas grave Fred, moi aussi je fais des fautes des erreurs en tous genres … je voulais seulement que tu en prennes conscience . Ton blog est sérieux, impertinent, drôle et toujours intéressant … Ne change rien sur son contenu … Je ne cherche en rien la polémique ça ne m’intéresse pas,. Peut-être qu’ à force de lire des « âneries » sur le net par des personnes qui torturent les mots de notre langue française j’ai eu un coup de sang sur ton  » J’ai donc été » … Voilà, je m’en excuse, je sais très bien que tu fais ce blog au meilleur de toi-même et avec passion !
    Merci encore pour tout le travail que tu partages avec nous tous !

Les commentaires sont fermés.