« L’enjeu » de Wendall Utroi : un thriller pour les personnes pas forcément fans du genre ?

Je dois dire que j’apprécie le monde de l’auto-édition, qu’elle soit musicale ou scripturale, même s’il faut procéder à des fouilles archéologiques pour tomber sur des oeuvres intéressantes.

En mai 2014, je parlais du premier roman de Wendall Utroi. Après un roman de Fantasy, Wendall a remis le couvert avec un deuxième thriller, « L’Enjeu ».

Sorti début février 2016 chez Amazon – je sais, la Kindle pue ! – au format numérique et papier, Wendall nous propose donc son deuxième thriller.

Au début de l’histoire, nous trouvons Élisabeth qui se réveille dans un lieu froid, inconnu. Elle finit par découvrir qu’elle n’est pas seule, et les questions s’accumulent pour elle.

Entre le début de l’histoire qui fait penser à une télé-réalité d’enfermement à la « Big Brother » (Loft Story pour les français) ayant tourné au pire et le retournement de situation final, on se demande ce qui arrive à Elisabeth pour qu’elle soit dans un tel pétrin.

La fin est tout sauf prévisible, même si le milieu de l’histoire est un peu plus lent? Mais c’est au final obligatoire pour que les pièces du puzzle s’assemblent entre elles.

Une bonne surprise au final, même si je resterais toujours aussi circonspect avec les thrillers 🙂

3 réflexions sur « « L’enjeu » de Wendall Utroi : un thriller pour les personnes pas forcément fans du genre ? »

  1. Comme je le disais de mon côté, Wendall a changé de niveau pour réussir à convaincre autant de monde. C’est du grand art en réussissant la performance de garder addicts les lecteurs pour finir par les prendre par surprise avec cette séance émotion à la fin. Fin qu’on n’aurait jamais pu imaginer. Un livre qui de toute évidence fera son chemin et qui sans doute marquera les esprits.

Les commentaires sont fermés.