AntiX MX-15 : une bonne distribution GNU/Linux à destination bureautique pour les fans de Debian qui n’aiment pas systemd ?

Il y a un an, en décembre 2014, je consacrais un article à la AntiX MX 14.3, pour son utilisation pour redonner vie à des ordinausores. Depuis, j’ai suivi d’un oeil attentif cette distribution basée sur la Debian GNU/Linux. La version MX-15 est basée sur la Debian GNU/Linux Jessie, mais pour des raisons d’ordre technique n’utilise pas systemd mais sysVinit.

On peut très bien décider de ne pas utiliser systemd pour des raisons techniques – ce que je comprends très bien – ou encore d’ordre idéologique… Sur ce deuxième point, une citation de Den Xiaoping me vient à l’esprit : « Peu importe qu’un chat soit blanc ou noir, s’il attrape la souris, c’est un bon chat. »

Comprenne qui pourra ou qui voudra. Cette courte parenthèse étant fermée, j’ai pu lire l’annonce de la sortie de la RC1 de la Antix MX-15.

Parmi les différences avec la Debian GNU/Linux Jessie classique, en dehors du système d’init, c’est la présence d’un noyau quand même plus récent, le 4.2. J’ai donc fait chauffer mon client de tipiakage bittorrent pour récupérer l’image ISO en 64 bits.

J’ai ensuite créé une machine virtuelle dans VirtualBox en prenant comme base une Debian. Je l’ai un peu gonflé, utilisant 2 Go de mémoire dédiée, 2 CPUs virtuels et 128 Go de disque dur.

Au démarrage, on retrouve l’interface de la Antix. Une barre latérale sur le côté gauche, avec le désormais indispensable écran d’accueil. J’ai lancé l’assistant d’installation en gardant toutes les options par défaut.

Les captures d’écran ci-après détaillent les principales étapes de l’installation. L’ensemble est en français et est franchement des plus simples à utiliser.

J’ai demandé à utiliser tout le disque dur de la machine virtuelle.

Au tour de Grub2.

Les derniers réglages.

Création du compte utilisateur et des mots de passe pour root.

Une fois l’installation terminée, on peut redémarrer.

J’ai donc décidé de capturer la distribution en vidéo dès l’étape de post-installation pour plusieurs raisons : d’abord montrer la facilité de l’administration de l’ensemble et surtout pour le plaisir intellectuel que cela constituait.

Même si ce n’est qu’une version en release candidate, cette distribution GNU/Linux est idéale pour les personnes voulant un ensemble léger, basé sur Debian GNU/Linux stable sans avoir pour autant à utiliser systemd. On a une distribution rapide, utilisable, et surtout disponible dès maintenant. C’est un caillou dans la chaussure de la Devuan qui est en train de perdre un temps précieux à réinventer la roue en réécrivant le gestionnaire de périphériques.

En plus, l’ensemble ne propose pas de couleurs vives, MX Outils est un vrai plaisir à utiliser pour les traductions comme vous avez pu le voir dans la vidéo. C’est une distribution à surveiller de très près.

Je n’ai pas tenté l’installation en UEFI, étant donné que c’est assez aléatoire par moment. J’ignore si l’installateur crée un partitionnement spécifique pour l’UEFI ou pas. Linus Torvalds avait bien raison sur certains plans en disant que l’EFI est une lésion cérébrale d’Intel dans un courrier électronique de 2006 :

« EFI is this other Intel brain-damage (the first one being ACPI). » qu’on peut traduire par : « L’EFI est l’autre lésion cérébrale d’Intel (la première étant l’ACPI). »

Si vous avez une machine UEFI, essayez de passer en mode « legacy », vous arriverez peut-être à faire démarrer votre ordinateur correctement avec la AntiX MX15 si elle vous parle 🙂

21 réflexions sur « AntiX MX-15 : une bonne distribution GNU/Linux à destination bureautique pour les fans de Debian qui n’aiment pas systemd ? »

  1. Affaire à suivre…..
    Vivement les épisodes suivants 😉
    PS : j’ai apprécié la citation de Den Xiaoping,il avait une mentalité de hacker le bougre!

  2. Pas mal du tout ce petit système.
    Assez léger pour un gestionnaire de bureau de ce type, plutôt complet… Une bonne surprise. C’est vrai que la base Debian stable rends l’ensemble un peu « vieux » mais bon… le prix de la stabilité diront certains.
    Après être passé sur un OS utilisable, tu nous ferai pas une petite vidéo sur la « Ultimate Edition » ? 😀 Pour le coup c’est vraiment ultime si tu vois ce que je veux dire 😉 un conseil : si tu veux DL la dernière version passe par Sourceforge directement, leur site est trop mal foutu impossible de trouver un lien vers une version récente dessus XD

    Bonne continuation.

  3. Alternative intéressante à LMDE. J’utilise cette dernière depuis 2 mois environ sur mon PC portable en version Maté. Que du bonheur !
    Préviens-nous, ô grand gana du test de distributions, de la sortie de la version finale. 😉

  4. « Peu importe qu’un chat soit blanc ou noir, s’il attrape la souris, c’est un bon chat. »
    Donc, dans ces conditions si tu veux une Mercedes, on te filera une Twingo et cela ne te posera aucun problème puisque c’est une voiture et qu’elle roule…
    PS: Toute mes excuses à Renault, je n’ai absolument rien contre la Twingo, c’est une voiture très bien qui est adaptée à une certaine catégorie de gens. C’est seulement pour mettre en évidence la stupidité de l’argument!

    1. La stupidité de l’argument ? Aurais-je tapé à l’endroit qui fait mal et qui montre que tous les systèmes d’init se valent au final ?

      Mis à part cela, quelle remarque à faire sur le reste de l’article ? À moins que ce ne soit la volonté d’insulter une personne qui devait avoir une certaine culture, même si la Chine de Mao a été une sacrée saloperie ?

    2. Effectivement pour certains une bagnole est une…Bagnolle!Gérard Mulliez (groupe Auchan) roule en 308 Peugeot…Et le pépère est milliardaire! Tout est une question de priorité dans la vie!

  5. EFI c’est nettement mieux que BIOS pour booter du Linux ! C’est un gain en flexibilité et en rapidité
    Grace aux fonctions EFI stub du noyau, l’EFI charge directement le noyau et il est possible de faire un dual boot fonctionnel sans s’arracher les cheveux avec GRUB (encore avec GRUB 1 ça arrivait à marcher, GRUB 2 j’ai en entendu / vu beaucoup de mal, mais jamais de bien)
    Seulement il faudrait que les distributions se rendent compte que les gestionnaires de démarrage sont dorénavant obsolètes.

    1. Les gestionnaires de démarrage obsolètes ? Alors pourquoi sont-ils encore développés ? Pour le plaisir de pondre du logiciel inutile ?

      Ma toison capillaire n’est pas en trop mauvais état. De plus, j’ai tendance à rejoindre Linus sur l’UEFI. C’est une prise de tête monstrueuse pour le faire fonctionner, sans oublier la fonctionnalité à double-tranchant qu’est le Secure Boot.

  6. Salut,
    Loin de moi l’envie de contester l’exellence de cette distribution qui à l’air d’avoir de grosses qualités intrinsèques mais, qu’est ce qui fondamentalement la différencie d’une Ubuntu Mate par exemple et qui ferait qu’on la choisisse elle, plus qu’une autre?

  7. Je suis en train de la tester et pour l’instant c’est que du bonheur. Je suis impressionné par sa qualité.
    Elle est vraiment user-friendly cette distrib.
    Pour une RC ça m’a l’air très stable.

    Celle ci, je la garde en virtuel, en général je ne les garde pas plus d’un quart d’heure.
    Voilà comment devrait être une grande majorité des distributions linux. Enfin des gens que ni développent pas une usine à gaz en pensant faire simple.

    Un grand Merci pour ce test.

      1. Avec des distribs comme la Antix et handy linux, je me dis que certains pensent enfin comme des utilisateurs lambda. J’ai testé toutou linux également ils expliquent bien pour les débutants, mais je trouve l’interface un peu fouillie. Malgré tout, elle reste dans l’esprit « linuxien débutant ».

        Enfin je dis « débutant », mais j’ai plus envie de dire « pour ceux qui n’ont plus trop envie de se prendre la tête ». J’en fais parti 😀

  8. À voir de les prochaines semaines sur mon ordinaurose portable Fujitsu Siemens des années 80…
    Il a déjà la 14, j’y mettrais certainement la 15.
    Merci pour la news, ça permet de voir que ce projet avance.

  9. Une bonne base avec des logiciels de qualités, c’est à mon avis un bel outil de travail et un assistant d’installation qu’on aimerait retrouver plus souvent.
    A pluche.

  10. Salut 🙂
    Elle a quoi de + qu’une debian stable ?
    Si j’ai bien compris, un noyau + récent, un installateur + sympa, des utilitaires fait par Antix et des logiciels déjà inclus (flash et autre), c’est bien ça ?
    Le tout préconfiguré et dans un truc léger, cool (écologique) ! 🙂

Les commentaires sont fermés.