Le billet de « l’humiliation » : quel bilan pour mes prédictions concernant 2015 ?

Le 26 décembre 2014, je m’essayais au jeu des prédictions pour 2015. Le mois de décembre étant entamé, j’ai voulu faire le billet de l’humiliation du bilan. Voyons donc le résultat final. Je comptais poster le billet le samedi 5 décembre 2015, mais des imprévus m’obligent à avancer la publication.

Premier point :

[…]2015 sera une année où une forme de rationalisation se fera encore plus sentir. Nombre de projets mettront la clé sous la porte, et ce ne sera pas une grande perte.

D’ailleurs, en un an, on est passé de 77 à 67 distributions basées sur Ubuntu et encore vivantes. Ce qui fait 23,50% des distributions indexées et encore vivantes. Soit près de 3 points de moins en un an…

Sur ce plan, je me suis planté en partie. Cependant, sur le nombre de distributions basées sur Ubuntu et encore vivante, on est passé de 67 à 70. Une faible progression.

Ce qui représente en gros près du quart des distributions en vie indexées par Distrowatch. En effet, au 30 novembre 2015, il y a 278 distributions indexées marquées comme vivantes. Soit 25,17% du total.

Fin décembre 2014, il y avait 285 distributions marquées comme vivantes. Donc 7 qui sont mortes en l’espace d’un an. C’est quand même perte assez notable.

Deuxième point :

Au risque de me faire traiter d’oiseau de mauvaise augure, je pense que Micro-R OS ou encore la PeachOSI ne verront pas le réveillon de Noël 2015.

Pour la distribution dont on doit taire le nom, la messe est dite depuis assez longtemps. Pour la PeachOSI, je ne serai pas dans l’optimisme fou.

Troisième point :

Ainsi que certains projets, comme Chromixium (qui se veut être un clone de ChromiumOS) ou la Xubuntu revampée pour ressembler à MS-Windows 8.x, la Likemoresoft Cotton x64. Sans oublier la Devuan que je considère être l’avatar ultime de cette inutile et contre-productive guerre intestine des systèmes d’initialisation.

Pour la Chromixium, le projet continue avec une version 1.5 sortie récemment. Pour la Devuan, comme je l’ai exprimé dans un billet récent, elle souffre d’un retard pris suite à la réécriture du système de gestion des périphériques, géré sous linux soit par udev, soit par eudev.

La Likemoresoft ? RIP, on peut dire, étant donné qu’il n’y a aucune nouvelle depuis novembre 2014.

Quatrième point :

Pour EvolveOS, pour savoir si le projet arrive à se maintenir à flot et proposer des version bétas à destination des utilisateurs. Pour Manjaro Linux, c’est surtout l’arrivée de la nouvelle génération d’installateur graphique, « Calamares » pour la génération 0.9.x de la distribution qui va être un quite ou double pour cette Archlinux rationalisée.

Carton plein ici. Les deux projets s’en sont très bien tirés, comme je l’ai abordé dans un billet récent.

Cinquième point :

Toujours pour le petit monde archlinuxien, je dois dire que je ne donne pas cher de l’Antergos, et qu’un projet comme Evo/Lution a de forte chance de prendre sa place.

Bon, 50% de réussite ici. Antergos continue de survivre, et Evo/Lution est devenu Architect Linux.

Sixième point :

Toujours dans le monde du libre, 2015 sera l’année où on verra, selon moi, Ubuntu Touch faire un flop monumental. Cet OS pour smartphone arrive au bas mot deux ans trop tard pour avoir une chance de s’imposer.

Comment dire ? En plein dans le mille ? Mis à part un ou deux téléphones, je n’ai pas vu une explosion des ubuntu phone dans le courant de l’année écoulée. Peut-être en 2016 ? En tout cas, vu les retards pris par Unity 8 et Mir sur le bureau, on peut se dire que 2017 sera plus réaliste pour les premières ubuntu avec Unity 8 par défaut sur le bureau.

Septième point :

Quant aux machines proposant Steam comme OS, je pense que ce sera le running gag de l’année 2015, étant donné que la sortie est prévue pour 2015…

C’était un peu facile. Elle sont où les « steam machines » ? Mis à part des modèles proposés par Alienware, ça se bouscule pas au portillon…

Dernier point :

Sur le plan de l’informatique non libre, MS-Windows 10 sera sûrement un succès. En effet, la renaissance du menu démarrer va faire que nombre de personnes ayant sauté l’étape MS-Windows 8, migreront leurs ordinateurs de MS-Windows 7 vers MS-Windows 10.

Bon, ici, j’ai un peu visé à côté de la plaque. MS-Windows 10 est une demi-réussite, surtout avec les emmerdes accumulées par Microsoft pour proposer un MS-Windows en mode « rolling release ». Entre les images ISO de mise à jour qui joue à cache-cache, les désinstallations sauvages de logiciels, le passif de MS-Windows commence à s’alourdir.

Le bilan n’est pas trop mauvais, même si j’ai été trop optimiste pour la purge dans le petit monde linuxien. Ainsi que pour MS-Windows 10 qui me donne envie de ne plus trop faire de dépannage chez des ami(e)s.

Prochain billet de prédictions ? Le 26 décembre 2015 🙂

12 réflexions sur « Le billet de « l’humiliation » : quel bilan pour mes prédictions concernant 2015 ? »

  1. Pour moi le grand flop de 2015 c’est Firefox OS ! Pourtant j’y avais cru, dans la famille on a en tout 3 ZTE open C (tous sous les builds 2.2 produits par la communauté mozilla française. Grand merci à eux) et 1 ZTE open (le p’tit orange tout moche). J’avais même apporté mon obole au project Matchstick (maigre consolation j’ai été bien remboursé suite à l’abandon).
    Je n’ai pas encore regarder la 2.5, mais ce que j’en ai lu ne va pas, je pense, dans la direction d’une plus grande vulgarisation. Qui va s’amuser à relooker les applications à part quelques geeks ?
    Même Mozilla ne semble plus y croire ; il ne le mentionne même pas sur leur page d’accueil. Un comble !

    Sinon pour ma part le dépannage ou plutot éradication de vermine numérique en tout genre sur les ordi Windows quelque soit le numéro, c’est fini. Maintenant je propose de remplacer Windows par GNU/Linux (Fedora ou Ubuntu LTS pour gnome ou mint xfce pour ceux trop contaminés par le bureau windows) sinon débrouillez-vous les gens ! Z’auriez fait comment sans moi ? Et moins les utilisateurs cherchent à bricoler et comprendre et mieux je me porte ! Si je sens un intéret à la protection de la vie privée ou au fonctionnement d’un OS, j’explique, sinon je montre juste comment faire les mises à jour en insistant sur leur importance et basta !
    Désolé pour le HS Fred.

    1. Flop prévisible. Le marché des OS pour smartphone est verrouillé. Il suffit de voir comment Microsoft se casse les dents, malgré sa force de frappe financière.

      Canonical va se vautrer en beauté encore pire que Mozilla. Simple impression, bien entendu.

      Quant à ton choix, j’espère que tu as le temps nécessaire pour t’occuper des migrations et de leur maintenance, au moins dans les 3 premiers mois.

      MS-Windows est au final une grosse merde pour le moment. Sorti trop vert, accumule les erreurs à ne pas faire. Tout réécrire d’une feuille blanche serait nécessaire, mais cela demanderait de tourner le dos à au moins 10 voire 15 ans de rétrocompatibilité… Ouille !

    2. Salut tout le monde,

      En ce qui concerne firefoxOS, c’est ce qui tourne sur mon geeksphone revolution. Comme je ne suis pas intéressé par le magasin d’applications et que j’utilise uniquement mon geeksphone pour les appels et les sms, cet os mobile me convient très bien. J’ai utilisé android pendant deux ans. Et même si mon geeksphone peut accueillir une rom android, je ne risque pas de remplacer firefoxOS par ce truc.

      Et à propos des distributions GNU/Linux, j’en teste de moins en moins, m’intéressant de plus en plus à la famille BSD.

      Avec windows pour microsoft, osx de plus en plus fermé pour apple et unity pour canonical, j’ai l’impression que société à gros capital rime avec produit qui facilité le transit intestinal.

      1. @Greg
        Je n’ai jamais utilisé Android (le configurer dans le cercle familiale si en tant que CeluiKiSiKonnaitEnInformatique !) et je continue avec mon p’tit Open (pas C) orange sous Ffos 2.1 compilé par mes petites mains. Mais alors que ce téléphone, certes vraiment très bas de gamme est dans le Tier 1 (c’est à dire, si je traduis la définition du Tier 1 : les appareils du Tier 1 sont les cibles principales et sont typiquement celles qui recoivent en 1er les corrections et les nouveautés), ben, depuis 6 mois plus moyen de compiler le bouzin et je suis bloqué en 2.1 ! alors que la 2.5 est la version en cours de dev (après un passage par la 3.0 auquel je n’ai rien compris).
        Quant à l’Open C qui ne fait parti d’aucun tier, pas question de modifier le linux de base (la couche Gonk dans la terminologie ffos) mais là c’est plutôt ZTE qui n’en a rien à foutre !
        Bref tout ça me laisse à penser que Mozilla ne sait pas quoi faire avec ffos et ce n’est pas le blog de la fondation qui me contredira avec une dernière news datant de Mai sur l’utilisation de ffos dans une télé Panasonic !
        C’est vraiment dommage car il y a un marché, certes probablement de niche aujourd’hui, pour un OS sur téléphone respectueux de la vie privée et Mozilla est une fondation, pas une entreprise avec des actionnaires qui réclament une croissance à 2 chiffres.

  2. Salut!
    C’est chouette je trouve de revenir sur ce que tu avais écrit avant. Ça permet en même temps de faire un bilan de l’année.

    Hâte d’être au 26 pour voir les trolls fleurir 🙂

  3. Bon , je me lance :mrgreen:
    Stercore habet futurorum. Et accidit quadam die ut oratio…

    Une petite réflexion de Louis-Ferdinand Céline que je trouve très pertinante concernant MS-Window$. Le sens peut changer selon les moteurs de traductions.
    Comment fait on pour prévisualiser ici ?

  4. Bon article 🙂
    Effectivement il y a des distributions qui n’ont pas fait long feu et Win10 a un succès mitigé.
    Mais j’ai quand même un peu de peine pour les créateurs de ces distributions éphémères. Ils devaient être jeune et naïf, mais ils avaient au moins eu l’audace de créer quelque chose. 🙂

Les commentaires sont fermés.