Guide d’installation d’Archlinux, version de décembre 2015.

Voici la vingt-sixième version du tutoriel pour installer une Archlinux, que ce soit avec une machine virtuelle, utilisant un Bios ou un circuit UEFI. Cette version rend obsolète celle de novembre 2015.

Pour les captures d’écran, je suis parti d’une ISO intermédiaire créé avec l’outil Archiso, au moment où j’envoie l’article en ligne, le 1er décembre vers 10 h 10, l’ISO de décembre 2015 n’est pas encore disponible.

Côté environnements : Gnome 3.18.2, Plasma 5.4.3, Xfce 4.12.0, Mate Desktop 1.12.0 et le duo Lxde « 0.99 » et LXQt 0.10.0. Quelques modifications ici et là, spécialement pour la section concernant LXQt.

NB : si vous voulez faire une installation avec l’UEFI, il faut utiliser cgdisk, gfdisk ou gparted, et créer un partitionnement GPT. Sinon, ça plantera !

Ce n’est pas un tutoriel à suivre au pied de la lettre, mais une base pour se dégrossir. Le fichier au format zip contient :

  • La version odt
  • La version pdf
  • La version ePub
  • La version mobi (pour Kindle)

Le guide en question est sous licence CC-BY-SA 3.0.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me faire des retours en cas de coquilles !

16 réflexions sur « Guide d’installation d’Archlinux, version de décembre 2015. »

        1. De rien. Je suis en mode maintenance pour le tutoriel. Un dépoussiérage constant des captures d’écran et des lignes de commande. En gros, deux jours de tapotage intense de clavier aux alentours du 28 ou 29 de chaque mois.

          1. C’est du bon boulot, sérieux, bien fait.
            Je vais utiliser ton tuto pour avoir un boot avec Mint et Windows 7. Je viens de le tester dans VBox. Et je passerai Arch sous GNone .
            Merci pour ce que tu fais.

    1. Puisque vous parlez de Cinnamon, j’ai justement une question le concernant :

      Est-ce qu’il s’agit d’une version dérivée de GNOME, qui dépend de ce dernier pour évoluer en se basant toujours sur sa dernière version ? Ou bien s’agit-il d’un fork totalement indépendant qui est développé de son côté en n’ayant plus besoin de la base GNOME ?

      1. C’est une surcouche aux outils Gnome. Même si les technologies sont dérivées de Gnome Shell, ce n’est rien d’autre – dans l’absolu – qu’une surcouche tierce pour les dits outils. Un peu comme c’est le cas pour Unity.

        D’ailleurs, si on regarde les LinuxMint Cinnamon classique ou en Debian Edition, ce sont les outils gnome en dessous.

  1. Bonjour, merci 1000 fois pour ce tuto! J’ai enfin pu installer archlinux avec xfce sur mon eeepc (aprés des jours et des jours de galere).
    Mais je me pose des questions:
    -Est ce que le systeme est assez securisé pour une utilisation simple (balade sur des forums et youtube, utilisation de libreoffice, et apprendre la programmation et quelques films) ou je dois installer au moin un pare-feu (je ne me connecte jamais sur les wifi publique)?

    -L’entetient du systeme est il compliqué pour un debutant? Ou un « pacman – Syu » de temps en temps et « pacman -Rs » au lieu de « pacman-R » suffit?

    Bon maintenant je vais essayé de personnalisé xfce sans tout faire de bourde, croisons les doigts! Lol

    1. Installer un pare-feu minimal si on utilise des wifi public n’est pas un mal… Même si on peut se bloquer facilement la connexion avec une fausse manipulation. Il suffit alors de désactiver iptables.

      https://wiki.archlinux.fr/Iptables

      Sinon, tu es tranquille pour de nombreuses activités.

      Un sudo pacman -Syu une fois par semaine. Et surtout, en cas de grosses à mise à jour (noyau, xorg et compagnie) attendre quelques jours. Surveiller le site officiel français ou anglais aide pour se tenir au courant des problèmes.

      Pour débuter, yaourt est pas mal. Et surtout, il évite d’appeller sudo à tout va.

      1. Merci pour tes indications, je prend note! =)

        J’ai découvert ton blog en cherchant des guides pour installer archlinux, et je l’aime bien! Je passerai de temps en temps, surtout dans la rubrique informatique.

        Peace! Bonne continuation et bon courage pour la suite!

Les commentaires sont fermés.