Makulu Linux Aero, le retour de la « joke distribution » ?

Dans le petit monde des joueurs de Doom (la version historique, celle sortie fin 1993), il y a un terme spécifique pour les niveaux volontairement créés pour être horriblement durs ou moches : c’est que l’on appelle des Joke Wads.

Dans le monde des distributions GNU/Linux, le phénomène des joke distributions est moins répandu. À vrai dire, en dehors de certaines horreurs comme la distribution dont je tairais le nom pour éviter l’accusation d’acharnenement post-mortem.

J’ai pu lire sur Distrowatch qui centralise la vie des distributions GNU/Linux que la Makulu Linux Aero est disponible.

J’avais déjà parlé de la Makulu Linux en avril 2015. Ma conclusion était vacharde :

Dire qu’elle est inutile et qu’elle n’apporte rien au shmiblick ? C’est certain. Dire qu’elle cumule les erreurs dignes de faire fuir un utilisateur voulant découvrir les distributions GNU/Linux ? C’est certain aussi.

La voir se vautrer alors que je ne demande que le lancement de l’outil qui permet de gérer les dépots tiers ? Je veux bien qu’un environnement virtuel soit problématique, mais à ce point ?

Tout ce que je peux rajouter, c’est ceci : si cette distribution meurt avant la fin de l’année, cela m’en touchera l’une sans me faire bouger l’autre.

Voulant voir si c’était toujours une vaste blague de mauvais goût, j’ai décidé de disséquer l’annonce de publication… Et de lancer l’ensemble dans une machine virtuelle. Mais commençons par disséquer l’annonce de publication.

C’est mal de juger un livre ou un album sur sa couverture. Mais c’est souvent le premier contact qu’on a avec l’objet culturel en question. Pour une distribution GNU/Linux, c’est l’annonce de publication qui fait ce travail ingrat.

Rien que le paragraphe d’introduction donne envie de fuir en courant : On balance des chiffres impressionnants : 500 compilations, 40 versions bétas ? Wow ! C’est joli cet exposition de muscles. J’adore surtout la phrase qui ne manque pas de laisser s’interroger longuement :

Makulu Aero Edition is VERY powerful, it may look similar to windows on the outside, but its all Linux under the hood and this Edition does not disappoint with Pure Raw Power.

Traduction ?

Makulu Aero Edition est TRÈS puissante, il peut ressembler à Windows de l’extérieur, mais étant entièrement sous le capot basé sur Linux et cette édition ne déçoit pas avec sa Puissance Brute Pure.

Manque plus que le lance-roquette et le maquillage de camouflage pour compléter le tableau, non ?

Passons maintenant aux annonces qui accumulent les erreurs comme on enfile des perles :

  1. L’auteur a produit une telle usine à gaz, qu’il est déconseillé de passer par les outils classiques de gestion de paquets : « Do not update via custom scripts, Commands or synaptic manager. » Très rassurant…
  2. Présence de PopCorn Time… L’outil surnommé le Netflix du piratage qui a eu pas mal de déboires en octobre 2015. Une mise en garde est rajoutée : « Makulu is not responsible for your use of Illegal software in your country of use. »
  3. Des outils atypiques voire inconnus : Bomi (pour la lecture des vidéos qui conseille le support 3D pour fonctionner ?!) ou encore WPS Office (anciennement KingSoft Office qui est en alpha sur Linux) pour la bureautique. Joie !
  4. Une logithèque « sulfureuse » : c’est vrai que aircrack-ng n’est jamais utilisé à des fins malignes. Sans oublier la possibilité d’utiliser le cloud de stockage de… Mega 🙂
  5. L’utilisation d’outils douteux : par exemple Hola qui ne semble pas être en odeur de sainteté.
  6. Le multilinguisme ultra-poussé : 357 langues annoncées comme supportées, même sans connexion à l’internet nécessaire, vraiment ? C’est ce que dit l’auteur. « You do not even need an internet connection to change language, simply change it in settings and reboot your machine, it is that simple. »
  7. Je passerai sur les propos concernant le financement du projet. Les affirmations me semblent trop peu étayées pour être crédible. Comme affirmer qu’il y a des milliers des téléchargements hebdomadaires… J’avoue que j’ai du mal à y croire 😉

Après cette série de perles, je suis passé par le torrent fourni sur un site dont la réputation sulfureuse n’est plus à faire dixit la page de téléchargement.

On peut voir que l’ISO ne pèse qu’un peu plus de 2 Go, donc déjà l’histoire des 357 langues supportées me semble louche. Des projets plus connus proposent des images ISO de 4 Go avec le support d’une vingtaine ou d’une trentaine de langues à tout casser. Donc à moins que le développeur de Makulu Linux ait découvert un algorithme de compression plus puissant que le xz…

Bref ! Attaquons le corps de l’article après cette trop longue introduction, et lançons l’ISO dans une machine VirtualBox.

Après un écran de démarrage limite illisible, on arrive sous une Ubuntu 14.04.3 LTS et Cinnamon lourdement retouchés. On a droit à 10 écrans d’annonce au démarrage. Je n’ai pas eu le courage de tous les afficher. C’est simplement la recopie bête et méchante des notes de publication, en version réduite par endroit.

Par défaut, le fuseau horaire appliqué est celui de Shangai. Pourquoi pas ? 🙂

J’ai lancé l’installateur. Il ne faut pas oublier que le clavier – sauf modification – est en agencement Qwerty. Donc le mot de passe makulu s’écrit ,akulu. C’est l’installateur de la LinuxMint Debian Edition qui nous accueille. Comment je l’ai reconnu ? Simplement à la gestion du fuseau horaire.

Après une installation – d’une grosse vingtaine de minutes, on peut rédémarrer et accéder à la Makulu Linux Aero. Un conseil au passage : si vous voulez voir l’engin dans VirtualBox, n’activez pas l’acceleration 3D. Après l’installation, j’ai fait installer l’unique mise à jour disponible.

J’ai donc capturé en vidéo la distribution, et ça n’a été que du bonheur…

Comment conclure ? Simplement en disant que c’est le meilleur exemple de « joke distribution » que j’ai pu voir. Outre le fait que certains outils importants sont en version alpha (comme le navigateur web ou encore la suite bureautique), on se retrouve avec ce qu’il ne faut pas faire pour crédibiliser le logiciel libre au niveau de monsieur ou madame toutlemonde. Je n’ai même pas osé regarder le nombre de dépots activés, je ne voulais pas faire une attaque cardiaque.

Ce n’est des plus esthétique. Une copie assez moyenne de l’interface de MS-Windows. Même le peu aimé MS-Windows Vista s’en sortirait mieux. Ce qui est peu dire. Si vous avez le moral dans les chaussettes et que vous voulez rire, lancez juste la distribution. Vous retrouverez le sourire rapidement.

Si vous cherchez une distribution utilisable et serieuse, passez votre chemin. Vous y gagnerez franchement en tranquillité et en terme de consommation d’alprazolam (plus connu sous le nom de Xanax) pour vous calmer les nerfs.

27 réflexions sur « Makulu Linux Aero, le retour de la « joke distribution » ? »

  1. Ah oui quand même le torrent sur kickass !
    peux être avez vous oubliez de faire un copier coller du dossier crack de l’iso pour que la distribution soit fonctionnel !

  2. N’importe quel nouvel utilisateur testant cette distribution sera convaincu du coup de la supériorité de Windows sous Linux.

    En bref le pire des deux mondes cette distro, BRAVO là c’est une performance digne de Micro-R OS 🙂

  3. Elle pourra aller dans le best of des horreurs.

    Si tu veux tester une distribution plus intéressante, je te conseille la SparkyLinux. Basée sur Debian Testing mais sans la lourdeur des dernières versions d’Ubuntu.

  4. Salut Fred, et tout le monde.

    Bon ou est ce que je peux commander ce windows déguisé en ubuntu?
    Pour ètre aussi merdique ça ne peut ètre qu’un ancien de chez redmond qui s’est lancé sans savoir de quoi il parle.
    Car pour le coup c’est fait à la windows, sortir un OS et utiliser les utilisateurs pour des béta testeurs. Et maintenant que les nazes ont vu ton test ils vont apporter des correctifs pour tout faire planter en beautée.
    Si je propose ça à ma fille de Onze ans , elle me le fout dans la tronche direct.
    Je précise qu’elle a déjà installé une arch en suivant le guide de Fred et presque sans mon aide (partitionnement du disque). Aussi du Windows 8 et conconssort toute seule.
    Les devs de ce truc devraient nous faire profiter de leur cam, elle est sacrément puissante.
    Merci Fred de nous fire marrer autant avec des perles pareils.

    @ pluche

    1. C’est vrai qu’on atteint le niveau de la distribution dont on doit taire le nom. On croit toucher le fond, mais non, on peut toujours encore un peu plus profond… Malheureusement.

      Quant à ta fille de 11 ans qui a réussi à installer une archlinux en suivant mon tutoriel, je suis sur le… popotin 😉

  5. Je suis assez fan de ce que ubuntu fournit, c’est du top, mais les petites filles de cette distribution, est juste, pour la plupart, des merdes sans noms, des trucs a degouté de linux, du reste faudrait vraiment faire un truc pour prevenir les nouveaux venus de ne pas tomber dans le piege de ces distributions.

    Je suis pas fan de la ubuntu, mùais a ce que j’ai pu constater, elle tiens la route en lts, par exemple, j’en ai une dans mon entourage qui a plus de trois ans, avec les mises a jour de fait.

    voila.
    Amicalement

    1. Les filles, si on reste dans l’image généalogique. Mis à part des distributions utiles comme la Emmabuntüs ou la LinuxMint, y a rien ou presque à garder.

      Les LTS sont relativement solides, ça vaut mieux d’ailleurs. On verra bien ce que donnera la 16.04 LTS, même si je conseillerais d’attendre la 16.04.1 LTS pour y migrer.

  6. Oui tu as bien raison, du reste je conseille aussi d’attendre la version X.1 de debian.
    Pour ubuntu ils devraient passer a autre chose que les deb pour les paquets, je ne me rappel plus comment ça s’appel. Il y aura bien sur encore les deb, mais pour le coeur de la distribution, ça sera la nouveau paquetage.

    Pour revenir a ton sujet, ces distributions polluent la qualité perçus de gnu/linux et c’est bien dommage.

    Amicalement.

  7. Mais pourquoiiiii ?
    C’est quoi l’intérêt de pourrir autant Linux? On a déjà Micro R-OS et au pire hors linux, on a Windows 10!

    Aero était plutôt classe, mais cette distrib fait même honte à Windows 7! C’est sûr qu’avec cette chose les gens auront envie de passer sur du Linux, ils préféront Windows XP qui m’a l’air de marcher beaucoup mieux que CA!

    Si on veut une distrib ressemblant à Windows, on a Linux Mint ou de loin Semplice Linux, qui sont largement mieux que ça!
    Librement,

    1. Avait pour la distribution dont il faut taire le nom. Pourquoi ? Car c’est la liberté du libre : pondre des daubes infames pour montrer qu’on peut faire pire que MS-Windows.

      Tu n’es qu’un jeune linuxien par rapport à ce que j’ai connu. Tu m’as donné l’envie de faire un billet vieux geek, tiens 😀

  8. Quand je vois cette distrib, Windows n’a pas de soucis à se faire, entre ces distribs inutiles, ratées et les guerres de « ménagéres » ( sans vouloir les offenser) Linux system d et compagnie…

    Oui je débute, j’ai encore des progrès à faire, toi vétéran des « pingouins libres » m’a donné une petite idée de billet aussi!

    Bon courage pour ton futur billet vieux geek alors 🙂

  9. quand je regarde son classement sur distrowatch ( cad en nombre de téléchargements ) , il y a des PC-BSD , Ghost-BSD et DragonFly qui sont d’une tout autre qualité

    apres FreeBSD , a surveiller un jour NextBSD , il faut laisser du temps a ces barbus pour la partie OpenSource Apple avec FreeBSD 10.2

  10. Hey

    Je trouve que les BSD ne font pas beaucoup d’efforts. PC-BSD trop lourd et orienté KDE. FreeBSD installation complexe. GhostBSD s’installe en vm et pas en physique.
    Mais au moins il ne se font pas autant la guerre intestinne
    le live cd ou usb ne se lance meme pas sur une machine physique.
    Donc pour le coup ben il reste linux qui fait des efforts mais ….

    @ Pluche

  11. J’avais testé à l’époque la Makulu Linux version e17…punaise ce bourrier! Après l’install (des plus laborieuses), je lance la mise à jour: planton! Avec un message d’une clarté d’eau de roche, du genre « impossible de faire la mise à jour des paquets: le module P5 a besoin de la dépendance D3, qui n’est pas satisfaite. » Enfin un truc sympa de ce genre. Obligé de lancer Firefox et de copier coller l’intégralité du message d’erreur dans Google, pour tomber su le forum Makulu qui donnait la solution…c’est vrai que ça donne envie! D’ailleurs, mon envie a été tellement forte que j’ai sur-le-champ réinstallé une Xubuntu en lieu et place de cette bouse.

Les commentaires sont fermés.