Ah, les stars de Youtube, la phobie de la transparence et l’article 20 de la LCEN de 2004.

J’avais envie en ce jeudi matin, lendemain de la célébration de l’inutile boucherie et répétition générale du deuxième conflit mondial, de revenir sur une affaire qui a fait bruité récemment la toile francophone.

Tout commence avec un article du Monde, en date du 9 novembre qui met les pieds dans le plat : « Cyprien, Norman, EnjoyPhoenix : le business trouble des youtubeurs »

Le morceau de résistance de l’article :

Mais dans le joli petit monde tout rose des vidéos en ligne, il y a des questions à ne pas poser. Celle de leur rémunération, notamment, comme l’a appris France Info à ses dépens. « Parce qu’on a osé demander en interview à une jeune youtubeuse si elle était payée, son attaché de presse, furieux, a annulé tous les autres entretiens prévus et a convaincu l’agent des poids lourds Norman, Cyprien et Squeezie de faire de même », raconte la journaliste Sandrine Etoa-Andegue dans un article sur le « business des youtubeurs ».

Que c’est mal de demander de la transparence. À moins que les personnes en question, vivant de placement publicitaires plus ou moins bien planqués ont signés des contrats du genre : « Si tu parles de ta rémunération, on te coupe les vivres ? »

Ou invoquera-t-on le tabou judéo-chrétien sur l’argent qui est une saloperie par conception pour étouffer la question ?

Sa majesté Korben a posté un article qui fait penser à la défense d’une classe précise et maltraité par les méchants internautes et par la méchante télévision, les youtubeurs célèbres. Je ne reviendrais pas sur son article bien écrit, mais seulement sur la dernière phrase :

« …Et au diable tout le reste. »

Car cette phrase me gène. Tout comme le ton employé du reste de l’article qui me fait penser à une volonté de défendre une caste. Bref. Non, c’est vraiment cette conclusion qui me fait tiquer. Car il faut le dire, les stars de youtube dépendent pour une grande partie, des revenus publicitaires engrangés par leurs vidéos. Quelque soit d’ailleurs la portion qu’il touche. C’est tellement complexe qu’ici, on peut comprendre que certaines personnes préfèrent ne rien dire. Cette petite vidéo est déjà une approche :

Il y a quelques exceptions comme Nota Bene, e-penser, MicMaths qui osent dire qu’elles utilisent des systèmes comme Tipeee pour continuer à travailler sur leurs chaines. D’ailleurs, si on va sur Tipeee, on sait combien touche chaque star de youtube qui utilise le dit service. Que c’est maaaaaaaaal !

L’opposé des stars citées dans l’article du Monde. Mais surtout, il y a le problème récurrent des « ménages » au sens journalistique du terme : « Un ménage dans le jargon journalistique peut aussi désigner un travail fait par un journaliste dans ou pour une autre entreprise que la sienne pour « arrondir ses fins de mois ». »

Du moins, leur équivalent dans le monde youtubesque.

Bref, loin de quelque chose de primordial qu’on appelle, attention la grossièreté arrive : déontologie.

Les stars de youtube sont fragiles et surtout terriblement jeune en terme d’existence. On peut critiquer la télévision, cet ancien monde qui date des années 1930 pour ses tous débuts. Pour prendre l’exemple français, ce qui est devenu TV Bouygues en 1986 est née comme Radio PTT Vision en… 1935 🙂

Et oui, 80 ans. Quelle ancêtre ! Quel dinosaure. Pourquoi lui garder une quelconque crédibilité ? Car il y a eu des scandales sur la rémunération des animateurs-producteurs au milieu des années 1990 qui a mis les pieds dans le plat ?

Au moins, on a appris quelle était la rémunération exacte des dites personnes. Est-ce que c’était tabou d’en parler ? Oui. En a-t-on parler ? Oui.

Je n’ai rien contre les stars de youtube, à vrai dire, leur humour parfois « pipi-caca » ne me fait plus rire depuis longtemps. Je dois dire que je suis un vieux con qui s’intéresse à la culture écrit en un seul tenant.

Il n’y a pas encore eu de gros scandales dans la youtubo-sphere francophone. Mais cela arrivera un jour où l’autre. Il ne faut pas se leurrer. Il y aura une affaire comme celle des « mangeurs de patates » pour reprendre l’expression des Guignols à l’époque du scandale des animateurs-producteurs.

Pour moi, il ne serait pas étonnant que le scandale éclate à force de placements plus ou moins déguisés qui sont illégaux. Oui, depuis plus de 10 ans, il est illégal sur la toile de faire la promotion d’un produit sans dire qu’on fait une promotion.

C’est l’article 20 de la LCEN de 2004 (Loi pour la Confiance dans l’Economie Numérique) qui dit texto :

Toute publicité, sous quelque forme que ce soit, accessible par un service de communication au public en ligne, doit pouvoir être clairement identifiée comme telle. Elle doit rendre clairement identifiable la personne physique ou morale pour le compte de laquelle elle est réalisée.

L’alinéa précédent s’applique sans préjudice des dispositions réprimant les pratiques commerciales trompeuses prévues à l’article L. 121-1 du code de la consommation.

Je me demande combien de stars de youtube – tout domaine confondu – pourrait tomber sous le coup de cet article. Je pense que le terme hécatombe serait adapté, non ?

Alors, au diable tout le reste et spécialement la LCEN ? N’est-ce pas un peu excessif ?

22 réflexions sur « Ah, les stars de Youtube, la phobie de la transparence et l’article 20 de la LCEN de 2004. »

  1. Très bon article sur un blog du monde. La collusion entre youtubers et grosses sociétés a déjà été dénoncé plusieurs fois par Canard PC en ce qui concerne les jeux vidéos.

  2. tain fred t’aurai pu prévenir, j’ai pas eu le temps de faire des pop-corn pour assister au spectacle….
    ceci dit je plussoie fortement sur ton avis et celui de al

  3. Tu n’es pas le seul à ne pas aimer ces youtubeurs, c’est vrai que ça ne vole pas trop haut… A part le Joueur du Grenier qui est encore potable…

    Le pire quand même, c’est que ces Youtubeurs profitent de la publicité sur le dos des gens mais ne disent pas clairement aux gens l’argent qu’ils gagnent sur leurs dos 🙁

  4. je suis les youtubeurs connus depuis très longtemps, ils ont tous fait des placements de produits ou de marques, il y a déjà eu beaucoup de controverses à ce sujet ( comme avec diablox9 ).
    Un youtubeur qui se fait sponsoriser par un studio de cinéma parce qu’il fait des sketchs ça se tient, un youtubeur qui fait du placement de produit ça passe moins bien.
    Mais bon ils sont libres de monétiser leurs images s’ils le souhaitent…

    1. Ils peuvent la monétiser mais ils doivent le faire savoir, or ce n’est pas toujours le cas si on se fie à un extrait du texte cité par Frédéric (Ces régies publicitaires posent un problème éthique. Comme le relève L’Express, l’article 20 de la loi pour la confiance dans l’économie numérique (LCEN) oblige toute publicité à « rendre clairement identifiable la personne physique ou morale pour le compte de laquelle elle est réalisée ». Mais dans la pratique, c’est le flou qui prédomine).

  5. Je trouve ce passage un peu pathétique :

    « Alors pourquoi continuer à jouer à ce jeu ? Pourquoi aller à la télé ? Pourquoi répondre à toutes ces questions débiles posées par des has-been ?

    Vous êtes actuellement les reines et les rois du net et vous n’avez jamais eu besoin des anciens médias, pour exister. Alors par pitié, arrêtez de jouer leur jeu et de répéter ces vieux schémas. Continuez à leur piquer des budgets et des audiences, continuez à soulevez les foules, continuez à nous faire marrer… ».

    Pourquoi ? Parce que c’est simplement une suite logique si le Youtubeur veut élargir son audience. Korben est lui-même déjà passé à la télé pour une interview et c’est déjà aussi montré un peu partout pour élargir son audience. De plus il a également utilisé en grande partie les revenus publicitaires et n’a me semble-t-il jamais rendu sa rémunération publique. En plus il cite de moins en moins ses sources. Bref, de la grande guigniollade cet article…..

    Après à titre personnel je m tape de savoir qui ou qui gagne tant et tant, ni comment. Si ça marche tant mieux pour eux. On aime pas on trace sa route et s’occupe d’autre chose.

    1. C’est du grand « sa majesté » dans le texte. Le problème est que la volonté de ne pas jouer la transparence sur les revenus, ça finira en eau de boudin.

      Youtube a 10 ans, la télé 80. On verra bien qui existera encore dans 5 ans 😀

  6. Donc quand je parle d’archlinux en partageant le lien de téléchargement de la dernière image système mise en ligne, je fais un acte illégal ? 🙂

    Bon d’accord j’avoue que ce n’est pas drôle de plaisanter avec ça, bon article en tout cas ! 🙂

  7. Le sujet de la rémunération est tabou car illégal.
    Il y a pas de quoi écrire autant d’articles depuis autant d’années avec des journalistes qui feignent ne pas comprendre / découvrir le sujet et qui prennent les lecteurs pour des cons.

    La vraie question est la suivante :
    Pourquoi la loi n’est jamais appliquée ?
    Il y a des associations qui défendent tout et n’importe quoi, pourquoi il n’y a aucune association qui défend cette loi ?

    J’ai un début de réponse :
    Tout le monde s’en fout des publicités déguisées et des mensonges véhiculées.
    Demandez à n’importe qui si il est manipulé par les médias, il répondra « non, je vois clair dans le jeu des publicitaires », ça l’empêche pas pour autant d’aller acheter le dernier iphone à 1000 euros parce que « il est trop techniquement bien ».

    C’est un jeu de dupes entre ceux qui font ces vidéos et ceux qui les regardent.
    Ou est le problème ?
    Si t’es pas content, ne regarde pas et ne participe pas à ce cirque.

    1. Le sujet de la rémunération est tabou car illégal.

      À cause des « ménages » que font nombre de youtubeurs ?

      Il y a pas de quoi écrire autant d’articles depuis autant d’années avec des journalistes qui feignent ne pas comprendre / découvrir le sujet et qui prennent les lecteurs pour des cons.

      Prendre les gens pour des cons… Mais si on en croit ton commentaire, ce sont les surestimer.

      Tout le monde s’en fout des publicités déguisées et des mensonges véhiculées.
      Demandez à n’importe qui si il est manipulé par les médias, il répondra « non, je vois clair dans le jeu des publicitaires », ça l’empêche pas pour autant d’aller acheter le dernier iphone à 1000 euros parce que « il est trop techniquement bien ».

      Jolie caricature 🙂

      Qui peut se permettre de prendre un iPhone 6s à 1000€ ? La plupart du temps, des personnes qui le prennent en mode subventionné, avec un forfait d’engagement. Rare sont les personnes qui le prennent en boutique et indépendant de tout opérateur.

      C’est un jeu de dupes entre ceux qui font ces vidéos et ceux qui les regardent.
      Ou est le problème ?
      Si t’es pas content, ne regarde pas et ne participe pas à ce cirque.

      Aurais-tu besoin d’une cuillère d’huile de ricin ?

      Sinon, c’est certain que c’est un jeu de dupes. Mais joue l’opacité, c’est jouer contre son propre intérêt.

  8. Ethique ou pas, je préfère de loin me coltiner des m*rdiques guz pas du tout marrant sur vidéos youtube, je n’ai vraiment pas envie de lire la prose journalistique du Monde », « Le Figaro », « Libé » ou autre, journaux qui sont financés par mon pognon, pardon par mes impôts, alors que lesdits journaux sont de véritables torchons de la pire espèce, en gros se faire financer par l’état c’est defacto devenir la p*te du pouvoir en place, pardon « la voix de son maître ». Cela me fait doucement marrer quand des journaux de ce style donnent des leçons d’étique, on va dire que c’est très épique.

  9. Bel article, par contre je regarde certain trucs sur youtube, principalement les conneries comme le Zap de Spion ou FailArmy et le PalmaShow, mais le reste bof, même le joueur du grenier m’a lassé. Je suis plus podcast audio en voiture.

    Certe.

    Sinon pourquoi personne ne demande le salaire de Ruquier par exemple ou de Mikonos qui fait de la merde, ou Castaldi qui fait encore plus de merde, ou tout ceux qui font les anges de la téléréalité, énorme merde abrutissante!

    Je comprends qu’on soit vert de la tune engrangée, certe, mais on avait qu’a avoir l’idée et le faire, c’est comme les chanson débile qu’on entend avec deux accords et trois paroles et ça aussi engrange de l’argent.

    Bref, perso je ne visionne pas de trucs qui ne m’intéresse pas, c’est comme un site que j’aime bien je débloque la pub, ou je lui file un peu d’argent via un Patreon comme je le fait pour Minimachines.net.

    Je ne paierai jamais pour ce que je vois sur Youtube, faut quand même pas exagérer.

    1. Dans l’article, j’ai cité quelques chaînes qui ne versent plus dans l’humour plus ou moins « pipi caca » et qui ont un point commun : l’utilisation de tipeee pour être financé en partie, financement transparent, ce qui change des autres chaines les plus célèbres.

      Pour le salaire des animateurs, je pense qu’il y a eu un précédent dans les années 1990, avec le scandale des voleurs de patates.

      Pour tout dire, ça fait longtemps que j’ignore des chaines comme Norman, Cyprien ou encore « Le Rire Jaune » qui ne me font pas rire. L’une des rares que je regarde et qui doit être associé à une régie, c’est « Le Fossoyeur de films » car au moins, on peut se cultiver avec.

Les commentaires sont fermés.