Gnome 3.18.x : 8 jours et puis s’en va.

Basta ! Marre ! Assez ! Fini ! Game over ! C’est ainsi que je peux résumer rapidement mon expérience de retour avec Gnome 3.18.x. Je suis colérique ? Non, très peu 🙂

Simplement, que j’ai l’impression de me retrouver en face d’un Nivelle qui refuserait d’arrêter d’envoyer des troupes à l’assaut du plateau de Craonne alors que la bataille est mal engagée, et que les nids de mitrailleuses fauchent des vagues entières de poilus.

Pour reprendre les mots de Michel Albert Jean Joseph Ybarnégaray dit Jean Ybarnégaray (1883-1956), vétéran de la boucherie du Chemin des Dames : « La bataille a été livrée à 6 heures, à 7 heures, elle est perdue. »

Pour garder toute proportion entre la boucherie inutile de l’offensive Nivelle qui fit 350 000 victimes dans les deux armées entre avril et octobre 1917, pour un gain de terrain au mieux symbolique et l’entêtement des développeurs de Gnome Shell à ne pas réintégrer certaines fonctionnalités, il n’y a pas grandes différences. Il y a deux trucs qui m’ont fait vraiment tiquer.

Le premier est pûrement esthétique, le deuxième plus pratique. Mais j’explique tout la vidéo ci-après. Désolé pour la qualité de la vidéo, au moins au niveau de la Webcam, car j’ai utilisé celle intégrée à mon vieux portable Toshiba Satellite L300-2CZ qui était fournie à l’origine avec MS-Windows Vista.

Pour conclure ce rapide article : allez, sans rancune malgré le bug inergonomique de la gestion des disques durs externes ?

68 réflexions sur « Gnome 3.18.x : 8 jours et puis s’en va. »

  1. Bien, enfin tu retrouve de la raison.
    J’ai testé gnome 3.18 mais que ça soit cette version ou les autres, j’ai toujours du mal avec cette manière de géré son bureau/systeme/pc.

    La je me suis mis a plasma5 sur une distribution que t’aimes pas, c’est très prometteur bien que pas mure, c’est un peu vert(pas mure=vert=opensuse, j’ai pas pu m’empecher), en tout cas j’y suis j’y reste.
    Avec un petit xfce pour en cas ou;)

  2. Gnome 3 depuis sa sortie. 3.18 depuis peu. Perso’ j’ai pas envie de changer (quoique les derniers KDE….mais bon faut’ aimer les usines à gaz).

    Du coup, n’ayant pas encore pu regarder la vidéo, tu te diriges vers quoi ?

      1. Salut Fred,

        Mate GTK3 bug pas mal . Le desktop se fige et reboot avec me bouton ON/OFF obligatoire.
        Meme les tty ne fonctionne plus.
        Il vaut mieux rester sur le GTK2 pour moi.
        Je suis actuellement avec gnome 3.18 sur mon pc au bureau et c’est vrai que c’est pas fini et quel dommage pour gnome.

        Bon choix à plus

        Eddy

  3. J’ai beau être généralement un fervent défenseur de GNOME dans son ensemble, je suis d’accord pour dire que la dernière version de nautilus manque cruellement d’ergonomie au niveau de la gestion des périphériques externes.
    Après c’est peut être aussi juste la détection des périphériques externes qui n’est pas totalement implémentée ou quoi…

    Après, ce que tu nous fait là, ce n’est pas une critique de GNOME, mais bien une critique centrée uniquement sur nautilus.
    Personnellement, je ne compte pas quitter mon DE favori pour si peu, mais il est vrai que j’envisage très sérieusement de virer nautilus pour mettre thunar à la place…

    1. C’est surtout les deux éléments ce qui saute le plus aux yeux. Quant à remplacer Nautilus par Thunar, autant greffer une patte de chien à un poulet 😉

      En tout cas, le problème des périphériques de stockage était inexistant dans gnome 3.14. Pour le 3.16, je ne sais pas.

      Dans les autres trucs qui m’agacent pour Gnome 3.18 ? La gestion des notifications très limites, la lourdeur croissante de Gnome, la gestion des fenêtres qui est parfois productrice de calvitie précoce. Et côté utilisation de Gnome, j’ai été gnome à 95-96% du temps entre juin 2006 et mars 2015. Donc, difficile de ne pas me considérer comme un utilisateur sur le long terme de Gnome.

  4. Je sais pas si il faut souffrir d’une déficience mentale mais les dev doivent avoir soit un problème d’ego a vouloir faire autrement que les autres même si c’est irraisonnable…

    Exemple:
    – les clefs usb que tu as montré, c’est pas des plus pratiques.
    – les menu des applications qui selon les versions ne sont pas au meme emplacement, un coup dans une icone, un autre dans la barre de titre.
    – Nautilus, enfin fichiers, qui a son menu a deux endroit different, a chaque fois je suis paumé car je ne sais pas ou je dois aller chercher ce que je veux.
    – la boite a miniatures, c’est tellement logique de la foutre a l’oposé des icones son et reseau….

    Est ce que tu veux d’autres?
    Par contre c’est tres propre et fini, ce qui fait que certaines distribution non polisser, se retrouve a avoir un polissage de qualité. C’est le cas de debian, par exemple.

    Pour opensuse et novell, on peut dire pareil de fedora/red hat?
    Pour moi c’est qu’une guerre de couleur, bleu contre vert, ou gnome contre kde, et je suis kdeiste alors forcement vu comment kde est traiter chez fedora, je n’en suis pas fan, ça et le support 9mois, ou voir même etre le cobaye de red hat. Et puis j’aime le vert…

    Amicalement

    1. Je ne répondrais qu’au dernier paragraphe.

      RedHat soutient le projet Fedora pour une simple et bonne raison : c’est qu’il sert de base de temps à autre à la RHEL. 9 mois de support ? C’est vrai que dès qu’une Fedora sort, la précédente est débranchée 🙂

      http://doc.fedora-fr.org/wiki/Pr%C3%A9sentation_de_Fedora#Cycle_de_vie_d.27une_distribution_Fedora

      Une version N est supporté 13 mois après sa sortie. Donc le temps que la N+2 soit officialisée.

      Voila, simple remarque que je voulais faire.

      1. Ah désolé et merci pour l’info sur le support de fedora, j’etais resté a 9 mois, je sais pas ou ça sort.
        « RedHat soutient le projet Fedora pour une simple et bonne raison : c’est qu’il sert de base de temps à autre à la RHEL. »

        Je garde la meme phrase en changeant quelques marque:
        Suse soutient le projet openSUSE pour une simple et bonne raison : c’est qu’il sert de base de temps à autre à la SLES.

        1. Entre la RHEL et la SLES, je pense que la première est plus connue, non ? Quant au projet Leap, j’avoue mon incompréhension.

          Que la distribution au caméléon continue d’exister, tant mieux pour elle. Mais tant que Yast sera aussi puissant, ce sera une distribution qui n’aura que peu d’intérêt à mes yeux.

  5. C’est précisément ce qu’à fait Nivelle, à savoir s’obstiner en dépit de l’évidence. Mais c’est parce que nos amis d’outre-Rhin l’attendaient de pied (et de canon) ferme, dû à de nombreuses indiscrétions de la part de Nivelle et aussi parce que les Allemands avaient réussi à mettre la main sur le plans… Détail amusant parce qu’un peu plus de vingt ans plus tard les Belges feront de même, et nous transmettrons lesdits plans du passage de la Wehrmacht (la « force de défence » : si, si…) par les Ardennes : eux, ont modifié leurs plans (trouée de Sedan), mais à l’époque pas ce « bon » Nivelle.
    Voilà, c’était juste un moyen de montrer à quel point je suis quelqu’un de « culturé » et parce qu’on est le 11 novembre. Mon post sur Gnome dans le billet suivant.

  6. J’ai donc voulu faire comme vous, bien mal m’en pris ! J’ai été jusqu’à désinstaller xfce et j’ai installer GNOME à la place, en suivant vos instructions, qui plus est, mais rien à faire chez moi GNOME ce met à « geler » au démarrage et rien n’y a fait j’ai dû revenir penaud à XFCE, mais je met cela sur le compte d’une bévue de ma part.
    Hormis cela, j’ai pu tester GNOME lorsque j’utilisais, il y a environ trois ans maintenant, Debian (avant un bref séjour sous Mint et Cinnamon, je suis passé ensuite sur Manjaro, puis enfin sur Archlinux proprement dit) et cela ne m’avais pas vraiment plu : sans trouver l’interface mauvaise ou même laide, elle manque à mon avis de souplesse et de possibilités de personnalisation. XFCE est donc un excellent compromis entre la lourdeur d’une KDE, GNOME, et une OpenBox, vraiment trop austère à mon goût. Une part de moi, cependant, aimait bien Cinnamon (je revendique le droit au mauvais goût)…

  7. C’est vrai que Fichiers perd sur l’aspect fonctionnel mais je serais étonné que cela perdure, à mon avis nombreux seront les retours mécontents comme le tien, et l’icône des disques dur externes retrouvera sa place sur le panneau de gauche, et je parierai pas plus tard que pour la 3.20.
    Moi malgré sa lourdeur, j’ai du mal à passer à autre chose.
    C’était sympa de te voir 😉

    1. Je ne sais pas si il est complètement associable avec Arch, et même s’il fait partie du (de ton) côté obscure, mais pourquoi pas donner sa chance à Cinnamon, l’occasion d’un test sur un peu plus de longueur. Nemo devrait beaucoup plus te plaire.

      1. La lourdeur de Cinnamon et son côté : « je suis un environnement mais pas complètement » le disqualifie sur certains plans.

        Entre deux environnements à la présentation typique MS-Windows que sont Budgie et Cinnamon, je préfère encore Budgie, même si ce dernier commet l’erreur d’utiliser Nautilus comme gestionnaire de fichiers.

        1. Question bête (je ne n’ai jamais creusé), mais si nautilus ne plait pas, n’est-il pas possible de le changer? Par Nemo par exemple.
          Ou alors est-il collé à l’environnement de bureau.
          Un truc du genre… désinstaller Nautilus et installer Nemo
          Ce serait possible?

          1. Je viens d’essayer sur une Manjaro Gnome, Nemo fonctionne très bien, les icônes sont non seulement plus petits mais ajustables à sa convenance, les disques dur externes apparaissent bien dans le panneau de gauche. Maintenant je ne sais pas comment le définir par défaut pour que les notifications d’éléments externes pointent sur lui .

  8. ranger les disques avec les disques et les clés avec les clés.
    mais où vont-ils chercher tout ça ? 🙂
    sinon chez moi les volumes montés ont une icon sur le bureau, ça non plus c’est vraiment pas pratique.

      1. Le grand intérêt de Gnome reste l’intégration avec le compte Google et l’agenda en particulier, c’est ce qui m’y ramène systématiquement. Sinon, je suis vraiment d’accord avec la prise de tête que représente Nautilus, la plus abrutissante étant le fait qu’avec 2 fenêtres ouvertes, le fait d’ouvrir un dossier dans l’une a parfois pour effet de l’ouvrir dans l’autre, faisant perdre, du coup, la fenêtre cible dans laquelle on voulait déposer le contenu… Je pensais avoir touvé la solution, mais non et ça reste aléatoire chez moi…

  9. Salut !

    « La lourdeur de Cinnamon … » ???

    Il tourne parfaitement chez moi sur un X200 dôté d’un « petit » core2duo. Les développeurs de la team Mint ont fait beaucoup évolué leur distrib et leur environnement. Depuis les dernières Mint 17.X, La distrib deviens de plus en plus stable. Cela faisait longtemps que je n’avais pas eu ce sentiment d’un OS vraiment stable et disposant de logiciels vraiment frais.

    Franchement c’est pas pour rien qu’il culmine en tête sur distrowatch depuis longtemps.

    Au plaisir ^^

    1. Un petit core2duo ? Il faut déjà avoir un processeur de ce style. Quant à la Mint 17.x, elle n’évolue pas côté base, c’est la Ubuntu 14.04 LTS.

      Les seuls changements apportés, en dehors de la montée en version de certains logiciels, ce sont les nouvelles versions de Cinnamon.

      Qui devient de plus en plus lourd de versions en versions. Quant à être en tête du classement de Distrowatch, cela ne veut pas dire qu’elle est installée par toutes les personnes visitant la fiche en question.

  10. Et bien moi, je me suis mis une opensuse tumbleweed dans une vm pour découvrir et tester kde 5 plama desktop.

    Il y avait trèèèèèès longtemps qu’un DE ne m’avait pas autant donné du plaisir à découvrir.

    Je pense qu’une fois que ca sera stable, que je migrerai dessus.

      1. En même temps, la gravure de cd on à pas grand chose à innover dedans.

        Sinon, une fois kde configuré à la sauce windows, ben ça me convient plutôt pas mal.
        J’hésite encore entre le menu des applications ou le dashboard pour les programmes.

    1. Pareil, kf5 me donne ce petit truc que j’ai perdu depuis pas mal de temps sous linux, de l’intérêt.
      Je me suis mis une leap, puisque je trouve le concept séduisant, j’en suis très ravi.

    2. Je n’ai jamais vraiment pris le temps de me plonger dans KDE, mais j’ai tout de même essayé KDE 5 par curiosité et c’est vrai que c’est très personnalisable (ça fait peur le nombre d’options, on s’y perd facilement au début).
      Ce qui me plait dans ce DE c’est qu’on peut réellement personnaliser chaque bureau virtuel individuellement. Il me semble que c’est d’ailleurs le seul qui permet de faire cela, non?

      Ce me rapelle le temps ou je travaillais sur CDE et sur lequel je me faisais un desktop développement, un desktop production, etc..

  11. On est d’accord . Et dire que depuis mes débuts sous Linux ,j’ai toujours été Gnomiste….
    J’avais enterré MATE ,en argumentant que rester figer dans le passé était contre-productif… Erreur
    Avec Gnome 3.18 (et depuis 3.16) , la barrière a été franchit…
    Manque de cohérence , orientation tablette affirmée et effet « cliquodrome » assumé , plus aucun intérêt sur une machine portable ou fixe.

    Dommage….
    Je suis retourné dans le passé du coup… (Même si je garde un oeil sur Gnome ,on ne sait jamais ) 🙂

  12. Bonsoir,
    Quoi que tu en dise Fred,
    J’adore Cinnamon, (avec Linux Mint, et Manjaro Cinnamon) dans mon cas sur deux PC portables.
    Je le trouve stable, fonctionnel, et très personnalisable, en plus facilement, que du bonheur !
    Gnome 3 j’aime pas trop c’est un peu n’importe quoi !
    KDE 5 est pas mal du tout, mais manque de stabilité encore !
    XFCE, Mate, pas très joli, et vu que mes PC portables tournent sur des Intel I3 et I5, pas besoin d’avoir un environnement de bureau, de ce type, et je préfère Cinnamon ou KDE5, des bureaux plus fun et plus modernes, qui malgré qu’ils soient un peu plus lourd, que XFCE/Mate, sont bien plus rapide que Windows 10.

    1. Tu as des machines plus puissante que les miennes : mon portable utilise une Intel T4200, mon fixe un athlon x2-215. Deux processeurs plus vieux que tes i3 et i5.

      Ce qui doit aider à la sensation de lourdeur 🙂

  13. Je comprends ta réaction, avec GNOME on ajoute des features (enfin c’est relatif, parce que parfois…) et on attend des corrections de bugs à chaque version.

    Je comprends que l’on puisse en avoir marre mais en ce qui concerne Nautilus, le problème c’est justement que les dev de GNOME sortent une version tous les 6 mois… Nautilus à fait l’objet de nombreux changements (plus esthétiques que utiles je l’admets) et cette version de GNOME est sans doute sortie trop tôt. Si l’on veut du bon GNOME, je pense que le mieux reste d’être sur une distribution qui ne court pas après la fraicheur des logiciels. Debian par exemple. (ou autres distributions ayant une politique similaire.)

    Sinon pour ce qui est d’un environnement à conseiller… pourquoi ne pas tester Plasma 5 avec Openbox. (Kwin c’est jolie mais c’est un peu instable et lourd. En plus les effets 3D aujourd’hui ça fait rêver personne. 😛 )

    1. Nautilus a subi des modifications pûrement et simplement idiotes sur le plan de la gestion des supports de stockages externe. Je te renvoie aux bugs donnés dans un commentaire.

      Quant à la prise de recul, ça ne change rien. Ces versions seront intégrées tôt ou tard dans les fixed releases.

  14. A propos de la taille des icones, c’est vrai qu’elles pètent à la tronche dans nautilus. Mais comme les marges ont été réduites, elles occupent au final moins d’espace comme le montre la copie d’écran qui compare nautilus et thunar. Thunar n’affiche que 6 icône tandis que nautilus en affiche 7 sur la même largeur.
    https://framapic.org/zDMwhJ7Mjw06/ogzI5SY9

    Le montage des disques USB est manifestement un raté comme en témoigne le bug https://bugzilla.gnome.org/show_bug.cgi?id=756589 évoqué par N3mesis98. Mais comme il est déjà passé à l’état corrigé, on ne devrait pas tarder à disposer de la correction du moins sur notre distribution préférée.

    Pour ma part c’est la 3.16 qui m’avait déçu :
    – une impression de baclée dans nautilus, un peu rattrapée dans la 3.18 (le bug des dd usb mis à part), bien que je trouve le passage de la vue liste à la vue icône toujours pénible (j’aimais bien les 2 icônes de nautilus 3.14)
    – la débauche de ressources utilisées par gdm (cf https://framapic.org/FaplWX9IwFcK/5HAee5aC) totalement injustifiée. Pourquoi gdm à besoin de monitorer les fichiers de son téléphone android ou ios ou encore ses comptes en ligne ?!!! Heureusement que lightdm est mon ami.

    A part ça, j’aime bien Gnome et, pour ma part, je trouve Mate complètement désuet avec ses 3 menus dans la barre supérieure, XFCE très moche out of the box (mais j’aime bien ce que propose la Mint XFCE ou la manjaro). Quant à KDE que je suis déjà obligé de supporter au boulot (et même si c’est 100 fois mieux que Windows), je n’aime pas son côté clinquant ni son foisonnement d’options qui pêtent à la gueule d’entrée de jeu. Lire à ce propos https://www.phoronix.com/scan.php?page=article&item=gnome-week-editorial&num=1 qui parle plus de KDE que de Gnome et que je trouve très pertinent.

    Finalement, les goûts et les couleurs…

    1. Pour Nautilus, j’attends pour voir, car je crois avoir compris que c’est gravé dans le marbre ce type de gestion. On verra bien.

      Quant à la désuétude de Mate, il faudra alors m’expliquer pourquoi il a autant de succès avec le temps qui passe.

      1. Amis du second degré bonjour !

        Je l’avais bien dit qu’on aurait bientôt un correctif pour le montage des disques USB. Et bien ce matin, la version 3.18.2 de Nautilus/Files/Fichiers débarque dans mon yaourt matinal.
        Je branche immédiatement un DD USB et, bingo, l’icone n’apparait plus dans la fenêtre ‘Autres emplacements’. En fait… elle n’apparait plus nulle part !
        Donc la nouvelle ergonomie pour démonter un DD USB, c’est :
        – on ouvre un terminal
        – on demonte à la main le DD via une commande umount
        Un vrai DE de barbu !
        Et quand je pense que certains trouvent que Gnome est devenu un cliquodrome, que son ergonomie est pensée pour les tablettes et les écrans tactiles toussa toussa, moi je dis qu’il y en a qui sont de mauvaise foi ! 😉

  15. HEllo tout le monde,

    Moi aussi je viens de repasserr sur mate 1.12 mais en gtk2. GTK3 trop de plantage.
    Il faut se rappeler que les premiers linux utilisable par le grand public c’est grace à Gnome et que contrairement au dev de ladite gnome, des gens sympa continue le job sur gnome2 qui fonctionne à merveille. Et quand on a un vieux intel core 2duo à 1,8 Ghz, et ben il vaut mieux mate.
    Si on veut présenter linux au néophite qui veulent juste que ca fontionne, et bien il faut leur présenter Mate qui est très simple et organisé intélligemment.
    Gnome est vraiment devenu trop clic au drome à la windows.
    Et dès que le portage sera fait sous GTK3 ça sera le DE sur la place.

    Chez moi j’ai Mate et même ma fille de cinq ans s’en sert de temps en temps sans porblème.
    Et surtout C’EST RAPIDEEEEEEEEEE.

    @Pluche

        1. Passer la tristesse, la colère va monter, c’est à craindre.Les événements d’hier rentrent dans l’histoire de notre pays de la manière la plus tragique et la plus monstrueuse qui soit.L’amalgame est a éviter c’est certain mais dans le même temps, le ménage doit être fait dans un certain nombre de lieux ou l’obscurantisme est roi, ou la haine de l’autre, haine de nos libertés, de nos valeurs, est exacerbée.
          Le fascisme religieux, notamment musulman,ne peut pas rester impuni.C’est en expurgeant la sanie de notre société que la cohésion sociale pourra être sauve.
          Si rien n’est fait, alors les extrémistes politiques seront demain au pouvoir….

          1. Dans le cas du rejet des valeurs, on peut prendre les trois grands monothéismes, et on pourra trouver des cas dans chaque communauté religieuse.

            Les extrémismes s’auto-alimentent. Les extrémistes religieux (juifs, musulmans, chrétiens, ou dans d’autres pays bouddhistes – ce qui est terrible au vu du message de cette religion – ou hindous) ont besoin de pouvoirs politiques aussi extrémistes qu’eux pour survivre, et se faire passer pour des victimes alors que ce sont des assassins.

  16. Le vrai problème pour moi concernant Gnome 3…C’est que son environnement me fait penser à un truc pour tablettes ou téléphones sous Androïde…C’est joli, pas vraiment pratique à l’usage sur un ordi, sauf si l’on prend le temps de peaufiner, l’EB et encore…
    Et, c’est terriblement lourd! Trop pour avoir quelques effets graphiques et avoir un peu de transparence!
    Mais le fait de vous savoir sous Gnome quelques jours est assez savoureux!
    C’est comme si vous adoptiez soudainement KDE plasma 5 et ses zigouigouis tourbillonnants façon manèges de fête foraine!
    Je ne vous donne pas 8 jours 🙂 !…

      1. Ouais enfin bon, je demande à voir. Car chez moi sur mon desktop et mon laptop sous Arch/Gnome, ben avec nautilus 3.18.2, les HDD USB z’ont carrément disparus des radars (pas les clés USB); Tu branches et… balle-peau, zip, nada, rien de rien, circulez y’a rien à voir et pour démonter le binz prière de sortir le Shell pour les nuls à la page de la commande umount !
        Et manifestement, je ne suis pas le seul : https://bugzilla.gnome.org/show_bug.cgi?id=758109

        Parti surveiller les mises à jour de la Fedora 23 de Madame et intercepter nautilus 3.18.2 pour éviter toute scène de ménage…

          1. Effectivement avec mon yaourt du soir au gtk+ 3.18.5 tout rentre dans l’ordre les clés USB avec les clés USB et les HDD USB avec … les clés USB dans le panneau latéral. Youpi et merci Fred.
            Comme quoi les rolling releases c’est fun ; ça fait des commentaires dans les blogs et des bug vites corrigés upstream !

            brancher le HDD et hop le démonter d’un click dans le panneau latéral ! Mouahahah c’est top ça fonctionne comme caja, nemo, dolphin, thunar, PCManFM et même feu Konqueror ! Trop de la balle Gnome !

Les commentaires sont fermés.