Comment répondre poliment à un casse-bonbon ? Un exemple.

Étant un blogueur influent – tiens, j’entends des rires dans la salle – je reçois régulièrement des propositions de partenariat. Je pensais que c’était calmé depuis quelques temps, et pas plus tard qu’hier soir, je reçois encore un courrier type d’une boite que je ne nommerais pas pour lui faire de la publicité indirecte. Idéal pour vous pourrir un début de vacances en famille.

Vous trouverez la capture d’écran du courrier anonymisé un peu plus bas. Mais surtout, j’ai voulu vous faire partager la réponse que j’ai envoyé.

J’ai mis le texte du courrier publiposté en italique.

Bonjour,

Moi : Bonjour.

Je suis Xxxxxx Xxxxxxx, directeur du marché français pour xxxxxx.xx, un agrégateur d’emplois rassemblant plus de 640 000 emplois en France.

J’ai tenté de vous joindre aujourd’hui sans succès, et je souhaite vous permettre d’attirer de nouveaux utilisateurs sur votre site avec du contenu riche et diversifié.

Moi : C’est bizarre. Je n’ai eu aucun appel sur ma ligne fixe ou mon portable avec le numéro indiqué à la fin du courrier auquel je réponds. Bizarre.

En effet, j’ai noté que vous n’aviez pas de section emplois sur votre site. Or, nous offrons gratuitement un plug-in personnalisable permettant d’afficher des emplois par mot-clé et par lieu (par exemple, les emplois dans le domaine de la Technologie en France).

Moi : Et pour cause. Mon blog ne parle que d’informatique libre – au niveau personnel – de musique et de culture en général. Il n’y a aucun article sur le monde professionnel, et je ne pense pas que les visiteurs de mon humble blog le visite pour trouver du travail.

De plus, nous partageons avec chaque partenaire 50% des revenus associés, même si l’intérêt premier pour vous est de diversifier votre contenu et d’attirer de nouveaux visiteurs. Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’une publicité traditionnelle et donc qu’elle ne vous prend pas de slot publicitaire supplémentaire.

Moi : Je vais être très clair : la publicité pour moi, c’est comparable aux déjections canines qui salissent les trottoirs. Depuis 10 ans que je tiens mon humble blog, pas un seul pannonceau publicitaire. Car je n’ai aucune intention de gagner de l’argent avec mon blog. Je ne l’ai pas créé dans ce but.

Mon blog n’est pas une vitrine commerciale à vil prix. S’il doit y avoir du contenu, c’est du contenu que j’aurais rédigé par moi-même, et nullement du contenu préformaté, quelqu’il soit.

Vous pourrez trouver plus d’informations ici : http://xxxxxx.xx/xxxxxxxxxx/?lang=fr

Auriez-vous un 10 minutes de disponible dans les prochains jours ?

Moi : Je pense que ma réponse est claire. Je ne suis pas intéressé par votre proposition qui exploite le manque d’occupation d’une partie de la population active.

Au plaisir de ne plus jamais vous lire. Tout autre courrier de la part de votre entreprise ira directement à la corbeille.

Voici la capture d’écran du courrier qu’on ne peut pas identifier.

Maintenant, si vous voyez fleurir des « widgets » qui proposent des recherches d’emplois sur des blogs, ne vous posez pas la question : les blogueurs en question toucheront 50% des sommes récoltées par l’intégration du dit widget. La philantropie ? Il ne faut pas trop compter dessus.

On me dira que je suis dégueulasse de parler de cela, qu’un courrier électronique doit rester du domaine privé. Mais quand on se fait de l’argent sur les personnes qui sont sans activité professionnelle, ça me met en colère.

Je retourne à mes vacances en famille, en espérant ne plus être spammé par des soit-disants « directeurs » qui sont en réalité des stagiaires payés au lance-pierre pour recruter un maximum de clients.

10 réflexions sur « Comment répondre poliment à un casse-bonbon ? Un exemple. »

  1. Keuwaa? Tu as un blog sur le libre et tu utilises Gmail ? :3

    Plaisanterie mise à part, c’est juste chiant ce genre d’email, car ça démontre juste que le gars n’a pas prit le temps de passer sur ton blog, sinon il n’aurait même pas pensé à t’envoyer l’email…

    De la pure perte de temps !

  2. Je ne vois pas ce qu’il y a de « dégueulasse » de dénoncer cela, tu as anonymisé le courrier et tu l’utilises pour dénoncer (une fois de plus) une pratique douteuse devenue banale. A la rigueur, il faudrait systématiquement publier ce genre de demande pour faire un genre de bulletin de transparence. Le hic c’est que ça ne ferait que polluer le blog.

    Bonne vacances !

  3. J’adore comment il ignore consciensement chacun de tes messages ! Et le petit « auriez-vous un 10min » ça fait mal pour un directeur.

  4. Quoi tu blogues pendant que tu es en vacances familiale.
    Si je fais ça, je suis sacrifié sur un autel sans autre forme de procès !!!
    Au fait c’est 50% de quoi, comment ça leur rapporte des sous ce genre d’annonces ?

    1. Pour ce billet, j’ai pas eu vraiment le choix.

      Sinon, j’ignore combien ça peut leur rapporter. Ils doivent vendre une forme de visibilité aux passeurs d’annonces. Donc, si on arrive à 5€ par mois sur un site affichant 50000 pages vues par mois, ce doit être le bout du monde.

Les commentaires sont fermés.