Microsoft et MS-Windows 10 : l’espiogiciel géant caché sous la forme d’un OS sera-t-il l’objet d’une prise de conscience ?

Il ne se passe plus une semaine depuis la sortie de MS-Windows 10 sans qu’un nouveau scandale ne vienne ternir le dernier né de Microsoft.

Voici une chronologie non-exhaustive des principaux « scandales » que j’ai pu trouver :

17 juillet 2015 : les mises à jour seront automatisées et obligatoires, sauf pour les versions Entreprises de l’OS.

Même si cela part d’un bon sentiment (vouloir limiter la casse), cela peut entrainer des situations cocasses en cas d’une mise à jour faisandée qui finira un jour ou l’autre par arriver. D’ailleurs, dès le 10 août, dixit ZDNet, ce fut le cas.

30 juillet 2015 : Il faut faire attention de bien configurer les options concernant l’envoi des informations auprès des serveurs de Microsoft. Ce dernier s’avérant être une commère de haut vol.

La CNIL a fait un article à ce sujet, que je vous conseille de lire.

18 août 2015 : selon les licences d’utilisation, textes que personne ne lit complètement, Microsoft se réserve le droit de désactiver des logiciels non légaux des ordinateurs sans prendre de pincettes. Simple reprise des conditions d’utilisation d’utilisation de la Xbox.

21 août 2015 : Microsoft annonce en tout tranquillité que les notes de publication ne concerneront que les mies à jour les plus importantes. En clair, circulez, il n’y a rien à voir.

Dernier « scandale » en date ? Certains sites de partages ont décidé de mettre à la porte les utilisateurs de MS-Windows 10.

Selon torrentfreak, certains sites de partage, vu les dérives concernant la gestion des données de l’utilisateur dans MS-Windows 10, ont décidé de ne plus accepter leur présence. Sûrement lié à l’histoire de la désactivation automatique de certains logiciels non légaux selon Microsoft. Ouille 😀

Cela doit faire partie à certains lobbys d’ayants-tous-les-droits soit dit en passant, qui n’auront bientôt plus besoin d’usine à gaz comme l’Hadopi pour combattre les méchants pirates qui les empêche de vendre de la pollution de trottoir à prix d’or.

Cela commence à faire beaucoup pour un OS sorti depuis moins d’un mois quand j’écris cet article.

Je dois dire que je ne suis pas le moins du monde surpris par les polémiques qui entourent le nouvel opus de Microsoft. Si j’ai laissé tomber les OS de Microsoft, ce n’était pas par idéologie, mais simplement par curiosité et car j’avais atteint un certain niveau d’utilisation de logiciels libres pour franchir la dernière étape : celui de l’OS. Et aussi pour ne plus avoir à chercher de cracks pour certains logiciels trop onéreux 😀

Grand bien m’en a pris, le dernier MS-Windows que j’ai utilisé en dur sur mes ordinateurs fut MS-Windows XP.

Depuis 2006, soit 9 ans, je n’ai utilisé que des distributions GNU/Linux. Mais je ne suis pas ici pour faire du prosélytisme.

Cependant MS-Windows 10 sera un succès car il surfera sur trois principes :

  1. Une interface classique qui rompt avec le saut ergonomique de MS-Windows 8.x
  2. La vente conjointe avec les nouveaux ordinateurs plus ou moins verrouillé au niveau du circuit UEFI
  3. Un « TINA » qui prospère sur la croyance que les OS libres ne sont pas encore assez matures pour une utilisation courante et spécialement pour le ludique.

Quand je vois la liste des scandales liés à MS-Windows 10, ma culture historique revient à la charge, spécialement une séquence d’un documentaire de Frédéric de Rossif, « De Nuremberg à Nuremberg » où le narrateur cite Hans Friztsche (1900-1953)

« Vous tous qui nous accusez n’attendiez rien de bon d’Hitler et vous êtes effondrés par l’horreur de ce qui s’est passé vraiment. Mais alors essayez de comprendre l’indignation de ceux qui attendaient quelque chose de bon d’Hitler et qui furent trahis. Je suis l’un d’entre eux. »

Bien entendu, il n’y a pas de genocide et autre massacres généralisés liés à MS-Windows 10, seulement une destruction méticuleuse de la vie privée des utilisateurs. Mais remplacez Hitler par MS-Windows 10, et la phrase s’étoffe assez bien.

Il faut dire que Microsoft ne fait que suivre le mouvement engagé par le réseau social le plus gros du monde, vous savez, celui du fesseur de caprins…

fessebouc

C’est aussi du pur miel pour moi que de voir une partie de la blogosphère et de la webzinosphère retourner sa veste. On peut y lire certains discours que je vous laisse découvrir. Ma seule remarque sera : « Il ne faut jamais dire jamais », surtout quand on parle d’informatique.

Pour finir, je vous renvoie à l’article de Damien qui croit encore – c’est respectable – que MS-Windows 10 sera une occasion de faire comprendre l’importance d’utiliser du logiciel libre.

Ajout à 23 h 25, ce 24 août 2015… Une petite vidéo bien parlante.

Après, c’est vous qui voyez…

40 réflexions sur « Microsoft et MS-Windows 10 : l’espiogiciel géant caché sous la forme d’un OS sera-t-il l’objet d’une prise de conscience ? »

  1. Ils peuvent faire ce qu’ils veulent, ça ne fera pas baisser leur part de marché au profit d’OS libre. Je suis technicien informatique pour une banque et quand j’entends certains commentaires d’utilisateurs sur des « incidents » qui n’en sont pas, je me dis qu’on peut leur mettre n’importe quoi dans les pattes, ils ne s’en sortiront jamais.

    Il y a aussi ceux qui sont habituer a chercher un Logiciel sur le net et a l’installer en quelques clic. Par exemple, j’ai ma compagne qui voulait installer Spotify sur mon Archlinux et qui a été sur le site de l’appli pour le télécharger. Comme elle ne savait pas quel programme télécharger, elle a attendu mon retour.

    Ne pas oublier les Gamers qui sont, quand même, bien mieux servis sous MS-Windows que sous GNU/Linux. Le « fameux » DX12 en fait saliver pas mal et ils passeront sous MS-Windows 10 rien que pour ça.

    Et quand j’entends ma mère m’appeler pour savoir si elle peut installer le « Truc qui me propose Windows 10, je sais pas ce que c’est » ça fait peur.

    IL y a beaucoup trop de gens qui veulent juste un « truc qui marche » sans avoir a se prendre la tête et le fait d’ouvrir une console pour taper 3 mots est déjà une prise de tête pour beaucoup, il veulent juste avoir une fenêtre a clic et basta.

    1. Ils peuvent faire ce qu’ils veulent, ça ne fera pas baisser leur part de marché au profit d’OS libre. Je suis technicien informatique pour une banque et quand j’entends certains commentaires d’utilisateurs sur des « incidents » qui n’en sont pas, je me dis qu’on peut leur mettre n’importe quoi dans les pattes, ils ne s’en sortiront jamais.

      Volonté de ne pas apprendre à utiliser un outil ? J’avoue que je me pose la question.

      Il y a aussi ceux qui sont habituer a chercher un Logiciel sur le net et a l’installer en quelques clic. Par exemple, j’ai ma compagne qui voulait installer Spotify sur mon Archlinux et qui a été sur le site de l’appli pour le télécharger. Comme elle ne savait pas quel programme télécharger, elle a attendu mon retour.

      Le genre d’utilisateurs qui se retrouvent avec des machines vérolées jusqu’à l’os et qui se demandent pourquoi…

      Ne pas oublier les Gamers qui sont, quand même, bien mieux servis sous MS-Windows que sous GNU/Linux. Le « fameux » DX12 en fait saliver pas mal et ils passeront sous MS-Windows 10 rien que pour ça.

      Surtout qu’avant que DirectX 12 soit exploité, il faudra attendre au minimum 2 bonnes années… Mais gamer et cerveau sont souvent des termes opposés.

      Et quand j’entends ma mère m’appeler pour savoir si elle peut installer le « Truc qui me propose Windows 10, je sais pas ce que c’est » ça fait peur.

      Le manque de formation de base, en effet, ça fait peur.

      IL y a beaucoup trop de gens qui veulent juste un « truc qui marche » sans avoir a se prendre la tête et le fait d’ouvrir une console pour taper 3 mots est déjà une prise de tête pour beaucoup, il veulent juste avoir une fenêtre a clic et basta.

      Ils n’ont pas appris à lire ? À écrire ? À compter ? À conduire un véhicule avec un moteur à explosion ?

      1. Salut Fred,
        Ce n’est pas forcement parceque gamer != cerveau qu’ils vont installer windows 10 pour avoir le dernier directX. Ils vont le faire simplement pour pouvoir jouer. Il y aura bientot des jeux exclusifs au directX 12. Aujourd’hui, plus aucun jeux ne sortent en utilisant DirectX 9, cela fera pareil avec le 11… Et comme tres peu de jeux seront avec opengl… Au final les gamers seront obligé de passer a W10. Et quitte a l’utiliser, autant y passer tout de suite gratuitement plutot que de devoir payer une licence dans 2 ans.

          1. Sauf que les gamers n’achètent que très rarement une nouvelle machine, soient ils l’upgrade en changeant une carte graphique par ci ou un processeur par la, soient ils montent leurs PC pièce par pièce. Au final dans aucun des cas de figure W10 ne sera compris dans la vente de la machine, a part pour la minorité qui achètent les « apple du gaming » qui arrivent a vendre un PC valant 800€ au prix exorbitant de 1500€ ( coucou alienware )

        1. Yop Fred,

          Tu troll un peu quand même pour les gamers, si effectivement tu te bases sur des compétitions de LOL ou autres communautés de gros rageux pas étonnant de porter ce jugement hâtif ^^.
          Cependant il n’y a que Steam qui essaye de se bouger les fesses pour faire en sorte que les éditeurs dev sur plusieurs plateformes, notamment pour contrer MS (et vendre leurs steam machine).
          Fautes aux éditeurs de jeux vidéos non au gamers…
          http://arstechnica.com/gaming/2012/07/steams-newell-windows-8-catastrophe-driving-valve-to-embrace-linux/

  2. Salut,
    grand utilisateur d’elementaryOS et Windows 7 en Dual-boot (je sais que c’est mal) ce que je dis c’est que de toute façon chez Microsoft ils font n’importe quoi (comme google) mais le problème c’est que 70 % des gens en ont rien a foutre ! Il est là le problème.
    @+

  3. « Microsoft et MS-Windows 10 : l’espiogiciel géant caché sous la forme d’un OS sera-t-il l’objet d’une prise de conscience ? » et bien j’ai bien peur que ce ne soit pas encore demain que le réveil sonnera 😀
    Malheureusement, selon moi, une bonne partie des utilisateurs ne veulent pas apprendre les bases pour faire fonctionner un ordinateur et préfèrent l’assistanat (le pré-mâché) où il suffit de cliquer ici ou là.
    A pluche.

  4. GG pour le Point Godwin , mais sinon je trouve qu’on en fait trop pour Windows 10 sachant qu’au moins sur ce dernier le pistage peux étre désactivé et paramétré , sur Android , Chrome OS , IOS et Mac OS X c’est pire et on ne peux rien désactiver

    1. Désactivé en apparence. Car rien n’empêche Microsoft de faire croire que l’ensemble est désactivé.

      Je n’ai aucun confiance en Microsoft sur ce plan.

      Quant au point Godwin, ce n’en est pas vraiment un au sens strict de la définition du dit point :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Godwin

      « Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s’approche de 1. »

      Or, c’est un texte d’article, pas une discussion sans fin sur Usenet.

  5. Au final, qu’on cogne sur Microsoft, sur Google ou Apple, les gens en redemandent parce que la prison est belle. Parce qu’il n’y a plus de besoin de réfléchir.

    Donc moi aussi, je cogne sur la prison ^^

    1. Ne pas utiliser MacOS-X ou MS-Windows, c’est le premier point. Ensuite, tout dépend de la pérénité et de la facilité d’utilisation des alternatives.

      Pour moi, Facebook est largement plus dangereux que Google.

  6. Je suis sceptique aussi, ça ne changera rien ou si peu, peut-être concernant un public deja averti, pas plus.

    Suffit de voir ce qu’ont changés les révélations d’Edward Snowden ou même la loi sur le renseignement.

    Même chose concernant les droits complètement abusés sur la majorité des applications Android, dont les gens se foutent royalement. J’ai tenté l’analogie avec le boulanger du coin comme quoi « dans la vraie vie » ce serait inaceptable de telles pratiques mais en vain… ça me désespére. On me dit même que je suis parano…

    Les entreprises se sont rendus compte que la vie privée importé que peu de gens et donc que c’était un jackpot énorme. Je passe bien évidement par dessus les prétextes qu’on entend sans cesse, comme quoi c’est pour la securité, la lutte contre le terrorisme et j’en passe.

    1. Je trace le même constat que toi, c’est pour cela que j’ai mis un titre en question, car j’avais déjà une idée de la réponse.

      Les gens s’en contrefoutent de leurs vies privées ? Très bien, qu’on applique la logique jusqu’au bout et que leurs dossiers médicaux soient affichés à la vue de tout le monde. Je pense que nombre de personnes s’en foutraient moins d’un coup…

      1. Oui il suffirai surement d’un choc pour qu’ils prennent consciences des choses. Que ce qui se passe en ligne est tout aussi vrai. Et non pas parce que c’est sur Internet ou informatique que ce n’est pas grave, sans importance.

        Peut-etre qu’en leur mettant sous le nez tout ce qu’on sait ou peut savoir sur eux en ligne. Là, le choc serait peut-être de taille. Pour prendre conscience que SI, tout le monde a des choses à cacher. Que la vie privée n’est pas réservé aux initiés.

  7. C’est étrange cette « prise de conscience collective » alors que Google et Apple font à quelques conneries près la même chose depuis des années.

    C’est la continuité logique d’un modèle que chacun à déjà accepté. Il fallait y penser avant.

    1. Mais Google et Apple n’ont pas la force de frappe d’un Microsoft sur les ordinateurs grand public. Du moins, personne ne fait la différence entre Windows et un ordinateur, du moins chez les personnes peu initiées en informatique.

  8. Malheureusement , je crains que le phonème « Sciences » dans ton titre ne soit qu’un rêve….

    Facebook est plus dangereux que Google

    C’est quoi facebook ? ]:-)

  9. C’est quand même inquiétant de savoir que en fait ce n’est plus l’utilisateur qui contrôle son pc, mais une grande multinationale américaine.
    J’imagine déjà :
    Le scan de l’ordinateur sans le consentement de l’utilisateur*
    La suppression automatique ou le blocage d’éléments*
    L’installation de programmes sans l’accord de l’utilisateur*

    * en fait lorsqu’on accepte la cgu de windows 10 on consent à filer les clés de son pc et à se laisser espionner. beaucoup de gens ne lisent pas les cgu…

  10. C’est tout de même hypocrite car Microsoft a déjà commencé ce genre de choses depuis quelques années sur son OS grand public. Là c’est juste plus affiché..
    Mais le joueur n’aura pas le choix avec directe comme l’utilisateur de vieil android n’en avait pas pour utiliser youtube par exemple… Et j’en vois qui veulent juste le 10 pour se débarrasser du 8 😀

    1. Microsoft a bien joué son coup sur certains plans. Mais ce qui me fait rire, c’est surtout une proportion des gamers qui oublient le temps qui est nécessaire pour développer un titre AAA qui prendra en compte DirectX 12…

  11. Bon, c’est sur windaube 10, 8 c’est de la maard, mais faut admettre que je suis un de ceuz (qui passera jamais a windaube 8 et 10, pas folle la gepeu) qui a essayé guy lux (linux) et je comprend pourquoi guy lux ne demarre pas dans le grand public, la raison, TROP CHIANT, car avec guy lux (et me dites pas que vous connaissez pas cette version, avec simone garnier) c’est comme avoir une belle bagnole et devoir a chaque fois lever le capot pour bidouiller le moteur afin qu’elle nous emmene là où on veut, si on a de la chance qu’elle tombe pas en panne au beau milieu de nulle part, là même où y a pas un seul des 10 000 tomes du livre linux a lire en entier pour trouver les 4 lignes qui parlerons de la panne et de comment la reparer…

    Alors c’est sûr qu’avec mac et windaube c’est plus facile, mais si on reste dans les anciens Mac et Windaube, XP, 7, on est encore relativement bien servit pour la facilité et le nombre de logiciels utiles (et pas prises de tetes comme ceuz du libre) sans trop d’espionnite aigue…

    Quand LINUX se sortira les doigts du slip de la masturbation intellectuelle, peut etre decidera t’il de faire des OS qui marchent direct (out of the box) en mettant la clé de contact dans la fente sans avoir a savoir faire de la mecanique avant pour le faire rouler….

    En attendant, OUI LES GENS veulent pas s’prendre la tête avec un ordinateur, et c’est compréhensible, on a pas que ça a faire que de s’prendre la tete avec de foutues machines de maard pour parler à la belle mere et ou pour surfer de temps en temps des sites de cul….

    BIEN LE BONJOUR CHEZ VOUS, je ne suis pas un Numero

    PS : meme linux UNBUTU et autres sont daubés espionnite, par CANONICAL et ou autres depuis bien longtemps, vous croyez tout de même pas qu’ils allaient vous laisser libres et anonymes les gars et gazelles ?

  12. Apparemment MS s’amuse à backporter certaines mises à jour espionnantes sur W7 😉
    Mais du coup, en dehors des malheureux utilisateurs forcés de W8, je ne vois pas l’intérêt de passer à W10, pour le moment.
    A noter que j’ai toujours des trucs qui ne passent pas sous Linux : Captivity passe en Wine seulement par exemple, hors si on a besoin de Wine pour un truc, autant faire un dual boot Win7/Linux, comme moi.
    Sans compter les jeux (pas que DX12, les 3/4 de mes jeux steam sont Win only)…
    Mais de toute façon, pourquoi pousser les gens à passer à Linux ?
    Ils veulent du Windows sans connaître les tenants et aboutissants, qu’ils se débrouillent.
    Et même en les connaissant, ils s’en fichent la majeure partie du temps.
    Si quelqu’un vient me voir en demandant des infos sur Linux, je renseigne.
    Si la personne veut tester, j’aide à faire ça en LiveUSB/DVD.
    Si elle veut installer, j’aide à mettre en dual boot.
    Mais c’est elle qui décide, pas moi.
    Et si une personne veut de l’aide pour du Windows, go Google 🙂

    1. Oui Gilles.
      En tournant le problème dans tous les sens, ta démarche est la bonne, pour ne pas dire la seule qui fonctionne concrètement.

        1. Je vois les choses d’une autre manière.

          Quand j’étais étudiant, j’avais acheté la Suse 6.1 et je l’avais installée en dual boot avec windows. Pendant la durée de mes études je m’en suis énormément servi mais une fois mes études terminées j’ai voulu continuer à l’utiliser mais il y avait toujours un programme ou un jeu sous windows et devoir sauvegarder ses documents, fermer sa session, rebooter, ouvir une nouvelle session c’est lourdingue et puis un fois qu’on est sous windows, si on veut surfer ou gaver un CD, on ne va tout de même pas rebooter juste pour ça! Bref, au bout de quelques mois j’ai constaté que je ne bootais quasiment plus jamais sous linux alors j’ai tout viré pour faire un peu de place pour les jeux.

          Puis pendant une quinzaine d’années, je n’ai plus jamais utilisé linux sur un poste de travail. C’est un peu par hasard que je m’y suis remis il y a 2,5 ans j’ai eu un crash disque. Ayant un peu la flemme d’essayer de remettre la main sur les DVD de recovery de windows 7, pour me dépanner j’ai téléchargé un linux (mint) du boulot et je l’ai installé sur une clé USB bootable (ce qui m’a permis de constater que le disque était mort de chez mort donc j’aurais de toute manière rien pu faire avec windows). A ma grande surprise, la famille n’a eu aucun mal à s’accoutumer à linux (bon j’avais configuré leurs profiles, comptes mails, etc.). Du coup j’ai acheté un SSD pour remplacer le disque 5400tpm qui avait rendu l’âme et j’ai remis linux et depuis il n’y a plus de windows à la maison. C’est vrai que j’ai un peu chier au début notamment pour importer le archives .pst de outlook dans thunderbird linux et si j’avais eu un dual boot, je suis presque certain que j’aurais cédé à la solution de facilité et j’aurais fini par virer linux, donc selon moi un peu de wine ou de virtualisation c’est préférable à un dual boot (si le programme le permet).

          Partant de ce constat, lors de la fin du support de XP, lorsqu’on me demandait ce qu’il fallait faire, pour CERTAINES personnes installé linux, généralement des oncles/tantes plus âgés et sur un vieux PC pour les enfants. Toutes sauf une qui a finalement racheté une nouvelle machine (et donc est repassée sous windows) continuent à utiliser linux et me disent qu’elles rencontrent moins de problèmes qu’avant (elle ne se retrouvent plus avec une machine qui rame, avec plein de logiciels débiles et une dizaines de toolbars qui se sont ajoutées parce qu’elles cliquent et installent n’importe quoi). Preuve que si on pré-installe un système et qu’on passe un tout petit peu de temps à expliquer aux gens comment trouver leurs marques, n’importe qui peut y arriver sans difficultés (utilisation bureautique classique: surf, téléchargements, mail, skype, regarder des vidéo, écouter de la musique, traitement de texte/tableur, un peu de retouche photo (j’ai mis krita) et même quelques jeux).
          Si j’avais demandé à ces personnes si elles préféraient essayer linux ou mettre windows 7 quitte à ce que ca rame un peu sur une machine relativement ancienne, je suis certain que tous auraient opté pour windows 7, simplement parce que linux c’est un truc qu’ils ne connaissent pas.
          D’ailleurs je n’ai pas vraiment insisté sur les atouts du logiciel libre, sur le respect de la vie privée et cie. Je leur ait surtout dit qu’on allait redonner un nouveau souffle à leur machine pour 0€.

          Prochaine étape, je suis en train d’essayer de convaincre une école qui à un petit budget d’acheter 25 machines d’occasion et d’y mettre linux (là je sort tout l’argumentaire). Si je n’insistait pas en proposant mes services bénévolement, ils choisiraient d’office windows sans se poser la moindre question. Tout ca pour dire qu’il ne faut parfois essayer d’UN PEU forcer le destin au lieu de laisser les personnes décider (j’entends par là choisir quasiment d’office la solution de facilité càd ce qu’on connaît).

          PS: désolé pour la tartine, je ne le referai plus, c’est promis!

  13. dans le fond rien a changé . avant W10, facebook ou google il y avait la messe et la confesse où chacun se fait une joie de raconter ses petits secrets.
    Amen !

  14. Pour ma part, j’estime que ces faits ne sont pas des « incidents » tel qu’indiqué dans le texte mais bien des « révolutions ». En effet, avoir un logiciel qui permet de bloquer les agents malveillants même lors des mises à jour automatiques est, selon moi, une bonne nouvelle plutôt qu’une autre. D’autant que Windows 10 offre des fonctionnalités très intéressantes alors autant prendre cela du bon côté.

    1. Oh, la belle novlangue. J’ai précisé – mais vous avez du sauter ce passage – dans le cas des mises à jour automatisée qui peuvent se viander en beauté (comme le précise l’article de ZDNet du 10 août 2015) :

      Même si cela part d’un bon sentiment (vouloir limiter la casse), cela peut entrainer des situations cocasses en cas d’une mise à jour faisandée qui finira un jour ou l’autre par arriver. D’ailleurs, dès le 10 août, dixit ZDNet, ce fut le cas.

      MS-Windows 10 ? C’est un MS-Windows 8.1 avec un menu démarrer, une recherche vocale et quelques outils d’espionnage justifiée par l’amélioration de l’ensemble.

      Le côté rolling release de l’OS – qui est tout sauf nouveau – va nous promettre des articles bien cocasses, surtout quand une mise à jour bien faisandée jusqu’à la moëlle apparaîtra.

  15. « in microsoft we trust »
    & ma vie privé ?
    Dans ton cluf 😉
    Parce ce que telle la loi que « nul n’est sensé ignorer », le cluf -> contrat de license de l’utilisateur final, tout le monde l’accepte sans le lire en cochant la case idoine, faut dire que c’est une sacré purge & voulue en tant que telle; mais quand on la fait pour vous & que gracieusement (à l’inverse des avocats, voir + haut) on avertit que tout y est écrit pour les résultats que cela donne au bout du compte, on a un peu l’impression de cracher bien droit en l’air un jour sans vent…
    Donc les monomaniaques redmondiens qui veulent juste que ça marche & bien que cela ne soit pas entièrement de leur faute à la base, comme l’a dit gilles + haut -> allez donc vous faire voir/dépanner via « vue sur la montagne » (& sur vos petits secrets,aussi..) 😉

    Ps: J’ai par contre arrêté le dualboot depuis l’EFI (trop bobo la tête !), machine dédiée, épicétou & ma grand-mère me le disait sans arrêt, on ne mélange pas les serviettes & les torchons…

  16. T’as oublié le coup de l’identifiant publicitaire unique, qui permet de tracer l’utilisateur, quoi qu’il fasse :

    http://www.numerama.com/magazine/33357-windows-10-microsoft-et-vos-donnees-privees-ce-que-vous-devez-savoir.html

    La mise en avant de leur propre navigateur et le non-respect du choix de l’utilisateur, alors que l’Union européenne les avait déjà condamnés pour ça :

    http://www.nextinpact.com/news/96011-migration-vers-windows-10-mozilla-en-colere-contre-mise-en-avant-dedge.htm

    Et bien évidemment, comme tu le suspectais, le fait que même correctement configuré, ils envoient tout de même les informations récoltées :

    http://www.silicon.fr/cortana-desactive-windows-10-donnees-microsoft-124031.html

    Maintenant, il est évident que rien ne changera. Pour un peu plus de confort (ne pas devoir fournir le moindre effort, pouvoir installer facilement tout et n’importe quoi…), les gens acceptent sans problème de sacrifier les plus élémentaires de leurs droits (que ce soit vis-à-vis d’un système d’exploitation ou des dernières lois liberticides en échange de la promesse d’un peu plus de sécurité).

    Pour que la situation change, il faudrait quelque chose de particulièrement violent, que ce soit le seul et unique choix qu’il reste à faire. Que ce soit en rendant public toutes les informations privées de tout un chacun, en leur refusant des prêts ou des assurances parce qu’on connaît leur dossier médical, qu’on leur refuse un emploi parce qu’on connaît leurs fantasmes déviants…

    En gros, tant que leur voisin et leur banquier ne sont au courant de rien, tout va bien.

    La vie privée, tout le monde s’en préoccupe, mais au final, tout le monde s’en fout. Ce n’est vraiment pas vendeur comme approche. Faut trouver autre chose 🙂

    1. Je n’avais pas non plus envie d’écrire un roman sur les scandales de MS-Windows 10. Pour ta conlusion, je ne puis que la signer des deux mains. Il faudrait juste que des personnes se voient refuser un travail ou un prêt bancaire à cause de données apparemment privée ayant malencontreusement fuitées…

      Le scandale Ashley Madison serait peut-être un point de départ ?

  17. bonjour a tous .alors pour ma part je ne suis pas non
    plus pour Windows .pourtant je l’utilise cher moi car je n’arrive pas a installer une distribution en double boot car il n’est pas reconnu .tout ca pour dire que je ne sait pas si Microsoft voit tout mais sur une installation de MS- Windows 7 active illégalement j’ai installe un MS- Windows 10 active légalement .

Les commentaires sont fermés.