La blogosphère, outil de promotion à vil prix ou outil d’information ?

J’ai déjà parlé à de nombreuses reprises des propositions plus ou moins honnêtes concernant la mise en route de collaboration partenariats avec des régies publicitaires ou des agences média.

Dans une page dédiée de mon blog, il y a la liste des principaux articles « coup de gueules » que j’ai poussé au fil des années. La blogosphère de la mode est l’exemple parfait de la contamination jusqu’à la moëlle par les articles sponsorisés et autre publireportages à peine maquillés, comme le montre cet article satirique d’Actu-Seo sortit en avril 2014.

Aucune blogosphère n’est épargnée, spécialement pas la blogosphère informatique. L’idée de toucher quelques piécettes pour publier un contenu pré-rédigé (et pré-digéré aussi) est tentante. Certains blogs, tendant à se transformer en webzine, comme par exemple tousgeeks, qui utilise un WordPress plus que retouché, montre clairement qu’ils caressent les annonceurs dans le sens du poil.

Note : J’ai pris cet exemple car c’est le premier qui m’est venu sous la souris, mettant sur liste noire les blogs dont les articles semblent suspect.

Il suffit de lire la prose typiquement novlangue qui s’y étale :

Parce que nos rédacteurs sont des vrais passionnés et n’hésiteront pas à rédiger des articles de qualité autour de vos produits et services (Si ça mérite).

C’est vrai, surtout pas trop méchant. Pourquoi dire du mal d’un produit reçu gracieusement le plus souvent ? Pourquoi, hein ? 🙂

Parce que TousGeeks est une vraie communauté de geeks qui n’hésiteront pas à partager leurs feedbacks avec vous autour de vos produits et services.

Traduction ? Vous faire de la promotion pour une bouchée de pain.

Nos rédacteurs sont aussi disponibles pour tester vos produits qu’ils soient offline ou online.

Qu’est-ce que je disais plus haut ? 😀

Profitez alors de la popularité de TousGeeks pour lancer vos produits, faire de la publicité pour vos sites web ou encore publier un communiqué de presse.

Rien à rajouter ici, car c’est suffisamment explicite.

Après libre à chacun de monétiser son site s’il le désire. J’en reviens toujours au même point, basée sur mes presques 10 années d’expérience dans le domaine du blogging : dès qu’on met un doigt dans les articles sponsorisés, le bras est aspiré dans un laps de temps assez court.

Mais c’est un courrier que j’ai reçu récemment qui est à l’origine de ce nouveau coup de gueule.

Voici le contenu du courrier que j’ai anonymisé pour éviter une mauvaise publicité envers l’agence média en question.

Bonjour,

Je m’appelle Xxxxxxxx et je suis un Gestionnaire de média dans une Agence de médias en ligne dénommé Xxxxx-Xxxxx. Nous voudrions publier un article dans votre site pour un paiement annuel fixe. L’article devrait sembler naturel et correspondre à votre site.

Si vous êtes intéressé par cette offre, veuillez me faire une notification et je vous fournirai plus de détails. Par ailleurs, si vous avez d’autres sites, veuillez m’envoyer leurs URLs, afin que je puisse les visiter pour y poster un article.

J’ai hâte de vous lire !

Sincères salutations.

Et la capture d’écran du courrier, lui aussi anonymisé :

Outre le fait que je me suis demandé pourquoi j’ai été importuné par des vendeurs de contenus, j’ai gardé mon calme, et j’ai répondu avec un maximum de courtoisie.

Outre le fait que j’ai précisé que je n’étais pas intéressé par l’offre, j’ai rajouté ce petit passage :

Je ne suis pas intéressé, et il est inutile de me relancer. Ma réponse sera toujours la même : pas le moindre article sponsorisé ou pour lequel je suis rémunéré.

Pour conclure cet énième coup de gueule envers des agences qui considèrent les blogueurs comme des moyens de promotion qu’on peut payer à vil prix.

Si je dois gagner de l’argent avec ma prose, ce sera en toute transparence. La transparence, tant clâmée et tant crainte à la fois. J’ai réussi à gagner une grosse centaine d’euros sur plus d’un an avec mes romans auto-édités, et quelques centaines d’autres via le contrat signé avec Larousse sous la forme d’une avance pour la rédaction d’un livre pour eux.

C’est mal d’être transparent, spécialement dans le domaine de la blogosphère… Le vieux tabou de l’argent et de la saleté qu’on lui colle. Simple hypothèse, bien entendu !

13 réflexions sur « La blogosphère, outil de promotion à vil prix ou outil d’information ? »

    1. Ils doivent s’en contrebattre les steaks, je pense. Ils doivent se baser sur des classements, genre top 10 de chaque catégories chez Teads.

      C’est vrai qu’avec mes 1000/1500 pages vues par jour, je suis un gros blogueur 😀

  1. J’ai eu ce genre de propositions sur Histozic.fr de la part de petites société gérant soi-disant des artistes. Et j’ai cessé toute collaboration avec un webzine qui commençait à trop dériver à mon goût dans la publi-information. Mais la question de fond est de savoir si on peut gagner sa vie avec un site en restant honnête. Je n’en ai pas l’impression étant donné la main mise du revenu publicitaire actuellement. Il reste bien quelques contre-exemples mais je trouverai aussi des failles (mediapart par exemple en a ).

    L’autre question autour de ça est de savoir si on produit le contenu que l’on aime nous ou si l’on va volontairement mettre du contenu que le lecteur va aimer au détriment de la qualité…. tu connais ma réponse 😉

    1. Gagner sa vie d’un blog est aussi illusoire que de vouloir gagner sa vie en tant qu’auteur littéraire sans passer par une machine de combat médiatique dans le domaine du livre.

      Autant dire que les survivant(e)s seront les personnes qui auront compris que le blog doit rester une activité non rémunérée. J’attend le grand nettoyage avec impatience. Il me suffira juste d’avoir mon stock de popcorn et de soda en main.

  2. Salut fred
    Cette demande de partenariat, me rappelle une histoire lue ce matin, relaté par cette blogueuse ,http://lexanesirac.fr/2015/08/07/blogueuse-pigeon-edulide/ .
    Ces chargées de communication / média / … , semblent se répandre sur la blogosphère comme ces petites bestioles qui souhaitent s’accrocher là ou on ne le souhaite pas:D
    J’en profite aussi pour te remercier pour tes documentations sur Archlinux, ainsi que sur certaine perles que tu m’as permis de découvrir sur Bandcamp et surtout continu de râler, cela me donne l’impression que en fait, je suis tout a fait normale 🙂 a pluche

    1. Excellent article. Je pense le mettre de côté pour un prochain « en vrac' »

      Et oui, ce sont des morbacs, il faut le dire haut et fort 😉

      De rien pour le tutoriel, et pour les perles bandcampiennes, j’en ai une ou deux en stock qui valent leur pesant d’arachides.

      Quant à ta conclusion, comment la prendre ?

      1. Mazette, mais comme une preuve de notre normalité. a cela je rajoute que j’aurais dû écrire « continu de râler » lorsqu’il est nécessaire de le faire  afin de lever toute ambiguïté 😀

  3. Ces regies publicitaires sont vraiment un fleau… Le plus drole c’est que j’ai deja reçu un mail me demandant d’ecrire un article sponsorise alors que je n’ai jamais fait le moindre blog, ni article sur un site web… A croire que tout les blogueur ont ete contacte et qu’ils en sont a envoyer des mail sur toutes les adresses qu’ils puissent recuperer

Les commentaires sont fermés.