Viperr 7 : le retour du serpent !

En ce 28 juillet 2015, sur le réseau social fantôme, j’ai nommé Google+, j’ai eu droit à un petit message assez intéressant, concernant la Viperr.

+Frederic Bezies la version finale de viperr7 est dispo sur le repos habituel 😀

Je dois dire que j’ai un faible prononcé pour cette distribution qui reprend le principe de la Crunchbang avec une base Fedora Linux. Même si l’annonce officielle n’est pas encore disponible, j’ai eu le « feu vert » d’un des développeurs pour en parler. La seule chose que je peux vous dire, c’est que l’ISO en 64 bits pèse, dixit wget un peu plus du Go symbolique. Et non, vous n’aurez pas l’adresse avant l’heure, bande de chenapans ! 😀

Y a pas à dire, avoir été béta-testeur de quelques ISOs de développement aide à bien se faire voir des adorateurs de reptile.

requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 1107296256 (1,0G) [application/x-iso9660-image]
Sauvegarde en : « Viperr7_x86_64.iso »

Viperr7_x86_64.iso 100%[=====================>] 1,03G 3,49MB/s ds 4m 42s

Le nom de code de la Viperr 7 est « Nyarlathotep ». Merci H.P. Lovecraft pour le nom que l’on doit éternuer. À quand la version Shub Niggurath ? 😀

Après un cadeau de noël 2014 un peu en avance avec la Viperr 6, est-ce que la Viperr 7 basée sur la Fedora 22 sera un cadeau en plein été ?

L’installateur se lance directement. C’est Anaconda, donc rien à dire. Il fait son travail sans broncher. J’ai gardé les options par défaut. L’installation est un peu longue, il faut compter une gros quart d’heure.

J’ai décidé de capturer en vidéo la distribution dès le premier démarrage pour vous montrer le script de post-installation en action. Cela permet de voir le travail de peaufinage lié à cet outil bien pratique.

Cette version de la Viperr m’a particulièrement plu. Il y a quelques petits points noirs : l’absence de yumex, mais cela est à mettre en relation avec l’arrivée de l’outil dnf avec la Fedora 22. L’utilisation de gFtp pour le ftp ou encore geany pour l’édition de texte.

Mis à part cela, l’ensemble est rapide, le conky est bien fourni sans tomber dans l’excès. L’ensemble est très bien traduit, le jeu d’icones est sympa. Ce qui serait bien pour la Viperr 8, un outil graphique pour être une surcouche de dnf comme Yumex était celle de yum. Simple suggestion, hein 😉

Ma grosse frustration : pourquoi l’utilisation du simple clic par défaut dans le gestionnaire de fichiers ? Pourquoi tant de haine ? 🙂

Ce qui m’a un peu ennuyé, c’est le bug de la sortie son. Bug qui n’apparait pas quand je lance la Viperr sur mon PC Toshiba Satellite L300-2CZ. Sûrement un cocktail entre VirtualBox, le rendu html5 audio et la Viperr 🙂

La preuve en vidéo, désolé si elle tremble un peu. C’est pas évident avec un téléphone en main 🙂

Si vous voulez un OS libre et pas trop lourd, la Viperr pourra vous convenir, si vous êtes aussi adepte du minimalisme 🙂

14 réflexions sur « Viperr 7 : le retour du serpent ! »

    1. Pour la familiarité, pas de problème. J’ignorais que Yumex avait été porté pour dnf. Merci pour l’info.

      Quant à une date de sortie ? Je pense que c’est pour bientôt. Si on sait se débrouiller, on peut trouver les ISOs et les MD5 😀

  1. Merci Fred pour cette review.

    Pour le soucis de son c’est lié à Virtual Box. En effet, j’ai pu tester html5 et autre en KVM mais aussi VMWare ( sous linux) et je n’ai pas rencontré de soucis. Dans ta vidéo j’ai pu voir monter en charge les vmtools de virtualbox, c’était assez fun. Je pense que c’est aussi pour ça que les mises à jour ont mis un peu de temps à arriver 😉 .

    Merci, encore pour tes retours.
    Oups j’ai glissé, et je viens de poster les liens vers les ISO 🙂

    32bit: http://coyotus.com/viperr/iso/Viperr7_i686.iso
    checksum: http://coyotus.com/viperr/iso/Viperr7_i686.CHECKSUM

    64bit: http://coyotus.com/viperr/iso/Viperr7_x86_64.iso
    checksum: http://coyotus.com/viperr/iso/Viperr7_x86_64.CHECKSUM

      1. La version finale est disponible et tes lecteurs gagnent le droit d’y accéder 😉 . L’annonce officielle sera faite sous très peu de temps avec une jolie surprise sur le site officiel.

  2. Il n’y a que pour les sélections multiples avec maj & ctrl que le double est + pratique/rapide, amha, mais chacun fait bien comme il lui plait (ou plait, plait)

Les commentaires sont fermés.