« Passes By » de Grus Paridae : du bon rock progressif finlandais.

Il m’arrive d’être contacté de temps à autres par des groupes ou des musicien(ne)s sans que je sache coment ils ont réussi à me trouver. Autant les boites qui veulent me vendre des articles sponsorisés, ça me provoque une poussée d’urticaire, autant quand on me parle musique, j’ai tendance à prêter un oeil et une oreille plus attentive. Même si je n’accroche pas au contenu proposé, j’ai toujours la politesse de répondre. Certains domaines feraient bien d’en tirer une leçon…

Il y a quelques jours, j’ai reçu un courriel en provenance de Finlande (tiens, pourquoi cela me parle sur le plan informatique ?) d’un duo du nom de « Grus Paridae« . Les deux membres étant Petteri Kurki et Rami Turtiainen.

Le courriel en question indique que ce duo propose des créations pour les personnes appréciant Pink Floyd, David Bowie, Genesis ou encore Peter Gabriel. Ça commence déjà bien. Surtout quand comme moi, on considère que la période bénie du progressif, c’est la première moitié des années 1970 avec Genesis (version Gabriel), Yes, King Crimson, Pink Floyd pour le côté expérimental. Bref !

Le courriel est un peu « tardif » surtout que leur premier EP est sorti en mai 2014. Ayant pu accéder au kit de presse, j’ai récupéré les deux titres de l’EP en format mp3 320, qu’on peut écouter aussi sur Deezer ou sur Spotify.

Je dois dire que même si j’accueille agréablement les courriers musicaux, cela en m’empêche pas de rester objectif et de dire ce que j’en pense. L’EP est très court, une grosse dizaine de minutes.

Le premier titre « Passes By » nous accueille avec un bruit d’averse bienvenue, surtout en ce chaud mois de juillet 2015. La présence de corde me fait penser un peu au travail de Steven Wilson, époque « Insurgentes » et de « Grace For Drowning ».

C’est un morceau qui se laisse écouter, l’auditeur se laissant porter par la mélodie. La guitare électrique fait des envolées qui me font aussi penser à du Pink Floyd un peu énervé 🙂

La deuxième piste de ce trop court EP – car on sent que le groupe en question maîtrise ses créations et qu’on en voudrait un peu plus – est « Inheritance of Devotion ».

Ici, le titre est moins facile d’accès. On sent que le groupe a voulu se faire plaisir et joue l’expérimentation au maximum. Le rythme y est plus saccadé, les mélodies largement plus cherchées et expérimentales, à l’image de ce qu’à fait un groupe comme Magma avec le jazz.

C’est un bon départ, mais l’EP est un peu court et laisse un peu l’auditeur sur sa faim. C’est mon premier regret. Un deuxième regret : que le groupe n’ai pas – encore ? – saisi l’opportunité d’ouvrir une page sur Bandcamp pour pouvoir agrandir son auditoire potentiel.

Conclusion ? Un groupe à suivre de près, en espérant un EP plus « copieux » de leur part la prochaine fois.

Une réflexion sur « « Passes By » de Grus Paridae : du bon rock progressif finlandais. »

  1. Encore une découverte intéressante dans le style planant progressif que j’affectionne tout particulièrement.
    Pour le coté Finlande Informatique, je suppose que tu fais référence à Hesinki Windows App for Facebook 😈
    Aïe , pas sur la tête…. 😀

Les commentaires sont fermés.