Vous prendrez bien un peu de thé à la menthe, subtilement parfumé à la canelle ?

Derrière ce titre gustatif se cache un jeu de mots dont j’ai honte. Comme vous vous en doutez, cet article va être consacré à la plus célèbre fille d’Ubuntu, j’ai nommé la LinuxMint en déclinaison Cinnamon. Cela faisait une petite éternité que je n’avais plus consacré d’article à la LinuxMint « principale ». Le dernier article remontait à mai 2013.

La version 17.2, troisième version basée sur la Ubuntu 14.04 LTS, est sortie le 30 juin 2015.

Du nom de code de Rafaela, elle propose Cinnamon 2.6 (à la naissance agitée, j’y reviendrais plus tard), des réglages affinés dans tous les domaines, un meilleur support pour l’usine à gaz qu’est l’UEFI, un noyau Linux 3.16 (comme celui qui propulse Debian GNU/Linux Jessie et la Linux Mint Debian Edition), ainsi qu’une logithèque mise au goût du jour.

J’ai donc fait chauffer Transmission pour récupérer l’ISO d’installation. Ensuite, j’ai créé une machine virtuelle VirtualBox avec 2 Go de mémoire, 2 CPUs virtuel, 128 Go de disque, et j’ai aussi activé le support EFI. Soyons fous 🙂

Cinnamon 2.6.11 en anglais nous accueille. Quand on lance l’installateur, on se retrouve avec celui d’Ubuntu. Donc, inutile de s’apesantir dessus. Je préfère cependant l’installateur de la LMDE, mais il faut vérifier sa compatibilité avec l’UEFI. J’ai un doute sur ce point précis.

L’installation est assez rapide. En dix minutes, elle est pliée. On peut alors redémarrer la LinuxMint 17.2 fraîchement installée. L’installation est assez gourmande. 9,5 Go sont recommandés.

Je me suis occupé de l’installation des mises à jour… En plusieurs couches ! Pas moins de trois, les unes à la suite des autres. Les captures d’écran ci-après sont suffisamment parlantes, non ? 🙂

Tous les préliminaires étant désormais passés, j’ai fait chauffer Simple Screen Recorder pour capturer en vidéo la LinuxMint 17.2 au goût de canelle.

La génération 17.x de LinuxMint est une stabilisation et un approfondissement de ce qui fait le succès de la distribution : un environnement graphique qui ressemble à celui de MS-Windows 95 à 7 dans les grands traits, le multimédia fonctionnel dès le départ.

Il y a cependant quelques points qui me font sursauter : pourquoi proposer cette usine à gaz qu’est Banshee ? J’apprécie le principe des mises à jour « catégorisées » par niveau de dangerosité.

Ce qui m’a ennuyé, c’est le deuxième plantage en direct, juste après l’ajout de la corbeille. VirtualBox est sûrement responsable ici. Je n’aurais pas dû activer l’accélération 3D ?!

Au bout d’un moment, est-ce que cela ne sera pas une source de déséquilibre et d’instabilité ? À trop vouloir bien faire, on finit par mal faire. Enfin, je dis cela, hein…

Certains outils de Gnome commencent à faire leur âge. Par exemple, l’outil FileRoller pour gérer les archives est en version 3.6.3… Alors que sa version courante est 5 versions stables plus loin, en 3.16.quelquechose. Je sais bien que courir après la dernière version est parfois « idiot », mais un peu de fraicheur ne fait pas de mal, non ?

C’est l’effet collatéral de conserver une base vieille de plus d’un an, la Ubuntu LTS 14.04. Avoir une base stable, c’est bien. Sauf quand elle commence à prendre de la bouteille. C’est pour cela que je me demande pourquoi la LMDE 2.0 n’est pas mise plus en avant par les développeurs de LinuxMint.

33 réflexions sur « Vous prendrez bien un peu de thé à la menthe, subtilement parfumé à la canelle ? »

    1. Je n’ai fait qu’employer l’outil officiel. « si fueris Romae, Romano vivito more; si fueris alibi, vivito sicut ibi » = « Si tu es à Rome, vis comme les Romains; si tu es ailleurs, vis comme on y vit. » Citation attribuée à Ambroise de Milan (340-397)

  1. Salut Fred !
    Pour info, je tourne avec LM 17.2 depuis sa sortie, c’est vrai qu’elle est assez stable. Pas de soucis majeur a signaler.
    (Pour le basculement des fenetres, ctrl+alt+fleche = changer de bureau et ctrl+alt+MAJ+fleche = changer de bureau en emportant la fenetre active avec nous ^^).
    Tu penses que passer le kernel a la version 4 est une bonne chose à faire ?

    1. Le premier noyau LTS de la génération 4.x est le 4.1. Il est donc urgent d’attendre pour le moment.

      Sinon, Cinnamon 2.6.x, même s’il a fait d’énormes progrès sur certains plans est encore assez bogué, surtout quand on voit l’historique de publication.

  2. C’est vrai que garder une base pour 2+ ans c’est assez long et ce d’autant plus qu’il ont décidés de faire pareil avec LMDE 2 mais bon j’ai l’impression qu’ils avaient du mal à maintenir leurs 2 distributions à jour tout en préparant les suivantes ainsi qu’en développant/maintenant leurs outils (qui sont bien fichus amha) et environnements de bureau.

    Si cela leur permet toutefois de consacrer plus de temps au développement de MATE, Cinnamon et de leur outils ou bien à améliorer LMDE (qui manque de maturité je trouve), alors je n’irai certainement pas pleurer sur le fait que leur base ne soit pas régulièrement rafraîchie!

      1. C’est vrai qu’en un mois et demi à peine ils ont publié 12 versions !!!

        Pour la v2.2 ils avaient fait pareil : la v2.2.0 date du 12/04/2014, la version 2.2.12 du 25/05/2014.

  3. Durant un petit moment je cherchais un lecteur multimédia et j’avais donc testé Banshee qui ne m’avait pas conquis alors je comprends ta réaction, pourquoi utiliser une usine à gaz pour écouter un fichier audio.
    A pluche.

  4. MERCI pour ce test. Tout a fait d’accord pour l’usine à gaz Banshee, première chose que j’enlève au profit d’Aucacious, je ne comprend pas non plus pourquoi ils gardent ce choix depuis des années.
    Evidemment pas facile de tout détailler dans ce format de 20 min, pour les fonds d’écran, t’y ai passé un peu vite sans les voir, il y en a pléthore puisqu’ils ont repris tous les fonds d’écrans classés par versions de Mint depuis son début.
    De même pour les applets du tableau de bord, en plus de ceux pré-installés, il y a aussi la section en ligne qui en contient beaucoup plus.
    Un outils que j’aime beaucoup, dans les accessoires, c’est le « Createur de clé USB », qui contrairement à « LinuxLive USB Creator » (sous Windows) ou « Unetbootin » avec lesquels j’ai souvent eu des Live qui ne démarrent pas, il est lui d’une efficacité redoutable.
    De mon côté, après utilisation depuis sa sortie, aucun plantage à signaler.

    1. Si je suis passé un peu vite sur certains points, c’est que j’ai pensé qu’ils étaient évidents de par leur dénomination.

      Quant à la création de clé USB, je reste fidèle au duo image ISO hybride et dd.

  5. Perso, moi j’utilise Manjaro Linux Cinnamon, c’est une version communautaire 🙂

    Et c’est que du bonheur !

    Pourquoi, car c’est rapide, et à jour (Arch Linux), et en plus bien abouti, comme environnement de bureau, grâce à Cinnamon, entre autres, le multimédia direct, la gestion du MTP (à 100%), par exemple, pas comme certains environnements de bureaux et distributions.

  6. Je tourne avec Mint 17.2 au boulot et tout va bien sauf cette rondugdutju de machine virtuelle windows qui bouffe de la ram (pourtant j’ai 8 g de ram).
    Pour banshee je l’ai viré pas besoin de musique au boulot ou alors très rarement, du coup j’ai mis MOC à la place.
    J’aime bien la souplesse des changements de bureau et la fonction exposé, ça me rappelle gnome+compiz.

  7. Tu dis : « L’installation est assez rapide. En dix minutes, elle est pliée. On peut alors redémarrer la LinuxMint 17.2 fraîchement installée. L’installation est assez gourmande. 9,5 Go sont recommandés »
    Oui, c’est la tendance des distributions ,elles s’allourdissent avec les années
    Pour relativiser, le Win 10 pro insider que je teste face à mes Gnu/linux me prend 17,5 Giga après installation ,19 après installation de Firefox, Gimp,Tintii,VLC et Clémentine et ce n’est que qu’un système non finalisé…

    1. Je n’ai pas jeté un oeil sur la taille installée au final, mais si 9,5 Go sont chaudement conseillés…

      Les OS sont de plus en plus obèses… Je me demande ce qui se passerait, côté taille, si le code était nettoyé de ses branches mortes et un minimum optimisé, tiens.

      1. La lourdeur relative de l’installation des systèmes dit « user friendly’ vient du fait,je pense ,que tout est inclus (même chez Debian ou Fedora par exemple)
        Un exemple pour mon arch ,j’installe le serveur X et niveau pilote , la version libre pour ATI/Radeon et basta
        Sur Debian,Fedora(les 2 en installation standard,non pas par le réseau) ,Mint,Mageia etc,etc… t’as la totale des pilotes ,à toi de faire le nettoyage …
        J’appelle ca des installations génériques
        Il y a donc beaucoup,beaucoup de paquets logiciels inutiles quand tu redémarres ton nunux après installation

        1. La taille indiquée est celle recommandée. Ensuite, les distributions « user friendly » utilisent de plus en plus le réseau, ne serait-ce que pour les traductions.

          La totale des pilotes ? Ça dépend des installateurs et des distributions.

          1. Je suis d’accord avec toi ,Fred…
            Quand je dis installation par le réseau (je me suis mal fait comprendre) ,c’est style la netinstall de debian ,par exemple, .Tu installes le système de base puis au redémarrage ,les paquets qu’il te faut…
            Quand je dis « distributions génériques », je vois ca du coté du format live DVD .DVD qui doit supporté un max de configurations matérielles pour pouvoir se lancer sur un max de machines donc…

  8. ‘LLo,

    Hé bien perso, après avoir gouté un tant à la légèreté avec void+E, je teste maintenant mes bricolages illumino-manjariens sur une partition de 3 Go & il faut que ça rentre, épicétou…
    J’en suis à 2.5 Go d’empreinte installé avec librO, le panda & tout ce qu’il faut pour le train-train quotidien.

  9. Ouaip, ce qui fait qu’avec disons 500 Mo sup de cache bien géré pour pacman après quelque temps de rolling & des datas séparés, ça peut survivre « pour la vie des rats » avec encore un Go de libre dans une partition de swap d’une babasse récente, comme Os (de) secours (par exemple).
    Tout ceci en mode taquin, bien entendu… 😉

  10. Bonjour,

    Ah la mint, la distribution populaire que j’aime la moins. Pourquoi, je sais pas, j’ai beau la tester et la tester, je n’y vois qu’une ubuntu avec un autre bureau qui chez moi(je préfére dire chez moi pour pas faire une généralité, bien que sous debian, c’est souvent remonté) est plus lourd que unity et plus lourd que gnome-shell ou meme kde qui lui est bien plus complet.
    Et comme a l’epoque de kde 4.0/4.8, j’arrive facilement a faire planter la bete ou a voir des bugs, comme l’heure qui freeze…
    De plus elle n’apporte pas grand chose par rapport a sa base(ubuntu), alors oui sur celle ci faut aimer unity, mais sur mint c’est pareil on y va pour cinnamon ou l’ancetre gnome2, pardon mate… Si c’est pour un autre bureau autant aller sur debian.

    Ah et puis j’allais oublier le grand serieux des dev sur lmde, vraiment attendre longtemps pour des mises a jour de sécu c’est honteux, surtout pour une qui devait etre une rolling…
    Meme pas capable de suivre ce qu’ils faisaient et ils continuent a te pondre une lmde mais cette fois basé sur debian stable, pourquoi ne pas simplment prendre debian? C’est si dur de regarder de la doc? l’installation est si durs? pourtant elle est tres bien detaillé:
    https://debian-facile.org/doc:install:installation-standard-jessie

    Ce qui parait dans ta vidéo et c’est une de mes raisons que je ne l’aime pas et la lourdeur, ça se voit tres bien sur ta video, c’est lent et met pas mal de temps entre le moment que tu clic et le moment ou l’application apparait. On va dire que c’est virtualbox…

    J’en ai tellement marre de bidouiller que j’arrete aussi debian, j’ai deconner, mais pour avoir un ou deux paquets que je me sers fréquemment, et qui sont dispo uniquement sur deb-multimedia, j’ai activé ce depot, et installé les paquets que je voulais et fait les mises a jour, du coup comme je le savais mais par flemme j’ai laissé faire, ça m’a mis a jour vlc et ses libs. Sauf que le vlc de ce depot fait freezer mon pc au bout d’un certain temps, chose que je n’ai pas avec les depots officiels et pourtant c’est pas la premiere fois… Je me serais bien remis ma sid avec un kde au lieu de gnome-shell(3.16 que je n’aime pas) mais kde a pas mal de changement sur sid, on commence a voir les premiers paquets de kf5. Pour de ce qui est xfce que j’aime vraiment bien, je le trouve mal insérer dans debian, on voit des sauts a son lancements qui font que ça fait pas terrible au niveau de la finition.

    Je pense revenir a debian, mais pour le moment je me fais une pause avec mageia kde pour le portable et ubuntu unity pour le fixe, bien que canonicale fasse comprendre que tot ou tard ils lacheront les deb.
    Peut etre que c’est pas si mal apres tout de lacher les deb, car entre nous il y a plus facile a faire comme paquets bien que debuilds fasse beaucoup de chose simplement. J’ai pas retenu le nom, je crois que c’est snapsy le remplaçant, c’est des paquets qui auront leurs dependances incorporé (a la windows) et qui tourneront dans une boxe donc en toute securité pour ton pc. Appmor est utilisé si j’ai bien compris. En faite c’est la methode androide mais a la sauce linux.

    Faudra voir, J’y crois pas des masses a ce changement mais en meme temps pour la convergence ils font le bon choix puisqu’ils visent toujours les pc/telephones/tv…

    Je reviens aussi sur la mint pour cette histoire de logiciels non a jour, je ne pige pas trop comment ils arrivent sur mint a avoir un gedite en version 2.x alors que sa base a bien un gedite 3.x, c’est du deja obsolete mais quand meme bien moins…

    Du reste quand je vois distrowatch et mint en 1ere place, je me dis que c’est pas possible et que les gars se donnent des scripts ou vont tout les jours sur ce site pour faire gagner des vues.

    amicalement

    1. Je trouve xfce bien mieux intégré dans Debian que Mageia… Par contre Unity je trouve çà pas terrible… enfin si çà plaît à d’autre c’est le principal.

  11. Je suis passé complètement à Linux depuis 2 ans maintenant et la distrib qui me paraissait le mieux à l’époque était la Mint, et depuis j’y suis resté. Je l’aime bien bien moi (mais c’est probablement par flémardise), meme si ces derniers temps j’ai testé Ubuntu Mate que je trouve pas si mal.
    Pour l’avoir installé en dûr, le gros bug qui existe depuis pas mal de temps sur cette distrib, c’est la reprise en veille qui plante systhématiquement. Peut-être que cette 17.2 corrigera le problem, on verra.
    Pour moi, je trouve très bien. Le parfait du parfait (pour mes habitudes d’utilisation) serait une interface mixte entre Cinnamon et Mate (dont je trouve le système de notification mieux foutu)

    1. Bonjour,
      J’aimerais revenir sur la lourdeur/lenteur de Cinnamon. J’ai en général sur ma machine, deux systèmes en dual boot. En ce moment Ubuntu Mate 15.04 et linux Mint 17.2 Cinnamon. Chez moi de base mate est plus rapide et consomme moins de RAM. Cependant, j’ai des problèmes de tearing lors du déplacement rapide en navigation WEB et en lecture de video , ce que je n’ai pas de base avec Cinnamon. Pour avoir le même confort visuel ,il faut que j’active compiz et pour le coup la consommation de RAM ,CPU et la lenteur apparente grimpe au niveau de Cinnamon. Même constat avec Manjaro XFCE, c’est léger mais le tearing est très gênant et il faut activer compton .Ce que je n’ai jamais réussi à faire ,j’ai juste planté Manjaro (je ne sais pas pourquoi je fini toujours par planter la Manjaro). Tout ça pour dire que j’aime bien Cinnamon et qu’il n’est pas si lourd que ça a rendu équivalent.

      pour finir un mot sur la lourdeur des OS,comme je fais pas mal de test de distribution, j’ai deux disque durs de portable que je passe de machine en machine .Je suis toujours étonné de voir qu’une distribution installée de base sur mon PC démarre sans problème sur mes portables. Donc effectivement il y a installé de base bien plus que le strict nécessaire mais ça m’arrange!

Les commentaires sont fermés.