Comment je me simplifie la vie pour la mise à jour du tutoriel d’installation d’Archlinux… Du grand truandage geeko-linuxien :)

Mensuellement, depuis près de deux ans, je propose au téléchargement un petit guide en français pour désacraliser l’installation d’une distribution Archlinux. Même si le plus gros du travail a été effectué au fil des versions, il y a toujours un besoin de vérifier la validité des informations. Le 26 de chaque mois, je m’attaque à la génération d’une base minimale que je clone le nombre nécessaire de fois pour pouvoir vérifier les procédures d’installation des différents environnements de bureau disponibles.

Cependant, il arrive que dans le courant du mois depuis la précédente version des modifications soient apportées au niveau de la base logicielle, comme une nouvelle génération de noyau par exemple. Archlinux étant une distribution assez vive, partir d’une ISO presque vieille d’un mois n’est pas le plus évident. C’est aussi plus agréable en cas de besoin comme pour mon tutoriel ou une installation sur une machine fraîchement achetée.

Même si l’installation se fait à 95% via une connexion internet, j’apprécie d’avoir une ISO plus récente. Ici, un outil créé par les mainteneurs de la distribution s’avère bien pratique, c’est ArchISO. C’est un outil qui permet de générer des images ISO en un tournemain.

Même si on peut aller au delà de la création d’une ISO d’installation classique, cela peut être bien pratique si on a besoin de faire une installation depuis une clé USB. C’est un ensemble de scripts pour créer de manière automatisée une image ISO. La seule limite est d’utiliser une Archlinux 64 bits, même si l’ISO disponible est compatible à la fois en 32 et en 64 bits.

L’installation est très simple. Il suffit d’entrer en ligne de commande un petit : sudo pacman -S archiso

Ensuite, en utilisant soit sudo, soit en utilisant directement un accès root, voici les commandes à effectuer :


mkdir ~/archlive
sudo cp -r /usr/share/archiso/configs/releng ~/archlive
cd ~/archlive/releng
sudo ./build.sh -v

Il suffit alors de patienter, la dernière étape étant très très très longue. Une fois le processus terminé, on a une image ISO avec la date au format année-mois-jour-dual.iso qui nous attends dans le répertoire out.

Comme une vidéo vaut mille mots, voici donc l’outil en action. Vidéo avec un petit « amuse-gueule » pour un article en cours de finition au moment où j’enregistre la vidéo.

Vous comprendrez pourquoi mes tutoriels sont donc d’une régularité digne d’un coucou helvétique, et pourquoi j’apprécie ce petit outil !

3 réflexions sur « Comment je me simplifie la vie pour la mise à jour du tutoriel d’installation d’Archlinux… Du grand truandage geeko-linuxien :) »

  1. J’ai vu le temps d’un instant que tes deux tests en préparation n’avaient pas la même version d’Xfce 4.10 & 4.12.
    En tous les cas j’ai bien rigolé avec tes bruits bizarres et ton rire satanique ;D
    A pluche.

Les commentaires sont fermés.