Quand certaines marques arrêteront-elles de se faire de la publicité « à vil prix » au mépris des lois ?

J’ai reçu ce matin un courrier de la part de Zamensia qui me propose de faire un article sponsorisé et rémunéré.

Je recopie ici l’intégralité du corps du message en question, en masquant les sites « peu scrupuleux », tout en mettant en relief les points litigieux pour ne pas dire délictuel :

Bonjour Frédéric,

Je me présente, je m’appelle Marion, je suis en charge du référencement du site http://www.zamnesia.fr/

Notre société est spécialisée dans la vente de toutes sortes de produits naturels, plus d’informations : http://www.zamnesia.fr/content/17-a-propos-de-nous

J’aimerais vous proposer un partenariat. Il s’agit en fait d’un article payant que vous rédigerez, mais celui-ci ne sera pas comme les autres.

Pour commencer, l’article en question abordera le thème de la santé ou du bien-être ou encore des huiles. À vous de choisir le sujet qui vous convient et qui convient le plus à votre site.

Voici quelques exemples :
[liste des sites peu scrupuleux]

L’article ne devra pas faire de la pub directement, cependant il faut qu’un lien y soit intégré de façon naturelle, et qui renvoie vers notre site . Il sera accompagné d’autres liens externes pour rendre la chose la plus naturelle possible.

Tout ceci sera bien évidemment rémunéré.
J’attends votre réponse,

En clair, on me demande de faire de la publicité pour des produits que je ne connais ni d’Éve ni d’Adam, et surtout sans dire que c’est un article qui est en fait une publicité masquée.

Merci au Maître Anthony Bem qui m’a permis de trouver toutes les références juridiques.

Au moins deux textes de lois sont violés ici, à savoir un article du Code de la Consommation, et aussi celui d’une loi peu connue, datant de 2004, la LCEN (Loi pour la confiance dans l’économie numérique).

Pour commencer, l’article L-121-1 du Code de la Consommation, où on peut lire :

[…]
Une pratique commerciale est également trompeuse si, compte tenu des limites propres au moyen de communication utilisé et des circonstances qui l’entourent, elle omet, dissimule ou fournit de façon inintelligible, ambiguë ou à contretemps une information substantielle ou lorsqu’elle n’indique pas sa véritable intention commerciale dès lors que celle-ci ne ressort pas déjà du contexte.
[…]

Pour mémoire, violer l’article L-121-1 du code de la Consommation est douloureux, à savoir l’article L-121-6 :

Les pratiques commerciales trompeuses sont punies d’un emprisonnement de deux ans et d’une amende de 300 000 €.

Passons à l’article 20 de la Loi pour la Confiance dans l’Économie Numérique :

Toute publicité, sous quelque forme que ce soit, accessible par un service de communication au public en ligne, doit pouvoir être clairement identifiée comme telle. Elle doit rendre clairement identifiable la personne physique ou morale pour le compte de laquelle elle est réalisée.

L’alinéa précédent s’applique sans préjudice des dispositions réprimant les pratiques commerciales trompeuses prévues à l’article L. 121-1 du code de la consommation.

Inutile de préciser que j’ai répondu par la négative à la demande en question. Donc, si un jour vous avez une proposition pour rédiger un article rémunéré pour faire de la publicité dissimulé, à vous de voir si le jeu en vaut la chandelle.

29 réflexions sur « Quand certaines marques arrêteront-elles de se faire de la publicité « à vil prix » au mépris des lois ? »

  1. 1. Avant de dire non, tu aurais pu demander combien c’était payé !!
    2. Ils choisissent vraiment les blogs avant cette proposition ? Ça serait marrant que tu nous parles d’huile essentielle 😀

  2. Fred qui nous explique comment il passe la pommade sur les créateurs de distros parfumées à l’huile essentielle de superflu, ou comment il effectue un massage boïen sur les extrémistes un poil tendus.
    Tout se recoupe finalement.

  3. c’est normal qu’ils aient fait le rapprochement avec les produits naturels car tu nous parles souvent de choses qui te facilitent le transit intestinal. 🙂

  4. Heureusement que tu ne t’es pas fait manipuler parce que je ne sais pas si le centre pénitentiaire de Gradignan possède une bonne connexion internet 😀
    A pluche et continues comme cela.

  5. En fait, j’ai fait mon curieux et je suis allé voir le lien en question (celui qu’on trouve dans ton article qui n’est pas sponsorisé) et effectivement, tu risques de finir au centre Gradignan pour incitation à l’achat de graines de cannabis 😀
    Je comprend mieux la phrase: « L’article ne devra pas faire de la pub directement,… »
    Mais c’est une jolie plante verte.
    A pluche.

  6. J’aurais bien vu un article pour une installation lfs avec quel cafe boire surtout fait avec tel cafetiere. Quel pomade utiliser quand on se fait une luxure au doigt, quel gateau manger en attendant la fin de la compilation et quel huille esentiel utiliser pour eviter le stress. 😜

  7. Je te confirme que je fais aussi régulièrement parti des « victimes » recevant ce genre de mail. Je pense qu’ils arrosent massivement la blogosphère, probablement avec des algos douteux. Le plus intéressant dans le mail se sont les sites vitrines, qui à mon avis ne sont pas du tout au courant que leur URL circule pour « donner envie » aux gens de rejoindre ce mouvement de la publicité masquée. Bref, ils n’avaient qu’à pas mordre à l’hameçon cela dit.

    A noter que sur YouTube la problématique est la même http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/youtube-les-liaisons-dangereuses-de-cyprien-avec-les-marques_1629405.html 🙂

  8. La rançon de la gloire sous forme de pub qui t’envoi direct en prison pour apologie de plantes médicinales frelatées.
    Je suppose que tu as eu aussi droit au partenariat pour faire monter tes audiences par échange d’articles.

    Je note la belle résistance.

  9. je vais etre ironique mais tu reponds a leur demande la, meme si c’est une mauvaise pub, c’est une pub deguisé, tu peut demander des sous maintenant 🙂 , (loin de moi l’idée d’accuser je met juste en evidence ou peut aller la dissimulation)

    il devient bien difficile de faire la part entre une pub et une simple news, le plus important est que le lecteur puisse remettre en question se qu’il vois, et connaisse un minimum les techniques employés (le paquet de chips mis en evidence sur une video ou je ne sait quoi).

  10. Je ne pensais pas que ces dérives étaient potentiellement condamnables et surtout à ce point. Merci pour le rappel/info.

    Il m’arrive de temps en temps de rédiger des articles pour une plate-forme de rédaction web. Côté législatif, du coup, il pourrait sûrement y avoir à redire tous les jours apparemment.
    Je vois souvent passer des annonces qui demandent explicitement des rédactions comportant de la publicité déguisée.

    Suite à ton article et pas du tout pour « t’embêter » Frederic, je m’intéresse à mes devoirs en tant que blogueur et sur un article qui en traitait (il date aussi : 2009), j’ai lu que citer des extraits de mails sans accord de la personne concernée était illégal.
    C’est un point qui me surprend car je croyais que le caractère privé de la correspondance avait sauté dans une loi.

    Ces pratiques de publicité déguisée fleurissent à tout va et pour beaucoup, internet n’est qu’un « marché ».
    Quelque part, tu résistes à cela et je te souhaite vraiment de tenir bon.

    Perso, j’ai lâché du leste sur l’autel de ce « marché » en renonçant par exemple à un navigateur libre (ça fait mal au palpitant, mine que rien). Y a des choses plus graves dans la vie, c’est sûr, ceci dit.

    1. Suite à ton article et pas du tout pour « t’embêter » Frederic, je m’intéresse à mes devoirs en tant que blogueur et sur un article qui en traitait (il date aussi : 2009), j’ai lu que citer des extraits de mails sans accord de la personne concernée était illégal.

      Ce n’est pas très légal, mais il faut savoir crever l’abcès par moment. Surtout que cela ressemble plus à un message automatisé et la personne en question doit être un serveur qui doit changer le nom de temps à autre pour éviter d’être suspect.

      Je n’ai pas cité l’adresse mail de la « personne » en question. Ensuite, si je dois subir un procès, et bien que ce soit le cas ! Mais ce serait étonnant. Dans le genre casse-bijoux de famille, wibixi est assez coriace.

      Quant au navigateur libre, c’est un voeu pieux plus qu’autre chose. Suffit de voir l’état d’un noyau 100% libre pour se dire que la liberté intégrale, ce n’est pas franchement folichon à voir, même si sur le plan théorique, c’est très alléchant.

  11. Oui certainement un message automatisé de toute façon et t’intenter un procès pour ça alors qu’à la base on enfreint soi-même la législation : ça serait le comble !

    A la limite, ça serait presque bien qu’ils le fassent et je vois pas comment tu ne pourrais pas en sortir pas gagnant ou alors tout part en cacahuète 🙂

  12. Au sujet du caractère privé de la correspondance:
    Voila ce que j’ai appris, durant ma carrière (31ans) de fonctionnaire de La Poste (administration des PTT de 1982 à 1990, puis La Poste après):
    Une correspondance appartient à son expéditeur jusqu’au moment où elle est remise à son destinataire. (c’est dans le code, dont l’ARCEP est maintenant le garant).
    Donc, quand tu reçois une correspondance, un courrier, qu’il soit papier ou électronique tu en deviens le propriétaire.

  13. Merci dpascal. Je cherchais et pas forcément évident d’avoir l’info précise/exacte/actuelle sur le caractère privé de la correspondance.

    Je fais mon cynique : y a fb qui doit sûrement appliquer ça à la lettre 🙂

  14. Ze mega-boulette invonlontaire qui pourrait être mal-interprétée et j’ai pas fais exprès je le jure ! A la relecture de mon truc cynique : « fb » c’était pour désigner une entreprise américaine. Frederic, je me mets en quarantaine 🙂

  15. En fait c’est encore pire… tu leur fait de la pub gratos… tu donnes leur nom et leur lien (non cliquable mais bon)…

    Soit tu es altruiste soit tu es …. je sais pas… en fait… ca me dépasse.

    1. Je suis con sur un plan. Mais pas complètement. Cela permet aussi de montrer qu’il faut se méfier des informations qu’on peut trouver sur la toile et des articles un peu trop dithyrambique.

  16. Désolé d’étre HS , mais vu que vous allez bientôt publier la nouvelle version du guide d’installation d’Archlinux pourriez vous nous expliquez comment crypter son installation ? merci.

  17. Blob a raison Fred car de mon côté, à chaque fois que je vous tiens informés de l’arnaque par ebook du site H….., c’est déjà un minimum de pub pour eux, d’où le fait que cette fois-ci, je n’ai pas inclus leur lien. Faut quand même pas pousser.
    Pour en revenir à nos moutons, ceux qui tentent encore vainement de t’acheter pour ces articles sponsorisés ont vraiment la cervelle qui tourne au radar ou dans les pieds des fois que pour ne pas savoir le retour auquel ils s’exposent. Vraiment prêts à tout même à violer la loi pour de la pub, ça ne jouera pas en leur faveur sur le /court/long terme.

Les commentaires sont fermés.