Devuan, où en est la distribution née à cause de la technologie « Dont on ne doit pas prononcer le nom » ? :)

Devuan, fork de la vénérable Debian GNU/Linux à cause de l’utilisation de « la technologie maudite dont il ne faut pas prononcer le nom » – Harry Potter, sort de ce corps ! – ressemble chaque jour un peu plus à un soufflé mal cuit. Du moins, c’est l’impression qui en ressort. J’ai voulu savoir où en était la distribution, près de 6 mois après la naissance du fork. L’ajout sur la liste d’attente de Distrowatch datant de fin novembre 2014 : Devuan (submitted on 2014-11-28).

On a pu apprendre que la version 1.0 quand elle sortira proposera une Debian GNU/Linux (Jessie ?) sans systemd ni udev, mais avec une technologie développée en interne, du nom de vdev et avec Xfce comme environnement de bureau.

Pour le moment, j’écrit cet article le 6 mai 2015, aucune ISO de développement n’est disponible, sauf une ISO proposée pour la saint Valentin pour une version pré-alpha, basée sur la Debian GNU/Linux Jessie RC1. On peut passer par la dernière image disponible en date pour une utilisation avec qemu. Il est précisé que ce sont des images disques de qualité alpha, en clair premier stade de développement. Ce qui ne donne pas vraiment envie.

J’ai préféré utiliser l’ISO pour la Saint Valentin, disponible uniquement en 32 bits apparemment, puis j’ai appliqué des instructions trouvées sur la liste de publication. Car au moins, j’étais certain d’avoir une installation qui me donne un environnement de bureau dès le départ. L’installation automatisée est uniquement disponible en anglais 🙁

L’utilisateur créé par défaut ? Devuan avec le même mot de passe. Cependant, l’ensemble est en anglais avec le clavier QWERTY 🙁

La première chose que j’ai fait : mettre en place le clavier français. Ensuite, je me suis attaqué à l’application des instructions pour mettre à jour l’ensemble.

Donc, j’ai modifié le fichier /etc/apt/source.list pour lui faire contenir uniquement les lignes suivantes :

deb http://packages.devuan.org/merged ascii main contrib non-free
deb http://packages.devuan.org/merged jessie main contrib non-free
deb http://angband.pl/debian nosystemd main

J’ai créé le fichier /etc/apt/preferences.d/systemd pour empécher le retour de la la technologie maudite dont il ne faut pas prononcer le nom » :

Package: systemd
Pin: release o=Debian
Pin-Priority: -1

Quant à la mise à jour ?


apt-get update
apt-get install devuan-keyring
apt-get upgrade

J’ai attendu la fin de l’installation, puis j’ai redémarré l’ensemble. Je me suis ensuite occupé de passer l’ensemble en français et avoir l’heure correcte. Donc en ligne de commande en root (je sais, c’est pas bien) :


dpkg-reconfigure locales
dpkg-reconfigure keyboard-configuration
dpkg-reconfigure tzdata

J’ai terminé en créant un utilisateur pour avoir un Xfce en français.

J’aurais très bien pu comparer avec une Debian GNU/Linux Jessie classique, mais quel intérêt ? L’une est stable, l’autre se déclare en pré-alpha ou alpha au mieux. L’une a une charte graphique définie, l’autre est encore en cours de la chercher.

Si j’ai fait une capture vidéo, c’est pour montrer la Devuan en action, et montrer les différences vraiment importantes pour la plupart des utilisateurs, celle graphiques.

Sans l’ISO de la Saint-Valentin, j’aurais été dans l’impossibilité d’avoir quelque chose qui permet de voir un tant soit peu à quoi ressemble le fork de la Debian GNU/Linux.

La phrase qui me vient à l’esprit est simple : « tout ça pour ça ? »

Car oui, mis à part le système d’initialisation – et outre le fait que la charte graphique soit encore en pleine construction – rien ne différencie l’original de sa dérivée. Il y a quelques bugs imputables à l’état alpha de l’ensemble : pas de navigateur internet, impossible d’éteindre la machine en tant que simple utilisateur, sûrement des droits qui manquent.

Sinon, rien ne différencie une Devuan d’une Debian du moins sur ce que peut voir l’utilisateur final.

Pour reprendre une remarque de Cyrille Borne qui parlait de la Debian GNU/Linux Jessie :

« on préfère mieux se crêper le chignon pour des problèmes de systemd dont le quidam se fout complètement mais dont le spécialiste est tellement outré qu’il va créer un fork »

Je ne puis qu’appuyer cette remarque.

24 réflexions sur « Devuan, où en est la distribution née à cause de la technologie « Dont on ne doit pas prononcer le nom » ? :) »

  1. Salut Fred,
    Pourquoi vouloir VOIR une différence . Si j’ai compris leur projet, c’est Debian sans SystemD…. et c’est tout.
    La charte graphique, c’est du cosmétique, donc pas essentiel du tout ou alors tu compares les distributions comme les Nanas le font de leur maquillage.
    Par une métaphore, je dirais que comparer Debian et Devuan , c’est comparer une voiture à un moteur à essence avec la même pourvue d’un moteur à l’éthanol. C’est la même chose, juste l’alimentation qui est modifiée !
    bon WE du 8 mai.

    ps: Même pour adapter un moteur à l’éthanol , on peut se planter … mais l’éthanol, ça fait pas « Boum ! » .

    1. C’est la raison pour laquelle j’ai dit que le projet Devuan est un « tout ça pour ça ? ».

      Cela résume le fait que c’est un fork rageux depuis le départ, qui n’apporte rien au schmilblick dans l’absolu. J’ai juste voulu montrer le côté mégalo du projet.

      S’il se plante avant la sortie de sa première version finale, je ne serais pas franchement étonné.

  2. Bonjour a toi Fred:)

    Quel gâchis, mais quel gâchis!!! Debian aurait pu avoir les deux système d’init supporté officiellement et a cause de gars dont les egos sont surdimensionné, il n’y aura rien!

    Je me doute bien que le fonctionnement interne de Debian doit etre un peu totalitaire avec de forte querelle, en même temps il me semble, qu’il doit y avoir a peu près 3000devs… Donc forcement ça donne des opinions différente et forcément des tensions.

    Petit a petit , des conneries comme ça vont faire mal a Debian. Deja systemd même si il n’est pas aimé par tout le monde, et je fais partis de ceux qui ne l’aiment pas mais je le supporte facilement, apres tout il fait son taff… Faire un fork car on n’a pas envie d’assurer le maintient du systeme d’init c’est vraiment ridicule. Demain, la raison sera que gnome reste le bureau favoris de Debian(celui du cd1), puis parce que le wallpaper et le thème est fait avec des outils proprios…

    Je pense vraiment que d’autres batailles devraient être faites, comme par exemple le format deb, il devrait avoir une méthode moins chiante , contraignante que l’actuelle façon de faire des debs…. Quand on compare la création de paquets sous debian, par rapport a arch/frugalware, nutyx, ou 0linux, c’est vraiment l’opposé. Même les rpm sont beaucoup plus simple et plus rapide a faire!

    Je garde debian pour sa charte et le fait qu’elle met ses utilisateurs aux premiers plans, mais certainement pas pour son format de paquets.

    Amicalement.

    1. Sur le plan des systèmes d’init, je dois dire que je m’en contrefous au dernier point. Quant au double système d’initialisation, ce doit être un boulot monstrueux à maintenir.

      Un des problèmes, c’est que le choix a été acté en février 2014, une motion pour le double support a été déposé – de mémoire – vers août ou septembre 2014, donc 3 mois avant le gel. Largement trop tard pour le mettre en place. Justification pour lancer la Devuan…

      Dans quelques années, quand on parlera de Devuan, on s’en souviendra comme du projet Gone Me : un coup de sang.

      http://www.akcaagac.com/index_goneme.html

  3. « Harry Potter, sort de ce corps !  » Ah, ça doit être pour moi, ça ….
    Je ne savais pas que Devuan se sevait du dépôt angband.pl, il se suffit à
    lui même, plus peut être celui de Trios pour avoir une Jessie « nosystemd ».

    Ma Jessie XFCE a ces dépôts, et à part udev, je n’ai plus aucune trace de systemd. Et aucun soucis pour reboot/shutdown et montage des périphériques usb en simple utilisateur.
    Je n’ai pas mis en fonction les dépôts Devuan qui (pour l’instant) ne servent à rien.

    Bon, c’est clair, je n’aime pas systemd. Je n’en fais pas une affaire d’état
    ce n’est pas une obssession chez moi, mais si je peux m’en passer ….
    Je ne suis pas le seul:
    Voir les discussions à ce sujet sur le forum de debianfr.org. Là ça discute ferme sur ce sujet.
    Sur le forum debian-facile, l’autre forum Debian Français (il ne doit plus rester que ces deux là) c’est tabou, on en parle pas ou l’adim-girafe
    vous rappelle à l’ordre très vite.

    Enfin pour Devuan en particulier, je ne sais pas où ça va aller et c’est vrai que pour le moment c’est pas parti loin ….

    1. Pour les fautes de frappe, ce n’est pas grave. Sinon, on peut très bien ne pas aimer une technologie sans pour autant tomber dans le grandiloquent et les anathèmes.

      Je n’aime pas OpenSuSE et pourtant je ne vais pas maudire les utilisateurs de la distribution au caméléon, ils sont suffisament punis par zypper après tout 😀

  4. Bien sur !
    Enfin du coup, moi je m’intéresse de plus en plus à une autre « vénérable » distribution: Slackware.

  5. De mon coté je suis de plus en plus attiré par ma maison mère, celle par qui j’ai commencé, la mandriva, et puisqu’elle n’est plus et que c’est mageia la vrai suite de mandriva, je me demande bien si je vais pas encore lâché ma sid pour mageia.

    Debian est tres bien, mais je dois bien admettre que sid c’est comme arch, la j’ai 172 mises a jour qui m’attendent, je ne peux rien faire pour les faire car sinon j’ai encore 26 paquets qui sont viré dont le pilote libre de ma carte… Je dois attendre que les dépendances des paquets a mettre a jour arrivent. Mais en attendant le chiffre augmente et tôt ou tard je vais péter ma sid…

    Fred , tu pense vraiment que c’est si dur de maintenir deux init? Penses tu au moins que ça méritait de faire un fork? Bon je vais répondre, je pense que vu comment il veulent repartir de zéro tout en restant plus ou moins compatible, ça doit être ingérable, donc cette quantité de travail aurait pu être mis en place dans debian.

    Pour opensuse, je l’aime bien mais sans l’aimer:)
    Zypper je le trouve pas mal, yast aussi et de plus il est ultra complet, mais il est trop intrusif. Je préfére le ccm bien que moins complet! Le truc que j’aime pas sous opensuse, c’est l’emplacement de la configuration des programmes, /etc/sysconfig(de memoire), alors que toutes les autres distributions que j’ai eu dans les mains la mette bien sous /etc/…

    Et puis sur cette distribution, on peut pas dire qu’il y a foulle de français!!! Le forum fr a fermé et c’est maintenant alionet(tres bien au passage) qui est le forum officiel fr…
    Sur irc, il y a peu de monde.

    Du coup je me tâte vraiment de passer a mageia totalement.Pour deux raison, tout d’abord, debian jessie plante net quand je l’ai installé chez mon oncle, des que j’utilisais une application gtk ça plantait, alors que sous debian7, c’était fonctionnel. Du coup installation d’une mageia rc5 et la c’est fonctionnel(plus de 7heures pour voir les soucis de debian et trouver une solution). Et surtout que j’ai un soucis qui se pose sur plusieurs distributions dont debian, 0linux, opensuse, et non sur mageia ni ubuntu, si je lis avec vlc un mp4(vidéos), mes deux écrans s’éteigne, le pc continu de tourner mais impossible de rallumer mes écrans… C’est pas la mémoire ram car memtest me donne pas de résultat rouge.

  6. Ah, un article sur Slackware, alors là ça m’intéresse !!!
    En ce moment je suis sur la « current » mais j’ai du mal ….

  7. Devuan se réclame le défenseur de la liberté du choix de l’init.
    alors la question qui me taraude l’esprit c’est:
    est-ce qu’on peut installer systemd sur une Devuan ? 🙂

  8. @ seb95: Pour Debian Sid, ça a toujours été comme ça après la sortie d’une stable. C’est le bordel pendant quelques semaines et après ça se tasse.
    J’ai longtemps tourné sous Sid, mais maintenant ça ne me tente plus guère.
    Pour les déboires avec Jessie: A part sur Debian-Facile, où « Debian il est toujours beau et gentil » j’ai noté pas mal de commentaires disant que Jessie était sortie trop tôt et que sa stabilité n’était pas digne d’une vraie Debian Stable.
    Certains repartent sous Wheezy, d’autres y restent et attendent la maj
    en 8.1 pour voir si ça sera mieux.

    1. La debian 8.1 sera prévue pour fin mai – début juin.

      Quant aux rétrogradations, c’est normal, la Debian vient de proposer tout juste une nouvelle stable, et il restait une soixante de bloqueurs avant la sortie de la Jessie.

    1. Cependant, le rolling release n’est pas parfait. Le semi-rolling une erreur monstreuse, cf l’exemple de la Frugalware qui n’a jamais su vendre son modèle et qui végète. Quoique vu le niveau de la communauté française, sa disparition ne serait pas une perte irréparable pour le logiciel libre.

  9. ‘LLo,

    Pourtant, le rolling release avec un mini-mode d’emploi -> pas de vidage systématique du cache de pacman (pfuuu..!) et l’utilisation de *downgrade* pour revenir sur un paquet bloquant (en tty & hors-connection, soyons fou !) même en unstable manjarien/stable *Archiste* (c’est même + facile de trouver le fautif ainsi, les maj étant moins fournies) est assez incassable, particulièrement en mode E-lluminé ! 😉

  10. Arch et le rolling-release, c’est quand même intéressant. J’avoue que j’apprécie quand je fais des tests.
    Arch, KaOs ….. Manjaro, impossible de tester, c’est une des rares distro qui refuse obstinément de s’installer sur ma machine ….
    En semi-rolling, j’aime bien Chakra.
    Frugalware, bien que ce soit une distro assez ancienne, jamais testé, pourtant j’ai bien connu Devil505 à une époque où j’étais un des admin du site/forum Generation Debian. Je ne sais pas s’il est toujours dessus.

  11. Effectivement, ce n’est pas évident de faire la différence pour le commun des mortels entre les deux versions, maintenant si Devuant peut faire plaisir à certain je n’y trouve rien à redire.
    A pluche.

  12. Bonjour Fred,

    Je ne comprends pas beaucoup l’interêt de cette distribution… D’autres distributions permette de se passer de systemd.
    Quand à Debian on peut utiliser l’ancien Init sans utiliser une autre distrib :
    https://wiki.debian.org/systemd#Installing_without_systemd

    Systemd ne change pas ma vie et les rares fois ou j’ai eu besoin de démarrer des choses au démarrage les tutoriels sont suffisamment bien fait pour le faire.

    Je comprends qu’un administrateur système ait la flemme de changer ses habitudes… Mais c’est un peu comme si un developpeur avait l’habitude de coder dans un langage et refusait d’en apprendre de nouveaux.

    Quoi qu’il en soit voici un article interessant :
    http://linuxfr.org/news/mise-aux-poings-sur-systemd

    J’aime bien les changements de paradigme qui ont lieu ces dernières années dans Gnu/Linux : wayland, systemd. Un environnement novateur (Gnome) bref je préfère voir les choses bouger même si comme pour Gnome cela doit entraîner quelques errements.

    Si on veut un vrai init unixien les bsd sont là non ?

    @+ gempaouindo

  13. Salut, Bon ben perso ,ca fait plus de 4 ans que je tourne sur Debian Sid /experimental, j’ai eu 2/3 problèmes résolus vite fait,bien fait avec comme DE, Gnome et E17.J’utilise exclusivement aptitude qui ,pour moi, gère mieux les dépendances pour cet version de Debian
    3 ans que je tourne sous Arch sans aucun problème notable…
    Et la Slack,ben ca roule..
    Après Sytemd, je m’en tamponne complet, du moment que ca fonctionne ,le reste ,c’est de la branlette egocentrique de quelques développeurs refusant de sortir de leurs routines préhistorique.

Les commentaires sont fermés.