Deux mois avec Xfce 4.12.0 : quel bilan ?

Il y a environ 2 mois, j’installais en dur Xfce en lieu et place de Gnome 3.14.2, après presque 4 années passées sous Gnome Shell.

En mars 2015, j’écrivais déjà un article dithyrambique sur mes trois premières semaines passées avec l’environnement Xfce.

Je concluais l’article ainsi :

Xfce est devenu un choix de tranquillité en ce qui me concerne. Même si la sortie de Gnome 3.16 est très proche au moment où je rédige cet article (le 22 mars 2015, la sortie étant pour le 26 mars 2015), je pense rester avec l’environnement dont le développement de la nouvelle version a pris près de 3 ans.

Cela ne m’empêchera pas de faire quelques tests en machine virtuelle. Quant à migrer de nouveau vers Gnome, ce n’est pas encore à l’ordre du jour !

Cinq semaines sont passées, et je dois dire que je suis toujours avec Xfce. Dépasser la barre des deux mois est déjà pas si mal. J’avoue que je me surprend à utiliser encore Xfce. Au point que j’en viens à préférer faire mumuse avec des OS libres proposant Xfce. J’aurais bien fait un article sur OpenBSD 5.7, mais contrairement à ce que j’écrivais dans l’article de mars 2015, OpenBSD a fait marche arrière et est revenu sagement à Xfce 4.10. Dommage !

J’ai conservé quelques outils de l’environnement Gnome car les outils proposés par l’environnement Xfce ne me convenait pas : Brasero (pour la gravure de galettes), SoundJuicer (pour ripper les galettes que j’ai acheté), Evince (pour la lecture des fichiers) et File-Roller (pour les archives).

Sinon, tout le reste sont des outils développés en gtk, donc neutre au niveau de l’environnement et qui pourrait tout aussi bien s’intégrer dans Gnome, Mate Desktop, Cinnamon ou encore Lxde.

Le gros point noir étant le jeu d’icones. Depuis l’installation de Xfce, j’en ai changé plusieurs fois. D’abord celui de FerrariOS elementaryOS porté pour Xfce, puis le thème Faience et finalement, j’ai décidé d’installer le jeu d’icone Tango, malheureusement « rétrogradé » sur AUR, à savoir les paquets tango-icon-theme et tango-icon-theme-extras.

Xfce mai 2015 avec les icones tango

D’accord, le jeu d’icones fait vieux, mais on échappe aux émétiques aplaties icônes Numix.

Outre le fait que j’ai parfois l’impression d’utiliser un SSD en lieu de mon disque dur mécanique (ne serait-ce qu’au lancement de l’environnement), je ne regrette pas vraiment pas la migration. Prochain cap ? Les 6 mois d’utilisation. Rendez-vous début septembre prochain pour faire un bilan.

39 réflexions sur « Deux mois avec Xfce 4.12.0 : quel bilan ? »

  1. Je dois mettre à jour la Debian 6 de mon vieux netbook : je pensais attendre GNOME 3.18 et utiliser alors Wayland par défaut, mais tu me donnes envie d’essayer xfce…

  2. QT 5 même !
    LXQT va être le KDE Framework 5 pour petites configurations. J’ai encore testé Kf5 pendant une bonne semaine avec la dernière ISO de KaOs, pour
    être gourmand, il n’y a pas de doute, ça consomme ! Et c’est toujours pas mûr.
    Finalement, c’est vrai qu’on est bien sous XFCE.

  3. Après de nombreux bugs sous Ubuntu Mate et ce sous différents types de hardware j’ai décidé d’ainstaller Manjaro xfce. Xfce pour un retour au sources et Manjaro pour changer. Et bien pas déçu du voyage avec xfce j’ai rarement vu quelque chose d’aussi rapide!

    Le tiling dans xfce 4.12 est agréable et le fait que l’environnement mette trois ans à sortir prouve une certaine stabilité et maturité.

  4. Du temps de ma vieille tour, j’utilisais vers la fin Xfce. J’avais un AthlonXP 1800 (2Ghz) avec 2Go de Ram. J’avais du remplacer ma « vieille » carte vidéo ATI avec 16 Mo de mémoire interne. J’avais testé plusieurs cartes vidéo : toujours des Nvidia mais j’étais monté progressivement en 1 semaine avec une carte dotée de 128 Mo puis 256, pour acheter une 512 Mo. Soit le maximum par rapport à ma configuration. Port AGP oblige.

    J’avais du abandonner KDE (sous Mandriva) qui devenais soudainement trop lourd avec ces cartes vidéo. Même en se passant de fioritures 3D. KDE passait à peu près avec 512 Mo de mémoire vidéo mais ce n’était bien fluide. Je m’étais donc rabattu sur Xfce. J’en avais été très content. En fait, même si j’utilise toujours KDE sur ma nouvelle tour doté de 2 Go de mémoire vidéo, j’installe désormais toujours Xfce en plus au cas où j’aurais soudainement un problème avec Xfce.

  5. J’ai moi aussi abandonné GNOME pour Xfce 4.12 (La version 3.16 étant trop instable à mon goût. )

    Plasma 5 et Kf5 m’ont donnés du fil à retordre à l’installation (du fait que maintenant les fichiers de configuration n’occupent pas les mêmes dossiers que ceux de Kde4 enfin bref…)

    Niveau perf, c’est plutôt bon. Disons que c’est mieux que la génération KDE4. Niveau stabilité ? Bof, ça ne pousse pas mémé dans les orties. Manque de fluidité aussi. Par contre Qt5 est une turie ! J’attends de voir comment vont évoluer certaines applications comme Dolphin.

    Cela dit, GNU/Linux ayant la réputation (souvent fausse avec certaines distributions) d’être un OS stable, rapide et léger, Xfce s’est imposé comme étant une évidence. 🙂

    Du coup mon pc roxe sous une archlinux avec Xfce. (Avec le thème greybird et le thème d’icônes elementary-xfce pour l’aspect visuel.)

    Bref, vive Xfce 🙂

    1. Salut,

      Pour ma part je bosse avec KF5 depuis Janvier 2015 ai Boulot
      et je n’ai pas trop à me plaindre. Une fois démarré c’est réactif, cela dit j’ai un pc avec 8G de RAM.J’ai délaissé Gnome au boulot car trop d’effet et de clic.
      J’avais essayé XFCE dans l’intervale et je me suis retrouvé avec beaucoup de problème d’affichage et de plantage.
      Cela dit aussi c’est du un peu à ARCHLINUX qui est en roling et de fait sujet déjà à des bugs.
      Mais sur mon poste au bureau KF5 est le meilleur choix.

      A plus

  6. A ce propos, j’ai relevé une boulette dans le guide 1.9 :
    ‘galcutalor’ au lieu de ‘galculator’ dans la commande pour installer xfce 😉

    1. C’est aussi l’une des plus fonctionnelles et des mieux intégrées.

      Quand tu vois que Fred est obligé d’utiliser nombre d’applications GNOME, que les applications Xfce utilisent les technologies GNOME (gvfs, gstreamer, vte…), que le thème d’icônes par défaut ne convient pas, et que l’utilisateur doit finalement se constituer un environnement disparate fait de bric et de broc (et tant pis si ça ne s’intègre pas correctement)… ça destine clairement cet environnement à quelques vieux geeks qui n’aiment pas le changement XD

      Pour moi, c’est sans doute très bien si on doit remplacer du Windows XP sur une machine d’il y a plus de dix ans, mais ce n’est clairement pas ce que je proposerais pour le grand public ou en milieu pro.

      1. Nombreuses ? Brasero + Evince + File-Roller + Sound-Juicer : cela ne fait que 4 applications. Tout le reste, c’est du Xfce : Thunar, Mousepad, Ristretto, Galculator pour ne citer que les principaux.

        Pour info, j’ai remplacé Xfburn par Brasero et Xarchiver par FileRoller. Pour Evince et Sound-Juicer, c’est une question d’habitude.

  7. Merci Frédéric pour ce compte rendu Xfcéen. On commence par elemantary OS icon, puis Faenza, maintenant Tango, on se demande si ça ne va pas se conclure sur Numix cette histoire. On t’aimera quand même de toutes façons. 😉
    @Maximilien LIX: Gnome 3.16 trop instable, de même chez moi. Greybird + icônes elementary-xfce, tout à fait dans mes gouts.

    1. je vous le laisse de bon coeur cet xfce avec son thème des années 90. c’est pas lui qui me fera changer mon gnome 3.16 qui tourne comme une horloge et qui parade avec son thème ultra-flat. 😉

      1. Gnome 1.0 il est sorti quand déjà ? Vers 1997 ou 1998, non ? Quant à Gnome Shell et le mochissime et émétique thème numix qu’on lui colle, bof.

        J’ai aimé Gnome Shell, mais il se tabletise trop à mon goût désormais.

  8. J’ai abandonné les bureaux pour mon usage personnel mais lorsque j’ai eu à en installer pour d’autres, c’est vers xfce que je me suis tourné : simple, léger et une prise en main immédiate pour un néophyte.

    Il y a peu, j’ai retenté sawfish (comme window manager) et je me suis dit : « mince, c’était drôlement bien conçu/réfléchi quand même à l’époque. »

    xfce et sawfish sont à mon avis deux exemples de logiciels qui montre que la « simplicité » est « puissante ».

  9. Frederic Bezies ou le virus Xfce ! 😉
    Moi aussi j’aime beaucoup cet environnement, que j’utilise actuellement sous Emmabuntus et que j’ai utilisé sous HandyLinux.
    En ce moment je m’amuse un peu avec une machine virtuelle Virtualbox à tester Mageia 5 RC, et j’ai installé tout les environnements proposés par l’installeur, et il y à de bonnes chances pour que je me l’installe, sûrement encore avec Xfce ! 🙂

  10. Je trouve mon bonheur avec xfce, c’est léger, réactif, simple à configurer et je ne vois pas qui pourrait me faire changer d’avis actuellement.
    A pluche.

  11. Surpris dans quel sens (ou par quoi) ?

    Après cela dépends de ce qu’on entends par « surpris », vu que j’ai déjà vu Mageia-Xfce dans ma machine virtuelle. (je l’ai d’ailleurs personnalisé un peu car, par défaut, moi là il avait un aspect « à la Mate » avec 2 panels, donc j’ai supprimé un panel et mis ce qu’il y avait dedans dans l’autre, et mis l’autre en bas (oui façon win mais c’est fonctionnelle pour le coup) ).

  12. Pratique quand on se répond soi-même. 😉
    ça va encore, quand on se débrouille un tout petit peu avec la personnalisation, ça prends 5 minutes. Mais c’est vrai que je n’aime trop sa présentation dans Mageia, mais bon les goûts… (et puis comme je le prouve, ça se change, facilement/rapidement).

    1. J’en ai déjà entendu parler. Un fork d’e17 (alors que e20 est en cours de développement). Autant dire que cela me rappelle un projet du nom de SolusOS… À ne pas confondre avec Solus Project !

  13. Salut fred$, content de voir que tu poursuis ta route sous XFCE. Me concernant je suis repasser sous gnome 3.16 pour retrouver simplement l’agenda et les notifications.

    Petite parenthèse: »E17 est un gestionnaire qui m’intéresse aussi depuis quelques temps, maintenant je n’ai pas assez de recul pour voir si celui-ci est adapté à mon environement de travail. Surtout sous Arch, les paquets sont ils tous dispo sans passer par le dépôt AUR? »
    @+ l’ami

  14. Merci de m’avoir rappelé Tango, moi qui désespérais de (re-)trouver un thème sobre et complet. J’avais fini par l’oublier…

Les commentaires sont fermés.