Vis ma vie de geek, ou comment Xfce a fait renaître la flamme de l’informatique libre dans mon coeur.

Cela va faire trois semaines maintenant que j’ai migré deux ordinateurs principaux sous Xfce 4.12, à savoir mon ordinateur fixe et mon portable Toshiba en complément de mon eeePC.

J’ai résolu le problème de notifications sonores absentes en rajoutant les paquets canberra et pulseaudio. Le plaisir simple d’être prévenu de la fin du téléchargement d’une ISO linux via Transmission, c’est incomparable.

Pour tout dire, je reprends du plaisir à utiliser mon ordinateur. Gnome 3.x est une bonne interface, mais sa tablettisation croissante au fil des versions finissait par me lasser vraiment. Je ne suis presque plus tenté d’appuyer sur la toucher SUPER de mon clavier pour passer en mode aperçu. Au fil des versions, Gnome est devenu de plus en plus lourd, presque insupportable par moment pour certaines opérations basiques.

J’ai pourtant été un utilisateur long terme de Gnome déjà à l’époque de la Ubuntu 6.06 LTS avant qu’elle soit stable, allant même jusqu’à installer la version 3.0RC de l’environnement en avril 2011.

Dans le billet avril 2011 je me demandais déjà si je n’allais pas migrer sous le Xfce alors disponible en version 4.8. Bref, presque 4 ans plus tard, j’ai fait la migration.

J’adore les effets de transparence qui fonctionnent sans tomber dans le « tape à l’oeil » de Compiz. D’ailleurs, je dois rajouter que j’ai gagné une grande tranquillité dans l’utilisation de l’outil informatique.

Mon environnement est figé pour sa présentation d’ensemble depuis que j’ai installé Xfce 4.12.0. La seule modification est le remplacement de Xarchiver par FileRoller. Et c’est tout. Cf la capture d’écran ci-après avec les subtils effets de transparence en action.

D’ailleurs, une raison de plus qui me fait apprécier Xfce, c’est qu’il n’est pas limité aux distributions GNU/Linux (qui le torture sur le plan de l’apparence), mais on peut le retrouver sur les BSDs libres.

En ce dimanche matin d’élections, après avoir accompli mon devoir civique (et je vous le prouve, non mais !), j’ai décidé de faire un peu mumuse avec une préversion d’OpenBSD 5.7 qui sortira (ou sera sorti) le 1er mai 2015.

J’ai voulu voir où en était le port de Xfce, et j’ai eu la surprise de constater que je n’ai pas eu trop de mal à avoir Xfce 4.12.0 en français, même si je n’ai pas réussi à faire fonctionner ce censuré de toad pour la gestion automatisée des périphériques amovibles. J’aurais pu faire de même avec FreeBSD 10.1, mais j’ai toujours eu un faible pour l’OS dont la mascotte est le poisson-globe.

En vieillissant, on finit par se lasser plus rapidement de tous les effets tape-à-l’oeil, et on finit par rechercher quelque chose de simple, de vrai, de fonctionnel. On finit en quelque sorte par se Cyrille-Borniser si je peux prendre ce néologisme.

Comme le blogueur irrascible qu’est Cyrille Borne, j’ai fini par chercher quelque chose qui, contraiement aux bases en constant mouvement de mon Archlinux, soit stable sur la durée. Pour être certain que la prochaine mise à jour mensuelle ne casse pas tout.

Xfce est devenu un choix de tranquillité en ce qui me concerne. Même si la sortie de Gnome 3.16 est très proche au moment où je rédige cet article (le 22 mars 2015, la sortie étant pour le 26 mars 2015), je pense rester avec l’environnement dont le développement de la nouvelle version a pris près de 3 ans.

Cela ne m’empêchera pas de faire quelques tests en machine virtuelle. Quant à migrer de nouveau vers Gnome, ce n’est pas encore à l’ordre du jour !

57 réflexions sur « Vis ma vie de geek, ou comment Xfce a fait renaître la flamme de l’informatique libre dans mon coeur. »

  1. Ça fait plaisir de lire que tu est satisfait par ton UI, il y as tellement de gens qui se servent mal de leur environnement de bureau mais ne savent pas en changer.

    À part ça, toujours pas tenté par le tiling? 😉

  2. Bonsoir Fred,

    Comme toi, depuis peu je suis passé a xfce.
    Apres avoir connu tout les bureaux de E16 a gnome-shell et etant utilisateur de kde depuis presque toujours :p

    Utilisateur par chance, car en faite c’est du aux distributions que j’utilise(NuTyX et 0linux), j’y retrouve tout ce qui fait un bureau moderne mais sant bling-bling.

    C’est léger, ça change des autres environnements(kde, gnome, unity ou cinnamon). C’est rapide et ça consomme beaucoup moins!!!
    J’ai aussi testé mate mais decidement je trouve que c’est moins léger mais bien sur c’est plus complet. En meme temps on peut facilement completer les manque de xfce par des programmes gnome/kde ou autre.

    Il y a encore quelque temps je n’aurais pas dis ça, en effet c’est cette version de xfce, la 4.12, qui fait que ça change tout! Avant c’etait moins « beau » et certains trucs manquaient, comme la gestion facile du double ecran.

    Et un truc encore, c’est con mais empaqueter xfce est bien plus simple que d’autre paquet car peu de dependances et option de compilation tres ordinaire.

    amicalement seb

  3. Salut, pour mon cas, je suis un utilisateur de Xfce depuis déjà deux années et la version 4.12 est arrivé pile au moment où je me disais, « bon, il va falloir migrer sur mate » … et ho surprise enfin une mise à jours 😉 qui sort de nul par et (presque) annoncée à la va vite l’air de rien :p (en tout cas quelle stabilité pour un report aussi long et une annonce aussi rapide).

    Sinon pour le cas de gnome, il y a toujours quelque chose que je n’ai pas compris avec son interface 3.0 … se baser sur une interface qui n’est pas prévu pour son hardware … Avez vous déjà vu une tablette utiliser gnome (est-ce même possible que ce soit en terme de système (l’OS) qu’en terme d’hardware (performance) ?) après il y a bien de plus en plus d’ordinateur portable tactile, mais personnellement même si il est tactile et qu’il a un pavé tactile … je dois être un vieux c… parce que j’ai toujours une souris à porté de main :p

  4. Le coup de la tablette revient souvent, mais j’ai beau chercher, je ne vois pas en quoi ça serait le cas. GNOME s’utilise aussi bien à la souris qu’au clavier (il y a des raccourcis pour tout et n’importe quoi). Ce sont les grosses icônes du mode activités, qui font penser ça ? Limiter GNOME à ces dernières, je trouve ça particulièrement réducteur. D’autant plus qu’on peut lancer ses applications depuis le raccourci Alt-F2, ou installer un menu plus traditionnel. GNOME peut être configuré comme on le souhaite (menu, dock, liste d’applications… ou passer directement par GNOME Classic)

    Alors, bien sûr, il n’est pas parfait. Mais ça serait bien d’arrêter avec l’argument tablette, alors que je suis sûr qu’il serait finalement inadapté sur ces dernières XD

    Et parmi ses défauts, effectivement, il faudrait améliorer la consommation des ressources. Maintenant, tout dépend de l’utilisation et des attentes de chacun vis-à-vis de son environnement de bureau. De mon côté, je m’attends à ce qu’il puisse gérer les évènements (je branche une clé USB, il me la monte et me montre son contenu, je reçois un appel par VoIP, il baisse le volume de ma musique…), les dernières technologies et autres gadgets à la mode (casque Bluetooth en 7.1), pouvoir communiquer de façon transparente depuis mon PC avec un smartphone (recevoir les SMS dans le centre de notifications et pouvoir y répondre directement). Respecter ma vie privée et la sécurité de mes données (chiffrement, géolocalisation, sandbox… configurables facilement, choix par applications, de façon transparente). Avoir une suite d’applications cohérentes et bien intégrées…

    Enfin bon, la liste est longue. L’informatique change, on demande de plus en plus de choses, et c’est donc normal que les environnements en fassent de plus en plus, et qu’ils consomment donc plus qu’avant.

    Maintenant, c’est sûr, faut que le matériel suive. Je ne vais pas comparer le système que j’utilise sur mon vieux netbook (je n’en ai pas la même utilisation) avec processeur Atom 1.66 GHz, 1 Go de DDR2 et disque dur 250 Go à 5400 trs/mn, avec ma nouvelle workstation avec i7-4770 3.40 GHz, 16 Go de DDR3, disque SSD et compagnie. Et là-dessus, GNOME paraît tout léger et répond au taquet.

    Faut un environnement adapté à la machine. Mais de dire que GNOME / KDE sont lourds, me paraît un brin mensonger. Ça donne l’impression que ce sont de grosses usines à gaz, alors que leur but diffère d’autres environnements, et qu’au final, les possibilités offertes ne sont pas non plus les mêmes.

    1. Quel commentaire fleuve. Je vais essayer de répondre le plus « courtement » (néologisme qui pue des pieds) possible à tes remarques.

      Pour la tablettisation croissante de l’interface, je pense à la disparition de certaines informations techniques (à l’époque de Nautilus 3.6 / 3.8), la réduction des menus au minimum, etc…

      Gnome Shell s’est aussi compléxifié et le côté « minimum de distractions » de l’époque des versions 3.0 à 3.6 est révolue. Dès qu’on branche le moindre périphérique, on est prevenu avec une fenêtre bondissante. J’ai réussi à faire de même avec Xfce 4.12.0 pour un code qui est 2 fois moins lourd (au minimum), et surtout l’interface n’est plus interprétée comme c’est le cas avec Gnome Shell et ses dérivés : Cinnamon, Pantheon pour citer les deux plus connus.

      Enfin bon, la liste est longue. L’informatique change, on demande de plus en plus de choses, et c’est donc normal que les environnements en fassent de plus en plus, et qu’ils consomment donc plus qu’avant.

      Argument un peu court et un peu facile, mais je le laisse passer pour une fois.

      Faut un environnement adapté à la machine. Mais de dire que GNOME / KDE sont lourds, me paraît un brin mensonger. Ça donne l’impression que ce sont de grosses usines à gaz, alors que leur but diffère d’autres environnements, et qu’au final, les possibilités offertes ne sont pas non plus les mêmes.

      Ce sont deux environnements lourds en comparaison d’autres environnements presque aussi complets, comme Xfce ou encore Mate Desktop.

      Quand je vois que tu utilises un core i7-4770 et 16 Go avec Gnome Shell, j’espère qu’il est souple à l’utilisation. Mon vieux Athlon X2 215 avec 4 Go de mémoire était supportable jusqu’à la 3.12.x, la 3.14.x commençant à devenir assez limite sur certains plans.

      1. Si jamais tu repasses un jour sous GNOME, pour ne plus avoir de notifications quand tu branches des périphériques, il faut aller dans les paramètres de GNOME, Détails, Médias amovibles, et là, tu peux régler les actions par type de périphériques (par exemple, pour les DVD Vidéo, lancer telle application…), ou cocher la case Ne jamais demander ou lancer de programmes à l’insertion de médias.

        Sinon, pour Nautilus, je reconnais qu’il y a eu quelques mauvaises décisions. La bonne nouvelle, c’est que depuis peu, Red Hat a décidé de mettre un développeur à temps plein dessus, et qu’il est donc amené à progresser plus vite, tout en corrigeant certains des problèmes actuels

        https://wiki.gnome.org/Apps/Nautilus/Roadmap

      2. J’utilise KDE car je suis un gros utilisateur du bureau sémantique. Ceci consommant plus qu’un bureau ne le permettant, je sais sur quelle machine je peux l’installer et sur lesquelles je ne peux pas.
        Je suis donc d’accord avec Okki pour dire qu’on choisit un DE pour certaines fonctionnalités ou pour le hardware. Aujourd’hui, aucun bureau léger permet de tout faire.

        Je suis content de voir que tu as retrouvé la flamme du libre.

    2. je suis en tout point d’accord avec toi .
      et pourtant ma machine la plus puissante est un i3 avec 4 go de ram . c’est largement suffisant.
      je ne suis pas pret de quitter gnome tellement j’y est gagné en confort d’utilisation .j’utilise maintenant les logiciels libres sans penser a ce qu’il y a sous le capot.

  5. Hello,
    je suis complêtement d’accord avec ce coup de coeur pour la dernière version de xfce: les dev’s ont vraiment fait du bon boulot. J’avoue que je ne n’utilise pas tout à fait le bureau comme présenté initialement mais légèrement arrangé à ma sauce (en même temps, c’est la beauté des logiciels libre, le choix de la config’): pas de dock en bas, pas de menu application dans le clic droit sur le bureau (ça fait double-emploi avec le menu principal), pas d’icônes sur le bureau. Tous ces réglages sont possibles à travers le gestionnnaire de paramètres très complet.
    Parce que le passage en application plein écran est très rapide avec f11 et sans animation pouet-pouet (et aussi parce que j’ai tendance à être distrait par une mouche qui pète à 3km), je privilégie ce mode qui permet à mon sens une meilleure concentration sur ce que l’on fait. Du coup une gestion un peu automatique des espaces de travail, un peu à la façon du système de la marque à la pomme, qui crée automatiquement un espace pour chaque appli passée en plein écran et le ferme en même temps que l’appli serait chouette. Mais il y a des raccourcis (Alt insér. et Alt suppr.) qui permettent d’en ajouter/supprimer vite fait. Ensuite la navigation se fait via le raccourci Ctrl+Fx, x étant le numéro de l’espace de travail.
    Seule une chose est très énervante (et depuis longtemps apparemment sous xfce), c’est la trop fine zone pour attraper les bords de fenêtre en bas et sur les côté afin de les redimensionner à la souris. Là encore, en attendant de trouver le moyen de régler ça, connaître le raccourci Alt+F8 permet de se faciliter la vie (quoique… il est acrobatique!).
    Bref, je suis fan de cette version aussi!

  6. bientôt une distribution qui se met à jour tous les 6 mois pour enfin tomber dans la distribution qui se met à jour tous les 3 ans. Tremble Bezies, tremble, le bornisme s’empare de toi. Cela dit j’en suis revenu, je tourne sur Xubuntu et suis content.

    1. Je resterais avec une base archlinux pour une simple et bonne raison : le suivi des versions en amont qui est excellent, même si le noyau linux 3.18.6 a eu tendance à s’éterniser un peu.

      Xubuntu ? Dans 40 ou 50 ans 😉

  7. Est-ce que tu peux utiliser le pluggin weather sous Xfce 4.12, chez moi c’est pas opérationnel.
    Sinon, comment faire pour personnaliser l’îcone de l’utilisateur de session sous xfce ?
    A pluche.

      1. Bonjour,

        Je ne suis absolument pas sûr de ma proposition mais un outil du type Mugshot ne permet-il pas d’obtenir le résultat souhaité pour l’icône utilisateur ?

  8. Si la touche Super te manques, tu peux toujours installer xfdashboard et définir un raccourci clavier (en l’occurrence la touche Super) pour l’utiliser 🙂

    En passant, ta capture d’écran ne fait penser, qu’il faudrait que je termine mes patches pour le plugin cpufreq sous FreeBSD.

  9. Moi j’aime franchement bien xfce mais j’aimerai 2 choses en plus :
    – Une gestion des thèmes de souris simplifié, comme fait kde, où l’ont à pas besoin de mettre le dossier du thème dans « .icons », ce qui n’est pas insurmontable à faire une fois que l’on connaît la manip et qu’on à prit le coup, mais de premier abord ce n’est pas très abordable comme technique.
    – Que les applications ouvertes se montrent au même endroit que leurs icônes quand les icônes des applications sont dans un panel (encore comme kde le fait), en plus ça permettrait à xfce de pouvoir faire un vrai dock avec le panel, ce qui serait super, ce serait très léger vu que ça utiliserai juste xfce et pas besoin d’une application tierce.
    Voilà ce que je voudrais personnellement comme amélioration pour xfce, deux petites choses pour lesquels kde est pour l’instant meilleur/plus avancé je trouve, et je ne pense pas que c’est ça qui alourdirait xfce.

    xfce le fait déjà en partie avec ses greffons, par exemple le greffon « bouton des fenêtres » et celui « menu des fenêtres », ça et « menu de répertoire » aussi qui est intéressant, testez-les vous verrez ils sont intéressants et xfce adopte « presque » le comportement d’un dock.

    1. Bonjour Bruno;
      « – Une gestion des thèmes de souris simplifié, comme fait kde, où l’ont à pas besoin de mettre le dossier du thème dans « .icons », ce qui n’est pas insurmontable à faire une fois que l’on connaît la manip et qu’on à prit le coup, mais de premier abord ce n’est pas très abordable comme technique. »

      Je crois que tu peux mettre directement un thème d’icônes, de souris ou de bureau en faisant un glissé directement dans apparence.

      Ceci d’apres la doc ubuntu:
      https://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/personnaliser_xfce

  10. Pour moi aussi, après une fidélité sans faille à KDE depuis mes débuts
    sur Linux, Debian depuis les premiers jours (à part un petit passage sur Kubuntu);
    Passage à XFCE, et je ne regrette pas ! Comme le dit Cyrille Borne:
    XFCE, l’environnement de bureau des gens de bon goût !

  11. Salut Fred,

    Je ne poste que très rarement de commentaires, mais la je te félicite, tu as fait comme moi, tu as Archlinux et Xfce.

    Moi ça fait un peu plus d’un an que j’ai xfce sur mon arch, avant d’être sur arch j’étais sur manjaro (donc xfce) et avant ça xubuntu (xfce aussi) je précise que je suis linuxien depuis une 10aine d’années, donc j’ai connu comme toi les premières versions d’ubuntu avec gnome.

    Ce qui me plait dans xfce c’est comme tu l’as dit pas de bling-bling, ça fait les choses bien comme il faut, ça prend pas beaucoup de ressources, mais moi je ne l’ai pas laissé comme toi, j’ai viré le dock en bas, mis le panel en bas, et j’ai customisé l’apparence et les icônes.

    Comme icônes j’ai mis les icônes Numix que je te conseille, non je déconne c’est pas vrai, je ne les aimes pas aussi…. ;-).

    Question apparence il y a un petit plus que j’adore sur ce DE, c’est que l’on peut changé le fond d’écran toutes les n minutes, ce que fond pas de base les autres DE, a moins d’installé des logiciels, ou des plug-in pour Gnome.

    Je lis souvent tes billets, continue fred, a bientôt.

  12. @ seb95, oui c’est vrai j’avais lu ça, mais pour l’instant je ne peux pas faire comme ça je suis sous xfce 4.8 (HandyLinux 1.8, base Debian Stable 7), mais ça sera possible pour Handy 2.0, mais kde gère quand même mieux les thèmes, on peut en télécharger des nouveaux très simplement depuis l’interface de gestion des thèmes de kde (pas besoin de copier/coller un dossier de thème, c’est automatisé), c’est un peu plus simple chez kde, pour l’instant. Merci quand même pour ton aide. 😉

    @ jicahedo, que veux-tu dire par : « Si ce sont là tes uniques souhaits, qui l’en soit ainsi. » ? 😉

    @ Cyrille Borne, y’a aussi Mageia qui permet de changer son système tout les 18 mois, c’est un peu un compromis entre le trop souvent (6 mois) d’Ubuntu classique, et les 2 ans de Ubuntu lts, et le trop long de debian stable. Je vais peut-être m’y mettre une fois la 5 sortie (mais version xfce je pense).

    @ Eric, pour le changement de fond d’écran de xfce, ce serait cool si on pourrait cocher une case pour demander le changement de fond d’écran à chaque démarrage de l’ordinateur, et seulement ça, c’est le seul petit détail en plus qui serait cool.

  13. Installé une xubuntu dernièrement, purée c’est moche gris et bleu « jenesaisquoi » et je n’ai pas trouvé comment dégriser le tout :/
    Des suggestions ?

  14. Bonsoir, (ou bonjour, ça dépend)

    depuis deux mois, j’ai hérité d’un acer vespire tout pourri.
    Après 2 semaines d’utilisation sous Opensuse j’ai été convaincu par ton aventure avec le eeepc (et ton guide d’installation, merci beaucoup) et j’ai décidé d’installé Archlinux et xfce. Mais en deux jour j’ai été dégouté : je trouve que xfce n’est pas adapté pour les petits écrans et trop lent (bon, c’est mon pc qui est nul, hein ?!). Je suis donc passé sous lxde.
    A part ça j’ai pu utiliser xfce dans d’autres cas et vraiment, sincèrement, c’est une interface agréable, léger, configurable, mature : parfaite.

    C’est la première fois que je poste ici et je voudrais en profiter pour te remercier pour tes articles et ton guide pour archlinux (tu m’as vraiment convaincu).

    Pacopac

    P.S. Bon, installer vlc (pour ne citer que lui) sur opensuse etait une galère si monumental, que ça m’a décider à passer sur archlinux. Je me demande vraiment où vas opensuse…

  15. Quand je lis tout ces commentaires sur xfce je me demande pourquoi xfce et pas mate?car les deux sont très personnalisables!
    @bruno-legrand: tu devrais d’abord choisir ta distribution avant ton environnement car tu as l’air de te chercher … J’ai personnellement essayer pas mal de trucs …. Kubuntu,ubuntu,xubuntu,Mageia,Fedora,Manjaro,Chakra,Linux Mint,Open Suse, Debian,Sabayon etc… j’ai bien aimé Mageia et Fedora… J’aimais bien Open Suse mais le demarrage hyper lent m’a rebuté …. j’aime beaucoup Xubuntu et j’ai eu le coup de cœur avec Manjaro en net install et aussi Chakra … Ce qui m’a fait dire tente Arch Linux …. j’aime le côté tu construis de A à Z …. Pour ça Manjaro est top et Arch un niveau au-dessus. Après dur quel environnement ?y’a des choses que j’aime dans tous …. Pour finir j’ai opté pour Mate …. Faut tester et être patient

  16. Bonsoir tout le monde. C’est en lisant vos différents avis que je me suis dit que c’était l’occasion pour moi de vous donner le mien. Il restera très succinct car je ne suis pas aussi pointu, ni féru en informatique comme vous l’êtes tous vis-à-vis de linux et des distributions qui en découlent. Cependant je suis avec ferveur le blog de Frédéric, et chaque jour, grâce à lui, je découvre les nouveautés. J’aime assez son côté critique et j’admire la patience voire même « l’acharnement » dont il fait preuve pour nous présenter des distributions plus ou moins connues, réussies et utiles. J’ai découvert linux il y a 5 ans, d’abord sous mandriva, puis mageia. J’ai enchaîné avec ubuntu, et KDE. Je me suis également fait la main avec xfce, cinnamon, mate. Bref des distributions dites « grand public » certes, mais toutes exploitables, avec une idée de rationalisation qui fait le génie de ces distributions. Je pense notamment aux logithèques et aux mises à jour de l’ensemble des logiciels installés qui en 1 clic, se font en un seul point central à la différence des OS de Redmond. J’en viens au fait qu’aujourd’hui, nous rentrons dans l’ère du tout connecté. Vous comme moi disposons pour la plupart d’un smartphone, de plusieurs comptes mails, vraisemblablement inscrits sur un réseau social quelconque et je regrette aujourd’hui, que nos développeurs n’usent pas plus de leur temps pour intégrer ces nouvelles tendances dans des environnements linuxiens auxquels nous sommes tant attachés sans devoir passer par des applications tierces. A cela, ils préfèrent recréer ce qui au final existe déjà. En tant qu’utilisateur lambda, et d’un regard extérieur porté non pas sous le capot, mais sur le potentiel de l’environnement, quel intérêt de recréer des lignes de code pour installer un OS ? Quel intérêt de refaire des planches graphiques, de modifier des icônes, d’aménager de nouvelles barres d’outils, des docks et de baptiser le tout sous le label d’une nouvelle distribution qui, comme souvent, porte les gènes d’une ubuntu, d’une fedora, d’une mate, d’une cinnamon, d’une debian etc… Je dois certainement me tromper mais que d’énergie de perdue… En tant qu’utilisateur et non informaticien, beaucoup de ces distributions sont similaires et n’apportent rien de novateur. Xfce est un bon environnement puisque c’est le sujet, tout comme mate, ou cinnamon mais sauf erreur de ma part, ceux-ci n’intègrent pas nativement, ne serait-ce qu’un compte en ligne comme un agenda qui lui-même serait en lien étroit avec un téléphone voire une tablette. Le tout sans devoir ouvrir des applications tierces évidemment. Même constat vis-à-vis d’un compte social ou des comptes mails, ou encore des flux. N’en déplaise à certains, j’utilise depuis qques années Unity car celui-ci intègre quelques fonctionnalités énoncées plus haut. Alors oui il est plus lourd que d’autres, mais la lourdeur d’un système d’exploitation reste pour moi un faux débat. Il est possible que mes quelques lignes hérissent les »tignasses » de certains mais ne pensez-vous pas qu’il serait temps de faire mieux que ce que proposait déjà jadis XP ? Comment expliquer qu’un smartphone de 120cm carrés sache faire aussi bien sinon davantage comme intégration, qu’un ordinateur qui non seulement prend tout l’espace d’un bureau mais qui en plus, reste en deçà de ce que chacun peut attendre de lui ? (sourire).

    Merci à toi Frédéric pour ce blog très riche.
    Amicalement

    1. C’est ce que propose GNOME. L’application Photos peut se connecter à Flickr, Picasa, Facebook… L’application Agenda peut se synchroniser avec ton agenda en ligne. L’application Cartes peut se connecter avec Foursquare… Et ainsi de suite.

      Puis c’est bien de constater qu’il y a de plus en plus d’interactions entre les applications GNOME elles-mêmes. Par exemple, à partir de l’adresse d’un contact, on peut rapidement ouvrir l’emplacement dans Cartes, puis connaître la météo ou l’heure (pratique pour les contacts à l’étranger) dans les applications concernées.

  17. Et bien xfce a été une révélation pour moi, un peu comme frédéric. Juste a aujourd’hui l’interface me rebuté et je n’aimais pas du tout le thèmes. Puis par nécessité d’installer un environnement léger pour un proche sur un pc de récup et bien j’ai été bluffé par la simplicité de customisation et de légèreté.
    En quelques clics tu te retrouve avec un environnement a ton gout avec des effet kitch ou non et tout cela intuitivement.
    La seule chose que je reproche , mais qui est valable pour les autre environnement, c’est le navigateur de fichier.
    Il manque la possibilité de pouvoir affiché le contenu en colonne un peu comme la marque ( pomme). Auparavant cette fonction été implémenter alors pourquoi l’avoir retiré?
    Bref… XFCE c’est : leger, user friendly, tunning power et stable!

  18. Le problème avec xfce + linux, c’est que le système d’exploitation disparaît entièrement en faveur des applications.
    Pour ceux qui connaissent rien en informatique, faut juste cliquer sur les raccourcis et l’application est lancée.
    Pour ceux qui s’y connaissent en informatique, il y a 0 maintenance à faire, ça tourne tout seul, d’où un certain ennui.

    Après, ça dépend du but de chacun, si l’objectif est d’avoir un pc qui tourne qui demande 0 maintenance et qui fait le boulot, xfce + linux est idéal.
    Mais si le but est de bidouiller, casser, réparer etc… xfce est très chiant.

  19. Par contre j’ai un drôle de truc avec xfce 4.12 … Quand je fais clic droit … Arranger les icônes du bureau… Mes icônes se mettent en dehors de l’écran sur la gauche. T’a seulement un morceau de l’icône qui est visible. Je dois retourner dans les paramètres du desktop et décocher/recocher les icônes que je veux sur le bureau pour que ça se remettent en place.

    1. Le bug des icônes qui foutent le camp sur la gauche quand j’appuie sur arranger les icônes du bureau via le clic droit … mais çà ne le fait plus maintenant et en plus c’est centré niveau texte sous les icônes (j’ai refais une réinstall complète d’Arch et xfce aujourd’hui après mes nombreux test de xfce vs mate – au final je vais garder xfce).
      Par contre comme Anatolem la météo marche pas …

      1. J’avais bien compris, mais s’il y avait Une chose à revoir pour Xfce, c’est le nom qu’il donne à la méta-touche aux « trouzemille » noms, parce que cela ne va pas du tout, du tout..!

  20. Salut,

    Rien à ajouter si ce n’est que Xfce est un excellent environnement effectivement, c’est simple, ça bouge pas, facile à prendre en main contrairement à Gnome ou KDE ..

    Me souvient de ma toute première tentative de test courant 2010 avec GNU/LINUX en attaquant avec Ubuntu et j’avais abandonné l’affaire au bout d’un 1/4 d’heure .. Gnome m’a repoussé et à l’époque en tant que débutant je n’avais pas cherché plus loin pour voir s’il existait autre chose avec d’autres environnements. Ca m’aura donc bloqué jusqu’à mi 2012 où j’ai découvert Fedora et ses variantes avec XFCE notamment ou encore Lxde ..

    Tout ça pour dire que la simplicité sans en faire des caisses y’a bon. Pour l’heure je suis sous Arch + Openbox et Xfce et je n’en décroche pas. Je dispose d’un PC puissant pourtant ..

    1. No troll hein, ce n’est qu’une impression perso, chacun voit midi à sa porte. L’important est que tous trouve chaussure à son pied.

  21. ‘LLo,
    « L’important est que tous trouve chaussure à son pied. »
    Ouaip, mais là, soit ça va pas rentrer, soit va falloir faire la queue (pour l’unique chaussure..) 😉

  22. Et bien! Après des années sous Gnome 3 Fred passe sous un vrai environnement de bureau! (troll hein)

    Dernièrement je me suis enflammé pour Mate Desktop dont j’ai fait l’éloge dans quelques commentaires. Et bien, j’en suis revenu et je pense comme toi repasser sur Xfce moi aussi. Au moment ou je parle, Mate + clipit + xpad + thunderbird + moniteur système = 900mo de ram et je suis monté jusqu’à 1.2 avec ces applications! Ce n’est pas possible me concernant, j’ai 8go de ram ok mais ce n’est pas pour les filer à des parasites.

    Bref Xfce un très bon choix. Au plaisir de te lire.

Les commentaires sont fermés.