Mes découvertes du SXSW 2015.

Le festival SXSW (South By Southwest) – un lien avec un certain film « North By Northwest » d’Alfred Hithcock ? – propose chaque année un extrait des productions des participants.

Comme chaque année, j’utilise les fichiers torrents pour récupérer l’archive en bon tueur de culture qui se respecte. Après avoir fait un tri monstre dans les 800 et quelques fichiers proposés, voici ceux qui ont passé les fourches caudines de ma sélection. Pour une fois, un article de numérama m’a été utile 🙂

Je vais me limiter à vous donner les artistes et / ou groupes qui m’ont carressé suffisamment les oreilles pour mériter une écoute au-delà de l’extrait proposé. Donc, potentiellement, après écoute patiente et deuxième tri, une source d’articles pour la catégorie musique du blog.

Commençons par la folk et apparentés.

L’indie-rock, indie-pop et apparentés :

Le rock alternatif ou classique, psychédélique, punk-rock et apparenté :

Hard Rock, metal et apparentés :

Divers

Ce n’est pas énorme, mais c’est déjà mieux que rien, non ? 🙂

4 pensées sur “Mes découvertes du SXSW 2015.”

  1. Bonsoir !
    je voudrais vous poser une question sur les distributions dites LTS , comme la Ubuntu LTS 14.04 , je comprends que le but de ces distros c’est la stabilité et ainsi les paquets système comme le kernel , le daemon init …etc son stable , mais en revanche je ne comprend pas pourquoi les logiciels à coté ne sont pas proposé en bleeding edge comme VLC , libreoffice , Smplayer…etc ainsi que tout les autres , le seul qui est mis a jour régulièrement c’est Firefox , et je ne comprend pas vraiment ça , et c’est pas valable que pour ubuntu c’est la même chose pour Debian , pourquoi donc ?

    1. Sûrement car Firefox est un logiciel moins « lourd » à mettre à jour qu’une suite bureautique ou que simplement sa relation directe avec l’extérieur en fait un logiciel qu’il est impératif de tenir à jour ?

Les commentaires sont fermés.