AryaLinux : une Linux From Scratch scriptée.

Il existe deux familles de distributions GNU/Linux : celles basées sur des paquets précompilés, et celles qui compilent les paquets à partir des codes sources.

Dans la deuxième famille, on trouve les distributions qui proposent une base déjà compilée (comme pour la Gentoo Linux, sa cousine la Funtoo Linux, la Lunar-Linux ou encore la Crux), et d’autres qui partent de rien et compile tout, même le compilateur.

Dans ce cas, on trouve essentiellement des distributions comme la Kaarpux (qui bloque au moment où j’écris cet article, le 20 février 2015 au niveau de la récupération des codes sources), ou la Linux From Scratch qui tient à la fois de la distribution et du manuel d’emploi pour créer sa propre distribution en mode « je suis un gros fondu d’informatique ».

Il n’y a que peu de distributions qui prennent comme base la LFS. Outre la NuTyX, il y a aussi un projet dont j’ai entendu parlé récemment, la AryaLinux. Sauf erreur de ma part, elle est uniquement disponible en version 32 bits.

Après avoir discuté avec son auteur, Chandrakant Singh, j’ai appris que la première AryaLinux sera basée sur la LFS et son complément la BLFS en version 7.5, datant de mars 2014.

Cependant, l’auteur m’a assuré que la version suivante serait basé sur le duo LFS/BLFS 7.6 avec systemd activé, sorti en septembre 2014. J’entends déjà grincer des dents.

J’ai donc récupéré l’ISO, et j’ai lancé l’ensemble dans une machine VirtualBox.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://softlayer-ams.dl.sourceforge.net/project/aryalinux/aryalinux-builder-i686-1.0/iso/aryalinux-i686.iso
–2015-02-19 20:23:02– http://softlayer-ams.dl.sourceforge.net/project/aryalinux/aryalinux-builder-i686-1.0/iso/aryalinux-i686.iso
Résolution de softlayer-ams.dl.sourceforge.net (softlayer-ams.dl.sourceforge.net)… 37.58.69.140
Connexion à softlayer-ams.dl.sourceforge.net (softlayer-ams.dl.sourceforge.net)|37.58.69.140|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 2770057216 (2,6G) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : « aryalinux-i686.iso »

aryalinux-i686.iso 100%[=====================>] 2,58G 1,36MB/s ds 24m 40ss

2015-02-19 20:47:42 (1,79 MB/s) — « aryalinux-i686.iso » sauvegardé [2770057216/2770057216]

La seule étape non automatisée, c’est la création du partitionnement du disque. Ensuite, il suffit de lancer les scripts contenus dans le répertoire /sources/

Les 4 premiers sont nécessaires avant de redémarrer. Les plus longs à l’exécutions sont le premier et le quatrième. Le premier, car il copie l’ensemble des paquets à compiler sur la partition source, le quatrième car c’est la période de compilation.

Les deux autres permettent de configurer l’environnement. Au début du lancement du quatrième script, on entre les informations nécessaires, comme le nom d’utilisateur, le nom de la machine une fois la compilation terminée, etc…

Et oui, j’ai caché les mots de passe en question. Un aperçu des scripts appellés lors de l’exécution du quatrième script.

Cette étape a du prendre entre 8 et 9 heures, même si j’ai mis en pause la machine virtuelle entre temps. Les plus gros morceaux étant gcc et le noyau. Ce dernier étant ultra complet au niveau des modules matériels pour être le plus passe-partout possible.

Cependant, il y a une petite manipulation à faire pour modifier le fuseau horaire. Il faut entrer la commande :


sudo cp -vf /usr/share/zoneinfo/[xxx] /etc/localtime

Il faut juste remplacer le [xxx] par le bon emplacement horaire, Europe/Paris si on est en France par exemple. Et pour avoir la bonne traduction dans la console (et pour le reste, il suffit de modifier le fichier /etc/profile.d/i18n.sh

Pour le clavier français, j’ai créé le fichier /etc/sysconfig/console avec le contenu suivant :

KEYMAP= »fr-latin9″
FONT= »lat9w-16″

Une fois tout cela modifié, j’ai redémarré l’ensemble en serrant les fesses 🙂

Les étapes suivantes ont été effectuées en utilisateur simple. J’ai lancé les scripts 5.sh (pour installer les dépendances nécessaires aux environnements graphiques) et 6.sh en choisissant d’installer Xfce en lieu et place de Mate Desktop. Par expérience, je sais que la compilation de Xfce est légèrement plus courte que celle de Mate Desktop.

Ultime étape, le script 7.sh avec lequels j’ai installé une partie des outils complémentaires, en dehors de VLC et Banshee que je n’ai volontairement pas installé. Par chance, la distribution propose une version précompilée de LibreOffice.

J’ai donc capturé l’ensemble en vidéo.

L’idée de la distribution est vraiment intéressante. Le fait qu’elle soit basée sur la Linux From Scratch 7.5 est un peu ennuyeux, mais cela permet de voir à quoi ressemble une distribution qui utilise ce manuel. Proposer des scripts pour automatiser au maximum les étapes de compilation est vraiment pratique.

J’avoue que j’étais un peu dubitatif quand j’ai vu l’idée développée mais le résultat a dépassé mes attentes, même s’il reste des angles à arrondir : la gestion des langues, le jeu d’icones incomplet (mais cela doit être lié à l’installation de Xfce et non de Mate Desktop).

Si vous avez deux jours devant vous, une machine virtuelle et que vous êtes curieux, laissez sa chance à cette distribution. En tout cas, c’est un projet que je suivrais de près.

17 réflexions sur « AryaLinux : une Linux From Scratch scriptée. »

  1. Très intéressant le fait de partir d’une base vierge change un peu.
    J’ai été étonné d’apprendre qu’il faut 2 jours pour compiler l’ensemble et 7 à 8h pour compiler Libre Office, c’est énorme! On est sur une autre échelle de temps, il faut être passionné ou alors vouloir à tout prix LA killer-feature.

    1. Pour la compilation de la base, X11 et l’environnement graphique, l’ensemble s’est déroulé sur 48 heures, en comptant le fait que c’est une machine virtuelle et que je la mettais en pause de temps à autre… Dont la nuit, car je ne voulais pas entendre ronronner mon ordinateur 😉

      LibreOffice est assez monstrueux à faire compiler. En gros, il faut 45 minutes pour faire compiler Mozilla Firefox en version de développement sur ma machine : Athlon X2 215 (800 à 2800 Mhz), 4 Go de mémoire.

    1. Je suis en train de faire des essais en gonflant un peu la machine virtuelle. En effet, j’avais uniquement mis 512 Mo et 1 seul CPU. Avec 2 Go et 2 CPUs, l’étape de la création de la base est descendu à un peu de 4 heures au lieu du double !

  2. « sur ma machine : Athlon X2 215 (800 à 2800 Mhz), 4 Go de mémoire. »
    « Avec 2 Go et 2 CPUs, l’étape de la création de la base est descendu à un peu de 4 heures au lieu du double ! »
    Salut Frédéric. Tu me diras comment réagit désormais ton système hôte ArchLinux (exemple : ralentissements) En effet, tu as donné autant de core à l’invité qu’à l’hôte ce qui peut-être ennuyeux ? (De plus, il ne « reste » plus que 3 Go de mémoire vive pour l’hôte.) Je ne sais pas. Je me pose la question. Sur ma machine personnelle (bref descriptif : Core 2 Duo vPRO avec 8 Go de mémoire vive), je n’ai jamais osé mettre la totalité des deux cores. (Bon, il est vrai que je peux lancer jusqu’à 4 machines virtuelles en simultanée.)
    Tiens-moi au courant.
    @+

    1. Je n’ai pas trop de ralentissement. Apparement, VirtualBox ne se comporte pas comme un sagouin. C’est toujours cela de pris.

      Mais il est vrai que j’évite de lancer des tâches lourdes en parallèle. Je ne suis pas fondu à ce point 😀

  3. Saluit Fred ,
    ça c’est du test ! mais quand donc allez vous faire votre propre distribution: la bezinux ?

    Plus sérieusement , j’aimerai voir les mêmes (longs) tests dans une machine virtuelle kvm avec virt-manager par exemple …

  4. Je vais le dire en anglais…

    I tried Aryalinux, nice distro but a little outdated.
    To fix this, I added pkgutils (from CRUX) and rebuilt some outdated, vulnerable packages, reinstalled and built newer. I am still busy making a list of most vulnerable and outdated packages, if someone is interested in my packages or buildscripts, I can provide them.

    1. I talked to author. He knows it is a little outdated. He told me he will work on a younger LFS (7.6 ? 7.7 ?) for next major AryaLinux version.

      Just write him, I think he could be interested in any help you can give me.

Les commentaires sont fermés.