Point Linux Mate, un banc d’essai pour installer Debian GNU/Linux ou une distribution à part entière ?

Dans un article récent, j’ai montré les versions de développement de Xfce 4.12 (la 4.11.x) et de Mate Desktop 1.10 (la 1.9.4). Dans un commentaire, on m’a demandé quelle distribution avec une base Debian GNU/Linux avec Mate Desktop pour la tester en « live ».

Ma réponse a été rapide, la Point Linux. Sa version 2 la plus récente est basée sur la Debian GNU/Linux Wheezy avec Mate Desktop 1.4.2.

Étant donné que Mate Desktop 1.4.2 est un peu vieux, Mate 1.4.0 datant de juillet 2012, j’ai décidé de prendre la version 3 beta 3, qui se base sur la Debian GNU/Linux Jessie et Mate 1.8.1.

Cependant, dixit la documentation de Mate Desktop, la version 1.8.x de l’environnement est disponible en activant les dépots backports de la Debian GNU/Linux Wheezy, et sur les dépots pour la Debian GNU/Linux Jessie et la branche unstable.

Bon, on va faire le passage obligatoire pour calmer les casses-bijoux de famille de la communauté linuxienne.

Oui, c’est la version de Debian GNU/Linux qui a migré vers systemd. Je tiens à préciser que je me contrefous au dernier point de savoir si la distribution que je présente ou que j’utilise quotidiennement utilise runit, OpenRC, upstart, GNU dmd ou encore systemd. Je veux juste que l’ensemble fonctionne. C’est mal de vouloir avec un ensemble fonctionnel ? C’est mal de ne pas choisir et de prendre ce qu’on me propose sans tomber dans la guerre de religion ?

Si une distribution propose systemd, très bien. Si elle ne le propose pas, très bien aussi. Tant que cela fonctionne, je n’ai rien à dire. Je tiens à préciser que tout commentaire de cet article qui s’exprimera pour un point de vue pro-systemd ou anti-systemd sera flingué à vue.

Maintenant que la gueulante a été poussée, parlons de la Point Linux 3 beta. Je l’ai installée dans une machine VirtualBox pour les besoins de l’article.

Après le démarrage, on arrive dans un environnement Mate Desktop avec un thème bleu avec les célébrissimes icones faenza.

Quand on lance l’installateur, on se trouve avec un outil qui fait penser à l’installateur de la Linux Mint Debian Edition. Surtout quand on constate qu’il propose le même partitionnement par défaut.

On peut activer ou pas le support des dépots de logiciels non-libres. Par défaut, celui-ci est désactivé. Je l’ai rajouté pour avoir accès à la totalité de la logithèque disponible.

Pour des raisons statistiques, l’installateur propose d’envoyer des données rendues anonymes aux développeurs. On peut décocher la case si on le désire.

Après l’installation qui dure une dizaine de minutes, au premier démarrage, j’ai lancé Synaptic et désactivé certains dépots qui pointait encore en direction de la version précédente de la Debian. La capture d’écran ci-dessous est assez parlante. Évidemment si on veut Google Chrome ou Opera, vous savez ce qu’il vous reste à faire, non ?

De plus, pour des raisons d’ordre pratique, j’ai modifié les lignes contenant cdn.debian.net par ftp.fr.debian.org

J’ai ensuite lancé l’installation des nombreuses mises à jour.

Mais avant de faire une capture vidéo, je me suis souvenu d’avoir vu dans l’installateur de la Debian GNU/Linux Jessie une option pour installer Mate Desktop en lieu et place de Gnome. J’ai récupéré la dernière image ISO de la Jessie qui est encore la testing au moment où je rédige cet article, le 12 février 2015.

J’ai rajouté à la base déjà installée Transmission, VLC, Brasero et les versions debianisées de Mozilla Thunderbird, et les additions invitées VirtualBox pour avoir un affichage dans une résolution supportable 😀

Il y a quelques légères différences, car l’environnement de la Point Linux rajoute le bouton d’extinction, mais cela se gère en quelques secondes. Ou encore certains outils qui m’ont fait m’arracher quelques cheveux durant la capture de la vidéo.

J’ai ensuite capturé les deux en vidéo pour les comparer plus ou moins rapidement.

Pour conclure cet article, le choix est simple si vous voulez une Debian GNU/Linux avec Mate Desktop, et on peut le schématiser rapidement ainsi.

Première option : Vous n’avez pas envie de vous prendre la tête à installer la Debian GNU/Linux avec Mate Desktop. Dans ce cas, la Point Linux sera pour vous.

Deuxième option : Vous vous sentez à l’aise avec l’installateur graphique de la Debian GNU/Linux et jouer un peu avec Synaptic ne vous fait pas peur, quite à rajouter IceWeasel depuis un dépot tiers comme celui de la Debian Mozilla Team ? Dans ce cas, préférez la Debian GNU/Linux.

La Point Linux vous servira à évaluer la compatibilité de votre matériel et voir si Mate Desktop est un environnement qui vous convient… Même si cela vous demandera de faire les mises à jour à la main 🙂

14 réflexions sur « Point Linux Mate, un banc d’essai pour installer Debian GNU/Linux ou une distribution à part entière ? »

  1. Ok, c’est une belle démonstration et utiliser une Debian n’est quand même pas une sinécure, pour installer Iceweasel en ligne de commande ce n’est pas impossible 😀
    Il me semble qu’il y avait déjà dans les précédentes versions Debian la possibilité de choisir son environnement, mais pas Mate.
    Moi aussi je trouve que la page d’accueil est sympa.
    Personnellement je suis pour l’originale, quitte à faire quelques rajouts ensuite.
    A pluche.

  2. ‘LLo,
    « Si une distribution propose systemd, très bien. Si elle ne le propose pas, très bien aussi. »
    A noter que le dernier outil de dev de Manjaro propose les deux 😉
    Aîe, pas sur la tête…

  3. J’ai testé un peu Point Linux en live, ça a l’air pas mal.
    Je trouve sympa Mate, avec son organisation en 3 catégories Logiciels/Répertoires/Système, c’est différent de xfce qui affiche son menu et basta, sur ce point précis Mate est mieux je trouve. Après pour le reste, je ne sais pas lequel est le + évolué, lequel consomme le moins de ram (enfin si, c’est xfce qui consomme moins,de peu, à ce que j’ai pu lire, mais apparemment la différence n’est pas flagrante), lequel a le plus de développeurs, et lequel prend le meilleur chemin de développement, et auquel des 2 on peut faire le + confiance…..

  4. A propos de systemd (pas taper stp, attends la suite 😉 ), Linux Mint Debian Edition (LMDE) 2 n’utilisera pas systemd le temps qu’il soit bien stabilisé par rapport à leurs logiciels entre autre, donc il y aura lui-aussi si on ne veut pas systemd, je cite clément lefevre :

    « Similar to Linux Mint 17.x, LMDE 2 “Betsy” will be using the traditional sysvinit. The move to systemd could happen with Linux Mint 18 and LMDE 3, giving this new technology and the Linux ecosystem 2 years (or more) to mature and to iron out integration and compatibility issues. »

    http://blog.linuxmint.com/?p=2764

  5. Je n’y comprends jamais rien aux noms de code de Debian, c’est pas faute de lire des explications sur ça, ça ne veut pas rentrer. En tout cas, LMDE 2 sera toujours basée sur Debian Testing d’après ce que j’ai pu lire.
    Ok, merci pour l’info pour les citations.

  6. Je ne sais pas trop. Mais je me dis que si on refait l’histoire et que si LinuxMint se serait basée en premier sur Debian l’histoire serait peut-être différente.
    Il faut dire aussi que les gens ont une telle attente de LinuxMint base Ubuntu et que a priori il y à + d’utilisateurs de celle basée sur Ubuntu que sur Debian, et que du coup ils hésitent peut-être à mettre + de développeurs à bosser sur LMDE (vu qu’il faut continuer le support sur la base ubuntu vu qu’elle existe, faute de quoi ils se feraient sûrement bien critiquer et les gens migreraient vers autre chose), c’est ce que j’ai cru comprendre en lisant des réponses de clément lefebre à des commentaires sur une news sur LMDE : http://blog.linuxmint.com/?p=2577 😉

  7. Effectivement, al à raison :

    After a long reflection and many discussions the decision was made to switch Linux Mint Debian Edition (LMDE) from its current snapshot cycle to a Debian Stable package base. The transition from Update Pack 8 to Debian Jessie should be smooth and similar to a traditional UP upgrade, in sync with the upstream Jessie freeze planned for November this year.

    Je suis d’accord c’est cool et ils auront + de temps du coup pour les outils Mint.

Les commentaires sont fermés.