Ma quête pour une distribution GNU/Linux idéale pour un Asus eeePC 1005, partie 2.

Dans ce deuxième article, je vais lister et tester en version LiveUSB les distributions proposées dans les commentaires du précédent article de cette série.

Par ordre alphabétique, les voici donc :

Pourquoi ai-je mis de coté l’excellente HandyLinux ? Pour la simple et bonne raison que je considère que c’est plus une distribution pour ordinateur portables et fixes. Quant à la Ubuntu Valombre, j’avoue qu’avoir une LinuxMint sur un Netbook ne m’inspire pas vraiment 🙂

Commençons par la AntiX MX 14.3, basée sur Debian GNU/Linux et Xfce. J’ai utilisé la version MX 14.3 avec le noyau en version PAE, en utilisant la commande suivante pour « graver » l’image ISO sur clé USB :

[fred@fredo-arch-laptop Téléchargements]$ sudo dd if=MX-14.3-pae.iso of=/dev/sdb bs=4M && sudo sync

La Antix Mx a un démarrage relativement lent. Malgré tout, l’interface reste utilisable. Côté mémoire vive, on tourne dans les 16% consommés. Donc, elle est assez peu gourmande.

Mais elle a un défaut liée à sa base : une fraicheur logicielle toute relative, même s’il y a une version récente de LibreOffice installée. Dommage que la version fournie (par défaut sur l’ISO) d’IceWeasel soit un peu vieille.

Via des tests dans une machine virtuelle, j’ai pu m’apercevoir que ce problème de fraîcheur d’IceWeasel était réglé. Néanmoins j’avoue que l’interface de l’AntiX me déroute un peu.

La CrunchBang Linux est une Debian GNU/Linux avec Openbox. C’est l’inspiratrice de l’excellente Viperr. La dernière ISO téléchargeable en date de la Crunchbang, la 11, est cependant un peu vieille, elle date mai 2013. Je l’ai donc « gravée » sur clé USB :

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ sudo dd if=crunchbang-11-20130506-i686.iso of=/dev/sdc bs=4M && sudo sync

On trouve donc une base de Debian GNU/Linux 7.0 alias Wheezy, et la logithèque à l’avenant. Donc, en gros des logiciels ayant en moyenne 3 ans d’âge. Ce qui peut devenir ennuyeux, spécialement pour les documents bureautiques.

Des tests dans une machine virtuelle m’ont appris qu’IceWeaseal 31.4.0 est disponible, mais LibreOffice est toujours en version 3.5.x… Autant dire une version presque ancestrale par rapport à la version stable au moment où je rédige cet article, la 4.2.8.

Néanmoins, l’ensemble est ultra léger (moins de 100 Mo de mémoire vive). C’est son seul avantage avec une interface pensée pour les petites résolutions. Dernier point : le système est par défaut en anglais. Pas que cela me dérange, mais j’aime bien quand l’interface utilisateur me parle dans ma langue maternelle.

La Puppy GNU/Linux est un cas spécial. Car il est précisé que c’est une distribution qui est destiné à l’utilisation en LiveCD / LiveUSB, dixit une page spécifique du site :

Puppy is easy to use and does not require a hard disk, so the first trick that you must know is how NOT to install it to hard disk !

Ce qu’on peut traduire par :

Puppy est facile à utiliser et ne nécessite pas de disque dur, de sorte que le premier tour que vous devez savoir, c’est comment ne pas l’installer sur le disque dur !

Étant donné que je veux faire une installation en dur, passons à la distribution suivante.

La SalixOS est une distribution basée sur la Slackware et Xfce. J’ai déjà parlé de cette excellente distribution dans le passé. J’ai donc récupéré une ISO live en version Xfce pour tester l’affichage de l’ensemble et voir sa compatibilité avec un écran aussi petit que celui de l’eeePC 1005.

J’ai donc « gravé » l’ISO de la SalixOS live et j’ai lancé le tout sur l’eeePC.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ sudo dd if=salixlive-xfce-14.1.iso of=/dev/sdc bs=4M && sudo sync

La SalixOS 14.1 est très agréable côté apparence générale. La logithèque est assez récente, et la consommation mémoire raisonnable : 23% du Go de mémoire vive disponible. Seul « hic ». Midori à la place de Mozilla Firefox.

Une bonne candidate pour l’installation 😉

La Slitaz est une distribution ultra-légère, dont l’ISO de la version 5.0-rc2 pèse un peu moins de 50 Mo. Cependant, sa logithèque est très limitée, et ne propose pas certains outils dont j’ai besoin dont LibreOffice. Dommage 🙁

Dernière distribution de la liste, la Tanglu. C’est une distribution basée sur Debian GNU/Linux testing, dont les interfaces principales sont KDE SC et Gnome. J’ai donc récupéré l’ISO avec Gnome, car je considère que KDE SC est tout de même plus lourd que Gnome.

J’ai gravé l’ISO sur clé USB, et j’ai lancé l’ensemble.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ sudo dd if=tanglu-2.0-gnome-live-i386.hybrid.iso of=/dev/sdc bs=4M && sudo sync

Gnome est assez gourmand (40% de la mémoire consommée), mais son interface reste utilisable, bien qu’un peu ralentie. J’avoue que je suis étonné de voir l’ensemble ainsi en action. Mais Gnome est largement trop lourd pour une si petite machine. Je n’ose pas imaginer alors un KDE SC… 🙂

Je dois dire pour conclure qu’il ne me reste plus que trois choix envisageables :

  1. La SalixOS 14.1
  2. La Viperr 06
  3. M’installer une archlinux avec Xfce ou Openbox

La suite ? Au prochain épisode 🙂

45 réflexions sur « Ma quête pour une distribution GNU/Linux idéale pour un Asus eeePC 1005, partie 2. »

  1. Question bête.
    Pourquoi pas, vu la petitesse de l’écran ne pas en faire un petit serveur de media, un serveur web local, un proxy, ou autre fonction qui ne nécessite pas forcément une interface graphique?
    C’est clair, il faudrait probablement changer le hdd ou travailler avec hdd USB externe.
    Là tu mets du Arch basique

  2. J’ai bon espoir que tu trouveras ton bonheur et cela ne me semble pas difficile d’installer la dernière version de LibreOffice sur n’importe quel système pour être au top 😀
    A pluche.

  3. Pour un poste d’appoint , je ne comprends pas bien le besoin d’une rolling release … si on s’en sert 1 ou 2 fois par mois, on perd au moins 1/2 heures (ou plus) en mises à jour !

    je relance le joke CoreOS + docker + distro … certains prétendent que c’est plus rapide avec ce noyau ….
    En tous cas c’est indubitablement génial pour faire des minis serveurs, alors pourquoi pas des minis stations ?

    Pour la puppy , elle s’installe très bien … le blabla du Live c’est juste pour montrer combien c’est léger … et très con comme réflexion car les minis-pc n’ont pas de lecteur CD , et on a besoin souvent de tous les ports USB !

    1. Salut Fréd,
      Je ne vais pas répondre à ton cahier des charges en te renvoyant vers ma config actuelle : Debian oldstable avec GNOME et tout le toutim (LibO, Firefox, GIMP etc.) ! J’attends GNOME 3.16 et Wayland pour faire la mise à jour.
      http://libre-ouvert.toile-libre.org/index.php?article48/gnu-linux-debian-6-0-squeeze-sur-netbook-dell-mini-9-inspiron-910

      J’ai l’impression que tu te mets des barrière psychologiques, du genre « GNOME est trop gourmand », « LibO est trop vieux »… D’après mon expérience, GNOME n’est pas si lourd et je n’ai aucun pb avec une ancienne version de LibO (à moins que tu n’aies besoin d’une formule introduite récemment dans Calc, par exemple).
      Au final, pourquoi ai-je choisi Debian/GNOME ? Parce que c’est ce que j’utilise sur ma tour et sur le poste de mes parents et qu’ainsi je n’ai pas besoin ainsi de passer du temps à connaître différents systèmes.
      Si ça marche, pourquoi s’embêter ?

      1. Cher Docteur Freud,

        Il n’y a aucune barrière psychologique. Simplement que je considère – pour reprendre un verset biblique), à savoir Matthieu 9:17 : « On ne met pas non plus du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement les outres se rompent, et le vin se répand, et les outres sont perdues; mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et tous les deux se conservent. » qu’il faut garder une certaine homogénéité pour plus de tranquillité technique.

        Je n’ai pas envie de maltraiter mes documents entre deux générations trop éloignées de LibreOffice, c’est trop dur à comprendre ?

        1. Salut Fréd,
          Peux-tu préciser « Je n’ai pas envie de maltraiter mes documents entre deux générations trop éloignées de LibreOffice » s’il te plait ?
          Je viens de faire une recherche mais je n’ai rien trouvé qui établisse que le support de ODF 1.2 ne soit pas stable dans LibO au gré des nouvelles versions. OOo 3.0 supportait déjà ODF 1.2 [1] et OOo 3.2 a corrigé quelques écarts [2]. LibO dérive de OOo 3.3b, alors…
          NB : Ce n’est pour le plaisir de la contradiction que je poste ce commentaire, c’est une vraie question que tu poses et que j’aimerais vérifier car ça m’ennuierait en effet de me retrouver dans la situation que tu décris.
          antistress

          [1] http://www.openoffice.org/marketing/3.0/featurelistbeta.html#ODF_1.2_support
          [2] http://www.openoffice.org/dev_docs/features/3.2/#general_odf

          1. J’avoue que j’aime éviter des trop grands écarts de génération d’un même logiciel, même si le format odt supporté est le même. Car entre la 3.5 et la 4.3 (que j’utilise), il y a eu quand même la génération 3.6, la 4.0, la 4.1 et la 4.2. Ce qui 4 générations de décalage.

    2. ah oui, et je poste sous le message de bulemelion car je plussoie ce qu’il écrit (« Pour un poste d’appoint , je ne comprends pas bien le besoin d’une rolling release … si on s’en sert 1 ou 2 fois par mois, on perd au moins 1/2 heures (ou plus) en mises à jour ! ») et qui complète le mien

      1. Soit. Mais mon utilisation serait plus tous les trois jours que les quinze jours. Quant à la demi-heure perdue dans les mises à jour, il faut vraiment de gros ensembles, du genre environnement de bureau couplé à un noyau.

  4. Je ne sais pas ce qui est le plus lourd entre KDE et gnome et je n’ai pas envie d’en débattre. Par contre, il me semble intéressant de regarde Plasma-netbook qui permet d’avoir une interface optimisée pour les petits écrans.

    Tu as essayé Tanglu que j’ai personnellement désinstallée parce que le suivi des mises à jour me semblait douteux. De plus, son intérêt est de moins en moins évident car les releases s’étalent dans le temps; on est loin des 6 mois promis entre releases.

  5. n’oublie pas qu’il y’a ArchBang , l’équivalent de crunbang ( qui est basé sur debian ) pour Arch linux , et tout les paquets sont tres récents ( aussi récent que n’importe quel arch linux ) , ça utilise openbox et c’est aussi léger que crunchbang.

    Je pense que ça te conviendra bien , surtout que tu peux lui installer le theme numix ( pas les icones hein ) qui rend openbox bien plus beau graphiquement.

  6. Avant qu’il ne rende l’âme, je possédais un eeePC 901, donc écran de 9″, je m’en servais pour lire mes rss sur google-reader et du web rapide. Après plusieurs essais (lubuntu, crunchbang,..), c’est Archbang que je préférais pour sa rapidité de démarrage et sa réactivité. Évidemment ses mises à jour incessantes sont parfois perturbantes car pouvant planter le système !

  7. J’ai l’impression que tu te prends beaucoup la tête pour pas grand chose ! Comme tu le dis toi-même d’habitude « le mieux est l’ennemi du bien »

    Mais plus sérieusement, indirectement, tu te donnes raison ! La surabondance de distributions n’est pas avantageuse pour le monde linuxien, au moment de choisir on ne sait plus laquelle prendre.

    En revanche, je ne peux pas t’aider vu que tu veux pas d’Ubuntu, sinon je t’aurais conseillé Elementary.

  8. Tu comprends maintenant pourquoi on en revient toujours à Debian 😉

    Blague à part, puisque tu es un fana d’Arch Linux, pourquoi ne pas utiliser cette distribution ? Tu pourrais ainsi te faire ton propre environnement allégé.

  9. Bonsoir Fréderic,

    Je me permet d’écrire ce commentaire car un détail sur SliTaz m’a tiqué.

    Tu indique que LibreOffice n’est pas disponible sur celle-ci.
    En fait LibreOffice est disponible mais n’est pas installé par défaut.

    Pour l’installer voici la marche à suivre.
    Dans un terminal en tant que root:

    tazpkg get-install get-LibreOffice

    Le script get-libreoffice s’occupe de récuperer et générer un paquet de la dernière version stable.

    Si le script ne fonctionne pas, tu peut te rabattre sur le paquet déjà créer mais celui date un peu
    http://pangolin.slitaz.org/downloads/packages/big/LibreOffice-4.1.4.tazpkg

    Pour les outils qui te manque, n’hésite pas, bien que je suis plus très actifs en ce moment, la communauté est à l’écoute des demandes d’utilisateurs.

      1. Je te l’accorde le moteur de recherche sur les paquets est assez capricieux, car celui-ci ne marche qu’avec le nom exacte.

        On peut utilisé la liste déroulante pour choisir description, la liste est alors à ce moment plus pertinente.

        Une chose à remonter car celle-ci peut effectivement porter à confusion sur l’existence ou non d’un paquet.

  10. Je ne sais pas si l’on peut éditer son commentaire, je me suis tromper lorsque j’ai taper les commandes c’est:

    tazpkg get-install get-LibreOffice

  11. Pourquoi pas une Knoppix, il faudrait la faire sur mesure j’imagine.
    Sinon la gNewSense, qui est adaptée pour l’Eee PC je crois bien.
    Je cherche un peu car j’ai un Acer Aspire one à réparer, pièce à commander, il a 1 Go de ram en plus que ton Asus.

  12. Slt ,
    dans toutes ces réponses , il n’est pas mentionné PClinuxOS
    qui est pourtant une RR , dispo avec lxde , mate , et kde…
    et qui n’est pas une « base debian 😉 « 

  13. Contente que tu apprécies Salix, Fred. Elle est légère , son slapt-get est presque aussi rapide que pacman en CLI et en GUI il dépote!
    On a la possibilité d’avoir recours aux SlackBuilds si l’on cherche certains logiciels, un peu comme avec AUR mais les builds sont plus rapides.
    Face aux contraintes d’ écrans extrêmement petits et de maximum 2GB de RAM, après avoir testé tout ce qui se faisait en matière de distributions pour EeePC depuis 2008, c’est vraiment Salix qui gagne haut-la-main , suivie de CrunchBang (mais je suis bilingue) ou ArchBang (mais ArchBang nécessite trop d’updates quand on veut utiliser un netbook épisodiquement seulement).

  14. Bonjour Fred,
    Sur une machine pas trop puissante, la rapidité de l’OS compte beaucoup, c’est pour ça que je t’avais suggéré Slitaz.
    Il y a aussi PC-BSD qui est rolling, stable, et très rapide…
    Amicalement
    À+

  15. Je n’ai pas suivi pourquoi tu n’a pas parlé de Viper ou Manjaro Netbook dans ce billet ? Vas-tu quand même les tester ?
    J’ai installé Manjaro Netbook sur mon Asus 1015PN mais je rencontre quelques difficultées avec. Ce qui m’intéresse est ce fameux noyau dédié aux Intel ATOM.
    Si je m’en sors, je vais passer sur une Archlinux à laquelle je grefferai ce noyau (plus désactiver la carte NVIDIA du 1015PN car elle est trop gourmande et réduire la fréquence du processeur car je ne le fait jamais beaucoup travailler).

  16. Salut Fred,

    Je ne saurais trop te conseiller de rester sur cette bonne vieille arch. Mon eeePc tourne sur une arch mitonnée au petits oignons avec un bureau XFCE et seulement les logiciels dont j’ai besoin et disons que ça marche arch’ement bien ! 😉

    @+
    Browny

Les commentaires sont fermés.