Guide d’installation d’Archlinux, version de janvier 2015.

Voici la quinzième version du tutoriel pour installer une Archlinux, que ce soit avec une machine virtuelle, utilisant un Bios ou un circuit UEFI. Cette version rend obsolète celle de décembre 2014.

Les grandes nouveautés par rapport au guide de décembre 2014 ? Un grand nettoyage des commandes, l’ajout d’une capture d’écran pour montrer le démarrage en mode UEFI. Bref, rien d’énorme.

Je pensais laisser tomber KDE SC 4.x avec le guide du mois de janvier 2015, mais j’attendrai au moins le guide d’avril ou de mai 2015 au minimum, le temps que Plasma 5.x soit vraiment utilisable 🙂

NB : si vous voulez faire une installation avec UEFI, il faut utiliser cgdisk, gfdisk ou gparted, et créer un partitionnement GPT. Sinon, ça plantera !

Ce n’est pas un tutoriel à suivre au pied de la lettre, mais une base pour se dégrossir. Le fichier au format zip contient :

  • La version odt
  • La version pdf
  • La version ePub
  • La version mobi (pour Kindle)

Le guide en question est sous licence CC-BY-SA 3.0.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me faire des retours en cas de coquilles !

PS : si vous lisez cet article début janvier 2015, j’en profite pour vous souhaiter tous mes voeux au passage.

PPS : suite à des retours de Xarkam, que je tiens à remercier, une nouvelle version « 15b » a été mise en ligne le 2 janvier 2015. Elle contient une refonte pour éclaircir la section du partitionnement du disque et des ajouts pour les localisations.

38 réflexions sur « Guide d’installation d’Archlinux, version de janvier 2015. »

  1. Une référence que j’utilise périodiquement, c’est génial de la maintenir à jour. Merci pour ce travail de fond et meilleurs voeux pour l’année naissante.

    Question sur un sujet connexe : je m’intéresse en ce moment aux distributions minimalistes comme Crux. Est-ce que tu as une liste des distributions qui n’ont pas prévu de passer à SystemD ?

    1. De rien pour le tutoriel.

      Des distributions minimalistes en dehors de Crux (base + X11 au pire) autour desquelles on peut broder sans systemd ? Liste non exhaustive :

      C’est une liste un peu courte, mais je pense qu’il y en a d’autres.

  2. Toujours bien de savoir que ce guide est maintenu à jour régulièrement. Je m’en sers dès que je dois réinstaller Arch sur mes Mac Mini, ce qui ne se fait pas sans mal…
    Heureusement que cela ne se produit qu’une fois tous les 4 ou 5 ans…

  3. Avant tout bonne année 🙂

    J’ai survolé le pdf et juste une remarque: les sauts de pages sont mal positionnés.

    Comme je suis un peu souffrant ajd, je vais me faire une vm archlinux tient 😉

      1. Oui, lorsque je rédige une doc ou que ma femme en rédige une, ca fait tjr chier.

        Au passage, note que pour les claviers, en Belgique nous n’avons pas de clavier français mais belges ^^.

        Donc la locale se fera avec be-latin1. Je pense qu’ajouter une note qui informe comment obtenir la liste des keymaps dispo sera un plus. Je pense qu’au canada les claviers ne sont pas forcément français ou belges 😉

        Bon, pour le moment je suis page 7 sur 26. ca dl et installe. Je t’enverrai le .odt avec mes annotations dedans si ça t’intéresse.

  4. Au fait, j’ai oublié, pourquoi ne pas te faire un petit dokuwiki sur free?
    Je sais qu’il existe aussi wpmudev qui est un plugin wiki pour wordpress.

      1. Après si tu ne veux pas te prendre la tête pour maintenir un wiki, je peux te filer un espace sur mon wiki Confluence. C’est pas libre comme wiki, mais terriblement puissant.

  5. Bonne année Frédéric – l’occasion de dire merci pour ce blog où je trouve toujours des idées / commentaires intéressants.
    Il y a quelques jours je me suis fait une VM Manjaro avec Vmware Player (kernel 3.16.7) . Il faudra que je regarde si avec ArchLinux il y a aussi des problèmes avec linux31x-open-vm-tools-modules (x=6 pour Manjaro) . vmhgfs.ko ne peut être créé donc pas de shared folder entre la vm et l’hôte)…

    @+
    Stéph
    PS : au quotidien au travail j’utilise une vm « Linux Lite » . Que penses tu de cette distribution basée sur Ubuntu avec Xfce ?

    1. Merci.

      Pour le problème de noyau, je t’avouerais que n’utilisant pas vmware player, je ne sais te répondre. Et pour ton PS ? Je n’ai pas encore eu l’occasion de m’y plonger, donc, je n’ai aucun avis sur la question pour le moment.

      1. J’ai regardé vite fait la Linux Lite rapidement, et apparemment, ils ne gère qu’un fork de menu pour le menu général, et deux trois petits trucs. Rien de transcendant.

        A mon avis, mieux vaut rester sur Xfce, c’est plus une distrib avec une modification graphique qu’autre chose

  6. Comme à chaque fois que tu mets à jour ton guide, je le lis, mais pour l’instant je n’ai pas encore testé en dur. Cela me parait quand même un peu plus compliqué qu’installer une Debian ?
    A pluche.

  7. Tout d’abord bonne et heureuse année à toi !
    Sympa ton blog…
    Arch Linux ? Pas mal…
    Malheureusement dans Arch Linux on est forcé d’utiliser systemd, et ça c’est pas cool…
    Lennart Poettering avec ses « inventions » aura surtout contribué à créer une immense polémique dans la communauté Linux.
    Déjà il est le créateur du fameux « PulseAudio » dont on cherche toujours l’utilité des années après.
    Je n’ai jamais utilisé PulseAudio et je ne compte pas le faire puisque mes applications audio/vidéo fonctionnent très bien sans lui.
    Ensuite il nous propose son systemd dont on se demande encore une fois à quoi ca sert??
    Je n’utilise pas et je ne souhaite pas utiliser systemd puisque l’init System V traditionnel fait déjà parfaitement son travail.
    Malheureusement il y a de moins en moins de distributions Linux qui laissent ce choix, et c’est dommage.
    J’ai voulu tester il y a quelques jours la nouvelle Debian Jessie… Je pensais naïvement qu’à l’installation j’aurai eu le droit de choisir entre l’init System V ou bien systemd, malheureusement aucun choix n’est proposé!
    J’ai donc jeté Debian Jessie à la poubelle avec une grande déception, comme le feront certainement beaucoup d’autres utilisateurs.

    1. Bon, j’ai juste approuvé le commentaire pour y répondre, étant donné qu’on est parti dans le systemd bashing. Je recopie ici une réponse à cet argumentaire posté sur mon fil framasphere* sur ce sujet, car on tourne en rond et on sort toujours les mêmes arguments qui entraineront les mêmes réponses :

      https://framasphere.org/posts/273711

      On est reparti sur l’argument trompeur de « laisser le choix » ? Alors que celui-ci existe encore et toujours ?

      Je ne fais que remettre à leur place les personnes qui sont incapables de comprendre que cette guerre des inits est complètement inutile.

      Pour la énième fois, je n’en ai rien à foutre que ce soit systemd, runit ou encore sysvinit qui fasse fonctionner ma machine. Je veux qu’elle soit simple à administrer.

      Trop dur à comprendre ? S’il n’y avait pas de choix – ce qui est faux et casse un des arguments des anti systemd fanatisés – alors, il n’y aurait pas des distributions comme :

      Gentoo, Funtoo, Slackware, Slitaz, Alpine Linux, toutes les ubuntu-based actuellement stable ou ayant été stables (dont Linux Mint), la génération 6.x de RHEL et apparentées (qui seront encore supportés pour une bonne dizaine d’années), Void Linux, 0Linux, et combien d’autres ?

      Donc, il n’y a plus que des distributions inféodées au dictatorial Lennart Poettering et à RedHat et ses technologies ? Remarque qui est digne de certains arguments développés.

      Si je n’étais ni tolérant, ni ouvert d’esprit comme tu l’insinues, je n’aurais pas pondu un article qui m’a demandé une semaine de travail, à savoir installer une Funtoo Linux avec Gnome : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=12225

      Et me convaincre de quoi ? Le monde du libre a toujours été en guerre à cause d’une technologie ou d’une autre, que ce soit pour les inits, pour les éditeurs de texte ou encore les technologies de rendus sonores.

      Je suis une personne qui utilise des distributions GNU/Linux depuis près de 20 ans maintenant, même si j’ai sauté le pas du mono-boot grace à la ubuntu 6.06 LTS.

      Je suis une chose inutile à nombre de développeurs et de théoriciens enfermés dans leur tour d’ivoire incapable de prendre en compte la réalité : un utilisateur final dont le QI est proche de celui de l’huitre si on considère que le monde libre est celui des développeurs et autres hackers.

      Désolé pour la longueur de la réponse, mais quand on m’attaque sur ma probité ou mon ouverture d’esprit, je n’ai pas d’autre choix que de répondre de manière argumentée.

      Cordialement,

      Pour finir, je dirais qu’une chose : j’avais la ferme intention de fermer le billet pour ton commentaire qui sous prétexte de défendre une vision que je considère « tour d’ivoiresque » des distributions GNU/Linux. Mais tu m’as donné l’occasion de recopier l’argumentaire qui permet de montrer que c’est plus souvent de la peur, du rejet de la nouveauté.

      Il semble y avoir une propension non négligeable à vouloir casser Lennart Poettering et Red Hat. J’en reviens toujours au même point : je me contrefous du système d’init utilisé, tant que je peux administrer simplement la distribution que j’ai choisi en toute liberté.

      Tu veux garder un système d’init vieux de 35 ou 40 ans qui correspondait à des ordinateurs de l’époque ? Qui t’en empêche ? Personne. Devuan est un projet mort né, car Wheezy sera maintenue encore un an après la sortie de la Jessie qui se fera d’ici l’été 2015.

      Je ne suis ni un anti-systemd fanatique, ni un pro-systemd fanatique. Je suis un utilisateur de distribution GNU/Linux qui remercie qu’une personne atypique ait dit un gros merde aux recommandations techniques de l’époque pour proposer son noyau. Car, GNU/Hurd, on l’attend encore.

      Maintenant, si tu veux continuer dans cette guerre stérile, poste, mais je ne répondrais plus. J’ai dit tout ce que j’avais à dire. J’en ai marre des casse-bonbons des deux camps qui font fuir les utilisateurs potentiels.

  8. « circuit UEFI » = encore une « invention » qui ne sert à rien, juste à créer des problèmes là où le vieux BIOS faisait parfaitement son travail.
    Ce serait tellement plus intéressant si les informaticiens nous proposaient des technologies utiles plutôt que ce genre de machins sans intéret…

  9. Si Lennart Poettering se fait critiquer, casser, insulter à longueur de forums c’est uniquement par sa faute et par la faute de ses « inventions ».
    Si tu veux mon avis : il aurait mieux fait de choisir un autre métier, parce qu’au niveau informatique c’est surtout un fouteur de merde dont on se serait bien passé.

    1. Tristement célèbre car il ose proposer quelque chose de nouveau, même si ce n’est pas parfait ?

      Quelle mauvaise foi de ta part.

      Premier et dernier avertissement avant exclusion définitive des commentaires. Les attaques ad-hominem sont inacceptables.

  10. Bonne année, Fred !

    PS : dommage que tu aies déjà fermé les commentaires sur le billet sur Noël que je viens juste de voir, mais dans ta liste des rares chaînes francophones potables, tu as oublié de citer Nolife. ;o)

  11. Bonjour Mr Bezies,

    Je vous remercie énormement pour vôtre guide d’installation d’Archlinux.

    Grâce à vous j’ai pu découvrir énormement de distributions linux, en trois mois je suis passé de Manajaro, Kaos, Chakra, Calculate linux, PC-bsd à Arch linux pur et dur :).

    Est-ce que vous pouvez faire une vidéo de Steam OS basé sur Ubuntu, ainsi que la démocratisation de OpenGl et des jeux compatibles linux.

    Cordialement.

  12. Bonsoir Frederic.
    J’ai téléchargé et lu avec intérêt ton guide d’install ArchLinux.
    J’aime bien cette distribution, même si en tant que Debianiste, son installation me semble un peu compliquée.
    Je me suis réinstallé aujourd’hui une KaOs, une « cousine » d’Arch il me semble. Etant Kdeiste, je vais m’amuser un peu avec. Bon point pour Calamares qui s’est comporté sans encombre.
    Au sujet de Debian Jessie et de systemd, (pour cr6), après l’install, il suffit de faire un apt-get install systemd-shim cgmanager sysvinit-core, reboot et ça redémarre sur sysvinit. Certes systemd est toujours là tapis dans l’ombre, mais on retrouve sysvinit en PID 1.

    1. KaOS est une cousine éloignée d’Archlinux. Elle reprend le format de paquet et le gestionnaire de paquets, mais c’est tout. Aucun autre lien.

      Et mercei pour l’astuce concernant Jessie, j’essayerai à l’occasion.

Les commentaires sont fermés.