Confession d’un vieux… : J’aime pas Noël :)

Aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais vraiment aimé les fêtes de Noël. Je sais, ce n’est pas bien de le dire. Mais pour moi, Noël, c’est à la fois le jour le plus attendu et le plus décevant de l’année.

Les fêtes de fin d’année, c’était « Les visiteurs de Noël » quand j’étais tout petit. Je vois encore le générique animé qui défile devant mes yeux.

C’est aussi les immanquables téléfilms niais et dégoulinant de bons sentiments jusqu’à la nausée. Sans oublier la série « La caverne de la rose d’or ».

C’est aussi une période d’excès alimentaires en tout genre. J’ai le souvenir net d’une botte en plastique transparent avec le pied en orange remplis de chocolat d’une célèbre marque qui signifie « enfant » en allemand. Je me souviens qu’étant d’une gourmandise monstrueuse, j’avais eu droit à une crise de foie à la hauteur.

C’est aussi les cadeaux qu’on retrouvait sous le sapin chaque année, avec les joies et les déceptions. Je revois encore ce jeu électronique, un clone de Galaga, offert quand j’avais sept ou huit ans. Il avait dû fonctionner correctement durant une quinzaine de jours. L’exemplaire du Trivial Pursuit qui nous avait permis des parties en famille où la mauvaise foi se la disputait aux crises de fou rire.

Cependant, une fois les précieux emballages déchirés, on se retrouve vite déçu. Noël, c’est aussi pour moi le lendemain, se retrouver les queues interminables dans l’hypermarché du coin pour souffler dans les bronches du service après vente.

Comment oublier les programmes de télévision aussi mauvais que d’habitude ? Pire serait plus réaliste, mais vu la baisse de niveau depuis « Loft Story » en 2001, j’en viens presque à regretter les programmes qui passaient pour Noël à l’époque quand j’étais plus jeune. Même si cela fauchait presque les marguerites (toute mon admiration aux personnes qui arriveront à comprendre la référence ici), au moins, on était encore au-dessus du niveau du sol !

J’ai fini par développer un désintérêt complet pour les dites fêtes. Je sais que dès le surlendemain de Noël, les hypermarchés auront déjà viré les cadeaux et autres jouets, braderont les chocolats invendus. Et la vie continuera, comme si de rien n’était. Comme le disait si bien Freddy Mercury dans l’ultime album de Queen auquel il a participé : « The Show Must Go On. »

Quand on me rebat les oreilles avec l’esprit de Noël, j’ai envie de dire aux personnes qui le psalmodie tel un mantra d’aller voir ailleurs s’ils y sont. D’accord, avec un langage plus fleuri, je l’avoue.

Allez, bonnes fêtes de fin d’année… Ne soyons pas complètement asocial !

15 réflexions sur « Confession d’un vieux… : J’aime pas Noël :) »

  1. Le vécu et l’avancée de chacun dans la vie font que la vision de ce moment particulier qu’est Noël évolue voir change totalement.
    Néanmoins entre les programmes tv absolument pitoyables depuis tant d’années en ces circonstances et nous en rabattre sur le sujet au quotidien côté radio ou télé, trop c’est trop.
    Fred, je te souhaite quand même de passer un bon petit moment que ce soit avec des amis ou de la famille 🙂

  2. ‘soir fred 🙂
    je te comprends car je vis cette année mon premier véritable noël agréable : sans gros dossiers qui traîne dans la famille, sans dette, sans angoisse pour les mois à venir, avec toute la famille en pleine forme et réunie. je repense à ces noëls pourris et gavés de convenances et de non-dits que j’ai pu vivre ces dernières années (pas tous quand même) et je bois un verre à ta santé.
    vivement demain 😛

  3. Bonjour Fred,
    Dans le gavage de cerveau, nous avons « Le Père Noel est une ordure », servi chaque année … pas beaucoup mieux.
    Sinon, pressé que les fêtes soient passée, hormis le fait que ce sont des jours ou le portefeuille en prend un coup, perso, ce sont des jours comme des autres.
    Alleï, bonne fêtes quand même, histoire de faire comme tout le monde 🙂

Les commentaires sont fermés.