Guide d’installation d’Archlinux, version de décembre 2014.

Voici la quatorzième version du tutoriel pour installer une Archlinux, que ce soit avec une machine virtuelle, utilisant un Bios ou un circuit UEFI. Cette version rend obsolète celle de novembre 2014.

Les grandes nouveautés ? Quelques ajouts, dont une manipulation pour avoir les logs au format texte avec systemd. Je pense que la version de janvier 2015 laissera tomber KDE SC 4.x.

NB : si vous voulez faire une installation avec UEFI, il faut utiliser cgdisk, gfdisk ou gparted, et créer un partitionnement GPT. Sinon, ça plantera !

Ce n’est pas un tutoriel à suivre au pied de la lettre, mais une base pour se dégrossir. Le fichier au format zip contient :

  • La version odt
  • La version pdf
  • La version ePub
  • La version mobi (pour Kindle)

Le guide en question est sous licence CC-BY-SA 3.0.

Bonne lecture et n’hésitez pas à me faire des retours en cas de coquilles !

22 réflexions sur « Guide d’installation d’Archlinux, version de décembre 2014. »

  1. Intéressant tout ça je garde sous le coude pour le jour ou je voudrais installer une rolling release avec xfce comme environnement.

  2. Bonjour, je tenais à te remercier pour ce guide (v.13 m’fin c’est pareil) qui m’a été bien utile au cours des deux derniers jours!

    Bonne continuation à toi et encore merci !

      1. Oh !!!! Dire que c’était mon passage préféré 😛
        Plus sérieusement oui je pense que KDE SC 4.x va appartenir au passé sous peu, KF5 semble être le digne succésseur de feu kde3 et annonce plein de bonnes choses.

        Je voulais aussi te signifier mon (notre) soutien pour tous les bons articles que tu soumets, j’imagine que c’était pas super pour le moral l’abandon du Blog Libre et tous ces trolls qui te mènent la vie dur mais sache en tous cas que beaucoup de gens te soutiennent et si ils ne s’expriment pas autant que les rageux , l’esprit est là.

        Bon courage pour la suite, je suivrai tes articles avec beaucoup d’attention (à part ceux concernant la musique pas ma tasse de thé mais il semble que tu as déjà pas mal d’aficianados 😛 ) et bonne continuation

        Ciao !

  3. Bonsoir Frédéric,
    Très instructif! Ces derniers temps je fais des tests d’installation, avec Manjaro Net édition + l’aide d’un article « Installer GNOME depuis la net-edition » que tu as d’ailleurs complété, j’ai aussi installé Arch + Gnome avec Evo/Lution, cela a fonctionné mais il manque des éléments, même yaourt semble absent. Cependant, débutant dans le domaine, cette installation de Arch me semble titanesque, rien à voir avec l’installation d’une Ubuntu ou dérivée. Et tout ça parce que j’aimerai bien utiliser la dernière version de Gnome que je trouve superbe, et que je ne trouve pas chez Mint, ou pas assez récente chez Ubuntu, ou mise à jour foireuse chez la Manjaro Gnome édition, j’irai faire un tour chez Fedora dans quelques jours pour essayer ou resterai avec un Mint xfce… bon c’est simplement que je manque de connaissance. Aussi ton tuto va bien m’aider pour compléter mes installations bancales. Tiens une info pour ton tuto, l’adresse http://www.gparted.org/ ne fonctionne pas, en fait c’est http://gparted.org/
    Merci bien pour le partage de ton savoir. A+

    1. Quel commentaire !

      Le mieux est de commencer à te faire la main dans une machine virtuelle. Après, tu pourras t’attaquer à une installation en dur 🙂

      Pour gparted, faudra que je pense à faire la modification 🙂

  4. J’ai toujours aimé cet passage :

    « On va demander à ce que l’heure soit par défaut réglée sur UTC :
    hwclock –systohc –utc
    Sinon, on ne touche à rien. Car MS-Windows est un goujat dans ce domaine. »

    Au fait Windows n’est-il pas un goujat… tout court ? 🙂

  5. Frédéric, toujours aussi bon ton tuto. Il se bonifie avec le temps.
    Une requête de ma part : Je serais assez intéressé (en annexe, ou un autre tuto) sur ton retour d’expérience sur l’installation/le paramétrage d’un parefeu basé sur Netfilter sur un poste de travail Arch.
    @+

      1. Merci pour les liens Frédéric mais pour ma part, ce qui m’intéresse c’est ce que TU as choisi pour filtrer (un dérivé graphique de Netfilter maybe ?) sur tes postes de travail tes entrées/sorties vers Internet. Je suis curieux de nature.

  6. Il me semble qu’il n’y a que des Fred sur ce sit 😛

    J’ai toujours eu peur de me mettre sur du Arch, faut dire que si j’utilise Linux depuis quelques temps je suiss resté assez Basique. Mais là, un bon tuto, ce sera l’occase pour faire chaffer une VM et de progresser dans le domaine.

    Merci pour le super tuto, que je n’ai pour l’instant que parcouru, mais qui semble exhaustif et très didactique.

          1. Le seul multiboot (double en fait) que je m’autorise sur mes machines perso est Debian GNU/Linux stable/FreeBSD RELEASE (avec GRUB). Sinon, j’ai déjà testé Debian testing/Arch.
            @+

Les commentaires sont fermés.