Un aperçu de la Manjaro Linux 0.8.11 ?

En avril 2014, je faisais un article pour avoir un aperçu de la Manjaro Linux 0.8.10. Sept mois plus tard, le site officiel de la distribution annonce la première release candidate de la Manjaro Linux 0.8.11 avec pas mal de bonnes choses : même si je tique un peu pour l’utilisation de Xfce 4.11, on a un noyau linux assez récent (le 3.16.7, en fin de vie depuis le 30 octobre 2014), une nouvelle version de l’outil de gestion de paquets en mode graphique Pamac, un nouveau thème (les goûts et les couleurs), GTK 3.14.5, Qt5, et Mozilla Firefox 33.1 entre autres petites gâteries.

J’ai donc fait chauffé mon ami wget pour récupérer la « RC 1.2 ». J’ignore les modifications avec la précédente ISO. Mais peu importe. Le principal est d’avoir une ISO pour faire mumuse avec 😉

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://netcologne.dl.sourceforge.net/project/manjarotest/0.8.11/xfce/0.8.11-rc1/manjaro-xfce-0.8.11-rc1.2-x86_64.iso
–2014-11-16 12:00:36– http://netcologne.dl.sourceforge.net/project/manjarotest/0.8.11/xfce/0.8.11-rc1/manjaro-xfce-0.8.11-rc1.2-x86_64.iso
Résolution de netcologne.dl.sourceforge.net (netcologne.dl.sourceforge.net)… 2001:4dd0:1234:6::5f, 78.35.24.46
Connexion à netcologne.dl.sourceforge.net (netcologne.dl.sourceforge.net)|2001:4dd0:1234:6::5f|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 1410744320 (1,3G) [application/octet-stream]
Sauvegarde en : « manjaro-xfce-0.8.11-rc1.2-x86_64.iso »

manjaro-xfce-0.8.11 100%[=====================>] 1,31G 2,64MB/s ds 16m 37ss

2014-11-16 12:17:13 (1,35 MB/s) — « manjaro-xfce-0.8.11-rc1.2-x86_64.iso » sauvegardé [1410744320/1410744320]

VirtualBox a été mon allié pour tester la distribution dérivée d’Archlinux pour en rationaliser son côté rolling-release.

Au démarrage, on est accueilli par le – mochissime – thème d’icones Numix Circle qui se répand comme jadis Faenza sur les distributions GNU/Linux. Il reste à espérer qu’on a accès à d’autres thèmes d’icones… L’espoir fait vivre comme l’on dit 🙂

L’installateur est toujours celui dérivé de la Antergos. La nouvelle génération d’installateur, nom de code Calamarès est prévu pour la génération 0.9.x de la Manjaro Linux, donc courant 2015, vu le temps pris par le développement de la version 0.8.11.

Après l’installation, les paquets linguistiques sont installés, et on peut passer à l’utilisation de l’ensemble.

J’ai donc fait chauffer mon logiciel d’enregistrement (j’utilise actuellement Simple Screen Recorder) pour la vidéo ci-dessous.

La logithèque est intéressante, assez conservatrice sur certains plans (comme l’utilisation de la version « stable » de LibreOffice). Cependant, le noyau linux LTS 3.14 n’a pas été choisi, même si un outil graphique permet de gérer en quelques clics de souris des paramètres techniques sensibles. Dommage que l’on confonde facilement l’outil avec celui qui permet de gérer les paramètres développé par les codeurs de Xfce.

La Manjaro Linux est toujours aussi agréable à l’utilisation, avec son côté logiciels récents (mais pas trop), les outils graphiques comme Pamac ou le Manjaro Settings Manager. Pour le thème d’icones, on retombe dans la mode des icones numix, comme jadis celle des icones faenza. Dommage que le bug bizarre de la connexion réseau inexistante dans Mozilla Firefox gâche un peu l’utilisation de la distribution.

Un très bon cru à venir donc. Reste à savoir comment le virage avec la version 0.9.0 sera pris. On verra cela l’année prochaine !

8 réflexions sur « Un aperçu de la Manjaro Linux 0.8.11 ? »

  1. Bonjour,
    Pour une fois je suis de ton avis, quel thème d’icône horrible, antergos est dans le même cas avec les icônes numix, j’ai rarement vu pire même a l’époque de kde 3 et de ses icônes playskool…
    Sinon je déplore les couleurs et tout ce qui touche au style générale de la bête, que je trouve moche, pourtant j’aime le vert mais la….
    Le choix du kernel est un peu bizarre mais je pense que tu as accès a toute la logithèque de arch, du coup tu dois avoir accès aux kernel « LTS ». A choisir je préféré encore un kernel 3.14 que 3.16(plus maintenu comme tu l’as dis).
    Un peu dommage aussi le faite de devoir sélectionner l’iso de son DE, alors que les proposer tous des l’installation est faisable, comme le prouve l’antergos qui est a l’origine de cette installateur.
    Sinon ça reste un bon choix, du fait de la base arch qui donne accès a une bonne quantité de programmes, et une facilité de faire ses propres paquets. Cependant, je reste sur mes positions a propos de manjaro.

    1. Pour une fois je suis de ton avis, quel thème d’icône horrible, antergos est dans le même cas avec les icônes numix, j’ai rarement vu pire même a l’époque de kde 3 et de ses icônes playskool…

      Que ce soit marqué d’une pierre blanche. Sinon, c’est sur antergos que j’ai vu pour la première fois les icones numix.

      Le choix du kernel est un peu bizarre mais je pense que tu as accès a toute la logithèque de arch, du coup tu dois avoir accès aux kernel « LTS ». A choisir je préféré encore un kernel 3.14 que 3.16(plus maintenu comme tu l’as dis).

      Comme je l’ai montré dans la vidéo, on peut jongler facilement entre les versions de noyaux.

      Un peu dommage aussi le faite de devoir sélectionner l’iso de son DE, alors que les proposer tous des l’installation est faisable, comme le prouve l’antergos qui est a l’origine de cette installateur.

      Qui sauf erreur de ma part propose par défaut Gnome-Shell. Et il faut être réaliste, le seul intérêt d’Antergos, c’est son installateur. Le reste ? Un outil tiers pour la gestion des paquets qui est imbuvable, un outil pour installer LibreOffice… Bref, dommage…

      Sinon ça reste un bon choix, du fait de la base arch qui donne accès a une bonne quantité de programmes, et une facilité de faire ses propres paquets. Cependant, je reste sur mes positions a propos de manjaro.

      Entre Antergos et Manjaro, je préfère cette derniere qui apporte plus qu’un installateur, mais aussi des outils de gestion de paramètres pour le noyau, les traductions, un gestionnaire de paquets fait maison (et non pas une pièce rapportée).

      Personnellement, l’intérêt absolu d’antergos est… nul, dans le sens strictement aucun, étant donné qu’on se retrouve ensuite avec une Archlinux + un environnement donné. Comme veut la KahelOS dédiée à Gnome.

  2. J’ai fait un petit essai il y a quelques jours de la Manjaro et j’ai été assez content de cette expérience, ton test confirme que la distribution est utilisable pour le commun des mortels.
    A pluche.

  3. Bonjour Frederic Bezies !
    Pas mal les vidéos que tu as fait sur les différentes distributions Linux, pour un débutant c’est intéressant pour voir un peu de quoi ont l’air les systèmes Debian, Ubuntu, Manjaro, etc.
    Des vidéos sur Linux en français dans Youtube il n’y en a vraiment pas beaucoup à part les tiennes! C’est un peu dommage…
    Jusqu’à présent j’ai principalement utilisé Debian et quelques-un de ses dérivés (Ubuntu / Mint), donc je voulais tester un peu Manjaro pour voir si c’était plus simple à utiliser, parce que Debian je trouve cela souvent trop compliqué pour un utilisateur « normal ».
    En effet dans Debian dès qu’on veut régler quelque chose de précis c’est la galère: il faut chercher des heures sur des forums simplement pour trouver une ligne de commande obscur qui est supposée régler le problème, et encore… Quand ca veut bien fonctionner… Par exemple je n’ai pas encore trouvé comment faire fonctionner correctement un simple touchpad d’ordinateur portable… ppffff….. Pourquoi ca ne marche pas? Je n’en sais rien et ca m’ennuie profondément d’avoir à me casser la tête pendant des heures sur un machin aussi basique qu’un touchpad ou une souris!!
    Dans Manjaro mon touchpad est tout de suite reconnu et il fonctionne!! Miracle!!! 🙂 Ca c’est un bon point pour Manjaro.
    Par contre dans Manjaro je retrouve le même petit problème que dans Debian: comment faire pour controler la fréquence du processeur?? C’est une fonction importante pour moi car je fais de la MAO (musique assistée par ordinateur) et je dois pouvoir régler le processeur sur sa fréquence maximale pour éviter tout problème de latence… J’ai essayé de chercher mais je ne trouve pas comment faire.
    Le greffon « xfce4-cpufreq-plugin » ne sert pas à grand chose: il affiche bien la fréquence des différents coeurs du CPU mais c’est tout, il ne permet pas de changer le « governor » ni la fréquence, donc je ne vois pas son utilité!
    Il y en a bien un qui va me répondre: « il faut taper la ligne de commande sudo… blablabla » 🙁 OK merci du conseil c’est précisemment ce que je voulais éviter…
    Inutile de dire que taper des lignes de commandes pour régler quelquechose c’est un truc totalement archaïque qui ne devrait plus exister car nous sommes en 2014 aujourd’hui, plus en 1994 !!!
    C’est dommage. Vraiment dommage car c’est en grande partie à cause de cela que Linux n’arrive pas à s’imposer plus largement chez les utilisateurs « normaux ».
    Je vais continuer à tester Manjaro car je le trouve pas mal et je veux voir si ca fonctionne bien avec la MAO…
    Par contre je déconseille fortement Ubuntu Studio qui ne m’a occasionné que de vilains bugs, dans Audacity en particulier.

    1. Pas mal les vidéos que tu as fait sur les différentes distributions Linux, pour un débutant c’est intéressant pour voir un peu de quoi ont l’air les systèmes Debian, Ubuntu, Manjaro, etc.
      Des vidéos sur Linux en français dans Youtube il n’y en a vraiment pas beaucoup à part les tiennes! C’est un peu dommage…

      Je fais ce que je peux pour aider à la médiatisation des OS libres. Ensuite, c’est un domaine où il faut parler anglais. Ce qui est en parti normal, l’anglais étant la langue maternelle de la micro-informatique.

      Pourquoi ca ne marche pas? Je n’en sais rien et ca m’ennuie profondément d’avoir à me casser la tête pendant des heures sur un machin aussi basique qu’un touchpad ou une souris!!

      Le pilote synaptics non installé, sûrement.

      Le greffon « xfce4-cpufreq-plugin » ne sert pas à grand chose: il affiche bien la fréquence des différents coeurs du CPU mais c’est tout, il ne permet pas de changer le « governor » ni la fréquence, donc je ne vois pas son utilité!

      Je ne connais pas outre mesure les greffons de Xfce, mais, le gestionnaire d’énergie ne pourrait-il pas en partie régler le problème ?

      Il y en a bien un qui va me répondre: « il faut taper la ligne de commande sudo… blablabla » 🙁 OK merci du conseil c’est précisemment ce que je voulais éviter…

      Il doit y avoir des outils graphiques avec cpupower qui permettent de décider de la « politique » à appliquer pour les fréquences. On peut installer cpupower depuis pamac, ensuite, il faut trouver un outil qui permette de gérer cela en graphique. Un outil comme paramano ? Il peut s’installer depuis le dépot AUR => https://github.com/phillid/paramano

      Et l’installation d’un paquet depuis AUR peut se faire via Pamac.

      Inutile de dire que taper des lignes de commandes pour régler quelquechose c’est un truc totalement archaïque qui ne devrait plus exister car nous sommes en 2014 aujourd’hui, plus en 1994 !!!

      Dans ce cas, il ne reste plus qu’une solution : le Mac qui n’utilise pas de ligne de commande ou presque. Sinon, une simple remarque : en 1994, la ligne de commande était largement plus puissant que le lointain descendant que Q-Dos dénommé MS-DOS 6.0

      Voila.

  4. Merci d’avoir répondu aussi rapidement 😉

    -Dans ta vidéo sur Manjaro 0.8.11-RC j’ai adoré le moment où tu fais le commentaire suivant: « désolé je ne fourni pas les sacs à vomi. » Moouaah aahh ah ah !!! Alors là franchement j’étais plié de rire! Trop fort!
    C’est vrai que le thème par défaut de Manjaro n’est pas forcément très joli, mais bon après tout chacun ses gouts…
    Par contre, quand à la fin de ton message précédent tu me dis: « […] le lointain descendant de Q-Dos dénommé MS-DOS 6.0 » là j’aurai vraiment aimé avoir un sac à vomi à portée de main… N’en ayant pas j’ai fait comme on fait d’habitude: j’ai couru jusqu’aux toilettes…. C’était plus fort que moi, rien que d’entendre le nom « MS-DOS » ca me donne la nausée à chaque fois c’est horrible!!
    -Par rapport à mon problème de controle de fréquence CPU je te remercie de ton aide.
    En effet « cpupower » a été installé par défaut dans ma Manjaro 0.8.11 RC 1.2. Comme tu m’as dit je vais donc essayer d’utiliser « paramano » pour gérer tout cela en mode graphique… Dès que j’aurai testé je te dirais si ca fonctionne ou pas 😉
    J’ai bien regardé dans le gestionnaire d’énergie d’xfce mais je ne vois rien qui se rapporte aux réglages du CPU… Au passage j’ai toujours détesté les « économiseurs d’écrans » et les « gestionnaires de mise en veille machin… »
    -Par rapport aux problèmes de touchpad c’est bizarre car j’ai testé plusieurs distributions Linux différentes et il y avait souvent ce même problème mais pas toujours exactement le même.
    Je m’explique: parfois c’est la fonction « scrolling » (pour monter/descendre) qui ne fonctionne pas, parfois c’est la fonction « tapping » (tapotement pour cliquer) qui ne fonctionne pas, et parfois c’est les deux! Par contre pour simplement déplacer la souris à l’écran cela fonctionne toujours même si le reste ne fonctionne pas. Curieux… Heureusement comme je l’ai dit dans Manjaro je n’ai plus ce problème, tout est configuré dès l’installation, OUF!! 🙂
    -Bien entendu il faut savoir se débrouiller un minimum en anglais dans le monde d’aujourd’hui. L’anglais est la langue internationale dans l’informatique comme dans un tas d’autre domaines.
    J’ai pas de problème avec ca et j’aime bien l’anglais en plus, je voulais juste faire remarquer que certain domaines « techniques » sont peu présents sur Youtube en langue française, donc il y a certainement encore beaucoup à faire dans cette voie.
    * * *

  5. …Alors dans pamac quand j’essaye d’installer « paramano 0.60-1 » il me répond:
    ( Paquet non supporté : peut être dangeureux ! )
    ==> Editer PKGBUILD ? [O/n] (« A » pour annuler)
    …heu alors là je ne sais pas trop ce qu’il me raconte, je répond Oui pour voir ce que ca fait, et il me répond:
    Veuillez ajouter $EDITOR à vos variables d’environnement
    par exemple :
    export EDITOR= »vim » (dans ~/.bashrc)
    (remplacez vim par votre éditeur favori)
    ==> Editer PKGBUILD avec : _
    …heu bon j’arrète là désolé je ne sais pas ce qu’il veut me faire faire, je suis perdu et j’ai peur de faire une connerie…

    1. Je vais voir. Pour la vérification, c’est normal, c’est un paquet proposé via le dépot utilisateur d’Archlinux, et comme Manjaro se base sur Archlinux. Je vais tester et je fais des retours dès que possible.

      Après quelques tests, il semblerait que le paquet ne soit pas installable.

Les commentaires sont fermés.