FreeBSD 10.1 avec Mate Desktop en français : mission impossible ?

C’est un courriel d’une connaissance utilisant PC-BSD qui m’a mis la puce à l’oreille. Suite au bug que j’ai ouvert sur l’outil de suivi de GhostBSD sur les répertoires utilisateurs restant en anglais malgré que le reste soit en français, un bug similaire a été ouvert pour PC-BSD.

J’ai voulu donc voir si j’arrivais à obtenir un duo FreeBSD 10.1 (rc4 au moment où je rédige cet article) avec Mate-Desktop entièrement en français. J’ai donc récupéré une ISO de FreeBSD 10.1(rc4) en AMD64 et j’ai créé une machine virtuelle avec VirtualBox.

L’installateur est assez simple bien que textuel et en anglais. J’ai noté que FreeBSD ne semble pas prendre en compte l’encodage UTF-8… Ou aurait-je mal cherché ? Bref, quoiqu’il en soit, voici en image les principales étapes, sachant que je suis resté avec les choix par défaut pour les parties les plus techniques.

Le choix du clavier :

Le nom de la machine et le choix des paquets à installer :

Partitionnement automatique avec le système de fichiers UFS :

Installation de l’OS et ajout du mot de passe pour le compte root :

Gestion de l’heure :

Choix des services à lancer au démarrage :

Ajout de compte utilisateur :

Après la fin de l’installation, j’ai rajouté pkg, l’outil de gestion de paquet.

pkg

Une fois pkg disponible, j’ai installé Xorg, Mozilla Firefox, LibreOffice, Gimp, Cups, QuodLibet, Claws Mail (il ne semble pas encore y avoir de port natif de Mozilla Thunderbird ?), xfburn, Mate-Desktop et Slim qui me servira pour la connexion graphique. Donc, en ligne de commande :

pkg install xorg firefox-i18n fr-libreoffice gimp cups xfburn quodlibet xdg-user-dirs xfburn claws-mail mate slim slim-themes

Sans oublier quelques outils complémentaires :

pkg install zip unzip nano gstreamer1-plugins-bad gstreamer-plugins-ugly system-config-printer

Pour la configuration, je résume ici toutes les étapes de recherches via les diverses documentations que j’ai pu trouver, aussi bien sur le site de FreeBSD qu’ailleurs.

Il faut rajouter au fichier /etc/rc.conf :

moused_enable="YES"
hald_enable="YES"
dbus_enable="YES"
cupsd_enable="YES"

Dans le fichier /etc/fstab :

proc /proc procfs rw 0 0

Pour avoir le français dans le fichier .login_conf, il faut avoir ceci :


me:\
:charset=ISO-8859-1:\
:lang=fr_FR.ISO8859-1:

Pour lancer Slim tout en étant sûr que le français sera conservé ? Il suffit d’avoir le fichier .xinitrc suivant :


export LANG="fr_FR.ISO8859-1"
export LC_ALL="fr_FR.ISO8859-1"
export LC_MESSAGES="fr_FR.ISO8859-1"
exec mate-session

Enfin, pour avoir un thème différent à l’affichage de slim ? Dans le fichier /usr/local/etc/slim.conf, il faut remplacer current_theme default par current_theme fbsd.

En tant que root, j’ai fait un premier test pour vérifier que tout fonctionnait avec slim. Comme c’était le cas, j’ai rajouté au fichier /etc/rc.conf :

slim_enable="YES"

En ce qui concerne Slim, j’ai retrouvé un article daté de juin 2010 qui m’a vraiment aidé. Quand j’ai lancé Mate-Desktop, l’ensemble a été en français, dès le départ.

Mais je me suis dit : et PC-BSD dans tout cela ? Comment se débrouille-t-il ? J’ai donc récupéré la dernière ISO en date de PC-BSD, la 10.1-rc2. L’installation est simplifiée, car on peut installer directement Mate-Desktop, LibreOffice, les traductions ou encore Mozilla Firefox.

J’ai ensuite lancé la capture vidéo des deux OS.

Comme me l’avait rapporté cette connaissance qui utilise PC-BSD, les répertoires utilisateurs restent en anglais, alors que passer l’ensemble dans une autre langue est assez simple, du moins, si PC-BSD ne vous envoie pas vous faire voir. Evidemment, avec PC-BSD, on est dans du prêt à l’utilisation, même si l’installation à la main ne demande pas beaucoup plus de temps avec un résultat plus léger au final.

J’avoue que j’ai été agréablement surpris par FreeBSD, même si l’absence d’un paquet précompilé pour Mozilla Thunderbird m’a fait un peu tiqué. Mais installer Mate-Desktop sur FreeBSD et l’avoir fonctionnel a été largement plus simple que je le pensais. Déjà pas si mal que cela, au final !

20 réflexions sur « FreeBSD 10.1 avec Mate Desktop en français : mission impossible ? »

  1. « J’avoue que j’ai été agréablement surpris par FreeBSD, …  »

    C’est pas ce que je te disais que localiser FreeBSD pour le français n’était pas si compliqué… enfin avant que tu « t’énerves » ! 😉
    Dis-donc, les grands esprits se rencontrent ! Je suis en train d’installer FreeBSD 10.1-RC4 en ce moment même. En effet, j’ai finalement trouvé OpenBSD un peu pauvre comme poste de travail par rapport à son cousin. Mais il est vrai que ce n’est la même démarche. J’aime toujours OBSD pour un parefeu et/ou une passerelle. De plus, quitte à compiler autant le faire directement sur un OS qui a été conçu pour ça dès le départ (via portupgrade par exemple).
    Question : Il me semble que c’est la 1ère fois que tu effectues l’installation de cet OS sur ton blog. Non ?

     » … même si l’absence d’un paquet précompilé pour Mozilla Thunderbird m’a fait un peu tiqué. »

    « Mais installer Mate-Desktop sur FreeBSD et l’avoir fonctionnel a été largement plus simple que je le pensais. Déjà pas si mal que cela, au final ! »

    Je sais… en tout pour ma part ça été plus simple que GhostBSD 😉

    @+
    Frédéric

    NB : Dis-moi, t’arrête pas d’enchainer les installations sur les BSD ces temps-ci. Méfie-toi tu vas bientôt laisser tomber Arch à ce rythme… On y prend très vite goût ! 😉

    1. C’est pas ce que je te disais que localiser FreeBSD pour le français n’était pas si compliqué… enfin avant que tu « t’énerves » ! 😉

      Simplement, c’est que j’avais gardé un mauvais souvenir d’une précédente expérience.

      Question : Il me semble que c’est la 1ère fois que tu effectues l’installation de cet OS sur ton blog. Non ?

      Non.

      Août 2012, avec la 9.1rc1 => http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=8319
      Octobre 2011, version 9.0 => http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=6361
      Décembre 2009, version 8.0 => http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=3189

      Sans oublier des poilades comme MidnightBSD. Mais je te laisse utiliser la fonction de recherche de mon blog.

      NB : Dis-moi, t’arrête pas d’enchainer les installations sur les BSD ces temps-ci. Méfie-toi tu vas bientôt laisser tomber Arch à ce rythme… On y prend très vite goût ! 😉

      Non, juste envie de varier les plaisirs. C’est tout !

      1. « Non.

        Août 2012, avec la 9.1rc1 => http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=8319
        Octobre 2011, version 9.0 => http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=6361
        Décembre 2009, version 8.0 => http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=3189 »

        Autant pour moi ! Pour ma défense, j’ai découvert ton blog il y a 1,5 an.

        « Sans oublier des poilades comme MidnightBSD. Mais je te laisse utiliser la fonction de recherche de mon blog. »

        Je ne connais pas cet OS. Par contre, DrygonFly BSD est intéressant : très proche cousin (fork je crois) de FreeBSD 4 je crois) mais non encore finalisé.

        « Non, juste envie de varier les plaisirs. C’est tout ! »

        Je te taquine Frédéric ! Chacun est libre, c’est cela le plus important 😉

  2. Tiens une autre question : Il y a un truc qui m’a toujours gonf**lors de l’installation de gimp avec pkg.
    Qui saurait comment dire à pkg de télécharger UNIQUEMENT le paquet « fr-gimp-help-html*.txz » et de cesser de télécharger les autres paquets du même style mais dans les autres langues. Un URL à me fournir ? Peut-être que la réponse à ma question réside dans la commande « man pkg » ! Je vais aller voir.

      1. Effectivement, je pense que le paquet « gimp » est issu de la compilation des sources en incluant toutes les aides comme dépendances. D’après mes derniers souvenirs (cela fait bien 1 an que je n’ai pas compilé la totalité des applications tierces avec portupgrade), j’ai déjà pu construire par le passé « gimp » en choisissant uniquement l’option « french » dans la compilation (comme la sous Gentoo/Linux) à l’aide d’un « make config » dans « /usr/port/*/gimp ».

  3. Perso pour l’UTF-8, voici : (URL : http://olivier.cochard.me/bidouillage/installation-et-configuration-de-freebsd-comme-poste-de-travail)

    – mon login.conf :

    french|French Users Accounts:\
    :charset=UTF-8:\
    :lang=fr_FR.UTF-8:\
    :tc=default:

    – Et mon « .xinitrc » :
    DEFAULT_SESSION=startlxde

    #Slim ne prend pas en compte les locales de la consoles, il faut les re-forcer ici:

    export LANG= »fr_FR.UTF-8″
    export MM_CHARSET= »UTF-8″
    case $1 in
    mate)
    exec mate-session
    ;;
    openbox)
    exec openbox-session
    ;;
    *)
    exec $DEFAULT_SESSION
    ;;
    esac

    Ces deux autres URL sont intéressants et instructifs :

    http://daemon-notes.com/
    https://calomel.org/

  4. Autre remarque : Le « fameux » dongle wifi de marque Netgear fonctionne aussi sur FreeBSD 10.1-RC4. Pour ce faire, j’ai dû placer l’information suivante dans le fichier « /boot/loader.conf » pour accepter la licence au démarrage de l’OS :

    « legal.realtek.license_ack=1 »

    Voilà.

  5. Pourquoi choisir les locales en latin1 ? Personnellement je préfère le latin9 ou fr_FR.ISO8859-15 (c’est mieux avec les accents et le symbole de l’euro €).

    Une autre bonne habitude, c’est de créer une classe de login dans le le fichier /etc/login.conf, en dérivant la classe default.

    En ce qui concerne GStreamer, sous FreeBSD la gestion est différente à ce que tu trouves sous Arch Linux (ou tout autre système). Les codecs sont indépendants les uns des autres (regardes gstreamer1-plugins-*). En installant par exemple gstreamer1-plugins-ugly, tu n’auras pas forcément le support des mp3 (si c’était ton souhait).

    1. @ Olivier : Le fait de mettre « kern.vty=vt » permet effectivement de switcher de la session MATE vers une console (via CTRL-ALT-F*) sans que cela ne freeze l’écran. Merci pour le lien !

      Sinon, voici un bilan de FreeBSD-10.1-RC4 sur un vieux portable compaq evon620c (après installé de façon consécutive depuis peu GhostBSD, HandyLinux, Xubuntu et OpenBSD) :

      – Dès que MATE est lancé le moniteur système de celui-ci indique 64 Mo de mémoire utilisés sur les 2 Go.
      – En écrivant sur ce blog (à partir de Midori), ce même moniteur monte à 85 Mo ce qui est loin d’être excessif.
      – Avec LibreOffice ouvert, nous arrivons à 60 Mo sur 2 Go selon le moniteur système de MATE ! (À noter que le lancement de cette application est un peu « poussive ».) Par contre, la commande « top » de mon terminal « xterm » m’indique que 283 Mo de mémoire sur 2 Go sont utilisés de façon effective… ce qui semble déjà plus cohérent. (À noter que cinq onglets sont ouverts sur Midori.)
      – L’utilisation est aussi rapide et fluide que sous OpenBSD avec XFCE !
      – Contrairement à Frédéric, je n’ai pas Mozilla Firefox présent dans les dépôts de pkg. Le paquet est peut-être en reconstruction ?! Bizarre.
      – Voici ce que j’ai pu installer :
      pkg install -y xorg wget mate midori libreoffice fr-libreoffice vlc gimp gthumb texlive-full mplayer virtualbox-ose-additions virtualbox-ose slim vim mate-screensaver portupgrade dconf-editor giacxcas frozen-bubble lbreakout2 handbrake elinks

      Finalement je suis revenu au point de départ sur cette machine et cela fonctionne toujours aussi bien… vu les caractéristiques de l’engin ! 😉

      Voilà.
      Bonne soirée.

      NB : Configuration de la machine : http://www.pcworld.com/product/pg/703678/detail
      Celle que j’ai utilisée possède 2 Go de mémoire vive et la vitesse du disque est de 5400 RPM.

  6. Je viens de regarder ta vidéo.
    (1) Oui je pense qu’il vaut mieux installer et configurer FreeBSD directement.
    (2) Dorénavant, Frédéric, pour moi, tu seras à jamais « le Koff des testeurs des OS BSD »… mais c’est de la m**** ! 😉
    @+

Les commentaires sont fermés.