Un point rapide sur les principales surcouches aux outils de Gnome 3.

Il y a quatre surouches principales aux outils de Gnome 3. Outre l’officielle interface Gnome Shell, il y a aussi Cinnamon de LinuxMint, Unity d’Ubuntu et Budgie-Desktop d’EvolveOS.

La sortie le 1er novembre 2014 de Cinnamon 2.4.0 m’a donné envie de faire un point sur les surcouches de Gnome 3. Du moins, celles qui sont portables et fonctionnelles. En gros, cela se réduit au duo Cinnamon et Budgie-Desktop.

Le port d’Unity est un vrai casse-tête, le fil sur le forum d’Archlinux est assez croustillant, et l’une des rares distributions ayant tenté le portage, MooOS (dont j’ai parlé en avril 2014) a laissé tomber, comme l’indique son site officiel, assez simplement.

Choice of 4 configurations at Login. (Unity is no longer supported.)

Besoin de traduire ? Je ne pense pas 🙂

J’ai donc installé deux machines virtuelles dans Qemu, l’une avec Cinnamon (en rajoutant le paquet AUR mint-cinnamon-themes). L’autre avec Budgie Desktop, en utilisant les paquets AUR budgie-desktop-git, numix-icon-themes-git et numix-circle-icon-theme-git.

A noter que pour installer Budgie-Desktop, mieux vaut avoir déjà un Gnome préinstallé. J’ai donc ensuite fait une vidéo pour montrer les deux environnements en action.

Bon, c’est vrai, les machines virtuelles ralentissent le chargement des environnements, mais je n’ai pas trouvé Cinnamon si rapide que cela à se charger. Il est très bien, bien qu’un peu lourd, car il réinvente la roue sur certains plans, ne serait-ce que le panneau de configuration.

Budgie-Desktop est plus léger dans sa conception, et même si j’ai utilisé une version de développement entre Budgie-Desktop 7 et 8, l’ensemble est très agréable. Je n’ai cependant pas compris pourquoi parfois le clavier reste en anglais pour Budgie-Desktop. Autant dire que la distribution EvolveOS aura une interface graphique des plus agréable, et surtout légère, et qui ne réessaye pas de réinventer la roue.

14 réflexions sur « Un point rapide sur les principales surcouches aux outils de Gnome 3. »

    1. Pantheon propose ses propres outils par moment. Donc je serais plus prudent sur ce plan précis. Et en cours de portage ? Ce sera officialisé pour la Fedora 22 alpha, d’ici plusieurs mois, sachant qu’au 3 novembre 2014, la Fedora 21 béta n’est toujours pas sortie.

  1. Il y a bien longtemps, à l’époque de gnome 2, je me souviens avoir essayé Linux Mint. J’avais trouvé que c’était une distribution lourde et lente. Il semblerait que cela n’est pas changé.

    1. Permets-moi de te contredire, au moins en partie. Linux Mint n’est pas particulièrement lourde. Je ne l’ai que très peu utilisée à l’époque de Gnome 2 et ne peux donc pas juger sur ce point. Ce qui est certain, c’est que depuis Cinnamon, je la trouve beaucoup plus légère que Ubuntu/Unity.
      J’ai longtemps utilisé Archlinux, et sais donc bien ce qu’est un système léger. Eh bien, je trouve qu’en terme de performances, Linux Mint 17 n’a pas à rougir. Elle est certes moins rapide et réactive, et ce notamment dû au fait qu’un grand nombre de paquets sont installés d’office, mais la différence relève du détail.

  2. Salut Fred

    Elles me font mal aux yeux :

    Du moins, celle[s] qui sont portables et fonctionnelle[s]. En gros, cela se réduit au duo Cinnamon et Budgie-Desktop.
    Cette remarque est amicale ; après avoir fait les corrections, tu peux virer mon message.
    Bonne journée.

  3. Salut Fred

    Merci pour ce test.
    Donc , j’ai tout suivi ( ou compris) , si Budgie-Desktop est installé sur un environnement Gnome complet et qu’il est lancé à la place de gnome shell, on obtient un ensemble plus réactif pour le chargement des applications ( nautilus, gedit, …) .

  4. Je ne connaissait pas Budgie, je vais peut-être l’essayer dans une VM juste pour voir.
    Pour ma part, sur toutes les distrib que j’ai pu tester, cela reste Cinnamon qui me convient le plus. Au contraire de certain, je le drouve justement plus réactif que d’autres (unity par exemple).
    Mais la conclusion que l’on peut en tout cas tirer au regard de ces commentaires est que l’interface est fraiment une question d’apprésiation personnelle. Il n’y en a pas de bonne ou mauvaise (sauf Unity avec ses liens commecriaux qui me sortent par les yeux), mais il y a des gens différents avec des attentes différentes.

Les commentaires sont fermés.