« Chroniques de la Nouvelle-Arkaïa », mon deuxième roman auto-édité disponible en version papier… Et bientôt en électronique.

Il y a 6 mois, je parlais de la publication en auto-édition de mon premier roman, « Arkaïa ». Ce que je n’avais pas précisé, à l’époque, ignorant l’accueil de celui-ci, c’est qu’une suite avait été extraite de mon cerveau, écrite en l’espace de quatre à cinq mois, toujours sur mon temps libre, et en parallèle à mes publications en libre accès.

L’histoire pouvait être considérée comme terminée à la fin du roman déjà publié, et il n’était pas nécessaire de savoir que j’avais rédigé une suite. Avec les retours positifs, bien que peu nombreux, sur mon premier gros texte, j’ai pris mon courage à deux mains, et après 4 mois de relectures entrecoupées de pause (c’est long et laxatif de relire un texte), scrupuleusement vérifié l’orthographe et la grammaire, voici donc le tome 2 de mon récit de science-fiction dystopique.

La version électronique devrait être disponible d’ici début novembre 2014, avec le même principe : non aux DRMs. Je rajouterais les liens vers les versions électroniques dès sa disponibilité.

Je sais, la couverture ne fait pas vraiment science-fiction classique, mais il ne faut pas oublier que la SF ne se limite pas à des sagas à la Star Wars ou à la Star Trek 🙂

Voici donc le quatrième de couverture, que je vous recopie ici :

Cinq ans sont passés depuis la fin de l’histoire racontée dans « Arkaïa ». Du haut de ses dix-huit mois, Lauryana dort près du lit de ses parents. Dans sa chambre, Carole-359 émerge tout juste d’une longue nuit de sommeil réparatrice, se préparant à jouer un mauvais tour à Vincent-359, son frère jumeau.

Dans un autre appartement, Antonia-358 s’apprête à aller au travail. Le benjamin de la famille, Lucas prend son petit déjeuner sous le regard de ses parents.

Une nouvelle journée commence. Une journée de plus dans la vie de la Nouvelle-Arkaïa et de ses habitants.

Découvrez la suite des aventures des personnages d’Arkaïa, et de leur univers dystopique.

Comme pour le premier roman, c’est un coup de poker que je fais, car j’ignore si ce roman sera apprécié et s’il aura droit aux mêmes bonnes critiques que le premier. Mais au moins, je n’aurais pas le regret de ne pas avoir essayé !

14 réflexions sur « « Chroniques de la Nouvelle-Arkaïa », mon deuxième roman auto-édité disponible en version papier… Et bientôt en électronique. »

  1. Beng, plus qu’à patienter pour la version numérique jusqu’à début novembre 2014. Un instant ……. Ah oui, on me sussure dans mon oreillette que début novembre, c’est dans une semaine. Patientons 😉

    Er merci par avance 😉

    1. Le plus long, c’est la propagation des versions électroniques sur les boutiques. Et si tu n’as pas lu le premier tome, tu ne pourras pas vraiment comprendre certains chapitres du second.

      Comment cela, je pousse à l’achat ? 😀

  2. Bonsoir Fred,

    « Avec les retours positifs, bien que peu nombreux »

    Oui tu as raison, je fais partie de ces (trop) nombreuse personnes qui n’ont pas pris le temps de te remercier/féliciter pour le plaisir prit à lire le premier tome. Je ne suis pas à la base un grand féru de SF mais ma passion pour la lecture et mes venues régulières sur ce blog ont fait que je me suis laissé tenter par ta prose. Et je n’ai été déçu ni par le fond ni par la forme. La preuve ? Dès que l’ebook du T2 sort j’en prend un. Et sûrement une version papier pour remplir la hotte du Père Noël.
    Bien le bonsoir du haut de la rive droite bordelaise …

    1. Bonsoir.

      Merci pour le commentaire, ça fait chaud au coeur de savoir que je n’ai pas passé de longues soirées durant des mois à me triturer la cervelle en vain. J’avoue que c’est un projet de longue haleine (premières idées il y a une quinzaine d’années), même si l’histoire finale n’a rien à voir avec le projet d’origine ou presque 😀

      L’ebook est en cours. Il sera au même prix que le premier. Et j’espère que ces chroniques te plairont, même si elles sont assez sombres par endroit. Surtout la première partie qui est assez cruelle et mécanique. Tu peux toujours lire un extrait du tome 2 sur la page atramenta. Le premier chapitre de la première partie et la préface.

      Encore merci pour ton commentaire !

      Bonne soirée.

      1. Bonsoir Fred, et les autres penguins de la galaxie (hommage à Jacques Higelin)
        Merci pour les extraits mais je préfère attendre la sortie. Autant pour un film je regarde les B.A autant pour les livres et CD (oui j’achète des CD) j’aime pas commencer sans pouvoir finir … peur d’être frustré.
        oups en lisant cette phrase certains esprits pourraient y voir une allusion non voulue par l’auteur…quoique…)
        Au risque de dire une connerie j’aurais bien vu une préquelle à cette histoire … T’as ça dans un coin de ta tête ? Parce qu’à mon avis t’en es capable …
        @+

        1. La sortie numérique ? Normalement pour la fin de la semaine, dixit le service d’autoédition. Et l’ensemble ne fait que… 720 pages au format kindle / liseuse numérique.

          Et une préquelle ? Peut-être. Ce serait mentir que de dire que je n’ai pas penser à faire une préquelle. Laissons déjà le tome 2 vivre un peu avant de penser à une « suite » ou écrire une préquelle. La totalité de l’histoire a été un processus assez long : plus d’un an.

          Pour le moment, vous ne m’en voudrez pas de garder le secret sur les textes qui font une énorme sieste sur mon disque dur 🙂

          1. Oui bien sur je comprends totalement. C’était quand lisant le T1 je me demandais régulièrement quel était le comment et le pourquoi de cette odyssée. Une nouvelle preuve que ton oeuvre m’a vraiment plu et que je me suis attaché à l’histoire et aux personnages. Avec une question que je voudrais pas que nos génération futures se posent : « mais qu’ont ils fait pour qu’on en soit arrivé là  » Mais sûrement que c’était une volonté de ta part d’amener le lecteur à ce questionnement ?

          2. C’était quand lisant le T1 je me demandais régulièrement quel était le comment et le pourquoi de cette odyssée.

            Cela est encore en cours de murissement, mais cela fera une histoire largement plus courte que le tome 1, si je me sors les doigts du fondement pour la mettre par écrit 😀

            Avec une question que je voudrais pas que nos génération futures se posent : « mais qu’ont ils fait pour qu’on en soit arrivé là » Mais sûrement que c’était une volonté de ta part d’amener le lecteur à ce questionnement ?

            Nullement ! C’est un effet collatéral 🙂

            Simplement comme je l’avais précisé sur le quatrième de couverture du premier tome « Prenez le mythe de l’Arche de Noé, rajoutez une pincée de l’Age de Cristal, et vous obtiendrez l’histoire d’Arkaïa. »

            Si tu n’as pas vu le film « L’age de Cristal » (Logan’s Run en VO), tu ne peux pas comprendre une partie de mon inspiration. Mais j’avoue que tu me tentes pour écrire une préquelle, même d’une cinquantaine de pages.

    1. Tu auras toujours de quoi ronger un peu ton frein avec l’extrait fourni sur la page du livre.

      J’espère que le deuxième tome te plaira. J’ai eu assez de facilité à l’écrire, surtout que le monde et les personnages principaux étaient déjà posés.

  3. Salut,

    Même si je ne suis pas amateur de romans, bravo. Comme tu t’es lancé dans l’écriture de romans et qu’il y a l’ouvrage « complètement geeks! » (encore bravo), à quand un livre sur l’univers de nos amis GNU et Tux ou Archlinux ?

    Greg

    1. Merci pour les remarques. Sinon, concernant ta question, j’avoue que je n’en sais rien. J’ai un gros projet qui devrait sortir d’ici un an à 18 mois (300 pages environ, j’en ai écrit à peine 40 au format brouillon).

      Pour le moment, rien de très geek. On verra bien !

Les commentaires sont fermés.