NuTyX Saravanne : une LFS sans se prendre la tête, le retour :D

Ah, la Linux From Scratch, la distribution GNU/Linux disponible sous forme de livre qui a pour slogan : « Compilation, un point c’est tout »… Non seulement sa base est très longue à installer, mais il suffit d’une faute de saisie malencontreuse et vlan !

Pour contourner ce problème, il y a une distribution dont j’ai souvent parlé, parfois avec la dent dure, la NuTyX. Vous prenez la LFS préalablement compilée, vous lui rajoutez un gestionnaire de paquets entièrement réécrit du nom de Cards, et vous avez une distribution GNU/Linux qui intéressera les plus technophiles linuxien(ne)s.

La dernière fois que j’ai parlé de la NuTyX Saravanne, c’était en juillet 2014, à l’époque de la RC2. Depuis le travail d’affinage a été constant, et Thierry Nuttens a annoncé le 8 octobre la sortie officielle de la NuTyX Saravanne. On y trouve un noyau linux 3.16.4, KDE SC 4.11.4 et plein de petites bonnes choses.

J’ai donc récupéré l’énorme ISO de la NuTyX Saravanne en 64 bits, d’environ 175 Mo, et j’ai lancé le tout dans une machine virtuelle VirtualBox.

[fred@fredo-arch ISO à tester]$ wget -c http://downloads.nutyx.org/NuTyX_x86_64-saravane-20141006.iso
–2014-10-10 16:09:46– http://downloads.nutyx.org/NuTyX_x86_64-saravane-20141006.iso
Résolution de downloads.nutyx.org (downloads.nutyx.org)… 195.154.82.195
Connexion à downloads.nutyx.org (downloads.nutyx.org)|195.154.82.195|:80… connecté.
requête HTTP transmise, en attente de la réponse… 200 OK
Taille : 183500800 (175M) [application/x-iso9660-image]
Sauvegarde en : « NuTyX_x86_64-saravane-20141006.iso »

100%[======================================>] 183 500 800 383KB/s ds 5m 58s

2014-10-10 16:15:45 (500 KB/s) — « NuTyX_x86_64-saravane-20141006.iso » sauvegardé [183500800/183500800]

Après un démarrage très rapide, on arrive au choix des langues.

Pour le français il se trouve aux alentours de 80% de la liste des traductions disponibles.

L’installateur arrive ensuite. Il est simple, limite austère, mais il fait son travail. Après une mise en garde en guise d’amuse-bouche, on attaque le gros oeuvre. Cependant, j’ai préféré ne pas suivre le conseil, et commencé par installer NuTyX, puis grub 😉

Donc, j’ai bousculé un peu l’ordre affiché dans le menu d’installation.

J’ai commencé par le partitionnement, suivi du formatage (j’ai pris ext4 par défaut) et de l’installation. Les captures d’écran ci-après sont suffisamment parlantes.

Le choix de la partition à utiliser pour l’installation :

L’installation de la base est incroyablement rapide. J’avoue que j’ai été bluffé. en 20 à 25 secondes chrono, qui dit mieux ?

L’installation de Grub est l’étape suivante. Après l’installation, on nous propose de vérifier le contenu du fichier /boot/grub/grub.cfg. C’est essentiel si on a un ordinateur en multi-démarrage.

Les autres étapes sont très classiques : clavier à utiliser, configuration réseau (ah, que c’est bon la connexion filaire…), le réglage de l’heure (UTC si en mono-démarrage, locale si on double-démarre avec MS-Windows), une des rares étapes non traduite, dommage. En gros, sur l’écran de l’heure, yes pour UTC, no pour heure locale.

On a enfin la date et l’heure. L’installation est terminée et on se connecte en root pour finir les réglages techniques. Au premier démarrage, le mot de passe root est nutyx. Il faut le modifier en le réentrant, puis en entrant deux fois le nouveau mot de passe root.

J’ai rajouté la partition swap en suivant le manuel utilisateur.  A savoir étant donné que la partition de swap est en /dev/sda2 (dans mon cas) :

mkswap /dev/sda2
swapon /dev/sda2
echo "/dev/sda2 swap swap pri=1 0 0" >> /etc/fstab

Un redémarrage plus tard, tout est OK. Le swap est disponible pour les opérations qui demanderont pas mal de ressources.

Il y a un léger bug que j’ai constaté avec l’ISO disponible (celle du 6 octobre 2014) et utilisée : le fichier /etc/localtime qui devrait pointer vers le fuseau horaire correct n’est pas généré. Cela se corrige en un tour de main, avec pour Paris :

ln -sf /usr/share/zone/Europe/Paris /etc/localtime

Un autre rédémarrage plus tard (j’aurais pu fusionner les deux étapes), j’ai une NuTyX avec du swap et l’heure correcte 🙂

Par la suite j’ai mis à jour la base de données de cards (l’outil d’empaquetage), installé les paquets mis à jour (le noyau uniquement dans mon cas et donc un reboot à la clé !), et j’ai installé KDE SC. Je suis resté en root pour cette série d’opération (je sais c’est pas bien !) :

cards sync -i
check
cards install -u kernel
cards install kde

Bon, vu la taille de KDE SC, il m’a fallu patienter une quinzaine de minutes pour récupérer et installer les paquets nécessaires. Durée somme toute classique pour installer l’environnement KDE SC.

Pour compléter le support multimédia, j’ai rajouté les paquets : gstreamer1-plugins-ugly, gstreamer1-plugins-bad, gstreamer-plugins-ugly, gstreamer-plugins-bad et enfin gstreamer1-libav. J’ai aussi rajouté LibreOffice, Mozilla Firefox et Mozilla Thunderbird.

Ensuite, j’ai créé mon compte utilisateur avec la commande nu.

J’ai enfin redémarrer une nouvelle fois, et KDM m’a accueilli. J’en ai donc profité pour lancer la capture de la vidéo.

La NuTyX Saravane est une distribution bien alléchante avec quelques erreurs de jeunesse bien pardonnables, mais elle a un énorme point faible. Sa logithèque qui est relativement faible, lié sûrement aux manques de contributeurs et d’utilisateurs qui pourraient proposer des recettes pour créer les paquets qui font défaut, comme Amarok par exemple.

Malgré cela, partir d’une Linux From Scratch et en faire une distribution rapidement installable, avec un gestionnaire de paquets qui a tout d’un grand, c’est un sacré tour de force.

Donc, contrairement aux innombrables et inutiles réempaquetages de la Ubuntu qui ne font que bouffer de la bande passante et qu’il est d’une facilité déconcertante de produire (j’en avais fait l’expérience dans un article du mois de septembre 2014), la NuTyX (comme la 0linux) propose une autre vision des distributions GNU/Linux.

Ce serait trop con de la laisser mourir, non ?

18 réflexions sur « NuTyX Saravanne : une LFS sans se prendre la tête, le retour :D »

  1. Bonjour,

    Je me permets d’apporter deux précisions :

    1/ KDE est en 4.14.1 et dans quelques jours en 4.14.2.

    2/ L’installateur est un live dit de maintenance avec une option d’installation.
    L’option d’installation de grub n’est là que pour réparation, mise en route d’un nouveau DD système ou tout autre besoin.

    C’est vrai que la présentation du menu pourrait séparer les 2 ensembles :
    1/ préparation / maintenance
    2/ installation

    Ce serait trop con de la laisser mourir, non ?

    Tout à fait d’accord 😀

    pierre^

  2. salut a vous
    @ frederic , de ton coté comment compte tu aider cette distribution , qui est comme tu ledit un peut hors normes et très légère ?
    merci pour ce blog c est le seul que je suis et que j’apprécie
    bonne continuation

    1. Ce que je compte faire ? En plus d’avoir rapporté des bugs lors des versions de développement et de faire de la publicité à la distribution via la publication d’articles sur mon blog ?

      Peut-être une ou deux recettes de logiciels si j’y arrive 😀

  3. Bonjour à tous,

    Très intéressante cette Nutyx avec la doc intégralement en français

    Je me pose une question en voyant l’installation de la base: 25 sec, de KDE 15: min.

    Pourquoi le choix de KDE?

    1. Pourquoi le choix de KDE?

      tout simplement parce que c’est celui que j’utilise et qu’on est jamais aussi bien servi que par soi-même 😀
      maintenant ce n’est pas difficile de se compiler son bureau préféré.
      tout est indiqué là : http://www.nutyx.org/fr/contribute.html

      quant à la légèreté … ratpoison est disponible 😀

      pierre^

    1. À quand un test de Lfs 7.6 . Je pense que tu serais rendu là dans le niveau de connaissance que tu as . Seule Dasgregor qui fait comme toi tester tout plein de distribution gnu/linux et de bons tutoriels à tester Lfs .
      youtube.com/watch?v=BYVrQeowR5U
      youtube.com/watch?v=y6aXKqM50L8

  4. Merci pout ton article très complèt .Je saavais même po qu »on peut même se passer de flashplayer maintenant… En tout cas je l’ai pas installé et on peut visionner plein de trucs. C’est génial.

    Elle marche franchement pas mal cette saravane.

Les commentaires sont fermés.