Toi aussi, deviens un expert linuxien… Crée ta distribution GNU/Linux grâce à RemasterSys… C’est tellement bien pour ton CV :D

Si les dérivées d’Ubuntu ont eu tendance à se démultiplier, pour le meilleur (la Linux Mint) comme le pire (non, pas de liste, ce serait trop long), c’est grace à des outils dédiés, dont un, RemasterSys

Même si le logiciel n’est plus développé sous ce nom, suite à une lassitude du développeur d’origine (cf la gueulante ci-dessous), il est toujours possible d’installer l’outil et d’appliquer une légère modification pour que le tout fonctionne encore du moins avec les Ubuntu 14.04 LTS.

Pour la gueulante ?

I have been doing this for almost 7 years now and after all the bs some folks created for me I have decided to stop development of remastersys and it will no longer be available.

Ce qui donne traduit :

J’ai travaillé dessus pendant près de 7 ans maintenant et après toutes les conneries (NdT: bs étant la réduction pour bullshit) que certaines personnes ont faites pour moi, j’ai décidé d’arrêter le développement de remastersys et il n’est plus disponible.

Est-ce à dire que l’auteur en a eu marre des distributions GNU/Linux qui se multipliaient comme des petits pains ? Apparemment, le projet existerait encore sous le nom de Black Lab au coût 50$ pièce avec des mises à jour à vie.

J’ai donc voulu créer ma propre distribution GNU/Linux simplement. J’ai pris une Xubuntu 14.04 LTS que j’ai très légèrement modifié :

  1. Remplacement du duo Abiword et Gnumeric par LibreOffice
  2. Remplacement de Parole par VLC
  3. Remplacement de gmusicbrower par Quodlibet
  4. Fond d’écran différent
  5. Utilisation du thème Numix
  6. Petit barre de taches en bas (non conservée durant la création de l’ISO ?)

Ensuite, j’ai lancé remastersys-gtk. J’ai demandé à ce qu’il utilise ma personnalisation (section « User whose current settings will be used as default »), puis j’ai lancé la création de l’ISO.

Après une petite demi-heure de travail, l’ISO a été générée. J’ai utilisé le disque de ma freebox en réseau comme tampon, puis j’ai vérifié l’ensemble, aussi bien en live qu’en installation pure…

Une vidéo est franchement parlante dans ce cas… Dommage qu’il n’ait pas conservé la barre que j’avais mis en bas à l’origine. Pas compris pourquoi 🙁

Certaines personnes voudraient bien vendre des ISOs créées via RemasterSys… Autant dire que Coluche avait raison : « En parlant de musique commerciale : Quand on pense qu’il suffirait que les gens ne les achetent pas pour que ça ne se vende plus. »

Pas que ce soit contraire aux libertés définies par la Free Software Foundation, Richard Stallman vendait bien au début l’accès au code source d’emacs avec le logiciel pour financer la FSF, mais il faudra me dire en quoi changer le fond d’écran, le thème et la logithèque, donc une heure de peaufinage est un justificatif pour vendre l’ISO, même au prix de l’euro symbolique…

22 pensées sur “Toi aussi, deviens un expert linuxien… Crée ta distribution GNU/Linux grâce à RemasterSys… C’est tellement bien pour ton CV :D”

  1. Oui et alors ???? tu veux prouver quoi ? TU n’as rien fait hormis utiliser Remastersys. Beaucoup de dérivés (pas toutes bien sur) ne sont pas seulement un changement de thème. Certains proposent des softs et/ou utilitaires créés spécifiquement pour ce remaster. Je te lis depuis quelque temps et je constate le plaisir que tu as à démonter tel ou tel distribution. Celle que tu parle dans ta vidéo, c’est un jeune (très jeune je dirais même) qui essaie de se faire la main et je trouve cela très bien. Toi qui, d’après tes dires, utilise linux depuis tant d’année, tu devrais au contraire lui donner des conseils pertinents au lieu de l’enfoncer comme tu le fait si bien. Comme toujours la critique est facile. Toi qui te veux pédagogue avec « ton association d’illettré », je pleins les personnes avec qui tu avais à faire…Si tu leur parle comme ça, ils ne doivent pas être à la noce tout le temps…Enfin, j’arrête la parceque comme tu auras toujours le dernier mot, cela ne sert pas à grand chose de continuer à discuter.
    PS : J’ai peut être moi aussi fait des fautes d’orthographe…mais comme on dit l’erreur est humaine.

    1. Oui et alors ???? tu veux prouver quoi ? TU n’as rien fait hormis utiliser Remastersys. Beaucoup de dérivés (pas toutes bien sur) ne sont pas seulement un changement de thème.

      Déjà, on commence par respirer et on apprend à espacer ses remarques, car tu donnes l’impression de balancer ton commentaire comme on va déféquer. Je n’ai jamais dit que toutes les dérivées sont des simples changements de thèmes.

      Certains proposent des softs et/ou utilitaires créés spécifiquement pour ce remaster. Je te lis depuis quelque temps et je constate le plaisir que tu as à démonter tel ou tel distribution.

      « Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur. » (Beaumarchais)

      Celle que tu parle dans ta vidéo, c’est un jeune (très jeune je dirais même) qui essaie de se faire la main et je trouve cela très bien.

      Je n’ai jamais prétendu le contraire. Cependant, il a accumulé les erreurs.

      Toi qui, d’après tes dires, utilise linux depuis tant d’année, tu devrais au contraire lui donner des conseils pertinents au lieu de l’enfoncer comme tu le fait si bien.

      L’enfoncer ? Dire la vérité sans être méchant, c’est l’enfoncer ? Qui a sorti l’excuse foireuse du stagiaire pour justifier les erreurs ?

      Comme toujours la critique est facile.

      Et utiliser à mauvaise escient un outil, aussi.

      Toi qui te veux pédagogue avec « ton association d’illettré », je pleins les personnes avec qui tu avais à faire…

      Surtout que je travaillais avec des grands débutants en informatique et les « illétrés » en question n’avait pas la morgue qui s’exprime dans tes propos.

      Si tu leur parle comme ça, ils ne doivent pas être à la noce tout le temps…

      J’ai gardé de très bon contact avec les dites personnes.

      Enfin, j’arrête la parceque comme tu auras toujours le dernier mot, cela ne sert pas à grand chose de continuer à discuter.

      C’est cela. Tu balances un pavé qui est typique du monologue et tu me fais la leçon de morale ?

      Pas encore digéré que je ne me sois pas trompé sur la destinée tragique de PearOS ?

      PS : J’ai peut être moi aussi fait des fautes d’orthographe…mais comme on dit l’erreur est humaine.

      Et perséverer est diabolique.

      « Errare humanum est, perseverare diabolicum ». C’est vrai, il faut rester dans le « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ».

      J’ai voulu montrer que les outils comme remastersys sont employés à tors et à travers. De plus, si le créateur de Micro-R OS a tendu le bâton pour se faire battre. J’ai exprimé mon point de vue, c’est génant ? Ne doit-on pas critiquer, même en étant acide.

      Quant je considère qu’une distribution n’a aucun intérêt et fait plus de mal que de bien au logiciel libre, je le dis. Ne t’en déplaise !

      1. Dire la vérité je veux bien mais il y a façon de le faire… Beaucoup de tes tests ne sont que critiques non constructives et abaissement de ceux qui s’essais aux monde du libre. Je ne doute pas de tes connaissances mais elles seraient plus utiles avec des remarques constructives. Même si tu n’utilises pas la distribution en question, quelques conseils sont toujours les biens venu. C’est bien le principe de l’univers du libre, non ? Je ne fais pas la morale, comme tu le dis, mais c’est vrai que cela peut très vite décourager de jeunes développeurs qui veulent s’essayer dans le monde du libre. Je trouve cela dommage.
        Et pour info, PearOS n’a pas eu de fin tragique. Comme je l’avais indiqué en début d’année, J’ai eu une très bonne opportunité et je travail maintenant dans un entreprise chinoise qui a repris le développement (sous un autre nom bien sur) pour le marché chinois. C’est pour cela que j’encourage tous ceux qui veulent tenter l’aventure avec des remarques pertinentes (autant que possible).

        1. Beaucoup de tes tests ne sont que critiques non constructives et abaissement de ceux qui s’essais aux monde du libre.

          Des exemples en dehors du caricatural Micro-R OS ?

          Même si tu n’utilises pas la distribution en question, quelques conseils sont toujours les biens venu. C’est bien le principe de l’univers du libre, non ?

          Justement. Parfois le meilleur conseil qu’on puisse donner c’est d’arrêter l’acharnement thérapeutique.

          Je ne fais pas la morale, comme tu le dis, mais c’est vrai que cela peut très vite décourager de jeunes développeurs qui veulent s’essayer dans le monde du libre. Je trouve cela dommage.

          Surtout qu’un certain nombre de distributions dont j’ai parlé en mal à savoir sans leur passer de la pommade ne sont plus que des souvenirs.

          Et pour info, PearOS n’a pas eu de fin tragique.

          Pour les personnes qui l’utilisaient, si, surtout avec l’annonce de la fin brutale du projet sous sa forme initiale.

          Comme je l’avais indiqué en début d’année, J’ai eu une très bonne opportunité et je travail maintenant dans un entreprise chinoise qui a repris le développement (sous un autre nom bien sur) pour le marché chinois.

          Tant mieux si le projet a eu une deuxième vie.

          C’est pour cela que j’encourage tous ceux qui veulent tenter l’aventure avec des remarques pertinentes (autant que possible).

          Autant s’investir dans des projets solides et ne pas se lancer bille en tête. Car on finit par dénigrer avec de tels comportement le logiciel libre dans son ensemble.

  2. Quand un bon outil est utilisé par de mauvaises personnes, c’est – hélas – quasi systématiquement l’outil qui est condamné, pas les malfaisants. C’est bien dommage, mais si ça peut effectivement arrêter cette inflation de distros qui n’apportent rien à Linux, c’est un mal pour un bien…

    1. L’Enfer est pavé de bonnes intentions.

      C’est dommage en effet que des outils comme RemasterSys ou encore Ubuntu Customization Kit soit utilisé à tors et à travers.

      https://launchpad.net/uck

      Mais faire comprendre cela… Bref… J’ai toujours été trop franc du collier, et si mes propos choquent, c’est qu’il tombe à l’endroit où ça fait mal.

      1. Et si le besoin exprimé dans la description d’UCK (« This tool helps you to customize official Ubuntu Live CDs to your needs ») n’était en fait que le besoin d’obtenir le quart d’heure de gloire promis par Warhol, dans cette société où l’on bourre le mou aux jeunes pour leur faire croire que s’ils ne deviennent pas une star, ils ne seront rien ? Si ce n’est pas ça, en tout cas, on peut estimer que ça y ressemble…

  3. Je me doutais bien qu’un mécontent laisse un commentaire et quand j’ai vu qu’on ne pouvait pas laisser de message, je me suis dit: « Fred il ne veut pas de commentaire ».
    Moi, ta petite vidéo m’a bien fait rire, mais apparemment il y avait du vent chez toi à l’heure de l’enregistrement, tu as encore prêté ton micro ?
    En tout les cas la démonstration est faite que l’on peut se faire plaisir pour trois fois rien.
    A pluche.

    1. Simplement que j’avais oublié de cocher la case autorisant les commentaires. J’avais la tête dans l’arrière-train.

      J’avais juste réglé le micro un peu fort, c’est pour cela qu’il y a l’effet de fond.

      Le problème n’est pas de se faire plaisir, mais de publier tout et n’importe quoi par la suite. Le problème n’est pas remastersys mais son utilisation abusive.

  4. Remasterys a l’époque fournis par défaut avec Lindows. Enfin je m’en suis souvent servie a une époque. Le seul avantage de cet outil est de permettre de créé des sauvegardes du système pour les réinstallations sans se fatiguer a toujours tout reconfiguré.

    Pour créer une distribution je m’orienterais plus vers un bon vieux chroot. Beaucoup plus fiable.

  5. « la seule qui s’en sort vraiment, c’est la RedHat Enterprise Linux. »

    En même temps, RedHat c’est un grand nom dans l’univers de GNU/Linux. 🙂
    Par contre je comprends toujours pas le choix d’avoir intégré par défaut Gnome 3 dans RHEL 7 avec des extensions pour le maquiller en Gnome 2, combien même Mate-desktop aurait été plus cohérent.

    En ce qui concerne la Micro-R, je dirais que ça fait du bien de rire un bon coup 😀

    PS: que penses tu de la prochaine version de Gnome, la 3.14 ? Resteras-tu sur Mate lors de sa sortie ? 🙂

  6. Pour moi, une distribution Linux, c’est avant tout les choses suivantes :

    – Une équipe de devs active et sérieuse dont le projet tiens la route (exit les distros crées à la suite d’une crise d’égo aïgue)
    – Une roadmap de développement claire (rolling release ou autre ?)
    – Une maintenance « souveraine » des mises à jours (parce que changer 3 icones et garder le sources.list d’Ubuntu, ça la fous mal en plus d’être con…)
    – Une communauté d’utilisateurs assez grande pour se faire entendre

    Si l’on se met à la place d’un utilisateur débutant, lui expliquer que le mainteneur de sa distro est parti 2 mois après qui se soit familiarisé avec l’OS n’aide pas à prendre le libre au sérieux.

    Pour reprendre ce que Fred disais, faire du tricot, c’est peut être plus intéressant après tout…

    1. Bah le gars qui a commencé avec une distro morte au bout de deux mois, faut l’encourager à ssayer une distro. « dérivée » ou « cousine » (s’il utilise un dérivé de Debian, l’orienter sur Debian, etc.) avec en plus l’aider à installer l’environnement de bureau qu’il a pris l’habitude d’utiliser.
      Comme ça il sera moins perdu.
      Et ça lui apprendra à utiliser une distro sans avoir vérifier sa communauté, etc.
      Franchement, faire découvrir à un non linuxien autre chose que :
      – Debian
      – Fedora
      – Ubuntu (avec Unity)
      – Mint Cinnamon/mate (le plus stable ?)
      – Manjaro
      Déjà là y’en a beaucoup, faudrait presque lui faire tester juste une debian avec 4 DE différents pis roule ma poule.

    2. Pour moi un linux c’est un mec tout seul dans son bureau tentant de cloner minix et de le mettre au standard POSIX

      Une distribution linux digne de ce nom c’est un mec tout seul qui a sortie 11 versions de sa distribution avant d’accepter de l’aide ^^

  7. Bonjour,
    Je suis d’accord avec certains d’entre vous. Gnu/linux n’a pas reçu du succès au grand public, au débutant en partie car il y en a trop de distributions qui au final font les mêmes choses. Sur les dérivés des dérivés, je pense qu’il n’y a que ElementaryOs qui a su se distinguer (grâce à son design).
    Au lieu de créer une distribution et le vendre, pourquoi ne pas préparer quelque chose qui permet aux autres de mieux apprendre ce qui existe déjà et de les personnaliser sans créer une autre distribution, vous pouvez faire des formations payantes.
    Pour moi, ces outils sont destinés à l’éducation, à des cas spécifiques par pour créer des distributions indépendantes et qui sont inutiles .

    Merci

  8. Houlà!
    Je vois que ça clash pas mal. C’est ça qui est fou avec linux. tout gugus qui a démarré un Live pense mieux savoir que son collègue.

    En tout cas je te remercie pour ta démo.

    Pour ma part, je suis un utilisateur « standard » de Linux (depuis 20 ans, mais standard quand-même). Là ou je vois un avantage dans la combine, n’est pas de créer une nouvelle distro, mais par exemple de faire un CD d’install personnalisé d’une distro. Par exemple si on veut pas s e casser la tête à tout réinstaller par la suite. Comme une sorte de ghost si on veut. Et finalement, juste le plaisir de touiller de l’OS.

    C’est fou comme ça réveille les passions ce genre de peitit sujet. J’ai l’impression de voir certains se comporter sur leur idée de Linux comme ces bauf qui font du tunning sur leur bagnole le dimanche. Il sont tous certains d’avoir la plus belle bagnole du monde, mais ils n’ont fait que de l’agrémenter d’autre pièce de série. Ce qui fait qu’au final tout le monde à la même bagnole tunée……… et plus un rond dans le porte-monnaie, vu que ça coûte un bras ces conneries.

    COmme quoi, certain ne sont jamais sorti du bac à sable et jouent toujours à celui qui a la plus grosse.

    Merci Fred pour tes chouettes articles, qui ne me font pas sortir de mes gons, vu qu’il titillent simplement ma curiosité de « vieux » geek (ou nerd c’est selon)

    Fred-Le-Suisse

Les commentaires sont fermés.