Où en est donc Xfce 4.12, après presque 18 mois de retard sur la date initiale de publication ?

Xfce 4.10 est sorti fin avril 2012, et la version 4.12 a environ un an et demi de retard sur le planning prévisionnel. En effet, la version 4.12 de Xfce devait sortir aux alentours de la mi-mars 2013.

J’ai donc voulu voir dans quel état se trouve actuellement xfce. Dans ce but, j’ai pris la documentation officielle de Xfce concernant la compilation de l’environnement et j’ai recherché les paquets correspondants sur AUR pour rester aussi propre que possible dans cette machine virtuelle de test.

J’ai ensuite créé une machine virtuelle Archlinux en 64 bits avec Xorg préinstallé et j’ai suivi les paquets dans l’ordre de compilation conseillé par le document officiel de l’équipe de développement de Xfce, en utilisant les versions git correspondantes.

L’ordre de compilation a été le suivant pour la base de l’environnement :

  1. xfce4-dev-tools-git
  2. libxfce4util-git
  3. xfconf-git
  4. libxfce4ui-git
  5. garcon-git
  6. exo-git
  7. xfce4-panel-git
  8. thunar-git
  1. xfce4-settings-git
  2. xfce4-session-git
  3. xfwm4-git
  4. xfdesktop-git
  5. xfce4-appfinder-git
  6. tumbler-git

J’ai complété l’installation avec quelques outils :

  1. xfce4-terminal-git (console en mode texte)
  2. xfce4-taskmanager-git
  3. mousepad-git (éditeur de texte basique)
  4. ristretto-git (visionneur d’images)
  5. orage-git (agenda et calendrier)
  6. xfce4-mixer-git
  7. xfburn-git
  8. xfce4-notifyd-git
  9. squeeze-git (gestionnaire d’archives)
  10. parole-git (vidéo)

J’ai rajouté quelques greffons, du moins ceux qui ont bien voulu se compiler, pour donner un environnement assez complet. Pour avoir un environnement moins austère, j’ai rajouté LibreOffice, Mozilla Firefox, Mozilla Thunderbird et QuodLibet. Le gestionnaire de connexion ? Notre ami LightDM ;)

Pour montrer Xfce 4.11 en action, j’ai fait une petite vidéo.

Je dois dire que je suis bluffé par la vitesse de cette version de développement de Xfce. C’est un environnement connu pour sa vitesse, mais je suis vraiment étonné par sa vélocité, même dans une machine virtuelle. Sur le plan visuel, rien ne change ou presque par rapport à la version 4.10. Je dois dire que les changements doivent être si subtils qu’il faut utiliser un microscope pour mettre la main dessus.

C’est un environnement qui est désormais mature. Dommage que son développement soit aussi long. Est-ce dû à la longue et dure migration vers gtk3 ? Certains outils semblent en profiter, que ce soit la future version de Parole, ou encore Mousepad.

Quoiqu’il en soit, j’espère que bientôt l’équipe de Xfce pourra annoncer l’arrivée d’une version officielle de son environnement. Car il serait dommage que Mate Desktop lui vole la place des environnements légers et « old school ».

12 réflexions au sujet de « Où en est donc Xfce 4.12, après presque 18 mois de retard sur la date initiale de publication ? »

  1. Semche

    Duckduckgo n’est pas encore un très bon moteur de recherche, mais ce qui fait sa puissance est l’utilisation des bang qui permettent une recherche sur quasiment n’importe quel gros site, par exemple il suffit de préfixer ta recherche par !bandcamp pour chercher sur ce site. Sans parler des mots-clés bien pratique tels que lorem ipsum, qr, password et j’en passe. C’est un excellent outil pour qui sait l’utiliser.

  2. Ypnose

    Je n’ai pas (encore) testé cette nouvelle version, mais je dois dire que je trouve Xfce assez pratique. C’est ce que j’utilise au boulot, sur une Debian stable (je vais migrer sur Void). Ça « juste works » et c’est pas encore trop bloated.

  3. alterlibriste

    Déjà entre la 4.8 et la 4.10, je n’ai pas vu de changements donc c’est qu’il est mature depuis un moment. C’est mon environnement préféré pour les petites config. J’ai même réussi à le faire tourner sur Rasberry Pi.
    Par contre, sa force est vraiment son haut degré de paramétrage qui permet d’en faire ce que l’on veut.
    Pour mesurer la gourmandise d’un environnement, la commande free me semble beaucoup plus précise.

  4. darry cawl

    Petit commentaire hors-sujet : vu que tu as déjà parlé de solydxk il y a du nouveau pour cette distrib : à partir du prochain freeze de debian jessie qui aura lieu en novembre, solydxk ne sera plus basée sur testing mais sur debian stable (+ les depôts backports), ce qui change beaucoup de chose et du coup je ne vois plus trop l’avantage de cette distrib.
    Source : http://forums.solydxk.com/viewtopic.php?f=2&t=4556
    Je ne comprends pas parfaitement l’anglais alors j’ai un peu de mal à comprendre, ils disent qu’il y aura toujours une version de solydxk basée sur testing mais qu’elle ne sera pas officielle.
    C’est un peu flou et pas très clair.

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      C’est juste la copie de la politique de la Mint pour sa LMDE. Sûrement lié au fait que testing sera gelé. Un mouvement qui sera sans aucun doute inversé dès la publication de Jessie et le dégel de testing.

  5. Christophe C

    Xubuntu 11.04 embarque la 4.11, et on la 4.10. Tu pose la question des différences entre la 4.10 et la 4.11. Bien que ta version récemment compilée doivent embarquer quelques bricoles de plus, on doit pouvoir se baser sur la dernière xub pour regarder les différences. En tant qu’utilisateurs de xub, j’en ai vue 2 :

    – la fenêtre des paramètres conserve maintenant sa dimension si on la redéfinie, ce qui est pratique, car sous 4.10, elle se relance toujours à une taille identique, trop petite.

    – La gestion des fonds d’écran est beaucoup plus pratique pour le changement des papiers-peint à un rythme régulier, et on peut maintenant facilement affecter un fds d’écran différent à chaque bureau, ce qui facilite grandement leur repérage visuel.

    Dans Xub, le menu « classique » est aussi remplacé par Whisker, beaucoup plus puissant. J’ai cru comprendre (?) qu’à terme Xfce upstream ferait de même.

    Ce n’est pas révolutionnaire, mais j’aime beaucoup. Le changement de bureau par la molette est aussi le plus simple et efficace de tous les environnements linux. Tous les autres sont lourds et compliqués, à côté. Ce qui manque, c’est un peu d’effets de transitions / animation des fenêtres, comme sous mutter ou gala. C’est zouli :) Mais à part cela …

  6. olivier

    Pour les nouveautés sous le capot :

    – libxfce4ui supporte Gtk3, nécessaire pour le lecteur multimédia Parole en autre.
    – Au niveau du panel, il supporte maintenant les greffons compilés pour Gtk2 et Gtk3. Quand on clique sur l’heure, le calendrier apparaît.
    – Parole supporte uniquement Gtk3, (les versions 0.7.x et supérieures ont besoin de Gtk 3.10 au minimum). On peut utiliser une nouvelle sortie, via Clutter (OpenGL) depuis la version 0.7.0 (je travaille sur ça en ce moment pour FreeBSD). Parole supporte le protocole mpris2. Depuis les versions 0.5.x, il peut ajouter des plugins GStreamer supplémentaires si ils sont manquants (GStreamer doit être compilé avec un wrapper pour trouver les bons plugins).
    – Xfce supporte désormais systemd (c’est optionnel)
    – On peut « zoomer » (Alt + molette de la souris) sur une application du bureau.
    – Le support du double écran (et la reconnaissance des écrans) a été entièrement revu.
    – xfdesktop supporte maintenant les fonds d’écran par bureau, et on peut paramétrer une rotation des fonds d’écran. (Capture d’écran sous FreeBSD, https://people.freebsd.org/~olivierd/wallpaper-workspace2.png )
    – xfce4-power-manager a été entièrement revu.

    Comme tu l’as remarqué, Mousepad (uniquement la version Git) supporte Gtk3.
    Dans squeeze, xfce4-terminal, et ristretto, il n’y a pas eut de changements, les versions stables sont identiques (à part les traductions) aux versions Git.

  7. fassil

    Ouaip, y’a quand même pas de quoi « s’illuminer » ?
    Les fonds d »écran différents par bureau, je n’ai jamais utilisé autre chose depuis un bon moment & pour le changement à la roulette, j’ai troqué le mulot pour un vrai claviodrôme + touchpad (+ mobile).
    Pour finir, quand je ne serais + obligé de me faire « bobo la tête, lanceur, toussa… » pour modifier/créer un raccourci-clavier (une fois tous les 6 mois, mais quand même) dans un live, il s’arrêtera peut-être en dur chez moi, mais j’en doute.
    Vous n’avez pas rêvé, c’était mon post « troll » du mois ;-)

Les commentaires sont fermés.