PeachOS OSI : le syndrôme AUBD en action se mélange à ce qu’il ne faut pas faire…

AUBD ? Another Ubuntu Based Distribution. En fouillant la liste d’attente de Distrowatch, j’ai pu lire ceci : « Peach OSI (submitted on 2014-07-25) ». Ma curiosité ayant été titillée, je suis allé sur le site de la distribution en question.

Et on tombe sur ce qu’il ne faut pas faire. Premier point, une argumentation en carton pâte.

Sur la page qui justifie l’existence de la distribution, nous avons un exercice de xyloglossie parfait, qui montre aussi la modestie du développeur en question.

« Before remastering Ubuntu, the most widely used desktop Distro of Linux, I installed and graded almost 200 Linux Distros, a process that took over 6 months to accomplish. In the end there was only 2 Distros that I could give a grade of an A (I graded them on a scale of A to E with A being the highest grade). I was looking for the perfect system that I could « give » to my family, friends and special clients so that they too could have all the benefits of a Linux system. In the end I had to conclude that, for the most part, most people would not use any of the Linux Distros because they were « just so different » from what they were used to. Then I set about creating a Linux system that anyone with any computer skill level could use. The net result was and is Peach OSI. »

Ce qui nous donne traduit :

Avant de remasteriser Ubuntu, la distribution Linux de bureau la plus largement utilisé, j’ai installé et noté près de 200 distributions, un processus qui a duré plus de 6 mois pour être accompli. En fin de compte il y avait seulement 2 distros auxqulles je pourrais donner une note de A (je les ai notés sur une échelle de A à E, A étant la meilleure note). Je cherchais le système parfait que je pouvais « donner » à ma famille, mes amis et mes clients particuliers afin qu’ils puissent eux aussi avoir tous les avantages d’un système Linux. En fin de compte, j’ai dû conclure que, pour la plupart, la plupart des gens ne sauraient pas utiliser l’une des distributions Linux parce qu’ils étaient «tellement différent » de ce qu’ils avaient utilisés. Alors je me mis à la création d’un système Linux que n’importe qui avec n’importe quel niveau de compétence en informatique pourrait utiliser. Le résultat net a été et reste Peach OSI.

Deuxième point : avoir un site qui ne permet pas de récupérer une ISO rapidement. L’ISO de la distribution en question ne pèse que 2,3 Go…

Malgré ma connexion qui me permet de monter à des vitesses allant jusqu’à 2 Mo/s, le site ne me propose que du 25 Ko/s… Quoique j’ai eu des pointes à 50 Ko/s :)

Récupération de Peach OSI

Près de 18 heures pour récupérer une ISO… Désolé, mais même si j’aime parler des distributions GNU/Linux, patienter 18 heures pour la énième dérivée d’Ubuntu, ça ne le fait pas. Et avant que vous me posiez la question, non, je n’ai aucune autre récupération via mon client bittorrent en parallèle.

Même si c’est la meilleure dérivée qui puisse exister. Donc, j’ai laissé tomber la récupération, n’ayant pas envie de patienter plus de 17 heures pour une simple ISO de 2 Go…

Ces deux points me font dire : ne vous fatiguez pas à récupérer cette distribution. Tout est fait en dépit du bon sens dans son cas. En tout cas, en ce qui concerne, il ne serait pas étonnant qu’elle passe l’arme à gauche d’ici quelques mois.

12 réflexions au sujet de « PeachOS OSI : le syndrôme AUBD en action se mélange à ce qu’il ne faut pas faire… »

  1. anatolem

    Mince alors, Maximilien m’a piqué mon commentaire :D
    « Bah alors il n’y a pas de test vidéo avec ta sublime voix ?  »
    En tout les cas, il doit avoir les chevilles qui enflent.
    « Le résultat net a été et reste Peach OSI ».
    A pluche.

  2. anatolem

    Bon je suis en train de la télécharger, on annonce moins de 2 heures mais cela se gâte au bout de quelques minutes, je te comprends.
    A pluche.

  3. Jean Guy

    J’ai passé la journée à la télécharger…pour finalement recevoir un message d’erreur de VirtualBox. Supposément, le fichier ISO n’a pas été sauvegardé correctement…

Les commentaires sont fermés.