NuTyX Saravane rc2 : un premier aperçu encore rugueux ?

Ah, la NuTyX… Distribution atypique s’il est en une, j’ai connu avec elle des hauts et des bas. Depuis sa version Sekong, elle est devenue une des grandes dans le domaine des distributions GNU/Linux vraiment alternatives. J’avais parlé de la Sekong à trois reprises : en février 2013, lors de la sortie de la rc2, puis de sa révision mineure .1 en avril 2013, et une ultime fois en octobre 2013 pour sa cinquième révision mineure.

Elle est basée sur la Linux From Scratch, et si jusqu’à la Sekong, elle a utilisé les outils de la Crux, Thierry Nuttens a développé en collaboration avec les autres mainteneurs de la distributions un outil d’installation dédié, Cards.

Pour le moment, la NuTyX Saravane rc2 n’est disponible que sous forme d’une archive qu’il faut installer à la main. Thierry Nuttens lors de l’annonce a ajouté un tutoriel que je me suis contenté de suivre dans une machine virtuelle VirtualBox et auquel je vous renvoie pour les détails.

Donc, si vous voulez tester cette version, armez-vous de courage, et de bonnes notions de ligne de commande :)

Seules différences avec le protocole proposées ?

  1. J’ai utilisé un disque virtuel de 16 Go, partitionné ainsi : 256 Mo pour le système de maintenance, 12 Go pour la NuTyX Saravane, le restant pour le swap.
  2. J’ai utilisé un formatage en ext4 pour la partition de la NuTyX Saravane
  3. J’ai laissé le compte à rebours à 10 secondes dans Grub
  4. J’ai remplacé KDE par Xfce, avec les commandes indiquées par Thierry.
  5. Une fois l’installation terminée, j’ai choisi par défaut la NuTyX Saravane dans le fichier de configuration de grub

Il m’a suffit de récupérer l’énorme ISO de la NuTyX Sekong.5 en 64 bits. Elle pèse très lourd… Environ 80 Mo ! J’ai ensuite suivi le guide d’installation de cette première Saravane officiellement disponible.

L’installation terminée et après le premier démarrage sur la NuTyX Saravane rc2, j’ai formaté la partition de swap, je l’ai activée, et rajoutée le fichier /etc/fstab.

Pour le formatage et l’activation ?


mkswap /dev/sda3
swapon /dev/sda3

Ensuite, j’ai utilisé vim /etc/fstab et j’ai rajouté la ligne pour prendre en compte la partition swap.

J’ai fini en rajoutant un nouvel utilisateur avec la commande nu. On peut voir que le noyau linux utilisé est quand même récent : c’est le 3.15.6, sorti le 17 juillet 2014, soit 9 jours avant la rédaction du présent article.

Au premier démarrage de Xfce, celui-ci est en franglais. Je me suis occupé du clavier en rajoutant le fichier /etc/X11/xorg.conf.d/20-keyboard.conf avec le contenu suivant :


Section "InputClass"
Identifier "keyboard"
MatchIsKeyboard "yes"
Option "XkbLayout" "fr"
EndSection

J'ai donc voulu montrer la NuTyX en action. Désolé pour le son, j'ai fait tout mon possible pour avoir le meilleur résultat possible.

Pour conclure, je dois dire que pour cette première version rc est assez intéressante, même si elle montre qu'il y a encore du chemin à faire, ne serait-ce qu'au niveau du support des traductions ou le fait que sous Xfce, l'utilisateur ne puisse pas clore la session sans problème.

Néanmoins, vu le boulot monstre qu'est la maintenance d'une distribution et que l'équipe de la NuTyX est assez petite, c'est déjà un résultat très prometteur.

Quelques rc supplémentaires seront nécessaires pour arrondir les angles de la rc2. Pour le moment, son installation n'est pas à la portée de l'utilisateur "lambda". Vivement l'arrivée de la première Saravane finale avec une ISO dédiée. Je pense qu'un billet lui sera consacré à ce moment précis. Pour le moment, c'est réservé aux testeurs fous et aux utilisateurs voulant mettre les mains dans le cambouis.

Vous aimez ceci ? Partagez-le !

3 réflexions au sujet de « NuTyX Saravane rc2 : un premier aperçu encore rugueux ? »

  1. Alex Uper

    Bonjour ,

    il y a des fois ou ce style de test me fait penser à la visite, uniquement en vidéo, d’un appartement témoin sans les meubles …
    Au passable « LA » Linux From Scratch n’existe pas puisque ce n’est pas une distribution mais juste un (énorme) Howto !

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      Surtout que la NuTyX saravane est encore en développement avancé, en cours de finition, ce qui implique une base minimale fonctionnelle.

      « Au passable » ? Je ne connaissais pas cette expression. Je pense plutôt à « En passant ».

      Et je sais très bien que la LFS est un manuel, l’ayant expérimenté il y a plusieurs années : http://frederic.bezies.free.fr/blog/?p=5028 (article de décembre 2010)

Les commentaires sont fermés.