2014 : est-ce trop tard pour lancer un blog ?

Quand je me suis lancé dans l’aventure du blog, en 2005, j’ai vraiment galéré avant de trouver l’outil qui me conviennent. Ce fut finalement WordPress, à l’époque en version 1.5, qui finit par être mon outil. D’ailleurs, quand je lançais cette version du blog en septembre 2005, je ne pensais pas qu’il dépasserait les trois semaines de vie. Nous étions à l’époque florissante des Skyblogs pour les personnes n’ayant pas une mémoire de poisson rouge :D

Oui, les premiers billets étaient franchement courts et très peu argumenté. J’ai du mettre environ 18 à 24 mois pour trouver mon style, et le conserver. Depuis, je suis lentement monté à près de 1000 à 1200 pages vue par jours, ayant eu des records à presque 2500 visites. Mais la plupart du temps, j’ai dans les 1200 pages vues par jours, dont la répartition est du 40% de visiteurs humains et 60% de robots de moteurs de recherches.

Autant dire que pour un petit blog qui ne pratique aucune SEO, c’est déjà très bien. J’écris juste des billets, je mets les mots clés qui conviennent, et vogue la galère.

D’ailleurs, je suis très bien placé dans le classement ebuzzing des blogs inscrits dans le domaine du logiciel libre du mois de juin 2014, le résultat de juillet 2014 arrivant aux alentours du 5 juillet. Il est vrai qu’être présent sur Google+ et Twitter – non, je n’ai pas de compte chez les fesseurs de caprins – aide un peu.

Une troisième place juste derrière le Framablog et Toolinux, c’est quand même pas mal de la part d’un petit blog, non ? Et non, je ne me considère pas comme un blogueur influent, juste comme une personne qui tient un blog et qui dit ce qu’elle pense en toute indépendance.

Si je peux me faire plaisir avec de tels résultats, c’est ce qu’ils sont obtenus de longue haleine… Qui me valent en retour des courriers de professionnels qui me proposent de rédiger des contenus optimisés, voire des offres d’articles sponsorisés. Cependant, c’est contre la charte informelle que j’ai développé dès le départ, et que j’ai résumé en version électronique dans la page « A propos » du blog.

Un copier-coller s’impose :

Messieurs et Mesdames des entreprises qui veulent me vendre du contenu pré-rédigé, sachez que vous aurez droit à une fin de non recevoir.

Je me suis déjà expliqué sur ce genre de refus en février 2011, novembre 2012 puis novembre 2013.

Je ne suis pas comme Esaü qui vendit son droit d’ainesse contre un plat de lentilles. Je suis indépendant et je tiens à le rester, par respect envers les personnes qui visitent ce blog.

Pourquoi cette longue introduction ? C’est quand j’ai lu un billet d’un expert dans le domaine du blog qui explique les grandes étapes pour lancer son blog. Avec des points qui me chagrine particulièrement.

Déjà pour moi, un blog ce n’est pas un outil de business en ligne. C’est dixit la définition du dictionnaire Larousse : Site Web sur lequel un internaute tient une chronique personnelle ou consacrée à un sujet particulier.

Je ne vois nulle part la notion de business derrière, mais passons.

Outre le fait que l’article contient un lien plus ou moins sponsorisé (avec une histoire d’hébergement à prix cassé), on nous parle du thème du blog. J’avoue que je me suis laisser aller à une époque à changer de thème comme de chemise. Avant de m’apercevoir que les thèmes proposés par défaut sont déjà très bien conçus.

Arrive le Saint Graal, l’outil de SEO. Sachant que les moteurs de recherche modifient à intervalles réguliers les algorithmes derrière le rendu des résultats, les outils d’optimisation – qui sont à l’image de l’utilité des accélérateurs de téléchargements à l’époque des connexions RTC – sont toujours en retard d’une guerre.

Etrange que l’auteur n’ait pas proposé un outil comme Limit Login Attempts pour éviter les intrusions sur l’interface de gestion du blog, mais passons.

L’élément le plus important est passé sous silence : pondre des billets régulièrement, avec une argumentation plus ou moins poussée, avec une grammaire et une orthographe correcte, traiter avec respect ses utilisateurs.

Si vous écrivez un contenu qui ne concernera qu’une poignée d’utilisateurs, même avec la meilleure SEO du monde, vous n’aurez pas des millions de visiteurs ! Quelle évidence, non ? :D

Vous me demanderez pourquoi j’ai écris en titre : « 2014 : est-ce trop tard pour lancer un blog ? »

C’est trop tard si l’on veut se faire du fric avec. Même des mastodontes comme Korben ou Presse Citron doivent avoir du mal à vivre uniquement avec leur blog.

Monétiser un blog, c’est fatalement finir par accepter les contenus pré-digérés alias articles sponsorisés, et de la publicité plus ou moins invasive.

C’est aussi oublier que si les bloqueurs de publicités ont le vent en poupes, c’est pour une simple et bonne raison : les abus des gros sites qui n’ont pas su diversifier leurs sources de revenus et qui sont tenus par les organes génitaux par les régies publicitaires.

Si vous voulez faire un blog pour le plaisir, lancez-vous. Mais ne vous attendez pas à avoir un millier de pages vues quotidiennement avant deux bonnes années de dur labeur. Si vous le faites pour l’argent, laissez tomber tout de suite. Votre déception n’en sera que moindre.

Vous aimez ceci ? Partagez-le !

2 réflexions au sujet de « 2014 : est-ce trop tard pour lancer un blog ? »

  1. Jerome BAPTISTE

    Pour donner une idée, je me suis lancé fin 2012.
    Au tout début une trentaine de visites par jours. 2 ans après c’est autour de 300-400. Les meilleurs mois c’est un peu plus de 500, le record à 720 (pas de robots dans les stats, uniquement les visiteurs humains, enfin c’est ce que dit Google Analytics).
    Le blog tourne sur 2-3 articles écrit il y a 1 an et là ça commence à s’essouffler.
    Il faut une régularité de publication, sinon c’est sanction immédiate, chute des visites.
    Pour les revenues avec 2 pubs Adsense c’est un peu plus de 10 €/mois, histoire de payer l’hébergement.
    Penser faire beaucoup de visites (> 10000/jours) sans parler de sexes, de truc drôle, de vidéos de chats c’est plutôt utopique, mais pas impossible.
    Bref lancez vous dans ce que vous aimez , pensez à la présentation, l’orthographe et le SEO.

    1. Frederic Bezies Auteur de l’article

      Pour le SEO, je serais plus circonspect. Si tu parles d’un sujet « nichesque », même avec le meilleur SEO, c’est perdu d’avance pour avoir des trillions de visites annuelles :)

      Le SEO doit venir en dernier. C’est ce que semble oublier nombre de personnes. Si tu n’as pas de contenu vraiment rédigé par toi-même, ce n’est pas la peine de se lancer dans le blog. Car lire le même article à un ou deux mots différent, quel intérêt ?

Les commentaires sont fermés.