J’ai honte d’être libriste. Oui, j’ai honte de ce que je suis depuis près d’une décennie.

Pourquoi ? Il ne faut pas se pencher trop loin dans le temps pour comprendre à quel point la communauté du libre est en train de jouer à la roulette russe avec 5 balles dans le barillet. L’affaire du support des flux cryptés est le plus beau des suicides en direct qu’il m’ait été donné de voir depuis… un sacré paquet d’années !

Le logiciel libre part de bons sentiments et d’idées généreuses : faire que l’utilisateur ait le contrôle le plus complet sur son ordinateur. Mais le zèle de certains libristes est contre productif au possible, qu’on peut résumer ainsi : « Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m’en charge ! » (François-Marie Arouet dit Voltaire)

Je sens que je ne vais pas me faire des amis, mais il faut dire les choses comme elles sont : le librisme devient sectaire. Oui, sectaire, dans le sens où on sent que l’idéologie généreuse du libre se transforme en dictature de la pensée ou presque.

Je sais que je vais me faire traiter de tous les noms, mais il faut crever l’abcès.

La liste des articles qui défèquent sur la Mozilla Foundation est croissante. Et montre une fermeture d’esprit digne des pires mouvements idéologiques que l’humanité ait pu produire et commencer par mettre quelques points sur quelques « i ».

  1. Oui, Flash est une technologie omniprésente. On aura beau taper du pied dans son coin, ça ne changera rien au fait que les technologies basées HTML5 sont trop jeunes encore pour remplacer le vieux Flash qui a fait ses preuves.
  2. Oui, certains développeurs sont irresponsables et sacralise le principe du fork au point que des fusions de code qui pourrait permettre de faire avancer le schmilblick pour avoir une implémentation libre de flash potable soit une réalité semble être hors de portée de vue.
  3. Oui, la Free Software Foundation fait plus de mal que de bien par moment en voulant défendre le principe des 4 libertés fondamentales.
  4. Oui, les DRMs sont une incongruité technique imposée par les éditeurs (spécialement dans le domaine de la musique et de la vidéo) qui se croient encore dans les années 1980 et qui n’ont pas compris qu’Internet est l’astéroïde qui va les faire disparaître.

L’article qui me force à écrire ce billet, c’est une brève sur linuxfr.org qui défèque allègrement sur le choix par défaut de la Mozilla Foundation de supporter EME (encore à l’état de brouillon) dans une future version.

Il faut le dire les choses comme elles sont : cet article est complètement coupé de la réalité, comme nombre de libristes qui vivent dans leur monde idéalisée, où les logiciels « privateurs » sont inexistants. Sans oublier l’amnésie terrible dont fait preuve une partie de la communauté libriste, spécialement la plus zélée d’entre elles.

Sans Mozilla Firefox, le libre aurait-il gagné en popularité ? Sûrement pas. Combien de personnes sont passées au libre (partiellement ou complètement) grace à Mozilla Firefox ?

On voit déjà certaines personnes hurler et pousser au fork « compulsif » (encore une fois)… Ce qui ne fera qu’affaiblir la position fragilisée de Mozilla Firefox.

Il existe un site qui s’appelle uaparser.js et qui permet de décortiquer le UserAgent des navigateurs internet. D’ailleurs, sur la page du code, on voit que celui-ci est étudié pour être aussi exhaustif que possible. En effet, voici la liste des navigateurs reconnus par celui-ci.

J’ai mis en gras les forks – encore en vie ? – de Mozilla Firefox (en espérant n’en avoir oublié aucun), que je vous recopie ci-dessous :

Amaya, Arora, Avant, Baidu, Blazer, Bolt, Camino, Chimera, Chrome, Chromium, Comodo Dragon, Conkeror, Dillo, Dolphin, Doris, Epiphany, Fennec, Firebird, Firefox, Flock, GoBrowser, iCab, ICE Browser, IceApe, IceCat, IceDragon,
Iceweasel, IE [Mobile], Iron, Jasmine, K-Meleon, Konqueror, Kindle, Links, Lunascape, Lynx, Maemo, Maxthon, Midori, Minimo, [Mobile] Safari, Mosaic, Mozilla, Netfront, Netscape, NetSurf, Nokia, OmniWeb, Opera [Mini/Mobi/Tablet], Phoenix,
Polaris, QQBrowser, RockMelt, Silk, Skyfire, SeaMonkey, SlimBrowser, Swiftfox, Tizen, UCBrowser, w3m, Yandex

Oui, il y a bien IceWeasel qui est reconnu comme tel par ce script de détection. Pourra-t-on me maintenir qu’IceWeasel est reconnu comme étant un Mozilla Firefox à part entière maintenant ?

Et que dire de GNU IceCat ? Avoir un navigateur à jour est un fondement de la sécurité non ? Or, IceCat est basé sur la code de… Mozilla Firefox ESR 24.0… Soit 5 révisions de retard sur le plan du code source récupérable. La preuve ? En image :

J’ai fait compiler GNU Icecat sur ma machine, et voici son identification via le site ua-parser.js. Outre le fait qu’il installe une palanquée de greffons qui rendent pénible la navigation sur internet, il trompe le détecteur. Mais si on désactive les extensions, sa vraie nature apparait lisiblement.

C’est vrai que mentir sur sa vraie identité est un gage de pérénité pour faire respecter la liberté.

On a l’impression que les libristes les plus « puristes » et les plus exaltés reprennent une citation d’Antoine de Saint Just : « Pas de liberté pour les ennemis de la liberté ». A croire qu’ils oublient comment s’est terminée la vie de la personne en question.

Donc, libristes exaltés, continuez de cracher et de vouer aux gémonies un acteur qui a aidé à populariser le logiciel libre dans le grand public. A croire que rester pragmatique et vouloir vivre dans le monde réel des utilisateurs lambda est presque une insulte à vos yeux.

Plus vous resterez dans une posture rigoriste, plus vous donnerez de grains à moudre aux opposants du logiciel libre. Je me demande si j’aurais le courage de proposer à des personnes de tester du logiciel libre à cause de vous.

Car il ne faut pas se leurrer, tant que les « puristes » hurleront comme des cochons qu’on égorge dès qu’un éditeur de logiciel libre fera une concession pour survivre, le combat de la popularisation est perdu !

J’ai été un puriste de cette engeance il y a quelques années avant de m’apercevoir que cela m’entraîner dans le mur en accélérant et en klaxonnant.

Maintenant, libre à vous de vouloir vous fracasser le crâne, mais vous comprendrez que je me désolidarise de cette frange « puriste » qui est plus délétère au final qu’autre chose.

67 réflexions sur « J’ai honte d’être libriste. Oui, j’ai honte de ce que je suis depuis près d’une décennie. »

  1. Une remarque: Firefox esr en est à la version 24.5 avec des mises à jour de sécurité réalisées par Mozilla (versionning 24.5 « = » 24+5=29). La prochaine correspondra à Firefox 31.

      1. Oui, mais il a le mérite d’être suivi par la Gnome Team et du coup ça en fait un navigateur potable.
        Après, je lui préfère FF mais pour une distrib. clef en main par exemple, bah le gens ont un navigateur pas trop mal 🙂

  2. Je trouve que tu exagères un petit peu. Je comprends tes arguments mais bon, faut pas oublier que Flash a surtout fait ses preuves en étant un vrai nid à faille. Libriste ou pas si on veut être en sécurité il ne faut pas l’utiliser.
    En ce qui concerne la FST, j’ai trouvé sa réaction concernant les DRMs et Firefox réfléchie et assez « juste » (je pensais qu’ils se seraient un peu plus énervés).

    1. Je trouve que tu exagères un petit peu. Je comprends tes arguments mais bon, faut pas oublier que Flash a surtout fait ses preuves en étant un vrai nid à faille. Libriste ou pas si on veut être en sécurité il ne faut pas l’utiliser.

      Et tu le remplaces par quoi ? Simple question, hein. Et ne pas l’utiliser, c’est se couper de combien de sites ? Quelques centaines de milliers ?

      Gnash ? Si le projet lightspark était responsable, il ferait tout pour fusionner les deux bases et proposer une implémentation viable de Flash avec du libre.

      En ce qui concerne la FST, j’ai trouvé sa réaction concernant les DRMs et Firefox réfléchie et assez « juste » (je pensais qu’ils se seraient un peu plus énervés).

      La FSF ? Ils sont un peu « le cul entre deux chaises » étant donné que la FSF utilise le code de Mozilla Firefox pour proposer un navigateur tellement paranoïaque sur le plan de la sécurité que la navigation est impossible.

      1. Je le remplace par rien. Les vidéos sont de plus en plus diffusées en HTML5, donc là ça passe. Après y’a toujours les problèmes de VOD (Replay…) ou Deezer je te l’accorde. Mais néanmoins je comprends ceux qui sont farouchement opposés à Flash. Je répondais juste à ton « Flash a fait ses preuves ».

        En ce qui concerne la FST je ne considère pas qu’elle ait le cul entre deux chaises, quand bien même elle utilise le code de Firefox. C’est pas parce que j’utilise tel ou tel code sous licence libre que je ne dois pas trop « brusquer » les opinions des dev (dans notre cas une fondation) de ce dernier. De plus Stallman est connu pour n’avoir pas la langue dans sa poche et ne faire aucune concession (je doute qu’il n’ai pas au moins vérifié l’écriture du billet).

        En ce qui concerne le fork c’est la mode ces derniers temps de le critiquer. C’est juste l’essence même du libre, et c’est ce qui garantie sa perénité. Alors forcément des fois y’a des abus mais il ne faut pas oublier que ça profite aux deux parties. Le projet forké peut très bien récupérer des bouts de code du fork. Le gros avantage c’est que ça permet à n’importe quel dev de s’exprimer.

        1. Je le remplace par rien. Les vidéos sont de plus en plus diffusées en HTML5, donc là ça passe. Après y’a toujours les problèmes de VOD (Replay…) ou Deezer je te l’accorde. Mais néanmoins je comprends ceux qui sont farouchement opposés à Flash. Je répondais juste à ton « Flash a fait ses preuves ».

          Les idéalistes qui vivent dans un monde idéal ? 😀

          En ce qui concerne la FST je ne considère pas qu’elle ait le cul entre deux chaises, quand bien même elle utilise le code de Firefox. C’est pas parce que j’utilise tel ou tel code sous licence libre que je ne dois pas trop « brusquer » les opinions des dev (dans notre cas une fondation) de ce dernier.

          Teste GNU IceCat et tu verras ce que je veux dire. C’est simplement une horreur à l’utilisation, sans oublier qu’il n’y aucun des correctifs de sécurité rajouté par les diverses versions intermédiaires de la génération 24.x de Mozilla Firefox ESR.

          En ce qui concerne le fork c’est la mode ces derniers temps de le critiquer. C’est juste l’essence même du libre, et c’est ce qui garantie sa perénité. Alors forcément des fois y’a des abus mais il ne faut pas oublier que ça profite aux deux parties. Le projet forké peut très bien récupérer des bouts de code du fork. Le gros avantage c’est que ça permet à n’importe quel dev de s’exprimer.

          Pour la millionnième fois, je critique les forks COMPULSIFS. A croire que certaines personnes veulent nier leur existence alors que ça leur crève les yeux. C’est une conduite purement irresponsables que de de forker pour un oui ou pour un non.

          Trop dur à faire comprendre apparemment !

      2. Honnêtement, cite moi 5 sites indispensables où Flash est indispensable 🙂
        Pour le navigateur « paranoïaque et chiant à utiliser », tu parles de quoi ?

        1. 5 sites ?

          1) Dailymotion
          2) Youtube (même si le HTML5 monte en puissance)
          3) Bandcamp (pour les amoureux de musique)
          4) Deezer
          5) 99,9% des sites de groupes et d’artistes qui propose un flux en écoute

          En ce qui concerne le navigateur, je te conseille de lancer GNU IceCat… Le premier démarrage est… parlant ! 😀

          1. Le seul site que j’utilise régulièrement est YT, en HTML5 99% du temps.
            Donc bon, je ne vois pas le côté indispensable.
            Je pensais plutôt à des sites genre Les Impôts 😀 donc tu vois, Flash ne sert qu’aux dév./codeurs fainéants 😉

          2. Flash n’est pas installé chez moi, et les trois premiers sites fonctionnent sans problème.

            Il est vrai que ni Deezer ni Spotify ne fonctionnent sans Flash – en revanche, la lecture en HTML5 est pleinement fonctionnelle sur Grooveshark et Google Play.

  3. La dictature du librisme n’est pas nouvelle dans le milieu du libre, Richard Stallman lui-même a eu la réputation du vouloir du libre sans compromis et à la limite du raisonnable. Mais je ne sais pas si c’est toujours d’actualité…

    1. RMS est toujours dans sa philosophie, qui est bonne… pour lui.
      Pour nous, bah… ça donne des grnades lignes et c’est comme une religion : tu suis ce qui t’arrange 😀

  4. Bonjour,

    Ta prose ressemble plus à un désir de faire le buzz qu’à une véritable démonstration argumentée et le fait de citer Voltaire n’y change rien malheureusement (d’ailleurs cette citation ne lui appartiendrait pas).
    Ainsi tu reproches aux « libristes » d’être libre et de prôner la liberté à tout prix mais reprocherais tu à un végétarien le fait d’être jusqu’au boutiste et de ne pas se taper une bonne côtelette d’agneau de temps en temps.
    Que je sache, chacun est libre de suivre ou pas les recommandations de la Free Software Foundation car au final il ne s’agit que de ça.
    Tu décrètes que le libre a bénéficié de Mozilla mais qu’en est-il de la réciprocité. N’installe t-on pas Firefox (nombre d’entre nous justement) car il est libre et donc rassurant quant à son éthique.

    De plus il serait bon d’agrémenter tes exemples de quelques nouveautés car Flash n’est pas le centre du monde non plus et même l’OS le plus fermé au monde (Mac OS) l’a supprimé car c’est une menace constante pour la stabilité et la sécurité d’un OS.
    Stallman est excessif parfois mais sur le fond il a entièrement raison et nous avons besoin de ce genre de personne et d’idéologie pour faire avancer les choses.

    1. Ta prose ressemble plus à un désir de faire le buzz qu’à une véritable démonstration argumentée et le fait de citer Voltaire n’y change rien malheureusement (d’ailleurs cette citation ne lui appartiendrait pas).

      Du buzz ? Si j’avais de la publicité, ce serais compréhensible, mais je n’ai jamais gagné le moindre centime en question. Quant à la citation, je me suis basé sur ce que j’ai trouvé sur Evene. Mais l’idée est là.

      Ainsi tu reproches aux « libristes » d’être libre et de prôner la liberté à tout prix mais reprocherais tu à un végétarien le fait d’être jusqu’au boutiste et de ne pas se taper une bonne côtelette d’agneau de temps en temps.

      Je parle des PURISTES. Pourquoi ne pas vouloir lire ce qui est écrit en toutes lettres ?

      Que je sache, chacun est libre de suivre ou pas les recommandations de la Free Software Foundation car au final il ne s’agit que de ça.

      Je suis d’accord, mais il faut voir les PURISTES déjà hurlé en demandant un fork de plus (donc dispersion de ressources) pour un code qui n’a pas encore été inséré.

      Tu décrètes que le libre a bénéficié de Mozilla mais qu’en est-il de la réciprocité. N’installe t-on pas Firefox (nombre d’entre nous justement) car il est libre et donc rassurant quant à son éthique.

      Je NE DÉCRÈTE PAS, je constate. Nuance de taille. Sans Mozilla Firefox, combien de personnes auraient abordés le libre ? Pas un grand nombre. De plus, s’il a gagné en popularité, c’est pour sa qualité de rendu, pas pour son éthique en premier lieu. Car si un logiciel gagnait en popularité en fonction de son éthique, GNU Hurd serait le noyau le plus répandu de la planète !

      De plus il serait bon d’agrémenter tes exemples de quelques nouveautés car Flash n’est pas le centre du monde non plus et même l’OS le plus fermé au monde (Mac OS) l’a supprimé car c’est une menace constante pour la stabilité et la sécurité d’un OS.

      Quand on veut être crédible, on commence par se renseigner, et on ne confond pas deux OS proposé par la même boite.

      http://get.adobe.com/fr/flashplayer/download/?installer=Flash_Player_13_for_Mac_OS_X_10.6_-_10.9&standalone=1

      Oui, le FlashPlayer pour MacOS-X est disponible en suivant ce lien !

      Stallman est excessif parfois mais sur le fond il a entièrement raison et nous avons besoin de ce genre de personne et d’idéologie pour faire avancer les choses.

      L’excès est dangereux et finir par devenir contre-productif.

      1. Je ne pense pas que les gens installent FF en majorité parce qu’il est Libre (et encore, pas au sens Debian ni RMS lol).
        Gratuit. Rapide. Pratique.
        Mais entre Chrome ou FF, le premier des deux qui se montre à gagné ou presque sur un utilisateur lambda sans à-priori.
        Pour les gens qui s’intéressent un peu plus, FF = open source.
        Et quelques trucs en plus. Genre meilleure vie privée que Chrome and co…
        Bref, le côté Libre des choses… dans le nom LibreOffice, ça c’était une bonne idée 🙂

      2. Je te prie de m’excuser mais en quoi suivre une idéologie et s’y tenir relèverait du rigorisme car M.Bezies le décrète.
        Je vois la FSF comme une veille « sanitaire » concernant le logiciel libre et elle fait son boulot correctement.
        Ce que tu décris comme de l’extrémisme n’est que l’expression d’une philosophie, d’un combat idéologique de manière argumentée et raisonnée.

        Que dirions-nous, et que dirais-tu, si Richard Stallman nous disait : » Ubuntu utilise un spyware Amazon , c’est pas bien grave les gars « ,  » Installer IE 12 via wine, ça marche !! »…

        Que des « Macosien » ou « Windowsien » crache dans la soupe, je l’entends, surtout qu’ils n’y connaissent rien mais des « linuxiens » avertis, qui en passant reprochent tous les maux de la terre à Windows et profitent des apports de la FSF, ça interroge.

        Avec des mentalités pareils, Linux n’aurait pas tant avancé.
        Qui n’a jamais acheté du matos informatique en vérifiant s’il était bien compatible avec son noyau linux …

        Et puis le libre c’est aussi le combat pour la neutralité du net; contre Prism, pour l’éducation gratuite… alors aucune honte à être libriste même si mon pc contient de nombreux mp3

        1. Je te prie de m’excuser mais en quoi suivre une idéologie et s’y tenir relèverait du rigorisme car M.Bezies le décrète.

          Je n’ai rien décrété, je constate juste les prémisses des dégats qui vont découler sans aucun doute de l’attitude de la FSF et compagnie dans cette affaire.

          Je vois la FSF comme une veille « sanitaire » concernant le logiciel libre et elle fait son boulot correctement.
          Ce que tu décris comme de l’extrémisme n’est que l’expression d’une philosophie, d’un combat idéologique de manière argumentée et raisonnée.

          Et qui montre la coupure des dites institutions avec le monde réel et une communication qui est très mauvaise, pour ne pas dire la pire qu’on puisse trouver.

          Que dirions-nous, et que dirais-tu, si Richard Stallman nous disait : » Ubuntu utilise un spyware Amazon , c’est pas bien grave les gars « , » Installer IE 12 via wine, ça marche !! »…

          Rien, car ce n’est pas mon problème. Mon problème est de faire comprendre que la politique de la FSF la fait foncer dans un mur. Qu’en étant enfermé dans la théorie, elle oublie le monde réel.

          Que des « Macosien » ou « Windowsien » crache dans la soupe, je l’entends, surtout qu’ils n’y connaissent rien mais des « linuxiens » avertis, qui en passant reprochent tous les maux de la terre à Windows et profitent des apports de la FSF, ça interroge.

          Oh, la belle volonté de refuser de voir le problème. La FSF est en train de mettre en joue un logiciel qui fait de son mieux pour survivre… C’est tout. Je suis utilisateur de libre depuis près d’une décennie, mais je reste pragmatique. Si une solution libre n’est pas utilisable, je ne l’utilise pas. Point final.

          C’est ce qu’on appelle être humain, chercher à utiliser ce qui peut l’être. IceCat est inutilisable sauf à vouloir revenir aux années 1990 avec des extensions qui font mentir le logiciel, d’autres qui au nom d’une vision presque paranoïaque du JavaScript rendent inutilisable la moitié voir les trois quarts des sites qui utilisent JavaScript.

          Avec des mentalités pareils, Linux n’aurait pas tant avancé.
          Qui n’a jamais acheté du matos informatique en vérifiant s’il était bien compatible avec son noyau linux …

          Linux a plus avancé en laissant de côté les clownesques libristes purs et durs qui devraient utiliser soit un noyau linux-libre, soit GNU/Hurd.

          Et puis le libre c’est aussi le combat pour la neutralité du net; contre Prism, pour l’éducation gratuite… alors aucune honte à être libriste même si mon pc contient de nombreux mp3

          Je parle pour le cas français, mais l’éducation est gratuite depuis 1881 avec les lois mises en place par Jules Ferry.

          1. Les lois de 1881 ne concernent que l’enseignement primaire, c’est en 1945 qu’il en devient de même pour les collèges.
            Mais tu ne dois pas être sans savoir que de nombreux enfants vivent en dehors de notre beau pays et tu te doutes qu’ils ont aussi droit à l’éducation.

          2. Désolé, mais mon cerveau tourne désormais à vide. J’avoue que les arguments opposés par les personnes qui sont incapables de voir les dégats de l’application « au pied de la lettre » de leur idéologie, même si elle est ultra généreuse dans ses fondements, me laisse complètement vide.

          3. Je ne suis pas un puriste du libre, loin s’en faut mais leur idéologie est salvatrice et respectable. Je la respecte et trouve leur travail admirable avec de beaux résultats: LibreOffice (personne n’a hurlé sur le fork d’Ooo ) un succès, le FLAC, GIMP, Scribus, GNOME…. Mozilla devrait plutôt travailler sur le portage en gtk3 qu’à s’acoquiner avec Flash faille de sécurité et backdoor par excellence, d’ailleurs sur cette hégémonie de Flash ?
            comme tu le dis si bien à qui profite le crime?

          4. Mise à part ta rengaine de zélé fraichement converti (celle que je tenais vers 2008), ma réponse sera simple.

            Cela profitera à l’utilisateur final. Cette étrange créature qui ne veut pas s’emmerder à changer de navigateur – dans le cas où il sait ce qu’est un navigateur – pour visionner un flux chiffré.

          5. Étrange comme tu t’emportes et comme un mauvais boxeur, frappes en dessous de la ceinture.
            Tu reproches à certains le radicalisme de leur propos mais à te lire , on s’aperçoit malheuseusment qu’il faut amender chacune de tes assertions ou subir aigreur et sarcasme. En cela tu es bien proche de ceux que tu honnis . j’en resterais donc la mais permets moi de continuer à ne pas être en accord avec ton opinion .
            Respectueusement

          6. Mauvais boxeur ? C’est normal, je ne suis pas sportif.

            Tu reproches à certains le radicalisme de leur propos mais à te lire , on s’aperçoit malheuseusment qu’il faut amender chacune de tes assertions ou subir aigreur et sarcasme.

            Je ne fais que répondre en utilisant le niveau d’agressivité des personnes qui commentent.

            j’en resterais donc la mais permets moi de continuer à ne pas être en accord avec ton opinion .

            Libre à toi de ne pas voir comment la FSF est en train de tuer un navigateur qui a réussi à ébranler le monopole d’IE.

            Et sur le dernier qualificatif, je le reprends.

            Ce qui m’ennuie, c’est quand on envoie des arguments sans chercher à vérifier leurs sources.

            En ce qui me concerne, mon choix est maintenant le suivant : abandon de Mozilla Firefox pour commencer. Je pense que le libre n’a plus rien à m’apporter informatiquement parlant s’il continue dans cette voix.

  5. J’adhère totalement à votre réflexion. Je ne suis passé sous environnement Linux que très récemment en juillet 2013. Sur les conseils de sites puristes, j’avais installer, en premier lieu Linux Mint et face au support en ligne très pauvre pour un débutant, jeme suis vite retrouvé dans la m… Ne sachant trop comment supprimer le grub, pour retourner en simple boot sous Windows, j’ai alors installé la tant décriée distribution Ubuntu mais qui a le mérite d’avoir un support en ligne de qualité pour un noob comme moi. Aujourd’hui je ne reviendrai pour rien au monde sous Win$&Cie. Dernièrement, un ami me fait appel, pour le pc de sa mère qui rame constamment. Je lui propose alors de migrer sous Ubuntu ou Handy Linux. Je l’interroge sur les habitudes de surf de cette jeune septuagénaire et il m’apprend qu’elle aime jouer aux jeux flash de Facebook. Ouch ! Je fais de nombreux essais: Chromium+PepperFlash, Firefox+Pipelight, Qupzilla, Adobe, Gnash, Lightspark mais rien n’y fait, du moins, de manière satisfaisante. Et puis, par hasard, je décide d’installer Google Chrome et, ô miracle, tous les jeux en flash fonctionnent. Finalement, j’ai installé Firefox+Pipelight+extensions en navigateur par défaut et Google Chrome sans bloqueurs de pub ni aucunes extensions sur cette machine afin de rendre le panda roux plus attractif. J’ai donc perdu du temps à cause de ces libristes extrémistes, qui chapeautent les sites Linux, préférant couper un cheveu en quatre dans le sens de la longueur pour ne conseiller que des solutions 100% libres et bancales plutôt que des solutions propriétaires et 100% fonctionnelles.

  6. Hello,

    Bien d’accord sur de nombreux points avec toi.

    J’ai eu un peu la nausée ces derniers temps au vu des discussions sur la liste de diffusion AFUL.

    Mozilla à en plus réussi a mettre en place un bon compromis en n’intégrant pas le module en question dans son code, mais cela ne semble pas suffisant pour certains.

    Utilisateur d’Ubuntu (certains vont aussi me cracher dessus) depuis 2007, je suis bien content d’avoir des binaires propriétaires performants pour ma Nvidia par exemple, d’avoir accès à des jeu propriétaires sur Steam, etc…

    Ce qui ne m’empêche pas de privilégier le libre dès que j’en ai la possibilité

  7. Ce que je ne comprends pas dans les articles du moment (pas forcement celui-ci d’ailleurs) pour defendre Firefox, c’est l’argument du : « Pas le choix sinon on perds des parts de marché !! »

    Mozilla est, rappellons le, une organisation sans but lucratif !! Donc que Firefox soit utilisé par 2 ou 2 millions de péquins, même combat.

    Pour revenir aux 5 sites indispensables où Flash est indispensable , les 4 premiers n’ont rien d’indispensable ;).

    1. C’est vrai qu’un navigateur utilisé par 10 personnes pourra aider à travailler sur le futur des normes web et compagnie.

      Tss. Comment dire cela ? Même une association qu’on pourrait qualifier de loi 1901 en France a besoin d’argent pour vivre, et sur l’internet, l’argent cela s’acquiert avec des parts de marchés conséquentes.

      Pour revenir aux 5 sites indispensables où Flash est indispensable , les 4 premiers n’ont rien d’indispensable ;).

      Ce qui est indispensable pour une personne ne le sera pas pour une autre.

      1. Le refus d’implémenter de quoi consommer des contenus DRMisés ne signifie pas perdre tous ses utilisateurs. Il doit bien y avoir quelques utilisateurs de Firefox qui ne s’en servent pas pour regarder la télé sur le Web, non ?

        « Sans but lucratif » pourrait signifier que Mozilla puisse se permettre de perdre quelques % d’utilisateurs sur l’autel de convictions profondes… quitte à payer moins de personnel (ceux qui n’auront pas à coder le support de ces technologies contrariantes, voir « contre-nature ») 🙂

  8. Salut, je suis tout à fait d’accord avec cet article de plus je me suis reconnus dans tes propos puisque depuis le jour où j’ai installé firefox, j’ai progressivement migré vers du logiciel libre, pour terminer mon chemin sur linux 🙂

    Je n’ai pas tout à fais suivit l’affaire de firefox et eme (le code de eme sera propriétaire ? de mon point de vue un logiciel libre qui utilise une minuscule ligne de code propriétaire est un logiciel propriétaire :p) et donc je peux comprendre la rage de certains. Par contre décrier et déconseiller firefox, c’est forcer les utilisateurs à migrer sur chrome/ie. Encore une fois la communication de la communauté lui fait perdre son but. Je ne suis pas sur que les utilisateurs finaux que sont les personnes que l’on conseil, nous suivrons ad vitam æternam. Tout ca n’est qu’un éternel recommencement, comme la communauté du libre en est friande, si l’on revient en arrière sur une affaire relativement similaire (libre/openoffice) … maintenant mes amis ont préférés retourner sur ce qui est stable … le logiciel propriétaire.

    1. Je n’ai pas tout à fais suivit l’affaire de firefox et eme (le code de eme sera propriétaire ? de mon point de vue un logiciel libre qui utilise une minuscule ligne de code propriétaire est un logiciel propriétaire :p)

      J’espère que ta machine utilise Coreboot avec une distribution « encensée » par la FSF, sinon, gare au retour du bâton 😀

      Sur ta conclusion, c’est la claque que se prendront les extrémistes. Mais qui refusent de voir justement la claque arriver.

      1. Attention, Coreboot comme Linux contient des blobs, donc pour éviter les logiciels propriétaires il faut la bonne config et le logiciel expurgé de ses blobs. Ce n’est pas être extrémiste, c’est être rigoureux. Après chacun fait comme il veut 😉

  9. Je suis en parti d’accord avec ton avis sur les forks compulsif. Mais penser que Iceweasel est un forks de Firefox, c’est oublié la définition du terme « fork » en développement logiciel.
    Penser que Firefox est un fork de Netscape Navigator, oui, c’est le cas. Par contre pour Iceweasel, penser que c ‘est un fork, là, c’est tout mettre dans le même sac… Ce n’est pas parce que certaines personnes(influente?) ou/et autres programmes disent le contraire qu’on doit abandonné notre esprit critique et leurs donné le bon Dieu sans confession…
    Iceweasel suit le développement de Firefox contrairement à un fork(il n’y a pas de scission sur la branche de développement)…

    1. « Penser que Firefox est un fork de Netscape Navigator, oui, c’est le cas. »

      Faux, car le code de Netscape 4.x et celui de Mozilla Firefox n’ont en
      commun que l’équipe de création.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Gecko_(moteur_de_rendu)

      « Par contre pour Iceweasel, penser que c ‘est un fork, là, c’est tout
      mettre dans le même sac… »

      Alors il faudra que les personnes qui s’occupe du wiki de debian revoient
      les définitions :

      https://wiki.debian.org/Iceweasel

      « Iceweasel is a fork [from
      Firefox]

      with the following purpose : »

      Enfin,

      « Iceweasel suit le développement de Firefox contrairement à un fork(il n’y
      a pas de scission sur la branche de développement)… »

      Dans ce cas, je dois dire que je ne puis que recopier ma remarque au
      dessus.

      1. C’est pour cela, que je dis qu’on ne doit pas abandonné notre esprit critique. C’est juste un abus de langage tout comme avec le terme linux au lieu de GNU/linux.
        Par le passé, cet abus pouvait se « justifier ». Firefox contenait du code propriétaire qui était remplacé par un autre code libre. Comme pour Talkback remplacer par un autre code libre(me souviens plus du nom). Aujourd’hui c’est un simple changement de logo et un renommage partiel(suffit de regarder le nom du dossier de cache qui s’appelle toujours Firefox. Qui me fait toujours sourire 🙂 Par contre, Icedove a subi un rennomage plus complet.

        Le moteur Gecko n’est pas né de rien. Ce moteur est né grâce à la libéralisation du code source de Netscape Navigator. Au début, ce code source a subi un important travail de ré-écriture pour simplifié,allégé le code et aussi la suppression de code redondant(etc…). De mon point de vue, cela en fait bien un fork. Je me trompe peut-être…
        Quand je regarde le passé de Firefox, je me demande si libreSSL arrivera à faire aussi bien…

        1. C’est pour cela, que je dis qu’on ne doit pas abandonné notre esprit critique. C’est juste un abus de langage tout comme avec le terme linux au lieu de GNU/linux.

          GNU/Linux étant le terme pour éviter de montrer que le noyau GNU est un projet qui ne verra le jour que dans 50 ans avec du vent dans le dos ?

          Par le passé, cet abus pouvait se « justifier ». Firefox contenait du code propriétaire qui était remplacé par un autre code libre. Comme pour Talkback remplacer par un autre code libre(me souviens plus du nom)

          C’était BreakPad.

          Le moteur Gecko n’est pas né de rien. Ce moteur est né grâce à la libéralisation du code source de Netscape Navigator. Au début, ce code source a subi un important travail de ré-écriture pour simplifié,allégé le code et aussi la suppression de code redondant(etc…). De mon point de vue, cela en fait bien un fork. Je me trompe peut-être…

          Gecko est parti de la feuille blanche, dixit Jamie Zawinski le 31 Mars 1999

          http://www.jwz.org/gruntle/nomo.html

          « […]
          Excuse #3:
          The code was just too complicated and crufty and hard to modify, which is why people didn’t contribute. This was a believable excuse for a while, which is why, six months ago, we switched from the old layout engine to the new layout engine (Gecko/Raptor). By being a cleaner, newly-designed code base, so the theory went, it was going to be easier for people to understand and contribute. And this did get us more contributors. But it also constituted an almost-total rewrite of the browser, throwing us back six to ten months. Now we had to rewrite the entire user interface from scratch before anyone could even browse the web, or add a bookmark. […] »

          Quand je regarde le passé de Firefox, je me demande si libreSSL arrivera à faire aussi bien…

          Je ne serais pas optimiste outre-mesure. Surtout quand on sait que OpenBSD ne compte pas l’intégrer avant novembre 2014 dans son OS.

          1. Ici, il parle de user interface et non de user engine qui a été ré-écrit de « zéro ».
            Si tu as raison, la fondation Mozilla est encore plus bizarre que je le pensais. Pourquoi il (mozilla) a utilisé et continue à utiliser le nom et le logo de gecko qui sont des marques de Netscape pour leur moteur!?!
            Cette fondation est vraiment étrange, travail sur un code de zéro mais y appose un nom et un logo propriétaire n’appartenant pas à leur fondation…
            Me dire que dire que c’est pas un fork, m’oblige à revoir mon opinion sur Mozilla et pas qu’en bien…

            GNU Hurd et GNU OS sont des choses qu’il vaut mieux éviter de parler… XD

          2. Faut voir l’histoire mouvementée de Mozilla, la fondation est née en 2003 de mémoire, pour comprendre.

            GNU Hurd et GNU OS sont des choses qu’il vaut mieux éviter de parler… XD

            Pour éviter d’avoir la vessie qui explose à force de rire ?

  10. Quelle horreur! La plupart de ces forks ne dureront pas plus que deux versions! Quel gaspillage d’énergie! Si Canonical fait faillite, je n’ose pas penser au nombre de forks qui apparaitront en quelques jours!

    En ce qui concerne Flash, c’est vraiment presque impossible de s’en passer, malheureusement.

  11. P’ésentement j’utile un fo’k non cité de Firefox ESR – genre LTS ubuntu – en version 24.5 et bien utile pour ne pas cantoner les excellent G5 à la compo musicale.
    Sans TenFourFox pas de surf en HTML 5 vu qu’Apple n’a de seule considération que pour votre porte monnaie… c’est vrai que j’ai mon portable sous Mageia/Mint. Zut encore des forks
    > Car il ne faut pas se leurrer, tant que les « puristes »
    > hurleront comme des cochons qu’on égorge dès qu’un
    > éditeur de logiciel libre fera une concession pour sur-
    > vivre,
    >
    C’est vrai que cette belle unanimité me laisse sans voix… surtout de la part de l’EFF. Il ne manquerait plus que le CCC s’y mette 🙁

    Sinon si éthiquement je déplore la situation qui a amené Mozilla à intégrer ce plugin je préfeère 1000 fois qu’il le fasse plutôt que de disparaître voire de licencier plusieurs centaines de développeurs sachant qu’un jour ou l’autre un fork sans ce plugin apparaîtra (sous Linux en avant première très certainement) et qu’il est plus que probable que « je l’adopterai ».

    L’existence des DRM et de tous les Hadopi que nous avons vu naître et proliférer n’est que la conséquence de la démission du politique devant l’économie et de la passivité et du désintérêt de chacun ou presque de la chose publique laissant les commandes à …. C’est vrai que mettre les pantoufles ou les tongs en rentrant du boulot – lorqu’on en a un – ou jouer à Candy Crunch semble être la norme dans les sociétés modernes. On est loins de la Cité Grecque et de l’Agora même si c’est un peu un mythe dévoyé vu que seuls les hommes libres – une minorité – pouvaient se targuer du titre de citoyen.

    Néanmoins il ne faut jeter le bébé avec l’eau du bain.
    Au moins les libristes forkeurs de tout poil ou non et quelques autres se bougent. Et sans eux les Snowden et les Greenwald n’auraient pu révéler le monde tel qu’il est. Mais sans eux aussi et leurs idéaux voire leur courage, tout un pan de notre actualité aurait été mise sous le boisseau. Sans eux sans les gens du Giec, que les Multinationales avec l’aide des autorités américaines ont tenté et presque réussi à discréditer définitivement il y a quelques années, il nous resterait à ingurgiter notre dose quotidienne d’info bien bouillie et filtrée qui ferait de nous des ectoplasmes

    > mais il faut voir les PURISTES déjà hurlé en demandant
    > un fork de plus (donc dispersion de ressources)
    >
    tu te trompes 2 fois :
    1/ le Fork c’est la vie, la régénration
    2/ non le fork ne suscite pas la dispersion des ressources. La plupart du temps ce sont de nouveaux développeurs – les mauvais coucheurs sont minoritaires – qui sont l’origine des Forks. Et soit leur projet réussi, soit tôt ou tard pour les meilleurs, les plus évangélisés, les plus convaincus ils rejoignent des projets plus importants et plus pérennes. Leurs propres expériences leur propre chemin fait qu’ils apportent un sang neuf. J’espère que tu ne crois pas que les dev actuels de Mozilla sortent majoritairement directement des bans de la fac ou des écoles d’ingénieurs. Proportionnellement ils sont moins nombreux à avoir suivi une fillière classique que chez MicroSoft ou même que chez Google dont tout le monde vante la qualité du code. Et bien chez Mozilla ils ont quasiment ratrapé le retard qui était flagrant lord de l’apparition de Chrome. Ce melting pot de toute origine, de toute formation est une excellente nouvelle. L’alternatif peut réaliser des choses d’aussi bonne qualité que les meilleures enreprises du monde.. et ce de façon nettement plus éthique et plus respectueuse de chacun dev compris.

    1. Je suis d’accord avec la majorité de ton message, sauf la partie que je cite en dessous :

      tu te trompes 2 fois :
      1/ le Fork c’est la vie, la régénration

      Et dans un monde fini, c’est une source de chaos supplémentaire quand utilisé pour « un oui ou pour un non ». Combien de forks de MySQL ?

      2/ non le fork ne suscite pas la dispersion des ressources. La plupart du temps ce sont de nouveaux développeurs – les mauvais coucheurs sont minoritaires – qui sont l’origine des Forks. Et soit leur projet réussi, soit tôt ou tard pour les meilleurs, les plus évangélisés, les plus convaincus ils rejoignent des projets plus importants et plus pérennes.

      Ah ? Tu m’expliqueras alors pourquoi la fusion des codes donc – en apparence – l’exception.

      Leurs propres expériences leur propre chemin fait qu’ils apportent un sang neuf. J’espère que tu ne crois pas que les dev actuels de Mozilla sortent majoritairement directement des bans de la fac ou des écoles d’ingénieurs.

      Je ne suis pas développeur, je n’en ai pas le niveau technique.

      Proportionnellement ils sont moins nombreux à avoir suivi une fillière classique que chez MicroSoft ou même que chez Google dont tout le monde vante la qualité du code. Et bien chez Mozilla ils ont quasiment ratrapé le retard qui était flagrant lord de l’apparition de Chrome. Ce melting pot de toute origine, de toute formation est une excellente nouvelle. L’alternatif peut réaliser des choses d’aussi bonne qualité que les meilleures enreprises du monde.. et ce de façon nettement plus éthique et plus respectueuse de chacun dev compris.

      Mais au moins, il n’y a pas cette politique du « fork abusif » qui nous fait passer du bazar au chaos.

      Car il faut être réaliste, il y a une chose emmerdante pour nombre de développeurs : c’est l’utilisateur final, celui qui voudrait bien avoir un logiciel assez fini sans avoir besoin de chercher pendant 8 jours la version maintenue en vie.

      1. Alors là je reste bouche bée !
        3/ je reste sur mes position sur les points 1 et 2 😉

        > Combien de forks de MySQL ?
        >
        C’est ta remarque la plus surprenante. Juste une question :
        connais tu l’histoire de MySQL depuis que Papy 2 America’s Cup a racheté SUN (avec Java, OpenOffice, Solaris, OpenSolaris,MySQL et les proc SPARC) ?
        D’autant qu’il n’y a en fait qu’un seul fork de MySQL : MariaDB, les autres étant des solutions commerciales qui mettent en avant des spécificités techniques qui concernent une par marginale du marché. Et peu ou prou elles fonctionnent autour de MariaDB.
        Pour info OpenOffice a engendré un fork avec LibreOffice (tiens, tiens) mais OpenSolaris à la fois trop gros morceau et de plus vérouillé par le système de fichiers redevenu proprio a disparu. De plus il était question que MySQL deviennent propriétaire mais que le fork en aurait dissuadé le staf d’Oracle.
        Alors je ne crois pas que MysSQL soit le meilleur exemple mais plutôt le meilleur contre-exemple à ton propos…

        > Ah ? Tu m’expliqueras alors pourquoi la fusion des codes
        > donc – en apparence – l’exception.
        >
        J’ai rien compris. Mais c’est peut-être de ma faute. J’ai 2 heures de sommeil 🙁

        > Je ne suis pas développeur, je n’en ai pas le niveau
        > technique
        >
        C’est peut-être pour ça que tu n’as pas compris 1/ et 2/ 🙂

        Et question Bazar s’il a très souvent fait preuve d’une grande adaptabilité pour produire des résultats somme toute remarquable il y a vraiment un domaine où il est inefficace AMHA c’est dans tout ce qui concerne l’IHM.
        Ou du moins il n’a jamais réussi à être efficace. Pour ce genre de projet il faut des personnages de la dimension d’Ari Taravenian et soutenu de bout en bout par des caractériels térorrisant genre Stiviii.
        Si Helix – initiée par 2 des hommes à l’origine de l’IHM Mac originelle – porteur d’Evolution avait pu survivre peut-être que la donne aurait été autre. Mais bon à l’époque le projet Gnome était dirigé par MDI un autre caractériel très grande gueule…

        PS :
        Mandriva/Open Mandriva étant en réanimation longue durée nous pouvons remercier que les dev après avoir été licienciés se soit pris en main pour forker vers Mageia proposant une alternative au couple Ubuntu/Mint.

        Au fait Mint vient de changer son mode développement. Désormais elle s’appuie uniquement sur les LTS auquel elle n’accordera que des mis à niveau intermérdiaires genre 17.1, 17.2, etc.
        Peuttre estiment ils que leLinux est assez mature pour le Desktop de Madame Michu 🙂

        1. Je dois écrire en chinois mandarin, mais ce que je critique ce sont les forks compulsifs.

          Je n’ai jamais dit que les forks sont dangereux. Je dis que l’abus de forks est dangereux et agit comme les saignées sur les malades de l’époque de Molière : ça tue plus que ça ne sauve.

          Et pour la LinuxMint, je suis au courant. Dommage qu’ils n’aient pas choisi de migrer vers la LMDE, base largement plus légère que la version d’origine de la distribution mentholée.

          1. >> Combien de forks de MySQL ?
            >>
            > Je dois écrire en chinois mandarin, mais ce que je
            > critique ce sont les forks compulsifs.
            >
            Est ce moi qui est pris MySQL pour exemple. Je dis ça mais je ne dis rien 😉
            Il y a de mauvais Forks, par exemple les Forks d’égo mais dans l’ensemble c’est que du bonus pour la communauté. Et comme je le disais les apprentis dev en LL se font la main sur des projets qui leur tiennent à coeur prche de projets plus important. Leur expérience passée fait qu’ils s’intègrent mieux à des équipes plus importantes et sont moins problématiques à gérer.

            C’est comme pour les dérivées d’Ubuntu. Au départ c’est un peu de personnalisation – soit au niveau esthétique (ce que baucoup de gens font même sous Windows et Android) soit au niveau technique soit les 2 comme Lefebvre avec sa Mint – et puis mettent à disposition leur boulot. C’est encore ce qu’a fait Lefebvre. Et là des utilisateurs avancées ou éblouis appréciant la démarche se grefffent en plus ou moins grand nombre.
            La plupart n’auraient jamais particpés à Ubuntu. Mais des projets bien cadrés dès le départ ont suscité cet engouement.

            D’autres plus esthétisants comme Elementary après mout « errements » ont trouvé leur voie. Voyager aurait pu rester sur le Bureau de son unique dev. Il l’a juste partagé. Certe cela fait un fork d’Ubuntu de plus. Mais je peux te l’assurer mais lui comme Clément Lefebvre n’auraient jamais particpé ou intégré les équipes d’Ubuntu.

            Outre le succès de Mint que l’on connait ce projet a permis à l’équipe de Gnome/Fedora de prendre en compte les désirs des utilisateurs lambda et de réactiver Gnome Classique – façon Gnome 2.

            Le fork bashing n’a pas de sens. C’est comme réécrire une appli photo light – il en a des dizaines – tout comme les lecteurs Audio. Les mecs, is mettent les mains dans le camboui. Cela fait de la formation « à moindre frais » et si leurs particularités suscitent l’intérêt souvent ces fonctionnalités sont intégrés à des projets plus importants. OU EST LE PROBLEME ?

            Par contre les DRM, l’Hadopi et autres LCEN sont des problèmes bien réels et bien plus problématiques tout comme les ACTA et autres PRISM qui nécessitent une cohésion et une solidarité sans faille de la part des acteurs/citoyens concernés. Là l’indignation systématique et permanente doit être !

            > Dommage qu’ils n’aient pas choisi de migrer vers la
            > LMDE, base largement plus légère que la version
            > d’origine de la distribution mentholée.
            >
            Légère en quoi ? Surtout si tu installe les mêmes appli ?!

            Il y a quelques années à l’époque de la grande vague de EeePC il y avait eu un comparatif exostif entre pas mal de distribs allant de la Fedora, Suse à d’autres sensées être plus adaptées au Netbooks avec des environnements comme Fluxbox ou XFCE ?. Pour des install similaires cela ne pas varier de plus de 7-8%.
            Par contre je me souvients que KDE 4 était dans les choux de chez les choux, mais qu’entre Gnome et XFCE les différences n’étaient pas si criantes que ça. Idem pour la vitesse de Boot. C’est très certainement utile d’optimiser un OS mais en fait les applis sont bien plus importantes dans ce domaine. Il suffisait de comparer les premiers Google Chrome et leur équivalent de l’époque chez Mozilla pour se rendre compte des disparités criantes. Alors que les Environnements avec leurs petites ou grandes Armées de développeurs essaient d’optimiser au mieux leur travail. Par exemple les Desktops sont plus proches que ne le sont XFCE et Windowmaker un simple gestionnaire de Fenêtre.
            Donc à part LXDE et Razor Qt nettement plus limité je n’ai jamais compris cette petite polémique

          2. Ĵe parle vraiment en chinois mandarin sans le savoir. Je ne fais pas du fork bashing. Je condamne son utilisation ABUSIVE.

            Quand on ne comprend pas à quel point le fork ABUSIF ressemble à la saignée des Diafoirus de Molière, que rajouter ?

            Sinon, sur le reste, je suis d’accord. J’ai décidé de quitter Mozilla Firefox après 14 ans de logiciels Mozilla. Pourquoi ? La communauté est en grand partie responsable.

  12. On peut ne pas être pro-libre (au sens FSF) mais refuser les DRM, ce qui est mon cas. Firefox ce n’est pas seulement du libre c’est aussi l’idée de standards et d’ouverture du web. Mettre tout le monde à égalité.

    La FSF n’a pas raison mais ils n’ont pas tort non plus, regarde l’affaire Computrace…

    1. En ce qui me concerne, c’est la goutte d’eau qui a fait débordé le vase. Je n’ai plus envie de me prendre la tête avec cette histoire. Je vais être dans le domaine de la navigation internet l’utilisateur lambda => Chromium désormais.

  13. « Et que dire de GNU IceCat ? Avoir un navigateur à jour est un fondement de la sécurité non ? Or, IceCat est basé sur la code de… Mozilla Firefox ESR 24.0… Soit 5 révisions de retard sur le plan du code source récupérable. »
    Désolé de l’indiquer, mais ceci est incorrect.
    IceCat est basé sur la 24 ESR, la ESR étant une version long support et maintenu jusque le 22 juillet 2014. La suivante sera la version 31 ESR

    1. Quand on veut paraitre crédible, on se renseigne correctement. La dernière version en date de Mozilla Firefox ESR est la 24.5.0

      https://www.mozilla.org/security/known-vulnerabilities/firefoxESR.html

      Voici la liste des correctifs de sécurité non intégré dans GNU IceCat 24.0 :

      https://www.mozilla.org/en-US/firefox/24.5.0/releasenotes/

      Fixed in Firefox ESR 24.5

      MFSA 2014-46 Use-after-free in nsHostResolve
      MFSA 2014-44 Use-after-free in imgLoader while resizing images
      MFSA 2014-43 Cross-site scripting (XSS) using history navigations
      MFSA 2014-42 Privilege escalation through Web Notification API
      MFSA 2014-38 Buffer overflow when using non-XBL object as XBL
      MFSA 2014-37 Out of bounds read while decoding JPG images
      MFSA 2014-35 Privilege escalation through Mozilla Maintenance Service Installer
      MFSA 2014-34 Miscellaneous memory safety hazards (rv:29.0 / rv:24.5)
      Fixed in Firefox ESR 24.4

      MFSA 2014-32 Out-of-bounds write through TypedArrayObject after neutering
      MFSA 2014-31 Out-of-bounds read/write through neutering ArrayBuffer objects
      MFSA 2014-30 Use-after-free in TypeObject
      MFSA 2014-29 Privilege escalation using WebIDL-implemented APIs
      MFSA 2014-28 SVG filters information disclosure through feDisplacementMap
      MFSA 2014-27 Memory corruption in Cairo during PDF font rendering
      MFSA 2014-26 Information disclosure through polygon rendering in MathML
      MFSA 2014-17 Out of bounds read during WAV file decoding
      MFSA 2014-16 Files extracted during updates are not always read only
      MFSA 2014-15 Miscellaneous memory safety hazards (rv:28.0 / rv:24.4)
      Fixed in Firefox ESR 24.3

      MFSA 2014-13 Inconsistent JavaScript handling of access to Window objects
      MFSA 2014-12 NSS ticket handling issues
      MFSA 2014-11 Crash when using web workers with asm.js
      MFSA 2014-09 Cross-origin information leak through web workers
      MFSA 2014-08 Use-after-free with imgRequestProxy and image proccessing
      MFSA 2014-04 Incorrect use of discarded images by RasterImage
      MFSA 2014-02 Clone protected content with XBL scopes
      MFSA 2014-01 Miscellaneous memory safety hazards (rv:27.0 / rv:24.3)
      Fixed in Firefox ESR 24.2

      MFSA 2013-117 Mis-issued ANSSI/DCSSI certificate
      MFSA 2013-116 JPEG information leak
      MFSA 2013-115 GetElementIC typed array stubs can be generated outside observed typesets
      MFSA 2013-114 Use-after-free in synthetic mouse movement
      MFSA 2013-113 Trust settings for built-in roots ignored during EV certificate validation
      MFSA 2013-111 Segmentation violation when replacing ordered list elements
      MFSA 2013-109 Use-after-free during Table Editing
      MFSA 2013-108 Use-after-free in event listeners
      MFSA 2013-104 Miscellaneous memory safety hazards (rv:26.0 / rv:24.2)
      Fixed in Firefox ESR 24.1.1

      MFSA 2013-103 Miscellaneous Network Security Services (NSS) vulnerabilities
      Fixed in Firefox ESR 24.1

      MFSA 2013-102 Use-after-free in HTML document templates
      MFSA 2013-101 Memory corruption in workers
      MFSA 2013-100 Miscellaneous use-after-free issues found through ASAN fuzzing
      MFSA 2013-99 Security bypass of PDF.js checks using iframes
      MFSA 2013-98 Use-after-free when updating offline cache
      MFSA 2013-97 Writing to cycle collected object during image decoding
      MFSA 2013-96 Improperly initialized memory and overflows in some JavaScript functions
      MFSA 2013-95 Access violation with XSLT and uninitialized data
      MFSA 2013-94 Spoofing addressbar though SELECT element
      MFSA 2013-93 Miscellaneous memory safety hazards (rv:25.0 / rv:24.1 / rv:17.0.10)

      Une bonne quarantaine à première vue, non ?

Les commentaires sont fermés.